Mon AlloCiné
    Roman Polanski arrêté !
    27 sept. 2009 à 19:30
    facebook Tweet

    Le cinéaste Roman Polanski a été arrêté samedi soir en Suisse sur mandat d'arrêt américain, aors qu'il devait être honoré par le Festival du film de Zurich. Celui qui fait l'objet d'une procédure ouverte par les autorités américaines il y a plus de trente ans pour une affaire de moeurs, risque l'extradition.

    Le cinéaste franco-polonais Roman Polanski a été arrêté samedi soir sur mandat d'arrêt américain à son arrivée en Suisse, où il devait être honoré par le Festival du film de Zurich. Agé de 76 ans, il fait l'objet d'une procédure ouverte contre lui par les autorités américaines il y a plus de trente ans pour une affaire de moeurs. Le réalisateur avait fui les Etats-Unis pour l'Europe en 1978, à la suite de poursuites pour des relations sexuelles avec une mineure âgée de 13 ans. En 1977, Roman Polanski avait plaidé coupable à Los Angeles et passé 42 jours en prison avant de s'exiler, la peine devenant supérieure à ce qui avait été convenu. L'arrestation du cinéaste pourrait conduire à son extradition vers les Etats-Unis.

    "Pas d'autre solution...", selon le ministère de la justice suisse

    La Suisse "n'avait pas d'autre solution" que d'arrêter Roman Polanski, a affirmé la ministre de la Justice suisse Eveline Wildmer-Schlumpf. "La Suisse n'a pas subi de pression des Américains. (...) La politique n'a rien à voir là dedans". La Suisse n'a fait qu'appliquer l'accord d'extradition qui la lie aux Etats-Unis comme elle l'a fait dans d'autres occasions, a-t-elle fait valoir. "Dans un Etat de droit, il n'est pas possible de faire des différences. Il serait incompréhensible qu'une personne sortant du lot bénéficie d'un autre traitement", a-t-elle ajouté.

    Frédéric Mitterrand : une arrestation "épouvantable"

    De son côté, Frédéric Mitrerrand, le ministre de la Culture et de la Communication, s'est montré solidaire de Roman Polanski, se déclarant "stupéfait" par cette arrestation et précisant s'être "entretenu avec le président de la République, Nicolas Sarkozy, qui suit le dossier avec la plus grande attention et partage le souhait (...) d'une résolution rapide de la situation." "De le voir ainsi jeté en pâture pour une histoire ancienne qui n'a pas vraiment de sens et de le voir ainsi seul, emprisonné, alors qu'il se rendait à une manifestation où on allait lui rendre hommage, c'est-à-dire ainsi pris au piège, c'est absolument épouvantable", a conclu le ministre. La Pologne et la France vont demander ensemble à Washington la libération de Roman Polanski, a annoncé dimanche le chef de la diplomatie polonaise Radoslaw Sikorski. Polanski était en train d'apporter les dernières touches à L'Homme de l'ombre, son nouveau film.

    Clément Cuyer avec AFP
    facebook Tweet
    Commentaires
    • the-intelodurock
      Parfaitement d'accord avec Norman Bates 3 . En plus, d'après ce que j'ai entendu, elle aurait été consentante et moi, j'ai 13 ans et si un homme me demande de coucher avec lui, et que je dis oui ( ce qui ne serait pas mon cas je précise) je parle en connaissance de cause . Il faut pas croire qu'elle était complètement stupide Samantha. Je pense qu'elle savait ce qu'un rapport sexuel impliquait . Si tu ne veux pas coucher avec quelqu'un tu dis non, tu dis pas oui pour porter plainte pour viol après...
    • Archangelus
      Ah ah, a force de chercher, on commence par trouver quelques trucs... http://www.imdb.com/news/ni104...
