Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
"Indiana Jones" : les souvenirs de Karen Allen
19 sept. 2012 à 14:00
facebook Tweet

A l'occasion de la sortie Blu-ray de la quadrilogie "Indiana Jones", séquence souvenirs avec Karen Allen, alias Marion Ravenwood dans "Les Aventuriers de l'Arche perdue" et dans "Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal".

Le plus célèbre aventurier de tous les temps est désormais de retour, pour faire claquer son fouet en haute définition ! A l'occasion de la sortie en Blu-Ray de la quadrilogie de Steven Spielberg, nous sommes revenus avec Karen Allen, interprète de la belle Marion Ravenwood, sur ses souvenirs de tournage...

Comment avez-vous obtenu le rôle de Marion dans "Les Aventuriers de l'Arche perdue" ?

Je jouais dans un film appelé Un Petit cercle d'amis tourné à l’université d’Harvard et réalisé par Rob Cohen, qui était un ami de Steven Spielberg. Et je pense que Rob a fait beaucoup de compliments à Steven à propos de moi. Spielberg est donc allé voir Un Petit cercle d'amis et a dit qu’il voulait me rencontrer pour son prochain projet. Quand il est venu à New York, j’ai été convoquée pour le rencontrer et simplement parler avec lui. Il ne m’a rien dit du tout sur le projet. Nous avons simplement bavardé. Et quelques semaines plus tard, j’ai reçu un appel : il voulait que je vienne à Los Angeles pour faire un essai. Ils venaient de perdre leur Indiana Jones, qui devait être incarné par Tom Selleck : celui-ci a dû refuser car il devait tourner un pilote pour la télévision. Je suis donc arrivée et j’ai auditionné aux côtés d’un acteur nommé John Shea, que je connaissais de New York. Puis je suis partie, pour tourner un film en Californie du Nord. Quelques semaines plus tard, on m’a dit que j’étais prise pour jouer Marion et on m’a envoyé le scénario.

Comment décririez-vous Steven Spielberg en tant que réalisateur ?



La première fois que nous avons travaillé ensemble pour Les Aventuriers de l'Arche perdue, nous avions des méthodes de travail complètement différentes. J’avais surtout fait du théâtre, et je n’étais pas encore familiarisée avec des outils comme les story-boards. Donc au début, je me suis vraiment sentie comme un poisson hors de l’eau, je ne comprenais pas vraiment la façon dont Spielberg travaillait. Il dessinait toutes les images avant de les tourner, et il demandait aux acteurs d’entrer dans ce story-board. C’était tellement nouveau pour moi ! Cela nous a pris un certain temps pour nous adapter. Mais autant il aimait préparer son travail en amont, autant j’ai aussi commencé à découvrir chez lui quelque chose de très spontané. Voilà comment je vois Spielberg : c’est quelqu’un qui détermine la fabrication d’un film de façon très spécifique, très préparée, très documentée. Il sait ce qu’il veut faire et ce qu’il veut tourner, et pourtant, il peut subitement décider de laisser tomber tout ça et partir sur une nouvelle idée qui lui vient sur le moment. Je crois que c’est ça qui m’a plu chez lui en tant que réalisateur.



Quel est le meilleur souvenir que vous gardez de votre collaboration avec Harrison Ford ?



Je crois que l’un de mes meilleurs souvenirs avec Harrison Ford est le moment où nous nous sommes revus pour tourner Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal. On a appris que les scénaristes avaient fait le choix de marier nos deux personnages. Cela nous a fait tellement plaisir que ces personnages soient enfin réunis après toutes ces années, et qu’ils ressortent de toutes ces aventures ensemble ! Le fait de se retrouver comme deux amis (même si j’avais revu Harrison de temps en temps entre les deux films), c’était un très bon moment.



Parlez-nous de la fameuse scène des serpents dans "Les Aventuriers de l’Arche perdue". Est-ce vrai que Spielberg a fait venir des centaines de serpents pour rendre la séquence plus réaliste ?



En fait, il y en avait des milliers. Nous avons commencé avec seulement quelques centaines, car Steven voulait essayer d’utiliser des serpents mécaniques. Mais le résultat s’est avéré affreux. Ils étaient reliés à des sortes d’appareils qui les faisaient bouger, mais cela n’avait pas l’air réel. Ils se sont donc débarrassés de tout cet attirail, et ont lancé un appel. Quelques jours plus tard, nous avions 6000 serpents sur le plateau, qui se baladaient sur le sable. Ils en jetaient des centaines à nos pieds, c’était un vrai défi ! Je n’ai pas particulièrement peur des serpents, heureusement pour moi. Il y avait des pythons, qui sont très dangereux. J’ai appris à les respecter, et s’il y en avait un qui venait vers moi, je filais dans l’autre direction (rires). Plusieurs membres de l’équipe ont été mordus, et je n’avais pas la moindre envie de faire cette expérience.

Que représente Indiana Jones pour vous aujourd’hui, plus de 30 ans après "Les Aventuriers de l’Arche perdue" ?



