Mon AlloCiné
    Le torchon brûle entre Clint Eastwood et Spike Lee
    11 juin 2008 à 14:30
    facebook Tweet

    Les cinéastes Clint Eastwood et Spike Lee se livrent à une guerre par médias interposés à propos du rôle des soldats noirs durant un épisode de la Guerre du Pacifique en 1945.

    La controverse a éclaté lors du dernier Festival de Cannes. Alors qu'il présentait un court extrait de son prochain film, Miracle à Santa-Anna, où l'histoire de quatre soldats noirs américains durant la Seconde Guerre mondiale, le metteur en scène Spike Lee avait lancé la polémique en reprochant à Clint Eastwood de ne pas avoir fait figurer de soldats noirs dans ses deux films sur la bataille d'Iwo Jima, Mémoires de nos pères et Lettres d'Iwo Jima, tous deux sortis fin 2006.

    Spike Lee devrait "la fermer"

    "Clint Eastwood a fait deux films sur Iwo Jima qui dépassaient les quatre heures au total et pas un acteur noir n'est vu à l'écran"", a expliqué le porte-voix de la communauté noire américaine grâce à des films comme Do the Right Thing ou Malcolm X. "Dans sa version d'Iwo Jima, les soldats noirs n'existaient pas", a-t-il encore affirmé. La réponse de l'acteur et réalisateur de 78 ans, quintuple oscarisé, n'a alors pas tardé à se faire savoir dans un entretien publié par le journal britannique The Guardian, le cinéaste intimant l'ordre à Lee de "la fermer." "A-t-il seulement étudié l'Histoire ?", a demandé l'interprète de L'Inspecteur Harry en défendant la distribution de Mémoires de nos pères, l'histoire des soldats ayant hissé le drapeau américain sur l'île volcanique au terme d'une effroyable bataille. Tout en reconnaissant la présence de Noirs à Iwo Jima, Clint Eastwood a alors expliqué qu'"ils n'ont pas hissé le drapeau." "L'histoire est celle (...) de la photo au drapeau, et ils (les Noirs) n'ont pas fait cela", a dit Eastwood. "Si je mettais un acteur afro-américain à cet endroit, les gens diraient : "Ce mec a perdu la raison." Ce n'est pas conforme" à l'Histoire, a-t-il insisté.

    "On n'est pas dans une plantation"

    Suite à cet article, Spike Lee est alors revenu à la charge en affirmant que la star de Million Dollar Baby ressemblait à "un vieux grincheux." "D'abord, ce n'est pas mon père, et on n'est pas non plus dans une plantation", a dit le réalisateur, cité par le site internet de la chaîne ABC, dans une référence implicite à l'esclavage. "C'est un grand cinéaste. Il fait ses films, je fais mes films. Mais je ne l'ai pas attaqué personnellement. Et une déclaration comme "un mec comme ça devrait la fermer"... allons, Clint, allons", s'est exclamé Spike Lee. "S'il le veut, je peux rassembler des Noirs qui ont combattu à Iwo Jima et je lui dirais d'affirmer à ces gars que ce qu'ils ont fait n'était rien et qu'ils n'ont pas existé", a proposé le réalisateur. Appelés à trancher la querelle, des historiens ont fait valoir que chacun des cinéastes pouvait avoir raison. Clint Eastwood, dont le prochain long métrage, The Human Factor, relatera l'unification de l'Afrique du Sud par Nelson Mandela en 1995 grâce à la victoire des Springboks lors de la Coupe du monde de rugby, a conclu avec humour : "Je ne vais pas rendre Nelson Mandela blanc." En attendant la prochaine déclaration de Spike Lee.