    • dvdmike452
      tu as dit beaucoup de chose vraies comme le fait que "l'acte de polanski, comme tout viol, est condamnable" et que smantha geimer "veut qu'on lui foute la paix" ; et tout comme moi, tu condamnes les journalistes qui l'on harcelées ; donc, ça nous fait des points communs sur pas mal de sujets, ce qui est déjà pas mal mais certains points de ton post montrent très bien que tu ne connais pas bien l'affaire : comme le fait que tu dis "pour passer un accord, il faut être 2" et le fait que tu ne comprends pas en quoi son procès n'aurais pas été équitable. Sur le premier point : crois-tu vraiment que j'aurais parlé d'accord si polanski était le seul a être "d'accord" avec les termes d'un "arrangement" que la victime et le juge ignorait ? bien évidemment non ! ce qui c'est passé, c'est que polanski a reconnu "l'acte illégal de relation sexuelle avec une mineur", voilà de quoi il est accusé par la justice américaine (n'en déplaise à certains) mais pas de viol (car dans la justice américaine, il y a un "distingo" entre les 2 mais ça, beaucoup ne le savent pas et se precipitent sur leur clavier pour ecrire un gros paquets de choses fausses) ; en plaidant coupable de ce chef d'accusation, il s'est "ouvert les portes d'un arrangement" (comme le lui permet la justice américaine ; cela n'est pas très "juste" mais c'est la loi américaine qui est faite comme ça, personne n'y peut rien) ; cet "arrangement" entre les parties en presence stipulait que monsieur polanski devait purger une peine de prison, qu'il devait subir des tests psychiatriques et qu'il devait indemniser la victime ! voilà pour "l'arrangement" et tout le monde était d'accord : polanski, le juge, samantha geimer et sa famille.Tout cela a été fait fait : polanski a indemniser la victime a hauteur de 225 000 dollars (ce n'est pas a moi, ni a personne de dire "c'est peu" ou "c'est assez", c'est ce que prevoyait "l'arrangement", donc, on ne doit pas juger la somme, les avocats des 2 parties ce sont mis d'accord sur cette somme donc, a piori, c'est dans la loi) ; polanski est allé en prison (ce que beaucoup de gens qui veulent "qu'il paye" semblent ignorer) ; il a vu des "experts psychiatres reconnus et assermentés" et ils ont demander sa remise en "liberté immédiate" (ce ne sont pas ses amis ou un comité de soutien qui voulaient qu'il soit libre mais des "experts mendatés par le tribunal de californie") ; il a donc été libéré et l'affaire devait s'arrêter là, tu n'aurais même jamais dû en entendre parler (en tout cas pas 32 ans après). Mais après sa liberation (parfaitement dans le cadre de la loi), le juge lui a signifié qu'il ne comptait pas en rester là finalement (alors qu'il avait signer un "accord") et qu'il continuerait les poursuites ; polanski (qui avait payer) a alors prit peur et il s'est enfuit des usa. Il avait payé et s'était acquité de sa dette (d'après "l'accord" passé avec les autres protagonistes) et pourtant le juge voulait continuer à le poursuivre ; et bien, je crois que si on te condamnais pour un crime ou un délit a 2 ans de prisons par exemple, que tu purgeais ta peine, que tu sortais de prison et que le juge vienne te revoir en te disant "finalement 2 ans, je ne trouve plus ça assez, ça ne me conviens plus, je veut que tu fasse 2 ans de plus ; te serait le premier a trouver cela injuste et à fuire de peur de te retaper 2 ans de taule alors que ne les a pas mérité et que tu as déjà payé ta dette (d'après la loi) ; voilà ce qui est arrivé a polanski pour ce qui est du jugement qui n'aurait pas été équitable, je croyais avoir été clair (d'autant qu'un documentaire raconte très bien ces faits là) mais ce n'est peut-être pas le cas après tout : sache que le juge tenait là avec polanski ce qu'on appel "un gros poisson", d'autant que la pression médiatique de l'époque était énorme (nos petites discutions sur internet, à côté, c'est de la "roupie de sansonnet") et que ce juge s'est laissé influencer par la presse ; et bien, que tu le veuilles ou non, lorsque la personne qui est chargé de juger une