Notez des films
Mon AlloCiné
    Décès de l'acteur américain Glenn Ford
    31 août 2006 à 07:28
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Inoubliable partenaire de Rita Hayworth dans "Gilda", lauréat d'un Golden Globe pour "Milliardaire pour un jour" de Frank Capra, le comédien américain Glenn Ford est décédé ce mercredi 30 août. Il avait 90 ans.

    Figure incontournable de l'Âge d'or du cinéma américain, l'acteur Glenn Ford est mort ce mercredi 30 août, à son domicile de Beverly Hills, Californie. Il avait 90 ans. Selon les témoignages de son entourage, le comédien avait été victime, au cours de ces dernières années, de multiples attaques cérébrales qui épuisèrent son organisme. Pour les cinéphiles, il reste avant tout une grande figure du Western, et surtout l'homme qui succombe au charme de l'incendiaire Rita Hayworth dans Gilda.

    De Québec à Hollywood

    Glenn Ford, de son vrai nom Gwyllyn Samuel Newton Ford, est né au Quebec, le 1er mai 1916. En 1924, à l'âge de huit ans, il s'installe en Californie avec sa famille. D'abord intéressé par la médecine, c'est finalement vers le théâtre qu'il se dirige. Il débute sur la scène de l'école de Santa Monica, et il enchaîne alors avec des tournées sur la côte Ouest. En 1939, il est repéré par un découvreur de talents, il fait ses premiers pas au cinéma, dans Heaven with a Barbed Wire Fence pour la Fox, mais signe parallèlement un contrat avec la Columbia, avec qui il restera plus de 14 ans. Avec son physique de jeune premier, il tourne des films de série B dont deux westerns : Texas de George Marshall en 1941, et The Desperadoes de Charles Vidor en 1943. Il est alors catalogué comme acteur de films d'action.

    Dans la Marine

    Son engagement dans la Marine, en 1943, l'oblige à mettre sa carrière entre parenthèses. Il est envoyé en France pendant la Deuxième Guerre mondiale où il aide à contruire des abris pour les populations. A son retour, en 1946, il tourne dans un classique du film noir qui le propulse au sommet : Gilda de Charles Vidor où il joue le rôle de Johnny Farell, l'aventurier amoureux de la belle Rita Hayworth. Par la suite il jouera dans un autre film noir culte : Règlement de comptes de Fritz Lang. Glenn Ford, bien que spécialiste du western (plus de la moitié de sa filmographie, dont Trois heures dix pour Yuma), il tourne aussi bien des films policiers - Allo brigade speciale de Blake Edwards en 1962, que des drames - Le Souffle de la violence de Rudolph Maté en 1955, des comédies - Il faut marier papa de Vincente Minnelli en 1963 ou des films d'aventure Les Revoltes de la Claire-Louise de Jacques Tourneur en 1953.

    Père de Superman

    Marié depuis 1943 à la reine des claquettes, Eleanor Powell, dont il a un fils Peter, Glenn Ford s'éprend de sa partenaire du Gantelet vert (de Rudolph Maté, en 1952), Geraldine Brooks. Mais l'actrice refusant ses avances, il décide de s'engager dans la Légion Etrangère. La Columbia parviendra avec beaucoup de mal à le faire revenir. Dans les années 70, Glenn Ford débute à la télévision dans le controversé Brotherhood of the Bell et apparait plus tard dans des séries populaires telles que: Sam Cade et The Family Holvak, dans lesquels il tient la vedette. De 80 à 90, Ford n'apparaît plus que dans quelques documentaires, et quelques films. Il joue par exemple un second rôle dans Superman I (1978) en interprétant le père de Clark Kent. Témoin privilégié de l'âge d'or d'Hollywood, il est souvent sollicité pour participer à des documentaires retraçant l'histoire de cette période. En 1970, Ford publie son autobiographie, Glenn Ford, RFD Beverly Hills.