    Aline Honigmann avec AFP
    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • MickDenfer
      clint est un imbécile donc il doit fermer sa gueule voter les armes n'est pas bon pour la Terre :jap:
    • NormanBates3
      [quote]Deux, Eastwood bien que je n'adhère pas à ses positions politiques (car soutenir Bush dans la guerre en Irak en rigolant, alors que lui-même à tout fait pour ne pas faire la guerre de corée est assez navrant), et dire qu'il s'est construit lui-même implicitement (cf inside actor studio), s'est vite oublié Léone. Il ne lui a rendu hommage que quelques temps avant sa mort cela n'est pas très classe.En ce qui concerne certains de ses films rendons lui hommage( honkytonk man, les proies, impitoyable, chasseur blanc coeur noir, ou dernièrement mystic river).Toujours est-il, de lui dire de "l'a fermer" est une des répliques les plus débiles et infantiles du cinéma. Ce combat de petit coq qui croule sous les millions, à un âge canonique pour certains est des plus stériles.[/quote] Les républicains n'ont pas non plus ma sympathie, cependant je ne juge pas quelqu'un a ses positions politiques, cependant pour le coup j'ai l'impression que c'est plus Spike Lee qui a provoqué Eastwood que le contraire et que je comprend tout a fait sa réactions.D'autant que Spike Lee l'avait déjà attaqué au moment de Birds, en disant qu'un blanc n'avait pas a faire un film de noir, ce qui n'est pas franchement du meilleurs gouts.Donc je comprend vraiment la réaction d'Eastwood.
    • Lafievre
      En effet le racisme ne concerne pas le religion , c'est complètement faux.Quant aux noirs à Iwo Jima... Les Marines représentant les USA à merveille, le nombre de combattants noirs américains étaient loin d'être significatif. Ayant lu un article sur Iwo Jima retraçant la bataille dans les détails avec les unités concernées, il n'y ait fait aucune mention d'unité noire américaine combattante. Clint a raison. Et voir des noirs combattants en première ligne à cette époque ,c'était très rare. Il faut attendre le Vietnam. Quant à dire qu'ils ont fait les boulots le plus dangereux...Ramasser des cadavres en 1ère ligne, surement, vu la mentalité des USA à cette époque. Mais les actions combattantes, ça m'étonnerait.Bref, Spike Lee émontre bien que le racisme peut avoir lieu dans les deux sens, même s'il s'agit ici , à mon avis, que d'un coup de sabot de mauvais cheval plutôt que d'une profonde querelle...
    • chocho87
      Quel boulet ce Spike Lee! Il avait aussi traité Tarantino de raciste parce que le mot "nègre" figure dans ses films....portnawak. D'autant plus que dans "summer of sam" film de Spike Lee figure aussi le mot "nègre" (si mes souvenirs sont bons). Faut qu'il arrête avec sa paranoïa.
    • gwendhale
      C'est surtout un opportuniste ce Spike Lee, puisque jusqu'a preuve du contraire il avait fait une campagne médiatique pour réaliser Malcom X qui était prévu pour être réalisé par Norman Jewison (dans la chaleur de la nuit, Hurrican Carter) avec Denzel Washington. Il s'est donc mis la communauté noire de son côté pour imposer son nom auprés des studios qui ont due pour ne pas faire de contreverse débarquer Norman Jewison du Projet. Sa cabale était simple, seul un Noir peut rendre réel l'histoire de Malcom X et lui rendre justice.Ma foi il faudrait demandé à speilberg, si il a le droit de réaliser ET étant donné que c'est un Humain.
    • RyoMasterSan
      J'aime beaucoup Spike Lee son engagement et son cinéma, mais là il en fait trop. Dénoncer Eastwood à propos qu'on ne voient pas de soldat noir et pour moi aussi du racisme, c'est quoi ce truc de devoir faire des quotas. Tous comme il l'avait critiquer à propos de "bird" on n'est blanc donc on ne pas pas faire de film parlant sur les noirs c'est ridicule au contraire Eastwood a vue au delà de la couleur, il aurait pas l'attaquer sur d'autre argument franchement.