affaire criminelle "subit des influences" quelles quu'elles soit (pots de vin, intimidation, pression) et bien , le procès n'est pas "équitable" (c'est comme ça) et donc, ce n'est pas polanski que je défends (son crime est infâme) mais c'est ce juge et ces methodes mafieuses que je condamne, c'est tout pour ce qui est de samantha geimer "au premier rang des défenseurs de polanski" ; j'ai peut-être un peu exagéré la formulation, mais bon, elle est quand même sortie de son silence plusieurs fois (alors que personne ne l'y a obligé) et toujours pour le soutenir ou le défendre, même pour l'obtention éventuelle d'un "oscar" (pour "le pianiste") en 2003 alors qu'elle aurait très bien pu s'abstenir (et c'est tout a son honneur, d'ailleurs !) car recevoir un "oscar" ou pas, c'est quand même autrement mois grave que d'aller en prison ou non ! NON !! personne n'a le droit de violer qui que ce soit et un adulte n'a pas le droit de couché avec une mineure de 13 ans,qu'il y ai "pardon" postérieur aux faits ou pas, sauf que tout cela s'ajoute au dossier comme n'importe quelle pièce et a son importance (m'en déplaise à ceux qui s'en moquent) donc, je suis pour la remise en liberté de polanski sur la base les faits que j'ai développé mais, comme tout le monde et bien évidemment, je condamne le geste ignoble de polanski
    • NormanBates3
      [quote]Pour passer un accord, il faut être deux. Si Polanski se méfiait du juge, il n'avait ne pas passer d'accord, et demander à être jugé de façon normale -et je ne vois pas pourquoi, dans ce cas, il n'aurait pas eu un procès équitable[/quote] l'accord a était passé et ensuite le juge a briser l'accord, quand il a vu que cette affaire pouvait lui permettre de faire parler de lui.
    • aurelien_denizeau_
      Pour passer un accord, il faut être deux. Si Polanski se méfiait du juge, il n'avait ne pas passer d'accord, et demander à être jugé de façon normale -et je ne vois pas pourquoi, dans ce cas, il n'aurait pas eu un procès équitable. S. G. n'est absolument pas "au premier rang des defenseurs" de Polanski, elle veut qu'on lui foute la paix avec cette histoire, c'est tout. Je condamne tout autant les journalistes qui l'ont harcélé sans arrèt.Mais elle n'a jamais nié les faits, et n'a jamais prétendu que Polanski était innocent. Sinon, cela veut-il dire qu'on a le droit de violer.. et qu'ensuite, il faut attendre que la victime pardonne pour être tranquille?Peut-être qu'elle a eu la chance d'être assez forte pour oublier et pardonner; mais elle aurait très bien pu aussi en ressortir détruite à jamais, ou autre. Et c'est en cela que l'acte de Polanski, comme tout viol d'ailleurs, est condamnable.
    • dvdmike452
      j'oubliais quelque chose tu dis : "même si la victime pardonne, un acte illégal reste un acte illégale, c'est trop façile..." mais tu oublies tous ceux qui ne portent pas plaintes pour un tas de crimes et de délits (tous les jours) ; parfois les flics sont "degoutés" que la victime ne porte pas plainte (mais ils ne peuvent rien faire quand même et d'ailleurs, ne font rien car ce serait illégal), d'autres fois ils dissuadent la victime de porter plainte, je le sais, ça m'est arrivé ("ça n'en vaut pas la peine" m'ont-ils dit) donc si il n'y a pas plainte de quelqu'un, un crime quel qu'il soit ne peut pas être présenter devant la justice sans compté qu'il y avait un accord, que le juge ne comptait pas le respecter et qu'il a été démontrer que polanski n'aurait pas eu un jugement équitable car le juge était fasciné par les "spotlights" et comptait en faire un exemple pour se faire de la pub (aujourd'hui on dit "faire le buzz") et le condamné au maximum juste pour assurer sa notoriété et sa célébrité tous ces éléments me font donc plutôt pencher en faveur de la relaxe de polanski même si je condamne (évidemment) son acte abjecte
    • dvdmike452