    Vincent Garnier avec AFP
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • chrisssy2
      Hé oui, le grand cinoche Amércain se vide petit à petit de toute sa substance.Il ne nous restera bientôt plus que les gravures de mode pour magazines "people", les "Tom CRUISE" et son fatras infect de scientologie, de mondanités, de tergiversations amoureuses et de mise en scène médiatique ( il est meilleur à la ville qu'à l'écran !).Enfin, on n'oubliera pas Glenn FORD, son demi sourire, ses vestes en jean et son air chafoin. Je ne possède malheureusement qu'une demi doouzaine de ses films en DVD ou VHS (3 heure 10 pour YUMA/ ALLO BRIGADE SPECIALE/ LE PISTOLERO DE LA RIVIERE ROUGE / GILDA/REGLEMENT DE COMPTES/) Mais pour ceux que cela interesse, sur PRICE MINISTER,on trouve pas mal de ses films dont des "rareties" comme le SANTEE de 73 OU LE CLAN DES SACKETTES avec Tom SELLECK. J'aimerai beaucoup voir un de ses derniers films : "THE BORDER SHOOTOUT", un western de 90. Mais ou le dénicher ? Sur, PRICE MINISTER, on trouve même LE JOUR DES APACHES en VHS, mais très cher car très rare. Pour en terminer, outre KIRK DOUGLAS, WIDMARK ( mon préféré entre tous ! )et HESTON, il reste aussi dans une moindre mesure : JACK PALANCE, CHHRISTOPHER LEE et LAUREN BACALL et Jane RUSSEL aussi, je crois bien. Bon, allez je vous laisse, je vais aller me visionner " 3 HEURES 10 ". So long Mister GLENN FORD.
    • CMARCHAND
      En effet je me suis trompé, par contre j'ai relevé une autre coïncidence autour de Superman, c'est que Marlon Brando et christopher Reeve sont mort la même année, soit en 2004 et là je suis sur de l'année.
    • cinecing
      SVP c'est 1978 , pas 1976 :crazy:
    • CMARCHAND
      :( Il a été aussi Jonathan Kent dans le superman de 76 et c'est une triste coïncidence qu'il meurt peu de temps après la sortie de superman return. :(
    • Cl?ment Mari
      Personnellement, j'ai découvert cet acteur dans Graine de Violence et sa performance restera gravé dans ma mémoire. Au revoir, monsieur le professeur...
    • Davy_Crockett
      Un des derniers géants d'Hollywood s'en est allé vers le paradis des légendes...Très grand acteur, à l'aise dans tous les genres, il s'est illustré particulièrement dans les polars (Gilda, Règlement de comptes,etc.), les drames (Graine de violence, les 4 cavaliers de l'Apocalypse...), les comédies (Marions Papa, Opération Geisha, etc.), et surtout les westerns où il impose un style inimitable : veste râpée jusqu'à la corde et stetson en avant. Parmi les grands classiques du western tournés par Ford on trouve notamment Le deserteur de Fort Alamo, 3h10 pour Yuma, la vallée de la poudre, la ruée vers l'Ouest, ou encore le mors aux dents. Ce grand amateur d'horticulture qui servit son pays durant la 2ème guerre mondiale et pourtant l'un des derniers vestiges de l'âge d'or du cinéma américain, n'a malheureusement pas reçu la célèbre statuette qui aurait recompensé à juste titre sa belle et riche carrière ; d'ailleurs en 2003, l'actrice Debbie Reynolds avait demandé pour la cérémonies des oscars que lui soit attibué un prix pour l'ensemble de sa carrière, mais hélas sans résultat (Hollywood ayant la memoire courte et préférant recompenser des bons à rien dont je préfère taire les noms tant ils feraient tâche à côté de celui de Glenn Ford...Voilà comment on remercie les "héros" là bas!!!!). La liste des grands continue de se réduire, et maintenant seuls restent dans le dernier carré Charlton Heston, Kirk Douglas, et Richard Widmark. Pour conclure, je tiens à rendre un dernier hommage à un Monsieur du cinéma qui a marqué sa génération et continuera à le faire grâce à tous ses chefs d'oeuvre. Une page se tourne certes, mais les hommes partent et les films restent toujours... Glenn Ford et les autres ne sont donc pas morts... :saint: :saint: :saint:
