Mon compte
    Education anglaise
    Note moyenne
    2,5
    11 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Education anglaise ?

    2 critiques spectateurs

    5
    0 critique
    4
    0 critique
    3
    0 critique
    2
    2 critiques
    1
    0 critique
    0
    0 critique
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    2 081 abonnés 4 211 critiques Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 13 septembre 2016
    Bon, on connait tous le registre « film de pensionnat », et c’est un registre qui a inondé le cinéma érotique, entre autres dans les années 80. Surtout le pensionnat anglais, celui du vilain voisin !
    Soyons franc, Education anglaise reste vraiment très très sage, et ne va donc pas marquer les esprits outre mesure, et c’est dommage, car il y avait du potentiel pour de vrais moments de folie douce ! Jean-Claude Dreyfus en travesti est par exemple complètement déchainé ! Il en fait des méga-caisses, apportant de l’humour certes, mais aussi un sérieux un peu machiavélique parfois effrayant ! Autour de lui une actrice connue mais ici cantonnée à un tout petit rôle : Brigitte Lahaie, qui ne se déshabillera pas beaucoup ! Education anglaise s’entoure sinon d’actrices qui ne feront pas une grande carrière, et qui sont là pour leur physique charmant avant tout. La galerie des profs reste quand même assez drôle, avec des acteurs au physique parfois bizarre (Caroline Laurence a été judicieusement choisie pour son rôle !).
    Le scénario est clairement trop gentil. Education anglaise fait pacotille. Fausses fessées, fausses corrections, fausse méchanceté, le film distille en plus un érotisme très soft et manque de piquant et d’incisif. Au final on se retrouve avec un métrage satin et dentelle, un peu précieux, mais qui reste à la superficialité des choses, rendant d’autant plus déconcertant et presque ridicule le final ! En gros vous prenez la première partie de Full Metal Jacket (une scène est d’ailleurs très similaire), mais vous mettez beaucoup de guimauve, un peu de sexe, vous enlevez les garçons pour des filles, et vous avez Education anglaise. L’ensemble reste trop convenu, et il n’y a pas à dire, l’érotisme chic ce n’est visiblement pas trop l’élément du réalisateur !
    Visuellement Education anglaise c’est du softcore chic, avec donc des décors plutôt de qualité quoique très classiques, un érotisme propret avec une mise en scène cependant bien trop plate pour compenser le manque de peps érotique du film. Education anglaise c’est un joli catalogue d’images papier glacé, avec des culottes de satin, de belles peaux délicates, des costumes de carnaval et des séquences BDSM excentriques, mais ce n’est ni sexuel ni sensuel, c’est filmé sans véritablement d’âme. La course de char est en la matière un moment de cette faiblesse de la mise en scène criant. Pareillement, musicalement le film a du mal à retenir l’attention.
    Education anglaise est un métrage amusant si vous aimez voir des nymphettes en culotte de satin dans un cadre plutôt chic et élégant. Le film a de bons atouts, notamment Jean-Claude Dreyfus, et semble parfois clairement ne pas se prendre au sérieux, ce qui est une bonne chose vu la vraisemblance du propos. Néanmoins une platitude générale, tant dans le rythme que l’érotisme affiché, tant dans la mise en scène que dans le scénario, font que ça se regarde mais avec un ennui poli. 2.
    ferdinand75
    ferdinand75

    448 abonnés 3 639 critiques Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 31 mars 2009
    Un film de Jean Claude Roy de 1983, dans le genre érotique contestaire des années 70/80. Le budget est relativement conséquent pour un film de ce genre et de ce fait le scénario est bien écrit.L'histoire se passe dans un pensionnat où un malfaiteur s'est réfugié et joue le rôle d'une institutrice autoritaire . Tout cela est prétexte à des séances de punition , dans un esprit sadien, .Jean Claude Dreyfus est l'acteur principal et tient le film à bout de bras , par une interprétation diabolique et malicieuse. Les jeunes filles découvrent l'amour saphique et le SM Soft avec Jean claude. Il y ausi des scènes dans un Bordel de luxe , où les notables du coin viennent s'encanailler et dévoilent leur corruption.A noter l'apparition de Brigite Lahaie dans un petit rôle non érotique. Le film est frais et dégage une impression de vivacité , très distrayante..A revoir sur RTL9 où le film repasse régulièrement
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top