      tu soulèves une question très interessante ("le fonctionnement de la loi") que je voulais aborder depuis hier mais je n'en ai pas eu l'occasion ; tu m'en offres donc le pretexte car tu dis que certains ignorent le fonctionnement de la loi (ce qui est vrai) mais tu te contredis en commentant certaines erreurs (pas grave) dans ton commentaire tu dis que le "pardon" "n'a pas d'importance" "un fait illégal reste un fait illégal" ...c'est comme ça que la justice fonctionne ; et bien je pense exactement le contraire (sur la façon dont la justice fonctionne) car, surtout aux usa (où l'on juge aussi bien les "faits" que la "moralité de vie" des protagonistes) tout compte : aussi bien l'acte illégal en lui même que la personnalité du prevenu et de la victime, les circonstances du drame et même ce que la victime et le prevenu mangent au petit déjeuner ;j'exagère pour alléger la tension, mais à peine car vraiment tout est épluché dans un procès aux usa ; comme dans le cas du procès de michael jackson où les jurés voulaient le déclarer coupable (pendant plusieurs semaines) jusqu'à ce que vienne à la barre la famille du petit garçon qui ont été perçu par le tribunal comme des marginaux "attardés" dont la mère avait par le passé forcé ses enfants à mentir et se parjurer pour les mêmes faits (pédophilie) dans l'unique but de toucher de l'argent. A partir de ce moment là, les jurés ont decidés de déclaré michael jackson "innocent" et rien n'aurait pu les faire changer d'avis ; pour la justice, jackson était donc innocent parce que la famille de la "victime" était "bizaroide" et "suspecte", en tout cas "pas claire" ; comme quoi, aux usa (et même en france) n'importe quel élément peu faire basculer un procès, surtout dans le cas d'un "pardon de la victime" car cela n'est quand même pas pareil que si samaantha geimer s'était exprimer contre polanski (avec virulence ou pas) , là c'est le contraire, elle est au premier rang de ses defenseurs ; d'ailleurs tu parles de la "pression médiatique" qu'elle a subit mais tu ne la condamnes jamais (la demoiselle a pourtant utilisé le terme de "viol" concernant la presse) alors que pour moi, les journalistes qui ont campés devant sa fenêtre et sur sa pelouse jours et nuits pour insinuer qu'elle avait peut-être fait ça pour l'argent ou pour lui extorquer des détails scabreux, meritent aussi d'être poursuivi pour harcelement or ces messieurs et dames n'ont jamais été inquiété de quoi que ce soit (ils ne sont pourtant pas celebres) : quand quelqu'un dit "non" et qu'on couche avec lui, c'est un "viol physique" et quand il dit "non" et qu'on continu a harcelé et poser des questions indélicates à quelqu'un qui souffre et qui veut qu'on lui foute la paix, c'est "un viol moral et du harcèlement" ! recemment, la loi française a d'aileurs mis au même niveau le "harcelement sexuel au travail" et le" harcelement moral au travail", c'est très bien comme ça et si il en était de même avec le "viol", certains journalistes devraient repondre de leurs actes, mais je ne vois personne lever le petit doigt contre eux et leurs méthodes alors que samantha geimer à dit que ce qu'elle avait subit des journalistes était PIRE que l'acte de polanski, je te laisse donc imaginer !
    • aurelien_denizeau_
      Oulalala... On a vraiment l'impression qu'ici, certains ne connaissent vraiment pas le fonctionnement normal de la justice... Non, même si une victime "pardonne", un acte illégal, reste un acte illégal. Sinon, c'est trop facile; la victime a souhaitée l'abandon des poursuite, a-t-elle dit, non pas parce que finalement c'était pas grave.. mais à cause de la pression qu'elle subissait de la part des médias, etc. comme ayant été "la victime de Polanski". C'est qchse que je comprend tout à fait. Qu'elle lui pardonne, tant mieux. Mais de même que la vengeance personnelle est innaceptable, le pardon personnel n'a aucune valeur dans un Etat de Droit: ce ne sont pas les victimes qui jugent, mais l'institution judiciaire. Si Polanski est innocent, il sera innocenté, s'il est coupable, il sera enfermé, ça me semble logique. Quant à ceux qui attaquent la Suisse, je trouve ça incompréhensible: au nom de quoi la Suisse aurait-elle épargné à Polanski ce à quoi n'importe quel autre citoyen est soumis?
