Notez des films
Mon AlloCiné
    Un nouveau western pour Monte Hellman !
    21 mars 2006 à 15:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Roulements de tambour dans le cinéma indépendant américain : Monte Hellman revient ! Le cinéaste va réaliser "Desperadoes", un western sur le gang des frères Dalton, produit par Martin Scorsese et Paul Thomas Anderson.

    Si le grand retour de Terrence Malick avec La Ligne rouge avait marqué la planète cinéma il y a quelques années, un autre réalisateur de légende s'apprête à sortir de son long silence : Monte Hellman. Le cinéaste américain avait été mis à l'honneur l'an dernier à Cannes à l'occasion de la ressortie de son road-movie culte Macadam à deux voies. Il retournera peut-être à l'édition 2006 du Festival avec Stanley's girlfriend, sa participation à l'anthologie Trapped Ashes aux côtés de Joe Dante et Ken Russell. Après une longue période d'inactivité, Monte Hellman va enfin diriger un nouveau projet : le western Desperadoes, relatant les exploits du gang des frères Dalton et de la belle Eugenia Moore, qui tomba amoureuse de Bob Dalton et aida la bande à dévaliser des trains. C'est Charles Eastman, collaborateur fidèle de Monte Hellman, qui écrit actuellement le scénario sur la base d'un livre de Ron Hansen. Le tournage est prévu pour l'automne à Alberta. Le nom de Monte Hellman est devenu mythique pour de nombreux cinéastes et cinéphiles : ce sont ainsi deux réalisateurs de renom qui vont officier comme producteurs exécutifs sur Desperadoes, Martin Scorsese et Paul Thomas Anderson.

    Le cinéaste desperado

    Pour Monte Hellman, cinéaste découvert dans les années 60 chez Roger Corman avec un film d'horreur (Beast From Haunted Cave) et deux films de guerre (Back Door To Hell, Flight to Fury), cette incursion dans le western n'est pas une nouveauté. Avec L'Ouragan de la vengeance et The Shooting, tous deux interprétés par Jack Nicholson, Hellman avait déjà eu l'occasion de filmer contrées désertiques et desperados solitaires dans le style minimaliste qui lui est propre. Il renouvelera l'expérience en tournant le western China 9, Liberty 37 avec Warren Oates, comédien fétiche que l'on retrouve aussi dans deux autres films célèbres de l'auteur, Macadam à deux voies et Cockfighter.

    Une si longue absence

    Desperadoes fera d'autant plus figure d'événement que Monte Hellman n'a pas tourné depuis une quinzaine d'années. Si on le retrouve vers la fin des années 80 au générique de seconde équipe de Robocop ou Avalanche Express, ses deux derniers travaux, bien que très personnels, sont des films d'horreur à petit budget (Iguana puis Silent Night, Deadly Night 3: Better Watch Out! en 1989). Les années 90 marqueront le temps des collaborations infructueuses ou avortées pour Monte Hellman. En 1992, Quentin Tarantino lui propose de réaliser Reservoir Dogs, où il n'officiera finalement qu'en temps que producteur exécutif. Six ans plus tard, rebelote avec Vincent Gallo qui finit par tourner lui-même Buffalo 66, Hellman n'étant que remercié au générique. Parions que le projet Desperadoes, qui semble tomber à pic, pourra relancer sa carrière et le faire connaître d'un plus large public. Notons que Desperadoes est adapté d'un roman de Ron Hansen, l'auteur de The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford, actuellement porté à l'écran par Andrew Dominik (Chopper) et interprété par Brad Pitt. Autre western très attendu qui devrait sortir en octobre prochain aux Etats-Unis.

    Mikael Gaudin Lech avec Variety
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • borgia
      OH :eek: MY :eek: GOD :eek: TROP BON :love: !!!!!!!!!!
    • Libra.
      :love: :love: :love: :love: :love: :love: :love: :love: :love: :love:
    Voir les commentaires
    Back to Top