    • domibleue
      ça rend triste ... un monstre sacré de moins ...une époque est en train de s'achever ... le souvenir reste. Pour moi Glenn Ford avait en plus, comme un air de famille, un je ne sais quoi qui le rendait si proche, qu'aujourd'hui il me manque... :sweat:
    • Chienfantome
      So long, Johnny Farrell :jap:
    • Eric-Draven
      C'était malheuresement attendu vu que Glenn Ford était malade depuis quelques années.C'était un grand acteur mais bizarrement l'un de ces films qui m'a le plus marqué en dehors de GILDa c'est un film de Vincente Minelli qui s'appelle LES QUATRE CAVALIERS DE L'APOCALYPSE. En tout cas c'est encore un grand monument de l'age d'or de Hollywood qui nous quitte ....
    • rorov
      Hommage discrret de la part de Brian Singer dans "SUPERMAN RETURNS":A l'arrivée du vaisseau de Superman suite à son exil volontaire ,au détour d'un travelling dans le salon des Kent,on découvre une photo de Jonathan Kent(Glenn Ford)sur la cheminé.Hommage qui prend depuis hier une autre dimension... Toutes mes condoléances à la famille Ford et à ses proches. Un cinéphile triste.
    • glennglu
      LAUREN BACALL !!!!!!!!!!!!!!!she's the best
    • tigerlili
      evidemment...mais ça fait chier quand meme...
    • tigerlili
      il reste qui? kirk, widmark..merde, il reste pas grand monde...et chez les actrices je sais plus moi.. :crazy:
    • AMCHI
      Pas mon acteur préféré de la belle époque mais c'est triste de voir cette belle génération d'acteurs s'éteindre.
    • tigerlili
      merde, encore un de la grande epoque qui s'en va...je me souviens de lui dans "graine de violence" et bien d'autres...
    • sinemaze
      Je n'oublierai pas de sitôt un western que je n'ai jamais revu encore, et qui me fit grande impression lors de sa diffusion dans La dernière séance sur FR3 en 1987. La première balle tue [The Fastest Gun Alive[/i]]
    • cinecing
      Glenn , Telle Gilda je défais lentement ce gant pour t'écrire cette épitaphe . Paris a à peine finit de bruler sous la canicule que " The Big Heat " nous saisit de nouveau en apprenant que , bien que jusque là tu aies été un " mort récalcitrant " , tu as décidé de prendre tout ce que tu avais à la banque en tant que " Milliardaire d'un jour " pour filer prendre le train de 3:10 pour Yuma . Quand tu arriveras là haut mon grand , si tu croises Marlon et Christopher , qui eux aussi étaient pour la modeste cinéphile que je suis des mecs supers , donnes leur une grande tape dans le dos quand tu les salueras pour moi . Parce que , faut bien se le dire , avec toute la puissance et tout les pouvoirs que nous donne notre mémoire photographique , va bien falloir maintenant qu'on soit capable de sauver une photo qui symbolisera pour toujours ce qui a fait de toi un sacré Monstre du Cinéma . [img]http://www.eskimo.com/~noir/ft... [/img] I hated her so I couldn't get her out of my mind for a minute. :jap:
    • willoup94
      :sweat: RIP
    • cineternel
      Ce sont toujours les meilleurs qui nous quittent. :( Adieu Mr Ford, reposez en paix ! Et toutes mes condoléances à votre famille et à vos amis ! :( :saint: Ca me fait mal au coeur de voir tous ces Grands Hommes du 7ème Art nous quitter les uns après les autres. Et aujourd'hui, malheureusement, c'est au tour de Glenn Ford, Grand parmi les Grands, de faire le grand voyage. L'important étant que, dans nos mémoires, son souvenir perdure. Les gens meurent mais les légendes sont immortelles.Et, une dernière fois, respect à ce Grand Grand Monsieur ! :jap:
    • GretaGarbo76
      merci a lui de nous avoir fait rever
    Voir les commentaires
    Back to Top