    • sebastienbrals
      Pédophile: Au trou - Pour l'exemple médiatisé...
    • NormanBates3
      [quote]N'allez pas me dire qu'ils ont pas trouvé un moment depuis tout ce temps pour le ramener! Et tout à coup tout le monde traite l'affaire comme si elle s'était passée la semaine dernière, "c'est un affreux violeur qui doit aller en prison!!!" Hum ok et depuis tout ce temps ça dérangeait personne alors ?! [/quote] Ils auraient même pu l'arrêter beaucoup plus tôt, ce n'est pas maintenant qu'il fallait s'y prendre, c'est trop tard.Et si la France ne l'a pas extradé, c'est parce qu'il est citoyens français et qu'en France on extrade pas nos ressortissants.Et je pense que si un illustre inconnu avait réussit a rester a l'abri pendant toutes ces années on aurait a mon avis pas ressorti le dossier 31 ans après.
    • Ruth15
      quelqu'un pourrait répondre à cette question, peut-être bête mais tant pis lol: Pourquoi ils ne l'ont pas arrêté plus tôt? Pourquoi cette histoire ressort tout à coup 32 ans après les faits? Ok il s'est réfugié en France et notre pays n'a pas les mêmes règles pour l'extradition. Mais c'est un artiste mondialement connu vivant une vie publique. Il ne s'est pas caché depuis trente ans! Et il a dû quitté la France des milliers de fois en tournage ou autre. N'allez pas me dire qu'ils ont pas trouvé un moment depuis tout ce temps pour le ramener! Et tout à coup tout le monde traite l'affaire comme si elle s'était passée la semaine dernière, "c'est un affreux violeur qui doit aller en prison!!!" Hum ok et depuis tout ce temps ça dérangait personne alors ?!
    • aragarna
      juste pour clarifier, certaines choses....ok, elle était consentante, donc ce n'est pas un viol. cependant, tout adulte se DOIT de REFUSER toute relation sexuelle avec une mineure. c'est dans l'intérêt de la gamine, qu'elle s'en rende compte ou non.(et à 13 ans, ça m'étonnerait un peu qu'elle ait l'air vraiment majeure...)d'ailleurs, c'est bien ce que la justice a retenu : relation sexuelle illégale. et Polanski le reconnait aussi. ceci dit, je connais pas les tenants et aboutissants de toute cette histoire. et en fait, je m'en fous.par contre ce qui me gène, c'est que tant de gens, et haut placés, prennent position. ça je trouve ça déplacé ! ça les regarde pas. qu'ils laissent la justice faire son travail !quand Sarko dit à propos de Clearstream "les coupables" tout le monde crie au scandale. mais que Polanski soit arrêté, tout le monde applaudit qu'il défende son "innocence"... si ç'avait été un illustre inconnu, l'affaire aurait été réglé il y a fort longtemps et on l'aurait extradé nous même ! mais non, c'est un génie (je ne nie pas), alors on le garde...
    • NormanBates3
      Que vous condamniez l'acte de Polanski est une chose que l'on ne peut vous reprocher, cependant il faut quand même savoir faire la différence entre l'homme (qui est-ce qu'il est avec ses qualités et ses défauts) et l'artiste.Il est complétement ridicule de se fermer a une œuvre a cause des actes des artistes qui n'ont rien a voir avec leur travail.
