Mon compte
    Legion
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    Note moyenne
    4,2
    21 titres de presse
    • Collider
    • New York Times
    • The A.V. Club
    • Vulture
    • Yahoo TV
    • Brain Damaged
    • L'Express
    • Salon.com
    • Sud Ouest
    • The Hollywood Reporter
    • Télérama
    • 20 Minutes
    • Pittsburg Post-Gazette
    • Slant Magazine
    • The Detroit News
    • USA Today
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • Los Angeles Times
    • Critictoo
    • Slate

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    21 critiques presse

    Collider

    par Allison Keene

    Legion joue beaucoup sur les thèmes de l'identité, de la mémoire et des émotions, et si la clé de l'écriture visuelle est de montrer plutôt que de décrire alors la série y met tout son coeur. Mais avant tout, elle dépeint la maladie mentale avec profondeur et réflexion.

    La critique complète est disponible sur le site Collider

    New York Times

    par James Poniewozik

    Legion transforme le drame de superhéros en un voyage psychologique qui se distingue aisément de tout ce qui existe déjà dans le genre grâce au fait que l'action se déroule dans le cerveau du protagoniste. Non seulement ça sort de l'ordinaire mais c'est en plus stimulant intellectuellement ainsi que spectaculaire.

    La critique complète est disponible sur le site New York Times

    The A.V. Club

    par Danette Chavez

    Legion est éblouissant et exceptionnel -rempli de vie et d'événements- et en son coeur possède les mêmes qualités humaines communes à toutes les oeuvres de Noah Hawley.

    La critique complète est disponible sur le site The A.V. Club

    Vulture

    par Matt Zoller Seitz

    Les trois premiers épisodes de cette série mélodramatique issue de l'univers X-men sont superbes, et le pilote en particulier est un classique instantané; je dois avouer que c'est tellement beau et frais esthétiquement que j'aurais pu continuer à regarder même si c'était devenu soudainement complètement débile (...)

    La critique complète est disponible sur le site Vulture

    Yahoo TV

    par Ken Tucker

    Si Legion parvient à maintenir cet équilibre entre tension thrilleresque et chaos hallucinatoire si parfaitement illustré dans les premières heures, alors elle va vraiment devenir une série de superhéros unique et superbe.

    La critique complète est disponible sur le site Yahoo TV

    Brain Damaged

    par Aïssatou Loum

    Si parfois on ressent quelques hésitations et qu’on est aussi mené en bateau par la narration entre ce qui est réel et ce qui ne l’est pas, Hawley trouve toujours un moyen de retomber sur ses pattes. Le téléspectateur ne se retrouve pas complètement démuni face à cette histoire. Le dernier épisode (de la saison 1) fait sens et on en redemande.

    La critique complète est disponible sur le site Brain Damaged

    L'Express

    par Nicolas Robert

    Si l'on accepte l'idée d'être brinquebalé comme jamais, on s'aperçoit que les notions d'identité et de normalité reviennent constamment. Et qu'elles sont interrogées avec autant d'opiniâtreté que de finesse.

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    Salon.com

    par Melanie McFarland

    L'esthétique inspirée du pop art des années 60 avec laquelle Hawley présente Legion initialement montre le niveau de créativité et de complexité qui fait tout le style du créateur. Aventureuses et colorées comme un bonbon, les heures inaugurales du drama font partie d'une expérience de télévision unique et irrésistible.

    La critique complète est disponible sur le site Salon.com

    Sud Ouest

    par Cécile Jandau

    Cette série, tout comme son héros, ne peuvent être contenus. D’autant que l’ensemble s’inscrit dans une cohérence troublante, parfait reflet du "donjon mental" qui anime David, personnage complexe, touchant et fascinant.

    La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

    The Hollywood Reporter

    par Tim Goodman

    La décision de Hawley d'orienter les téléspectateurs en prenant le paysage mental troublé et confus du personnage de David comme point d'entrée dans ce monde, est malin stratégiquement, une vraie prise de risque aussi, et la réalisation a un panache qui marque les premiers épisodes. En terme de style, Legion ne ressemble à rien d'autre et permet d'être encore plus dramatique, moins légère et désinvolte, que les Marvel habituels.

    La critique complète est disponible sur le site The Hollywood Reporter

    Télérama

    par Pierre Langlais

    Legion est une expérience secouante, qui mêle les genres et les tonalités, tour à tour brutale, trépidante, poétique et drôle. Pourtant, son propos est limpide. Elle porte un regard subtil sur les troubles psychiques de son héros, ses passages de la dépression à l'euphorie, ses crises de colère.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    20 Minutes

    par Anne Demoulin

    Legion réfracte tous les genres, de l’aventure à la romance en passant par la comédie musicale bollywoodienne. Le programme de FX dissout la réalité, les hallucinations, les rêves, la mémoire de David Haller dans une structure narrative aux temporalités multiples, au point de se la jouer Mad Men parfois.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    Pittsburg Post-Gazette

    par Rob Owen

    C'est un programme étrange, souvent déroutant et toujours visuellement saisissant.

    La critique complète est disponible sur le site Pittsburg Post-Gazette

    Slant Magazine

    par Aaron Riccio

    Dangereusement divertissante, Legion est un mélange volatule de chaos complet et de contrôl total.

    La critique complète est disponible sur le site Slant Magazine

    The Detroit News

    par Tom Long

    Le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est audacieux. Plus important encore : c'est passionnant. C'est aussi réussi sur le fond que sur la forme. Et c'est étrange. Et c'est réussi.It is, to say the least, audacious. More importantly it’s interesting. It’s about the interior as much as the exterior. That’s weird. That’s good.

    La critique complète est disponible sur le site The Detroit News

    USA Today

    par Robert Bianco

    S'il y a bien une série qui mérite votre patience, c'est Legion. L'attente sera récompensée.

    La critique complète est disponible sur le site USA Today

    Le Monde

    par Pierre Serisier

    Derrière son ton décalé, Legion s’autorise quelques questions fondamentales, comme celle de l’identité, qui ont une résonance très pertinente actuellement. D’autant que la définition donnée de soi ne s’accomplit pas par rapport aux autres mais par rapport à soi-même.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Les Inrockuptibles

    par Olivier Joyard

    Adaptation d’un comics Marvel, Legion, la nouvelle série du créateur de Fargo, Noah Hawley, détonne par son ambition et sa puissance visuelle.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Los Angeles Times

    par Meredith Blake

    Ce show fonctionne comme un labyrinthe désorientant qui est aussi séduisant et saisissant que frustrant.

    La critique complète est disponible sur le site Los Angeles Times

    Critictoo

    par Carole

    Aussi intéressants que puissent être les concepts thématiques, narratifs et visuels qui sont développés, cette première saison souffre du fait que son scénariste apparait plus absorbé par la manière avec laquelle il veut faire passer son message que par celui-ci qui finit par s’évaporer.

    La critique complète est disponible sur le site Critictoo

    Slate

    par Sam Adams

    C'est joliment filmé, intelligemment joué et ingénieusement construit, suffisamment en tout cas pour suggérer que quelque chose d'éblouissant se cache en son centre. Mais à mesure que Hawley repousse l'histoire d'origine pour privilégier le psychodrame, la série semble avoir un Rubik's cube à la place du coeur.

    La critique complète est disponible sur le site Slate
    Back to Top