Notez des films
Mon AlloCiné
    Décès du réalisateur José Giovanni
    25 avr. 2004 à 16:07
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le réalisateur français José Giovanni, à qui l'on doit notamment "Le Rapace", "Deux Hommes dans la ville" et "La Scoumoune", est décédé ce samedi 24 avril à l'âge de 81 ans.

    Le romancier, scénariste et réalisateur français José Giovanni, à qui l'on doit notamment Deux hommes dans la ville, Le Rapace et La Scoumoune, est décédé ce samedi 24 avril à Lausanne, en Suisse, des suites d'une hémorragie cérébrale. Agé de 81 ans, il avait collaboré avec les plus grands, d'Alain Delon à Jean Gabin, en passant par Lino Ventura et Claudia Cardinale.

    Sauvé par son père...

    D'origine corse, José Giovanni, passionné de montagne, s'engage dans le mouvement "Jeunesse et montagne" et y reste en qualité de guide de 1942 à 1944. Durant cette période, il participe à des actions de résistance puis se retrouve en prison après la libération. Condamné à mort, grâcié et réhabilité grâce à l'obstination de son père, José Giovanni est un homme libre à l'âge de trente-trois ans.

    Ecrivain, scénariste et réalisateur

    José Giovanni débute sa carrière en tant qu'écrivain avec Le Trou. En 1959, Jacques Becker, séduit, décide d'adapter le roman sur grand écran : ainsi naît Le Trou, dont Giovanni est conseiller technique et dialoguiste. C'est le début d'une triple carrière où il est à la fois écrivain et scénariste-dialoguiste pour Claude Sautet (Classe tous risques, 1960), Jean Becker (Un nommé La Rocca, 1961), Robert Enrico (Les Grandes gueules, 1965), Jean-Pierre Melville (Le Deuxième souffle, 1966) ou encore Henri Verneuil (Le Clan des Siciliens, 1969).

    Delon, Ventura, Gabin,...

    Au milieu des années 60, José Giovanni se lance lui-même dans la réalisation. Confirmant son penchant pour le "film noir", il tourne avec les plus grands : Lino Ventura (Le Rapace, 1968 ; Le Ruffian, 1983), Claudia Cardinale et Jean-Paul Belmondo (La Scoumoune, 1972) et surtout Alain Delon (Deux hommes dans la ville, avec également Jean Gabin, 1973 ; Le Gitan, 1974 ; Comme un boomerang, 1976). En 1988, il réalise Mon ami le traïtre puis se fait plus discret pendant douze ans, se consacrant surtout à l'écriture. En 2000, il revient derrière la caméra avec Mon père, il m'a sauvé la vie, adapté de son livre autobiographique Il avait dans le coeur des jardins introuvables.

    Clément Cuyer
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • dj7
      Tu dis n'importe quoi mon ami, essaie de te resneigner avant de parler, surtout sur des sujets pareils.Giovanni a bien été dans la résistance et ensuite il n'est pas tombé pour avoir balancé des résistants aux collabos, tu dis n'importe quoi, il rackettait des mecs qui s'étaient justement enrichis grâce à des activités inavouables pendant la guerre (telles que le marché noir, ou comme il le cite "avoir vendu de l'eau pour de la péniciline"), cela étant, cela n'excuse pas du tout ses actions, et il s'en explique fort bien dans ses livres, mais cela est une autre histoire.
    • futuriste
      2 hommes dans la ville :love2:
    • JamesDomb
      Le Deuxième souffle , Classe tous risques , Le clan des siciliens :love2: , homme à M.Giovanni !
    • futuriste
      José GiovanniUn grand scénariste et un bon réalisateur; il nous a démontrer que l'on peut toujours bien tourné Je tenais a laisser mon Hommage perso au grand monsieur qu'il était devenu....
    • Ilwan
      Mouais... Lire que José Giovanni a participé à des actions de résistance peut faire dresser les cheveux sur la tête, sachant précisément qu'il a été en prison pour avoir donné des résistants aux collabos...Enfin, il a payé pour ça, amen etc.
    • tontonjojo
      il a fait de grand film.
    • Johannes
      Tout à fait, dire qu’il nous laisse seul avec des Onteniente ou des Guiganbodet, c’est encore plus triste… :(
    • vintage
      Un grand scénariste et un bon réalisateur ce JOSE GIOVANNI!!Je vais encore siffler le Rufian pendant trois semaines!
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Bluebird Bande-annonce VO
    Dans un jardin qu'on dirait éternel Bande-annonce VO
    After - Chapitre 2 Teaser VO
    Arizona Junior Bande-annonce VO
    Police Bande-annonce VF
    Les Tuche 4 TEASER "365 jours"
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Stars
    Mort de Krzysztof Penderecki, compositeur adulé par Kubrick et Scorsese
    NEWS - Stars
    lundi 30 mars 2020
    Mort de Krzysztof Penderecki, compositeur adulé par Kubrick et Scorsese
    Octavia Spencer dans Self Made sur Netflix : ses 5 rôles les plus mémorables
    NEWS - Stars
    vendredi 27 mars 2020
    Octavia Spencer dans Self Made sur Netflix : ses 5 rôles les plus mémorables
    Dernières actus ciné Stars
    Films Prochainement au Cinéma
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top