Notez des films
Mon AlloCiné
    Providence
    Providence Bande-annonce VO
    8 537 vues
    19 juil. 2013
    0
    Partager
    Partager sur WhatsApp Partager sur Facebook Partager sur Twitter
    Providence
    Providence
    1h 50min
    De Alain Resnais
    Avec Dirk Bogarde, John Gielgud, Ellen Burstyn, David Warner, Elaine Stritch
    Presse
    4,5
    Spectateurs
    3,7
    1 Bande-annonce & Teasers
    Providence Bande-annonce VO 1:24
    Providence Bande-annonce VO
    8530 vues - Il y a 7 ans
    5 Extraits
    "Providence" : Plaidoirie devant la cour VOST 1:30
    "Providence" : Plaidoirie devant la cour VOST
    2934 vues - Il y a 11 ans
    "Providence" : Souvenir nocturne VOST 2:10
    "Providence" : Souvenir nocturne VOST
    432 vues - Il y a 11 ans
    "Providence" : "Disparaissez" VOST 1:06
    "Providence" : "Disparaissez" VOST
    140 vues - Il y a 11 ans
    "Providence" : Reproches mutuels VOST 1:01
    "Providence" : Reproches mutuels VOST
    226 vues - Il y a 11 ans
    Le mash-up des César : la rétrospective des César du meilleur film 2:04
    Le mash-up des César : la rétrospective des César du meilleur film
    15991 vues - Il y a 7 ans
    1 Emission d'actu ou bonus
    Tous les films sacrés aux César 0:00
    Tous les films sacrés aux César
    Il y a 6 ans

    Commentaires

    • Milkemom
      Les Voix françaises de François Périer, Claude Dauphin et Gérard Depardieu quand même...
    • c14390
      la vf n est pas terrible
    • Jigo
      Le meilleur Resnais et de loin, mais c'est sûr que faire appel à un casting aussi prestigieux. Ressorti au Cinéma et en DVD ce mois-ci, avec un tout nouveau master par l'entremise de Jupiter Films. http://www.jupiter-films.com/f... D'ailleurs l’anecdote sur la VO/VF est rigolote (l'anglais est plus chantonnant et entraînant, c'est bien connu). ''-Télérama : Ceux qui vous disent intello vous reprochent de réaliser des films graves : Hiroshima mon amour, Muriel, Providence… -Alain Resnais : Ah, mais il faut rire à Providence ! D’ailleurs, c’est étrange : s’ils voient le film en VO avec les voix de Dirk Bogarde, John Gielgud, Ellen Burstyn, les spectateurs s’amusent. S’ils le voient en VF, ils restent sérieux comme des papes… Le doublage a été, pourtant, extrêmement soigné : j’avais François Périer, Claude Dauphin, Suzanne Flon… Et tout devenait sinistre. De l’importance de la sonorité des voix, une fois encore…''
    Voir les commentaires
    Back to Top