    • Amphegenie
      J'ai lu cette hallucinante pétition du monde du cinéma en faveur du cinéaste arrêté le samedi 26 septembre à son arrivée en Suisse... Et bien moi qui étais déjà réfractaire, allergique même au trop souvent piètre Cinéma Français (voire Européen) bien de chez nous, là je deviens totalement ANTI-CA ! Etant jeune maman, tous ces gens-là, artistes comme autres politiques, m'écoeurent !A cause de vous, notre pays devient la risée du monde, à lire les médias étrangers ! La HONTE sur VOUS tous !! Pour sûr, je ne risquerai RIEN avec vous, jamais je ne téléchargerai vôt' MERDE* ! Amphe *Ô combien soporifique f0utre-ciel :)
    • dvdmike452
      tu as dit beaucoup de choses vraies que personnes d'autre n'a dit (donc bravo a toi) comme le fait que la principale chose qui lui est reproché aujourd'hui est sa fuite (les américains veulent qu'on fasse face à ses juges) ; ça c'est exacte et personne (ou peu s'en faut) ne l'a souligné, tout le monde ne parle que du "viol" (et c'est compréhensible mais relativement à côté de la plaque, j'ai d'ailleurs moi aussi commis cette erreur) mais tu dis aussi que "personne n'est au dessus de la loi, surtout pas polanski" ; pourquoi spécialement lui doit être plus parfait que toi ou moi, là c'est moi qui trouve ça malsain ; polanski doit respecter la loi comme tout le monde (pas plus) tout comme on ne doit pas le défendre "parce que c'est polanski" ou "parce que c'est un génie et une personne agréable", ces motifs là sont bidons et pour ceux qui disent "c'est un si grand artiste, laissez le tranquille", sache qu'il existe des cons partout ! pour ce qui est de sa fuite, ce n'est parce qu 'il se sentait plus coupable qu'on a bien voulu le dire (mais ça tu sembles l'ignorer, ce n'est pas grave, ça arrive a tout le monde) mais parce qu'il sentait que le procureur (tu me pardonneras l'expression) "était entrain de lui faire à l'envers" ! il y avait un accord entre les parties comme c'est souvent le cas dans la justice américaine (polanski était d'accord, la victime aussi et le procureur également) mais au dernier moment, sous la pression médiatique (qui a l'époque était enorme ; ce qui passe en ce moment sur les forums internet est de la rigolade à coté) le procureur a fait marche arrière et a casser l'accord sans avertir la victime et polanski a sentit le "coup fourré", il s'est douté qu'il servirait d'exemple, comme michael jackson après lui et wesley snipes dans un autre domaine (fraude à l'impot) et il a decidé de fuir ; cela n'est pas bien c'est clair mais de graves disfonctionnements juridiques sont apparu dans cette affaire (à l'encontre de polanski) hors un prévenu quel qu'il soit a droit a un procès équitable et ce n'était pas le cas dans c'est affaire, ça a été démontrer ; donc la justice américaine lui reproche sa fuite mais reconnait qu'il n'aurait pas eu un jugement équitable, là est le paradoxe et une bonne partie du noeud le l'affaire
    • Ruth15
      [quote]ben il a déjà payé, il me semble.[/quote] Pas vraiment non justement. Il a passé environ 1 mois en prison pour des expertises psychiatriques, ce qui n'est vraiment rien si il est coupable de viol. Sean Penn en avait pris autant pour avoir cogné un figurant.Et aux yeux des lois américaines il est coupable de toute façon de relations sexuelles illégales avec un mineur. Cela dit je ne m'avançerai pas en disant qu'il devrait être en prison ou pas, vu qu'on ne sait pas vraiment à quel point il est coupable. Je dirai juste que je trouve ça choquant que tant de personnalités du monde politique et du cinéma chez nous le soutiennent avec autant d'enthousiasme. "Un si grand artiste quand même" ai-je entendu. ben voyons.
    • cocolapin-2la-foret-des-revebl
      Nul n'est au dessus des lois, personne ne doit l'ignorer... Et surtout pas Roman Polanski qui malgré tout son talent de cinéaste, n'a pas à fuir la justice comme ça.La justice américaine, j'en conviens, est bien étroite d'esprit et peut inspirer de nombreuses craintes. Mais si comme certains le disent avec tant de passion, Polanski n'avait pas grand beaucoup de mal, il n'aurait jamais dû fuir ainsi la justice. C'est à mon sens qu'il se sentait plus coupable qu'on ne veut le dire... Ce qui va se passer ? Polanski va sans doute être jugé par principe, sur sa fuite principalement, il paiera peut être quelques milliers de dollars, fera une excuse publique et sera libéré. C'est le scénario le plus juste et le plus plausible. Sous prétexte que c'est un grand cinéaste, on devrait laisser passer cela ? Certainement pas ! Quand à la question de viol ou pas viol, ne dites pas que la victime a complètement pardonné à Polanski, c'est assez malsain, elle a dû quand même mettre un bon bout de temps pour lui pardonner. Et si elle était vraiment consentante, alors Polanski n'avait pas de raison réelle de quitter les States...
