Notez des films
Mon AlloCiné
    Saga "Die Hard" : rencontre avec Patrick Poivey, le John McClane français
    26 juin 2013 à 10:45
    FBwhatsapp facebook Tweet

    A l'occasion de la sortie vidéo de "Die Hard : belle journée pour mourir", retour sur les cinq épisodes de la saga avec la voix française de John McClane.

    Avec son timbre de voix inimitable, il accompagne Bruce Willis depuis Clair de lune et a traversé avec lui cinq épisodes de la saga Die Hard. De Piège de cristal à Die Hard : belle journée pour mourir, Patrick Poivey revient avec nous sur les (més)aventures explosives de John McClane, toujours au mauvais endroit au mauvais moment, pour notre plus grand plaisir. Yipikaye !

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Jigo
      Non on ne l'aime pas, toutes ses erreurs alors que c'est de l'ordre, de l'évident, montre son je-m'en-foutisme. Le type qui récite sa bande-rythmo avec toujours les mêmes intonations semi-blasés, en empochant ses 10 000 euros (sûrement, c'est le genre de cachet que touche une voix ''officielle'').
    • CineQuoiNone
      A la minute 60 du film, il dit "Yuppi Kaï ye, mother fucker". Donc Mr. Poivey s'est un peu emmêlé les pinceaux... mais on l'aime quand même
    • vinfast
      Que c'est le pire Die Hard !
    • Jigo
      Les comédiens spécialisés dans le doublage racontent souvent n'importe quoi (quand ils parlent de ''mangas' au lieu d'animés), c'est un job alimentaire en France avec beaucoup de contraintes (piratage donc ils ne voient que les bouches dans certains blockbusters, censure, placement de produits éliminé, un noyau de 80 acteurs qui se partagent le marché sur Paris), contrairement à d'autres pays. Pour Poivey, il est d'une lourdeur phénoménale, sa voix est une caricature extrême, quand il y a un reportage sur la VF, il s'invite, quand tu zappes, il fait la voix-off de pubs ringardes, quand tu changes encore de chaîne, il fait la voix-off mais cette fois-ci d'une émission merdique de TF1 ou d'NRJ 12, et quand tu zappes à nouveau, il peut faire du voice-over sur un documentaire. C'est comme Françoise Cadol, Alexis Victor, Adrien Antoine, Axel Kienner, ils sont beaucoup trop présents, et n'ont pas un timbre modulable. A terme, ceux qui les attend, c'est d'être black-listé et d'avoir une retraite misérable.
    • iGREKKESS
      @Quackerjack : pareil, j'ai pas compris pour Lucien Jean Baptiste, faut quand même le faire pour confondre une voix de Will Smith (parmi d'autres) et celle de Samuel L. Jackson (surtout si ça a été un si bon moment). Quant à "Youpi-ki-yay", ça m'a juste gâché la VF de la version UNRATED de Die Hard 4 quoi... Et il en remet une couche :xPis le "pauvre con" n'est pas d'une tout un rajout, il traduit "motherfucker" ; il a bien mauvaise mémoire.
    • theblave@yahoo.fr
      @ Ace : effectivement Patrick Poivey confond. Il a travaillé avec Lucien Jean Baptiste, réalisateur de "Première étoile" sur "16 blocs" où il était la voix de Mos Def et non sur "Die hard 3"
    • guzu
      Je viens de voir Die Hard 5 et j'en reste encore choquée.. Je me demande ce qu'il a du en penser en le doublant
    • Tj.
      Oui bon les films 2, 3, 4 et 5 ont fait de lui quelqu'un d'indestructible mais c'est souvent comme ça dans les films d'actions...
    • Chuck Carrey
      Ça fait bizarre de voir en vrai une voix qu'on a l'habitude d'entendre au ciné, pouvoir mettre un visage (autre que celui de Willis) sur cette voix. Je me demande aussi pourquoi il ne dit pas Yipikaye simplement, comme il le fait dans les films.
    • Amber_Sunrel
      dommage que ce soit devenu de la merde die hard, je regrette l'époque où c'était un humain :)
    • Tj.
      Yippee-ki-yay, pauvre con !
    • Quackerjack
      2 Choses : Comment il a pu justement confondre Jean-Baptiste et Thierry Desroses et POURQUOI IL S'OBSTINE A DIRE "YOUPI"-KI-YAII ??!!
    • Russell_Carpenter
      Petite (grosse) erreur de Patrick.Le réalisateur de la première étoile se nomme Lucien Jean-Baptiste. Hors le doubleur de Samuel Jackson dans Die Hard 3 se nomme Thierry Desroses qui lui, n'est pas réalisateur.
    • jaribaud
      Dommage que Poivey ne donne pas son avis quant aux films eux mêmes. Parce que passer de Piège de Cristal, Une Journée en Enfer à...ça (Belle journée pour mourir), ça fait quand même très très très mal.
    • Rafik Wagi
      pas mal la révélation à la fin lol
    Voir les commentaires
    Back to Top