Notez des films
Mon AlloCiné
    La Ligne rouge
    Bande-annonce La Ligne rouge
    24 février 1999 / 2h 50min / Drame, Guerre
    Date de reprise 9 janvier 2019
    De Terrence Malick
    Avec Sean Penn, Jim Caviezel, Nick Nolte
    Nationalité américain
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    4,3 20 critiques
    Spectateurs
    4,1 12153 notes dont 662 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Pendant la Guerre du Pacifique, alors que l’armée américaine veut reprendre l’île de Guadalcanal aux Japonais, un déserteur installé dans un village mélanésien doit réintégrer sa Compagnie. Les soldats débarquent sans rencontrer de résistance mais en pénétrant dans les territoires intérieurs de l’île, ils subissent sur la Colline 210 un feu nourri provenant d’un bunker lourdement armé…
    Titre original

    The Thin Red Line

    Distributeur Ciné Sorbonne
    Récompenses 1 prix et 13 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 1998
    Date de sortie DVD 24/09/1999
    Date de sortie Blu-ray 11/05/2011
    Date de sortie VOD 16/06/2013
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 13 anecdotes
    Budget 52 000 000 $
    Date de reprise 09/01/2019
    Langues Anglais, Japonais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 96 375

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    La Ligne rouge Bande-annonce version restaurée VO 1:54
    La Ligne rouge Bande-annonce version restaurée VO
    63 067 vues

    Interviews, making-of et extraits

    John C. Reilly Interview 6: Aviator, Boogie Nights, Frangins malgré eux, Gangs of New York, Gilbert Grape 7:53
    John C. Reilly Interview 6: Aviator, Boogie Nights, Frangins malgré eux, Gangs of New York, Gilbert Grape
    35 509 vues
    Merci Qui? N°231 - "La Ligne rouge" 3:29
    Merci Qui? N°231 - "La Ligne rouge"
    60 378 vues
    Top 5 N°216 - Les meilleurs films de 1999 selon les spectateurs 2:51
    Top 5 N°216 - Les meilleurs films de 1999 selon les spectateurs
    46 052 vues
    7 vidéos

    Acteurs et actrices

    Sean Penn
    Rôle : Sergent-chef Edward Welsh
    Jim Caviezel
    Rôle : Soldat Witt
    Nick Nolte
    Rôle : Lieutenant Colonel Storm
    John Cusack
    Rôle : Capitaine John Gaff
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Ciné Live
    • Le Figaro
    • Le Monde
    • Le Parisien
    • Les Inrockuptibles
    • L'Evénement
    • Libération
    • Planetcinema.com
    • Positif
    • Première
    • Cinopsis.com
    • Le Figaroscope
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Point
    • Studio Magazine
    • Télérama
    • Les Echos
    • L'Express

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    20 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Marceau G.
    Marceau G.

    Suivre son activité 296 abonnés Lire ses 365 critiques

    4,0
    Publiée le 27 avril 2014
    Tout le monde sait que chez Mallick, réalisateur très rare et précieux, chaque image à une signification précise...La ligne rouge en est le plus bel exemple: tous les plans; de batailles, de réflexion, les flash-back et surtout les images sublimes des îles Mélanésienne veulent dirent quelque chose. Le film utilise très bien les voix-off des soldats et porte un discours philosophique intelligent. Les scènes d'actions sont ...
    Lire plus
    Sebmagic
    Sebmagic

    Suivre son activité 119 abonnés Lire ses 1 120 critiques

    5,0
    Publiée le 2 mai 2012
    Rien à dire... C'est certainement l'un des plus beaux films de guerre jamais créés : des images puissantes, accompagnées d'une BO poignante, servant un propos intelligent, servies par un casting de taré, et réalisées par un cinéaste de génie. Ce film est un incroyable assemblage de qualités qui laisse bouche bée. Deuxième film que je vois de Terrence Malick (avec The Tree of Life) et deuxième grande claque. Quand on voit ça, on se ...
    Lire plus
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 719 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    5,0
    Publiée le 27 avril 2015
    Après deux films et vingt ans d'absence, Terrence Malick revenait au cinéma en 1998 avec "La ligne rouge", sans aucun doute son meilleur film à ce jour. Sous le couvert du film de guerre, le cinéaste explore l'être humain et sa nature, confrontée à une violence totalement aberrante dans un décor paradisiaque. S'il ne manque pas de nous offrir une scène de bataille incroyablement prenante, ce n'est clairement pas ça qui l'intéresse, le ...
    Lire plus
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 1014 abonnés Lire ses 4 877 critiques

    5,0
    Publiée le 3 août 2015
    Le réalisateur culte de "La Ballade Sauvage" (1973) revient avec ce film 20 ans après "Les Moissons du Ciel" (1978). Le sujet du film n'a pas aidé le film puisqu'il est sorti seulement quelques mois après "Il faut sauver le soldat Ryan" (1998) de Steven Spielberg. Mais là où Spielberg a voulu montrer la violence dans un style de pur entertainment (mais de grande qualité !) Malick lui livre un poème pamphlétaire d'un lyrisme qui dénote ...
    Lire plus
    662 Critiques Spectateurs

    Photos

    12 Photos

    Secrets de tournage

    Le directeur de la photographie, John Toll

    Avec Légendes d'automne d'Edward Zwick, et Braveheart de Mel Gibson, John Toll a remporté l'Oscar de la Meilleure Photographie deux années de suite. Il a également travaillé avec Francis Ford Coppola sur Peggy Sue s'est mariée, Jack et L'idéaliste.

