Mon AlloCiné
    Les Sentiers de la gloire sur France 5 : pourquoi le film a-t-il été invisible en France durant 18 ans ?
    Par ES — 30 oct. 2017 à 22:00
    facebook Tweet

    A l'occasion de la diffusion des "Sentiers de la gloire" ce soir sur France 5, retour sur la polémique suscitée par le film de Stanley Kubrick à sa sortie en 1957.

    Les Sentiers de la gloire de Stanley Kubrick
    Avec Kirk Douglas, Ralph MeekerAdolphe Menjou

    De quoi ça parle ?

    En 1916, durant la Première Guerre mondiale, le général français Broulard ordonne au général Mireau de lancer une offensive suicidaire contre une position allemande imprenable, surnommée "La fourmilière". Au moment de l'attaque, les soldats, commandés par le colonel Dax, tombent par dizaines et leurs compagnons, épuisés, refusent d'avancer. Les hommes du régiment sont alors traduits devant un conseil de guerre pour lâcheté. 

    Le contexte

    Pour son 4e long-métrage, Stanley Kubrick décide d'adapter un roman d'Humphrey Cobb, Paths of Glory, dont le titre est emprunté à Thomas Gray, un poète anglais du XVIIIe siècle : "Les sentiers de la gloire ne mènent qu'à la tombe." Le ton est donné d'emblée : Les Sentiers de la gloire sera un brûlot antimilitariste. Pour son livre, Cobb, ancien combattant durant la Grande Guerre, s'est inspiré de l'affaire des caporaux de Souain, quatre soldats français fusillés pour l'exemple en 1915 pour s'être dérobés devant l'ennemi allemand lors d'une offensive suicide.

    A l'origine, Stanley Kubrick édulcore le scénario de Calder Willingham et Jim Thompson afin de le rendre plus commercial -les trois soldats condamnés sont sauvés de justesse- mais c'est sans compter l'implication de Kirk Douglas qui s'est battu pour que United Artists produise le projet. L'acteur, qui porte le film sur ses épaules et est connu pour ses positions pacifistes, refuse le nouvel happy end imposé par Kubrick.

    La polémique

    Plus qu'un film de guerre, Les Sentiers de la gloire est un film contre la guerre, voire contre l'armée. L'opposition ne se joue pas entre deux camps -les Allemands n'apparaissent d'ailleurs pas dans le champ de la caméra- mais à l'intérieur d'un même camp, entre Dax (Douglas) et ses supérieurs. La hiérarchie militaire est mise à mal, les soldats ne sont que des pions, sacrifiés par ambition et par caprice.

    Verdun et la guerre 14-18 : retour en huit films sur l'une des grandes tragédies du XXe siècle

    Si le film est très bien accueilli par la critique américaine au moment de sa sortie en 1957, il n'en est pas de même en France, d'autant plus que son armée est alors engagée dans le conflit algérien. Contrairement à la rumeur persistante, l'oeuvre de Kubrick n'a pas subi de censure, du moins pas dans le sens où on l'entend. Montré en Belgique, le long-métrage subit les attaques des militaires et des anciens combattants mécontents de l'image de l'armée proposée par le cinéaste américain. Échaudé par cet accueil, le distributeur United Artists décide de ne pas présenter le film à la commission française de classification. Autocensuré, Les Sentiers de la gloire n'a donc même pas fait l'objet d'une demande de visa. Il faudra attendre dix-huit ans, soit 1975, pour qu'il soit enfin visible sur les écrans de cinéma français. 

    D'autres films ont connu les affres de la censure. Les connaissez-vous ?

    Voir le diaporama
    Diaporama
    South Park, Salo... Ces films les plus censurés dans le monde
    23 photos
    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Les Dents de la mer sur OCS Géants : la terrifiante histoire vraie à l'origine du film...
    • Big Eyes sur Ciné + Club : à l'origine du film de Tim Burton, l'histoire d'une escroquerie artistique...
    Commentaires
    • L'irrationnel
      Les sentiers de la gloire ne mènent qu'à la tombe
    • Shaigan
      Hmmm...pacifisme, hein ? Les grandes leçons de philosophie du cinéma sont toujours très relatives, ce qui limitent grandement leur portée. Les leçons du cinéma de Kubrick y compris (et pourtant j'adore ce réalisateur)Aujourd'hui, si on parle d'un Français de la 1ère guerre mondiale qui a refusé de se battre pour ne pas prendre le risque de sacrifier sa vie car il ne croit pas que son pays ou qu'un idéal quelconque en valent la peine, tout le monde comprendra sa position et l'applaudira. Plus personne ne le condamnera moralement.Mais, si on déplace l'intrigue de 25 ans, pendant la 2nde guerre mondiale, le même Français qui refuse de se battre ou d'entrer en résistance contre les nazis pour ne pas prendre le risque de mourir car il ne croit pas que son pays ou qu'un idéal quelconque en valent la peine, alors là il sera considéré comme un lâche. Car tout le monde aujourd'hui considère que cette cause méritait de se sacrifier pour elle.Conclusion : en réalité, personne n'est antimilitariste. Personne n'est pacifiste. Pas plus Kubrick que les autres. Ce n'est que de l'hypocrisie. Il n'y a pas débat sur le fait qu'il faut des gens prêts à se battre, à tuer et à se faire tuer. Le seul débat qui existe, c'est sur les idéaux qui valent la peine de faire ça.Voilà, c'était ma pensée du jour :P
    • seke
      Film qui n'est pas dans le Coffret Intégrale Stanley Kubrick :(
    • Dumdumboy
      Superbe film, merci pour l'anecdote sur l'intransigeance (justifiée) de Douglas.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Downton Abbey Bande-annonce VO
    Abominable Bande-annonce (2) VF
    Sponsorisé
    Le Dindon Bande-annonce VF
    Ne croyez surtout pas que je hurle Bande-annonce VF
    Rambo: Last Blood Teaser VF
    Chambre 212 Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Toutes les actus Ciné
    Lucky Day : connaissez-vous Glitterati, le film maudit du scénariste de Pulp Fiction ?
    NEWS - Sorties Ciné
    dimanche 22 septembre 2019
    Lucky Day : connaissez-vous Glitterati, le film maudit du scénariste de Pulp Fiction ?
    QUIZ - Qui se cache derrière ces casques de cinéma ?
    NEWS - Tournages
    samedi 21 septembre 2019
    QUIZ - Qui se cache derrière ces casques de cinéma ?
    Dernières news cinéma
    Meilleurs films en VOD
    • Les Pépites
      1. Les Pépites

      de Xavier de Lauzanne

      Film - Documentaire

      Bande-annonce
    • 2. Jean Vanier, le sacrement de la tendresse
    • 3. Et les mistrals gagnants
    • 4. Forrest Gump
    • 5. La Ligne verte
    • 6. Demain
    • 7. Green Book : Sur les routes du sud
    • 8. Bohemian Rhapsody
    • 9. Coco
    • 10. La Liste de Schindler
    Tous les meilleurs films en VOD
    Back to Top