C’est une bonne question. Je pense que c’est tout simplement devenu une partie de ma vie. Peut-être plus qu’aucun des autres films que j’ai tournés. Les gens venaient me voir pour me dire combien ils avaient aimé le film. En particulier les femmes, qui me disaient à quel point Marion, mon personnage, avait changé leur vision de leur identité en grandissant. Particulièrement celles qui avaient vu le film à 12 ou 13 ans, et qui voyaient cette femme se battre dans les bars, boire, se débrouiller par elle-même, sans jamais hésiter. Il y avait quelque chose de puissant et de fort dans ce personnage. Je me sens donc vraiment reconnaissante d’avoir pu participer à ce film que les gens transmettent à leurs enfants et à leurs petits-enfants. C’est très gratifiant d’avoir pu participer à quelque chose qui a pris une telle place dans notre culture cinématographique.



Savez-vous si un cinquième volet des aventures d’Indiana Jones pourrait voir le jour ? Aimeriez-vous être impliquée si cela arrivait ?



J’adorerais en faire partie, bien sûr ! La dernière fois que j’en ai parlé avec Steven, il a dit qu’il était partant, qu’Harrison était partant aussi, et que cela dépendait maintenant de George Lucas. Il doit trouver une bonne histoire. Je pense qu’il ne s’agit pas pour Steven, pour George ou pour Harrison de faire un autre film, de simplement ajouter un cinquième volet à la saga. La question est plutôt : "Y’a-t-il un film que l’on veut vraiment faire ? Est-ce qu’on peut trouver une histoire qui justifie de faire un cinquième épisode ?" Je pense qu’on attend tous de voir, mais je sais que j’adorerais en faire partie. Maintenant que les deux personnages sont mariés, je suis curieuse de voir ce que ça va donner…

Propos recueillis par Thomas Imbert

Blu-Ray: Indiana Jones - La quadrilogie

Blu-ray 1 :
Teaser
Bande-annonce
Bande-annonce de la ressortie
Blu-ray 2 :
Teaser
Bande-annonce
Blu-ray 3 :
Teaser
Bande-annonce
Blu-ray 4 :
3 bandes-annonces
Blu-ray 5 (VOST) :
Tournage avec Les Aventuriers de l'Arche Perdue :
- De la jungle au désert
- De l'aventure à la légende
Making of "Les aventuriers de l'Arche perdue" (inédit - 1981)
Making of "Les aventuriers de l'Arche perdue"
Making of "Indiana Jones et le temple maudit"
Making of "Indiana Jones et la dernière croisade"
Making of "Indiana Jones et le Royaume du crane de cristal"
Dans les coulisses :
- "Les cascades d'Indiana Jones"
- "Le son d'Indiana Jones"
- "La musique d'Indiana Jones"
- "La lumière et la magie d'Indiana Jones"
- "Les aventuriers : le visage qui fond"
- "Indiana Jones et les vilaines bestioles" (option pop-up)
- "En voyage avec Indiana Jones : les lieux" (option pop-up)
- "Les femmes d'Indiana Jones : hommage de l'American Film Institute"
- "Les amis et ennemis d'Indy"
- "Les accessoires légendaires" (Crane de cristal) (HD)
- "Les effets d'Indy" (Crane de cristal) (HD)
- "Les aventures de la postproduction" (Crane de cristal) (HD)