    Le chef décorateur, Jack Fisk

    Jack Fisk a travaillé comme directeur artistique sur les deux précédents longs métrages de Terrence Malick, La Balade sauvage (1973) et Les Moissons du Ciel (1978). Il a également apporté sa contribution à deux films de Brian de Palma, Carrie et Phantom of the Paradise. En 1981, il est passé à la réalisation avec un thriller psychologique, L'homme dans l'ombre.

    À propos du tournage...

    Une production de l'ampleur de La Ligne Rouge dépassait les possibilités d'accueil de l'île de Guadalcanal. Il a donc été décidé de tourner l'essentiel du film dans la forêt tropicale de Daintree, située dans la province australienne du Queensland, en réservant les quatre dernières semaines à Guadalcanal.
    13 Secrets de tournage

    Dernières news

    Ce soir à la télé : on mate "The Neon Demon" et "La Ligne rouge"
    NEWS - Films à la TV
    lundi 29 octobre 2018
    Vous ne savez pas quoi regarder ce soir ? La Rédaction d'AlloCiné vous indique les films et séries à voir à la télé. Au programme...
    25 premiers et derniers plans de films
    NEWS - Culture ciné
    vendredi 6 octobre 2017
    Les tous premiers et derniers plans de films, parfois totalement symétriques, sont presque toujours chargés de symboles et...
    17 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1998, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1998.