    • CMARCHAND
      A l'époque ça a du plaire à Polanski de déflorer le cul d'une fille car à chaque fois qu'il couche avec sa femme il se la fait, Seigner !
    • NormanBates3
      [quote]si sa c'est réglé à l'amiable pourquoi tant de polémique sur 1 affaire qui n'a plus lieu d'exister[/quote] Parce que le juge s'est acharné et a briser les accords (je crois que Polanski devait deux ans) auxquels il avait pourtant consenti a l'origine, du coup l'affaire a était relancé.
    • DZ-015
      Ceci est de l'acharnement si la victime elle même ne veut pas qu'il soit poursuivi et qu'elle estime qu'il a assez payé de quel droit jugez vous cet homme ?C'est vrai que Polanski est un dangereux criminel et qu'à 76 ans il peut être un risque pour la morale de notre civilisation !! Quelques elements occultés par les médias (je resume bien entendu) : -Samantha était physiquement mure, à l'aise pour poser nue.-Une mère et un beau-père libérés qui ne voient rien à redire à sa nudité.-Elle a déjà eu des expériences sexuelles et veut faire bonne impression au metteur en scène.-Polanski confirme la version des faits donnée par Samantha.-Il n'a pas usé de la force le LSD était très courant à l'epoque notament chez Nicholson (connu pour ses frasques)-Le juge Rittenband envoie Polanski à la prison de Chino pour une evaluation psychologique d'une durée de 42 jours.-Après sa peine les psychiatres se prononcent pour sa liberation estimant qu'il n'est ni pédophile ni delinquant sexuel.(homme cliniquement normal qui a manqué de discernement dans le choix de sa partenaire)-Le juge Rittenband a assuré que ce séjour à Chino reglerait la question de la prison et qu'il ne resterait qu'une forte amende et des dommages et interets à Samantha.-Influencé par le tohu bohu mediatique il revient sur sa decision et annonce qu'il le renvoie à Chino pour une periode indefinie, il propose alors un marché à Polanski il pourra être libéré à condition qu'il s'engage à quitter le sol américain ce qu'il fit jusqu'à ce jour. Pour conclure je ne suis absolument pas favorable à l'acte de Roman Polanski il y a 30 ans de cela mais encore une fois la principale interessée ayant pardonné à Polanski et qu'au vu de son âge (76 ans), de son passé, de l'acharnement médiatique dont vous êtes les complices, du fait que Samantha veuille dorenavant tourner la page, qu'il a desormais une famille et des enfants ... Je trouve inconcevable que vous autres "cinéphiles" souhaitiez que ce grand artiste passe le restant de sa vie en prison et que vous saliviez d'avance de la souffrance qu'il va endurer !!!!
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Le Dindon Bande-annonce VF
    Abominable Bande-annonce (2) VF
    Sponsorisé
    Downton Abbey Bande-annonce VO
    Ne croyez surtout pas que je hurle Bande-annonce VF
    Bacurau Bande-annonce VO
    Au nom de la terre Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Stars
    Brexit : la réponse de Mark "Hulk" Ruffalo à Boris Johnson
    NEWS - Stars
    lundi 16 septembre 2019
    Brexit : la réponse de Mark "Hulk" Ruffalo à Boris Johnson
    Gérald Thomassin : suspecté de meurtre, l'ex acteur césarisé a disparu
    NEWS - Stars
    lundi 16 septembre 2019
    Gérald Thomassin : suspecté de meurtre, l'ex acteur césarisé a disparu
    Dernières actus ciné Stars
    Films Prochainement au Cinéma
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top