Mon compte
    Une journée en enfer
    Une journée en enfer Bande-annonce VO
    74 147 vues
    12 déc. 2012
    Partager
    Partager sur WhatsApp Partager sur Facebook Partager sur Twitter
    Une journée en enfer
    Une journée en enfer
    Sortie : 2 août 1995 | 2h 11min
    De John McTiernan
    Avec Bruce Willis, Jeremy Irons, Samuel L. Jackson, Larry Bryggman, Graham Greene (II)
    Presse
    3,2
    Spectateurs
    4,2
    2 Bande-annonces & Teasers
    Une journée en enfer Bande-annonce VO 1:03
    Vidéo en cours
    Une journée en enfer Bande-annonce VO
    74 147 vues - Il y a 11 ans
    Une journée en enfer Bande-annonce (2) VO 2:41
    Une journée en enfer Bande-annonce (2) VO
    10 942 vues - Il y a 11 ans
    8 Emissions d'actu ou bonus
    Les fins auxquelles vous avez échappé 2:18
    Les fins auxquelles vous avez échappé
    131 883 vues - Il y a 11 ans
    "58 minutes pour vivre" / "Une journée en enfer" 6:48
    "58 minutes pour vivre" / "Une journée en enfer"
    2 153 551 vues - Il y a 12 ans
    Les méchants de Die Hard 2:43
    Les méchants de Die Hard
    26 132 vues - Il y a 11 ans
    Patrick Poivey : la saga « Die Hard » vue par le John McClane français 8:07
    Patrick Poivey : la saga « Die Hard » vue par le John McClane français
    22 070 vues - Il y a 10 ans
    Les meilleurs films de 1995 selon les spectateurs 3:13
    Les meilleurs films de 1995 selon les spectateurs
    40 536 vues - Il y a 10 ans
    Les questions auxquelles il vaut mieux savoir répondre 2:52
    Les questions auxquelles il vaut mieux savoir répondre
    28 102 vues - Il y a 9 ans
    Les journées de m*** 2:36
    Les journées de m***
    33 817 vues - Il y a 9 ans
    Aviez-vous remarqué ? Die Hard 3 - Une Journée en enfer 3:05
    Aviez-vous remarqué ? Die Hard 3 - Une Journée en enfer
    12 453 vues - Il y a 7 ans

    Commentaires

    • Jigo
      McTiernan réinvente à nouveau le film d'action, avec la Caméra à l'épaule (depuis copiée en boucle), le côté ludique de l'immense terrain de jeu que constitue New York, parfaitement topographié. La fin imposée par les producteurs, vient contre-carrer légèrement, l’immense grandeur du métrage (sans parler des coupes au montage pour atténuer la violence comme le combat entre John et Targo).
    Back to Top