    • BIGJACKW
      spike peut avoir sa vision des choses mais il abuse, il voit de la discrimination et du racisme partout, il est à fond dans le communautarisme, et dire que les noirs sont ceux qui connaissent le mieux leur histoire c'est un peu n'importe quoi....surtout que bon, là on parle de la 2nde guerre mondiale, et je pense que clint a du bien s'intéressé à cette guerre pour avoir fait ces 2 films dessus, jsuis d'accord avec lui, spike devrait la fermer !
    • dja54
      et pourquoi SPIKE aurait pas le droit d'avoir sa vision sur la chose il me semble qu'il en connait certainement mieux le sujet que clint qui sous prétexte qui nous a sortie lettres d'iwo et mémoires de nos peres est le spécialiste et seul lui en connait l'histoire allons j'ai beaucoup de respect pour clint par sa carrière mais ceux qui savent encore l'histoire des noirs americains c'est encore bien les noirs eux-memes donc bravo a spike lee :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap:
    • henryhill93
      Je suis d'accord Lee est un peu obsédé par la négritude c'est dommage car c'est unde mes cinéastes préféré et il aurait pu faire une meilleure carrière sinon,j'avoue cependant ne pas très bien connaitre le rôle des soldats noirs dans la seconde guerre.
    • Jaykael
      Hé hier j'ai vu un clip de rap ou aucun blanc n'apparaissait.Racisme ?Faut arréter la parano !
    • gwendhale1
      Les démocrates des States sont aussi à gauche en france que l'est Sarkosi. De plus, à qui l'on doit l'entrée en guerre au Vietnam ?A un démocrate Mister "Kenndy". Selon Chomsky (intellectuel américain assez documenté)la politique américaine diffère de trés peu entre un président démocrate et Républicain dans ses lignes de conduite. On n'a qu'a suivre l'impérialisme américain à travers l'histoire pour s'en rendre compte. La seule démarcation se situe en politique social, c'est tout et encore faut-il encore s'entendre par politique social. Toujours est-il que je préfère Barrack à l'autre fou de guerre, il a un physique plus sympathique et aussi plus instruit que l'autre.
    • gwendhale1
      Pour ma part, je pense que cette guéguerre par médias interposés est complètement débile et ces STARS assez égocentrique et narcissique pour y entré. Un, je me souviens d'une anecdote à propos de Pulp Fiction qui ne rends pas hommage à Spike lee dans son combat contre la discrimination raciale.Il avait téléphoné à samuel Jackson en lui disant qu'un Noir ne traitait jamais les autres noirs de sâles Nègres, Jackson lui avait répondu dans ce goût, que Spike n'a pas due vivre dans son quartier. Deux, Eastwood bien que je n'adhère pas à ses positions politiques (car soutenir Bush dans la guerre en Irak en rigolant, alors que lui-même à tout fait pour ne pas faire la guerre de corée est assez navrant), et dire qu'il s'est construit lui-même implicitement (cf inside actor studio), s'est vite oublié Léone. Il ne lui a rendu hommage que quelques temps avant sa mort cela n'est pas très classe.En ce qui concerne certains de ses films rendons lui hommage( honkytonk man, les proies, impitoyable, chasseur blanc coeur noir, ou dernièrement mystic river).Toujours est-il, de lui dire de "l'a fermer" est une des répliques les plus débiles et infantiles du cinéma. Ce combat de petit coq qui croule sous les millions, à un âge canonique pour certains est des plus stériles. Chacun mérite la Pâlme de l'arrogance et de l'autosuffisance, ça s'est sûr. Comme quoi, même les personnes intelligentes trouve gloire de pisser plus loin que son voisin.
    • naurouze
