Notez des films
Mon AlloCiné
    Watchmen : Robert Redford président et 3 choses à savoir sur la nouvelle série HBO
    Par Guillaume Nicolas (@gehenne) — 25 juil. 2019 à 11:35
    facebook Tweet

    Lors d’un panel au Television Critics Association, le showrunner de Watchmen, la suite du célèbre comic-book d’Alan Moore et Dave Gibbos a donné quelques informations sur la série.

    HBO

    Damon Lindelof est venu présenter la série Watchmen durant les TCA (Television Critics Association), l’un des projets phares de HBO qui entend donner une suite au comic-book culte d’Alan Moore et Dave Gibbons. Une entreprise périlleuse pour une œuvre qui a déjà été adaptée au cinéma (par Zack Snyder) et qui avait également connu un préquel en version papier intitulé Before Watchmen. De quoi rendre un peu grincheux Alan Moore, l’auteur barbu ne goûtant guère les différentes adaptations de ses oeuvres (V pour Vendetta ou encore La Ligue des Gentlemen Extraordinaires). A ce titre, le directeur des programmes de HBO Casey Bloys a confirmé que l’écrivain n’avait pas souhaité participer à la série.

    20th Century Fox


    Robert Redford est le nouveau président des États-Unis

    Dans le comic-book original, Richard Nixon n’a pas démissionné des suites du Watergate et est donc toujours président des États-Unis en 1985. Ronald Reagan n’aura donc pas connu les privilèges de la Maison Blanche mais Hollywood peut néanmoins toujours se vanter d’avoir collé un acteur dans le fauteuil du dirigeant : « Robert Redford est le président des États-Unis dans la série et ce, depuis le début des années 90, puisqu’ils ont aboli la limite des mandats » révèle Damon Lindelof « nous nous sommes concentrés à explorer ce qui aurait pu arriver si un homme blanc libéral très bien intentionné était président aussi longtemps ».

    L’idée est alors d’inverser les rôles. Alors que les États-Unis sont actuellement dirigés par une ex-célébrité très conservatrice dans un pays où l'ambiance n’est pas au calme, Lindelof entend mettre une personnalité aimée de tous et de montrer que malgré tout, le résultat pourrait déboucher sur une situation similaire. « Nous essayons de réfléchir aux moments où des Blancs bien intentionnés tentent d’améliorer les choses et nous plaçons le public sur les conséquences inattendues de ces intentions ». explique le showrunner.

    HBO


    L’ennemi vient de l’intérieur

    L’oeuvre originale se déroulait durant des années 80 uchroniques plongées en pleine guerre froide. L’opposition entre les blocs de l’est et ceux de l’ouest risquait alors d’entraîner le monde dans une nouvelle guerre mondiale avec la menace nucléaire à l’horizon.

    L’action de la série se déroule en 2019. Exit les russes et la bombe atomique, l’ennemi vient de l’intérieur : « il y a quatre ou cinq ans, j’ai découvert Le Procès de l'Amérique. Plaidoyer pour une réparation de Ta-Nehisi Coates » raconte Lindelof « c’était la première fois que j’entendais parler du Black Wall Street et des émeutes de Tulsa ; je me suis senti un peu honteux et confus de découvrir cette histoire que maintenant. Alors, j’ai acheté et lu The Burning. C’était le début de mon éducation. [...] Watchmen était une oeuvre très politique, c’était au sujet de ce qui se passait dans la culture américaine, même si c’était raconté par le prisme de deux auteurs anglais. Quel est l’équivalent en 2019 de l’impasse nucléaire entre la Russie et les États-Unis ? C’est indéniablement les questions de races et de police en Amérique ».



    Événement peu connu de l’histoire américaine, l’émeute raciale de Tulsa est l’un des plus violents épisodes de brutalités raciales aux États-Unis. Elle a eu lieu dans le quartier de Greenwood à Tulsa (Oklahoma) qui a vu débarquer une foule d’américains blancs attaquer les habitants de cette communauté afro-américaine. Ce quartier fut surnommé le Black Wall Street en raison de l’essor économique qu’ont réussi à mettre en place ces résidents dans une Amérique où la ségrégation est toujours active dans un contexte où les tensions sont amplifiées par la renaissance du Ku Klux Klan.

    Dans le pilote, les forces de l’ordre se font attaquer par des suprémacistes blancs. Un sujet épineux qui n’entend pas inverser les rôles et que Lindelof n’a pas abordé à la légère : « cette idée a commencé à grandir dans l’univers de Watchmen et devait être présentée de façon responsable » ajoute le showrunner « mon souhait est qu’à travers les neuf épisodes de la saison, on arrive à une meilleure compréhension. Nous avions conscience de ces contradictions dans notre narration et avons essayé de faire au mieux de nos capacités. Il n’y a pas de réponses faciles, ni de merveilleuses solutions. [...] On ne gagne pas contre les suprémacistes blancs, cela fait d’eux un formidable ennemi ».