    Commentaires

    • Ner0d3
      Pour ceux qui taillent les flashback desquels résultent un ennui. Je pense que vous êtes totalement passé à côté du film. C'est justement ces flashback, ces passages en voix off qui font ressortir toute l'humanité des personnages qui sont souvent en rupture totale avec ce qu'ils vivent et dégagent. Mise à part peut être le personnage principal qui lui, confine à la grâce, au divin avec son humanité débordante, son sourire et ses yeux perçants. De ce mélange se dégage un sentiment de peur profonde, de mort imminente, d'événements qui échappe à la raison. C'est effroyable et principalement grâce à ces outils de narration, pas pck les scènes de guerre sont particulièrement bien filmées.
    • Ner0d3
      Dire que ce monument est sorti la même année qu'Il faut sauver le soldat Ryan et La vie et belle et que c'est ... Shakespeare in love qui avait eu la statuette du meilleur film. Des visionnaires les types !
    • DrunkSparrow
      Bien désolée ahah :)
    • malick faye d.
      Magnifique, je me suis réconcilié avec la vie.
    • DrunkSparrow
      Désolée tous les deux, ce n'est que mon avis :/
    • Hunnam29
      Aaaaaarg, mes yeux... !
    • Anthony B
      Ok
    • DrunkSparrow
      Je peux pas dire que ce soit un mauvais film, loin de là, mais... Long franchement non ? Je dirais une première partie très bonne (la colline etc) mais entre les flash back avec la jeune femme (que j'ai cru reconnaître comme Dame Eowyn ^^ ?) et les looongs moments philosophiques, long. Je critique pas ce dernier aspect, important et plutôt bien traité, mais je me serais bien passée de l'entièreté des lignes de la voix off...
    • Naughty Dog
      à chaque fois que je revois ce chef-d'oeuvre je suis dans un état de plénitude completle plus grand film de Malick, et une des meilleures compositions de Zimmer
    • francoisville
      Tout est très bon et avec une forte personnalité, sauf les flash-back cul-cul la praline qui gâchent un peu l'ensemble.
    • ChrisFranck182
      Un film de guerre excellent. Visuellement très intéressent on ne s'ennuie pas. Un peu long à mon gout mais les personnages sont top. Un film très profond présentant la nature et l'horreur. Au top.
    • Benjamin F.
      Je trouve que le film est globalement très bon mais, en toute honnêteté, je l'aurai encore plus apprécié s'il faisait une bonne 1/2 d'heure de moins... Graphiquement, c'est sublime. J'adore la manière dont Terrence Malick filme la beauté de la nature. Les séquences philosophiques et les flash-backs flirtent parfois avec la mièvrerie mais sans aller jusqu'à tomber dans la lourdeur imbuvable. J'apprécie également le fait que les soldats soient mentalement crédibles, c'est a dire avec des peurs, des doutes et pas des machines à tuer vides de sentiments aux discours patriotiques. Pour moi, le seul défaut du film, c'est sa durée. J'ai été captivé pendant 2h mais je dois avouer qu'après, j'ai commencé à trouver le temps long...
    • Andree N.
      Un conte philisophique et un film de guerre époustouflant, le meilleur dans le genre, on ne s'ennuie pas un instant, mise en scène et réalisation parfaites, les acteurs sont parfait, les décors sauvages, la musique donne le la, 5/5 un point c'est tout !!!
    • pitof-pitof
      Totalement d'accord avec ta dernière phrase , c'est à ma deuxième visionnage que je l'ai apprécié comme le chef-d'œuvre qu'il est .
    • Christophe G.
      Un film de 3heures avec au moins 1:30 heure de lourdeurs, les flashs back qui servent à rien et n'en finissent pas. Les la guerre c'est pas bien. Avec autant d'aussi bons acteurs c'est vraiment du gachis ! Ça mériterait de le remonter en enlevant la moitié de la durée du film pour avoir un bon film de guerre sensible sans sombrer de ce sentimentalisme sirupeux, convenu, dégoulinant qui n'apporte rien d'autre que l'ennui. A voir avec le doigt sur le bouton accélérer !Terrence Malick est un réalisateur ennuyeux et prétentieux !
    • Charly Foster Wallace
      Personnellement j'ai approché Terrence Malick à l'envers de la plupart des gens.J'ai commencé par The Tree of Life, puis je me suis intéressé à son revirement expérimental avec Knight of Cups. Quand j'ai constaté que ce virage pas très facile d'accès qu'avait emprunté Terrence Malick il y a quelques années ne me plaisait réellement pas du tout, je me suis intéressé à sa filmographie d'avant The Tree of Life.Ma première surprise était de voir que Les Moissons du Ciel était un très bon film.Ma deuxième de voir que La Ligne Rouge était un véritable chef d'oeuvre.Je ne m'attendais pas du tout à ça, j'ai toujours considéré Apocalypse Now et Voyage au Bout de l'Enfer comme mes chefs d’œuvres indiscutables du cinéma de guerre.La Ligne Rouge est un chef d'oeuvre, une fresque puissante sur l'atrocité de la guerre, et ce qu'elle apporte dans le cœur des individus qui en sont victimes. Le paradoxe déjà exploré plus bas, entre cette nature, ces paysages paradisiaques et les explosions, le sang, la mort est exploré avec virtuosité, Malick est définitivement le grand maître de l'image, et ce film renforce la réputation du cinéaste, d'autant que La Ligne Rouge est son film le plus abordable sur le point de la narration. Un détail qui m'a estomaqué, c'est l'aisance de Malick à filmer des scènes de bataille, là où je croyais le réalisateur pas assez agressif dans son style pour capturer la violence, l'atrocité et le désespoir engendré par la guerre, La Ligne Rouge prouve que ce cinéaste adapte facilement plusieurs genres à sa sauce et arrive à intégrer plusieurs registres (guerre, amour, aventure, drame, histoire, religion selon ses œuvres) dans son style plus contemplatif. La BO signée Hans Zimmer se transcende avec l'oeuvre, notamment sur un passage (qui m'a personnellement beaucoup marqué) où la musique prend toute sa force : la scène du carnage où les soldats américains s'en prennent à tous les japonais qu'ils trouvent sur leur passage, certains délaissant peu à peu leur humanité pour se plonger dans une sphère d'ultraviolence qui n'est pas sans rappeler les prédécesseurs du genre (Apocalypse Now sans le côté satirique, par exemple). Bref, peut être que Malick est surestimé depuis l'évolution de son style et sa patte remixée à la sauce expérimentale, certains crient au chef d'oeuvre à chaque nouveau film, tandis que d'autres y voient une mascarade. Mais pour tout cinéphile, quelque soit leur opinion sur Terrence Malick, La Ligne Rouge est à voir au moins deux fois, pour ma part, il s'agit du plus grand film de ce réalisateur.
    • Maxime P.
      Un paradoxe entre les explosions de boue et de morts, des lignes de dialogues cinglantes. Et d'autre part la nature omniprésente, foisonnante, enlevée par la bande son d'un rare génie. Toutes les valeurs sont mises à l'épreuve de même que nos sentiments.
    • Thom_Prn
      Rarement filmée de façon aussi frontale, la peur exhale de chaque plan. Terrence Malick encercle ses héros jusqu’à l’étouffement, montrant, certes, une véritable cohésion de groupe mais surtout la terreur d’affronter seul cette indéchiffrable odeur de mort. Critique complète : http://www.lebleudumiroir.f...
    • Tony Montana1940
      ou plutôt un tout petit 3,5/5
    • Tony Montana1940
      Le film est bon certe, les acteurs aussi, les scènes de guerre sont bonne aussi, mais mon dieu que c'est long et que c'est lent !!déjà sa prend du temps pour qu'on rentre dans le film, et puis une fois dedans on commence a ce dire que le film est bien, mais dès que la bataille s'arrête on s'ennuie automatiquement...il ya beaucoup de scène en plus et beaucoup de blabla, le film est très long, il dur 2h40 minutes pour voir juste une petite bataille de 45 minutes max, et le reste c'est que du blabla...je dirais qu'il est pas mal mais j'ai vu mieux dans le genre, 3/5 pour moi..
    Voir les commentaires
    Back to Top