      Le plus grave est que le racisme n'est pas toujours uniquement là où les "biens pensants" voudraient qu'il soit. Et si quelqu'un s'avise à vouloir appeler "un chat, un chat" le voici aussitôt taxé de : raciste. Petit test pour conclure : une personne A se fait traitée de RACISTE par une personne B.La personne A lui répond :"Parce que vous, vous n'êtes pas raciste ?.Face à cela B réplique : "Moi raciste...NON !JAMAIS!" (un peu comme dans "Les Aventures de Rabbi Jacob".Alors A lui lance la question piège : "Est ce que vous aimez les serpents ?, est-ce que vous aimez les araignées ?"Ail! Ail! Ail! Faut faire attention à la réponse.... :ouch:
    • willoup94
      C'est pas si simple... Tu as des Démocrates de l'Iowa par exemple qui sont plus à "droite" que des Républicains de New York ou Californie :D ;)
    • Jocker
      enaira07, as-tu (simple curiosité à mon tour) mis une seule fois les pieds aux Etats-Unis ? Parce que tu as l'air de planer un peu :o On n'est pas quelqu'un de bien ou de mal selon ses idées politiques.
    • Jocker
      et méchants en plus.
    • christo8684
      oui, des blancs républicains
    • mawyene
      Petite question: la plupart des détracteurs de Spike Lee sur ce topic ne seraient-ils pas des blancs? C'est une simple curiosité.
    • Livonya
      [quote]il se plaignait déjà:"Pourquoi un mec blanc ferait ça?" Alors Mr Lee ne seriez-vous pas un peu jalou?[/quote] Putain, il est jamais content, quoi. Si un blanc fait un film avec et pour des noirs, il gueule parceque c'est pas aux blancs de faire ça, et si on mets pas un quota de noirs dans les film, il gueule aussi.... Je savais pas tout ça... Je comprends alors bien mieux le " mais qu'il la ferme " de Eastwood, si c'est pas la première fois qu'il a des remarques de ce type de la part de Spike Lee... Y'a de quoi en avoir ras la casquette !
    • enaira07
      j'ai jamais dit que les democrates etaient des gentils...Mais ce qui est clair c'est que les republicains sont encore plus à droite que notre droite à nous...Et je suis pas d'accord avec la politique de notre droite à nous donc encore moins de leur droite à eux ! Maintenant j'aime pas les gens gens qui justifie pas leur prise d'opinion donc jpourrai te justifier la mienne, j'ai des arguments mais la j'ai pas le temps !! Donc pour tout ceux qui soutiennent Bush, jvous conseille les documentaires de Mickael Moore qui sont excellents !! Sinon je sais pas combien de fois jvais le repeter pour que sa rentre mais moi j'avais la meme definition que vous du mot racisme, le probleme c'est que il y a des gens, jleur donne celle ci, ils me disent que non...Quand jdonne leur definition, la aussi on me dit que non...Bon alors c'est laquelle la bonne ?? Moi sa me soule...De toutes evidence jdeteste les personnes dont ce mot les qualifis !! Et pour moi Spike Lee n'a rien d'un raciste pour ceux qui disent le contraire !En ce qui concerne Clint, meme si j'adere pas à sa politique, j'adorai toujours ses films !! Mais quel dommage quand meme ! Jcroyais vraiment qu'il etait de l'autre bord !
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Trois jours et une vie Bande-annonce VF
    Ad Astra Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    Lucky Day Bande-annonce VO
    Un jour de pluie à New York Bande-annonce VO
    Blood Machines Bande-annonce VO
    Chambre 212 Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Stars
    Bande-annonce Ad Astra : Brad Pitt s'envole dans l'espace pour James Gray
    NEWS - Vu sur le web
    lundi 15 juillet 2019
    Sponsorisé
    Accord financier XXL entre J.J. Abrams et WarnerMedia, des contenus prévus jusqu'en 2024
    NEWS - Stars
    vendredi 13 septembre 2019
    Accord financier XXL entre J.J. Abrams et WarnerMedia, des contenus prévus jusqu'en 2024
    Avatar 2 : le succès d'Avengers Endgame redonne de l'espoir à James Cameron
    NEWS - Stars
    jeudi 12 septembre 2019
    Avatar 2 : le succès d'Avengers Endgame redonne de l'espoir à James Cameron
    Dernières actus ciné Stars
    Films Prochainement au Cinéma
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top