Mon AlloCiné
    Le Chef de gare
    Note moyenne
    3,6
    18 titres de presse
    • L'Humanité
    • aVoir-aLire.com
    • Aden
    • Ciné Live
    • L'Express
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • MCinéma.com
    • Studio Magazine
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Le Figaro
    • Le Monde
    • Le Point
    • Première
    • Cahiers du Cinéma
    • Chronic'art.com
    • Positif

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    18 critiques presse

    L'Humanité

    par Jean Roy

    Qu'est-ce qui plaît dans ce film ? Tout d'abord, sa fraîcheur (...) Les personnages ensuite. Les protagonistes existent, dans l'indécision qui les rend humains (...) L'ambiance enfin (...) The Station Agent est de ces films qui font chaud au coeur.

    aVoir-aLire.com

    par Gaëlle Lennon

    C'est drôle, tendre, poétique, émouvant, intelligent. Ce film est la véritable surprise de cette fin d'année. Une première réalisation étonnante, tout simplement une perle rare, trop rare !

    Aden

    par Philippe Piazzo

    Chronique en demi-teinte de trois laissés-pour-compte qui retrouvent l'envie de vivre et de rire ensemble, ce premier film (...) est une belle ballade où les efforts des personnages éloignent la mélancolie. Un peu de baume au coeur pour une fin d'année froide.

    La critique complète est disponible sur le site Aden

    Ciné Live

    par Xavier Leherpeur

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    L'Express

    par Christophe Carrière

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    Les Inrockuptibles

    par Jean-Baptiste Morain

    Comédie tendre, drôle et poétique sur l'amitié et la différence, The station agent est un joli premier long-métrage, qui fait surtout la part belle aux acteurs.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Libération

    par Philippe Azoury

    Est-ce le parfum entêtant de Tortilla Flat, ou le fait que ces trois antihéros jouent bien (...) ? Notre engouement est insistant. The Station Agent filme la vie comme un refuge, un endroit tout à fait à la hauteur, regardant la miniaturisation de l'espace et le resserrement des sentiments comme une règle de survie. Qui a dit petit film ?

    MCinéma.com

    par Hugo de Saint Phalle

    Grâce à la sobriété du comédien principal, le message passe avec clarté et légèreté tout en restant efficace (...) Un casting de haute tenue pour une comédie dramatique attachante et douce qui a séduit les jurys de nombreux festivals.

    Studio Magazine

    par Thomas Baurez

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

    TéléCinéObs

    par Jean-Philippe Guerand

    De ce sujet minimaliste, Tom McCarthy a réussi à tirer une petite merveille de cinéma impressionniste (...)

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Télérama

    par Pierre Murat

    Tom McCarthy a (...) l'infinie politesse de nous affirmer, et même de nous faire croire, que l'harmonie peut naître entre les êtres, même s'ils n'y croient plus vraiment. Il le fait sans esbroufe, avec une discrétion rare dans le cinéma actuel.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Le Figaro

    par Marie-Noëlle Tranchant

    Voir la critique sur www.lefigaro.fr

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    Le scénario accumule une telle masse de conventions déguisées en audaces qu'on a du mal à croire que le film pourra s'en remettre. Et pourtant, The Station agent produit des moments de bonheur cinématographique (...) qui tiennent à la fois à l'implication enthousiaste des acteurs et à l'amour - parfois inopportun - que porte Tom McCarthy à son projet.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Le Point

    Voir la critique sur www.lepoint.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    Première

    par Olivier Lemaire

    Pas la peine de savoir d'où ils viennent ni pourquoi ils se rencontrent avec autant de coïncidences scénaristiques. De l'invraisemblance découle la légèreté de l'instant. A croire que ce film a raison de penser que toutes les rencontres, aussi farfelues soient-elles, sont possibles et belles.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Cahiers du Cinéma

    par Vincent Malausa

    Le premier long-métrage de Tom McCarthy cherche tant à éviter le lieu commun hollywoodien qu'il se fige dans un folklore post-Jarmusch non moins formaté : cinéma de l'errance où lancinent riffs de guitare, temps mort et plans surcomposés (...)

    Chronic'art.com

    par Vincent Malausa

    Ambition néo-réaliste tronquée (pas de maquillages, juste un nain, un vrai, exhibé avec une fausse-pudeur complaisante), choix de l'ascèse (long plans vides, étirement et durée des scènes), esthétique naturaliste : McCarthy s'enfonce dans toutes les impasses du cinéma indépendant le plus lisse (...)

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Positif

    par Pierre Eisenreich

    (...) une étude psychologique peu consistante et somme toute rassurante (...) On est loin de la subversion d'Oasis, de Dance me to my song et de leur vraie confrontation sociale.

    La critique complète est disponible sur le site Positif
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top