Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Principe de l'incertitude
    Note moyenne
    3,7
    15 titres de presse
    • Cahiers du Cinéma
    • Chronic'art.com
    • Le Monde
    • Positif
    • Libération
    • MCinéma.com
    • Studio Magazine
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Zurban
    • Ciné Live
    • Aden
    • Le Parisien
    • Les Echos
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    15 critiques presse

    Cahiers du Cinéma

    par Charles Tesson

    Le ravissement opère, les sens triomphent. Coment rêver plus belle dissolution ?

    Chronic'art.com

    par Jean-Philippe Tessé

    Les machiavéliques machinations de ses personnages, toutes âprement discutées, commentées au fil de l'action par des dialogues ciselés, exhalent toutefois un parfum troublant, comme si ce romanesque étaient sous-tendu par autre chose qu'une nécessité dramatique.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Le Monde

    par Jean-François Rauger

    Le grand réalisateur portugais, Manoel de Oliveira, retrouve le goût du romanesque et affirme une fois de plus son génie de la mise en scène.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Positif

    par Guy Scarpetta

    (...) c'est parce qu'il n'hésite pas à se réapproprier librement des codes littéraires que Manoel de Oliveira ne cesse, à plus de 90 ans, de sans fin réinventer le cinéma.

    La critique complète est disponible sur le site Positif

    Libération

    par Philippe Azoury

    Comme toutes les bonnes maisons, celle d'Oliveira ne recule devant aucun sacrifice. Ici, celui de son personnage : Camilla, la fille au visage d'hostie.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    MCinéma.com

    par Olivier Pélisson

    Certes, parfois le factice de certaines situations peut prêter à sourire (...). Certaines situations ou certains dialogues peuvent sembler tout droit sortis d'un autre temps. Mais c'est plutôt du côté de l'intemporel qu'il faudrait aller pour évoquer De Oliveira. Intemporalité qui s'incarne dans des visages comme celui, magnifique, de Leonor Silveira.

    Studio Magazine

    par Thomas Baurez

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    TéléCinéObs

    par Xavier Leherpeur

    A l'inverse du titre de son film, Manoel de Oliveira prouve encore une fois sa subtile maîtrise del'art du cadre et de la direction d'acteurs, conférant à cette étude un rien cérébrale de la passion un souffle de sensualité qui en parachève l'élégance.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Télérama

    par Louis Guichard

    C'est un film qui rend la vertu trouble et la dépravation altière.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Zurban

    par Michel Eltchaninoff

    (...) ce film est surtout un brillant essai sur l'incertitude. L'exposition, volontairement sibylline, inonde le spectateur d'histoires de famille, de mariages arrangés. Le film regorge de discussions paradoxales emplies de théologie. Chaque plan fixe est une énigme: au spectateur de saisir les machinations des personnages.

    Ciné Live

    par Xavier Leherpeur

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    Aden

    par Philippe Piazzo

    Oliveira explore les atermoiements du coeur, les tentations de l'adultère et de la fidélité dans un cadre précieusement figé où se succèdent bavardages et considérations philosophiques interminables.

    Le Parisien

    par Pierre Vavasseur

    Mais peu à peu on s'éloigne, et on s'en va sur la pointe des pieds.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Les Echos

    par Annie Coppermann

    A travers de longs plans fixes, une interprétation presque théâtrale (...), ces jeux de l'argent, de la servitude et du pouvoir, où l'amour et le hasard n'ont guère de place, pourront fasciner ceux que l'éblouissante maîtrise formelle du cinéaste a depuis longtemps séduits : il n'en a rien perdu. Les autres, cette fois, risquent de rester... dans l'incertitude, et de frôler l'ennui.

    La critique complète est disponible sur le site Les Echos

    Première

    par Olivier De Bruyn

    On peut pourtant aimer très fort certains films du monsieur (...) et rester de marbre face à ses fictions verbeuses qui plombent l'oeil et les neurones.

    La critique complète est disponible sur le site Première
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top