facebook Tweet
Commentaires
  • pierre m.
    Y'a une erreur, George Lucas s'écrit sans " s ", quand on clique sur le lien il nous renvoie sur un autre réalisateur qui n'est pas du tout le même ^^
  • x-doll
    En même temps Karen Allen, pour moi c'est le gros point faible de l'épisode 4.
  • Chunk84
    6000 serpents sur le plateau...purée rien qu'avec un la plupart des gens flippent
  • BiggerThanLife
    Ouais mais 1 tu le vois, 6000 serpents, tu ne vois plus qu'une masse grouillante lol
  • Chunk84
    BiggerThanLife oui d'ailleurs ca me fait penser au bassin de serpents dans laquelle le jeune indy tombe dans la dernière croisade,ca devait etre aussi des vrais je penses...flippant,x-doll au contraire son apparition fait plaisir à voir pour les nostalgiques du premier indy...moi j'aurais plus cité le scénario comme gros point faible au dernier
  • Corey828
    dommage qu'il lui ais mis un fils dans le dernier,c'est ça qui ma gâcher le plaisir de retrouver ce film.
  • Flamme-010
    Karen Allen est malheureusement la grosse erreur d'Indy 4.
  • greg1269
    La dernière Phrase en dit long quand elle dit "et que cela dépendait maintenant de George Lucas. Il doit trouver une bonne histoire." Indiana jones restera à jamais Lucas. Sans lui Spielberg ne peut rien faire....d'ailleurs ce dernier ne la jamais cacher.
  • empeureur18
    attendre que lucas as une bonne idée est un euphémisme deja le 4 est une belle daube et ce type ne vit que sur son passé et sur star wars et par hasard ils ont pas foutu le bordel sur les blu ray comme sur ceux de la guerre des etoiles
  • greg1269
    En même temps Lucas, c'est lui qui à écrit les 4 films. C'est pas aujourd'hui que Spielberg trouvera une idée....
  • nikotex
    Ah non pas de 5ème épisode! Sinon je vais être obligé de revendre le coffret BR que je viens d'acheter pour me procurer le coffret qui sortira dans 10 ans avec l'intégral (5 films donc) de la saga. ;-) Enfin bon, en attendant, j'ai pris un pied d'enfer hier soir, à regarder les 2 premiers en HD sur mon Home-cinéma.
  • greg1269
    Non, il y aura pas de 5éme film. Lucas à dit Stop ;)
  • Chunk84
    greg1269 oui mais ca reste spielberg qui réalise
  • Chocasse
    Un 5ème oui mais sans Lucas please.
  • guzu
    Tiens je savais pas que le 4 était une si bonne idée niveau histoire !
  • DarkKane
    INDY IV n'est pas un navet mais on attendais tellement plus d'un film tiré d'une des meilleurs sagas de tous les temps. Et la faute n'est pas à rejeter sur l'un ou l'autre mais sur l'ensemble ! Si George Lucas a amené l'idée des crânes, celle du réfrigérateur est dû à papa Spielby. Pour le reste, le film dispose quand même de magistrales scènes mais il manque le petit plus qui fait la différence avec la concurrence.
  • greg1269
    Certes Spielberg le réalise mais il fait ce que Lucas lui dit de faire dans le scénario (Les plans, les dialogues, les détails...). Spielberg déteste le temple Maudit et Le royaume du crane de Cristal en disant que c'est la faute de George Lucas et non pas la sienne...tout est dit de sa part (avec une certaine lâcheté de sa part pour un ami) . Au contraire de Lucas qui assume ses scénario.
  • x-doll
    Il est fou, "le temple Maudit" c'est génial!
  • nikotex
    Je suis d'accord avec DarkKane. J'ai regardé hier soir (après avoir vu les épisodes précédents) le 4ème opus. Le film est effectivement loin d'être un navet. Je le trouve plutôt bon (enfin c'est mon opinion). Mais je me demande si tout le monde n'attendait pas de revoir un Indiana fringuant, l'oeil vif, toujours en alerte... Bref, celui que l'on a vu dans les 3 premiers épisodes. Mais voilà, l'homme a vieilli, et fait plus penser à Henry Jones 1er (même si le personnage effectue quelques sympathiques cascades). Et c'est voulu je pense, au vu des quelques clins d'oeil présents dans le film ("Mais c'est intolérable!"). D'ailleurs, il est amusant de noter que pour "La dernière Croisade", Sean Connery n'avait pas encore 60 ans, et que pour "Le royaume du crâne de Crystal", Ford en avait 66... Je pense simplement que le public n'a pas vraiment accepté que son héros vieillisse.
  • greg1269
    X-Doll: Bien sur que Le temple Maudit est génial ;)
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
Evasion 3 Bande-annonce VO
Beaux-parents Bande-annonce VF
Silence Bande-annonce VO
Anna, un jour Bande-annonce VO
Attaque à Mumbai Bande-annonce VO
Anna Bande-annonce VO
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Interviews
Nevada : pourquoi Robert Redford a parrainé le film de Laure de Clermont-Tonnerre
NEWS - Interviews
mercredi 19 juin 2019
Nevada : pourquoi Robert Redford a parrainé le film de Laure de Clermont-Tonnerre
"C’est E.T. sous acide !" : Chucky revient dans Child's Play la poupée du mal
NEWS - Interviews
mardi 18 juin 2019
"C’est E.T. sous acide !" : Chucky revient dans Child's Play la poupée du mal
Dernières actus ciné Interviews
Films de la semaine
du 19 juin 2019
Beaux-parents
Beaux-parents
De Héctor Cabello Reyes
Avec Josiane Balasko, Didier Bourdon, Bruno Bénabar
Bande-annonce
Le Daim
Le Daim
De Quentin Dupieux
Avec Jean Dujardin, Adèle Haenel, Albert Delpy
Bande-annonce
Child's Play : La poupée du mal
Child's Play : La poupée du mal
De Lars Klevberg
Avec Aubrey Plaza, Gabriel Bateman, Brian Tyree Henry
Bande-annonce
Tolkien
Tolkien
De Dome Karukoski
Avec Nicholas Hoult, Lily Collins, Colm Meaney
Bande-annonce
Noureev
Noureev
De Ralph Fiennes
Avec Oleg Ivenko, Adèle Exarchopoulos, Raphaël Personnaz
Bande-annonce
Don Giovanni (Opéra de Paris-FRA Cinéma)
Don Giovanni (Opéra de Paris-FRA Cinéma)
De Ivo Van Hove
Avec Étienne Dupuis, Jacquelyn Wagner, Nicole Car
Bande-annonce
Sorties cinéma de la semaine
Back to Top