    En faisant de la police les victimes de l’histoire, est ce que Damon Lindelof ne risque-t-il pas d’altérer le propos initial de la saison ? « Est ce que la police sera montrée sous un jour héroïque ? La réponse est certainement non. Watchmen ne s’intéresse pas aux héros, méchants, vilains bons ou méchants. On examine les institutions et la politique ».



    Une Amérique sans internet

    Watchmen se déroulera dans un quotidien qui ressemblera à notre année 2019 mais avec quelques twists chères aux uchronies. Premières victimes : les smartphones et internet. « Nous avons créé un monde qui ne dispose pas d’internet. Les gens n’ont pas de smartphones. » révèle Lindelof. Est ce une réponse aux nombreuses campagnes agressives qu’a subi l’auteur de Lost sur les réseaux sociaux ? Ou bien anticipe-t-il la réaction de fans pugnaces ? Il est certains qu’avec Watchmen, le showrunner se prête à nouveau à la vindicte geeko-populaire, du moins bien plus qu’avec The Leftovers. Toujours est-il que ce choix s’inscrit également dans une réflexion plus large : « en tant que parent d’un enfant de 12 ans, l’une des principales choses dont je parle avec d’autres parents c’est quels effets les écrans et les réseaux sociaux ont sur notre culture ? Cette inquiétude est profondément intégrée dans les thématiques de la série ».

    HBO


    Le comic-book sera respecté

    Bien qu’il s’agit d’une suite qui n’a pas été supervisée par Alan MooreDamon Lindelof n’entend pas trahir son esprit. Il entreprend d’emprunter une nouvelle route, d’être dans l’inédit mais rappelle que les fondamentaux seront respectés : « nous n’allons pas tout gâcher. C’est culte. Nous ré-explorons le passé sans le toucher, le comic-book est un canon [au sens religieux du terme]. C’était l’une de nos règles en tant qu’auteurs et scénaristes. Même une fois que nous étions lancés dans la production, tout ce qui s’est passé dans les 12 numéros de Watchmen ne pouvait être altérés. Nous sommes liés à lui et il n’y a aucun reboot ».

    Watchmen : une conspiration est à l'œuvre dans la bande-annonce de la série tirée de la BD culte

    Voilà qui devrait rassurer les fans, le comic-book faisant l’objet d’un culte justifié mais également très possessif. A l’image d’Alan Moore, rares sont ceux qui s’énorguellissent des altérations apportées à l’oeuvre originale. Que ce soit à l’époque du film de Snyder ou au lancement du préquel en comics, Watchmen a suscité de vives réactions parfois disproportionnées, mais le coeur a ses raisons que la raison ignore. Après tout, ils perpétuent la légendaire question : who watch the Watchmen

    Découvrez les premières images de la série :

    Watchmen - saison 1 Teaser (2) VO

     





    ¹ Qui surveille les Gardiens ?

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Naughty Dog
      l'oeuvre de base est canon :)
    • Madolic
      Ah bah c'était pas mon intention de faire croire que je pensais que populaire était forcément égal à mauvais ^^Juste que Lost j'ai eu l'impression que sur la durée ne restait plus que les fan hardcore et que bcp qui l'a suivait (sans être fan hardcore) l'ont désavoué cette série ;)
    • Blasi B
      oui autant pour moi, j'ai été un chouilla plus violent que ce que je voulais :) Mais le fond de mon com signifiais que populaire ne veut pas forcément dire mauvais :) et lost a une fan base assez hardcore qui n'a je pense pas bouger , dont je fais partie :)
    • Madolic
      C'est un brin hautain ça Blasi ^^Ce n'est pas parce que ton regard change après vu l'oeuvre dans sa globalité (ce que je n'ai pas fait sur Lost mais c'est le ressenti que j'ai de la part des fan) et que bcp pense comme toi que tu es influençable ;)Car frappé sur ceux qui frappe ça revient au même que de se la jouer intello du dimancheEt pour Nolan bah je fais parti de ceux qui ne le vénère pas non plus :p
    • Blasi B
      désavoué par les gens manipulable qui n'ont pas de gout particulier et ne font que suivre le mouvement :) les vrai fan, eux, continue d'aimé la sèrie ;)je sais pas comment ça ce fait, mais dans notre société, dès qu'un truc deviens trop populaire, t'a tout une bande de critique/intello du dimanche qui commence à dire que c'est naz, (car ça plait a trop de gens...?) un genre de syndrome Christopher Nolan...
    • Madolic
      The argument irrévocable donc, si c'est considéré comme tel alors ça l'est forcément ^^Surtout que Lost a été bcp désavoué au fil des ans !
    • andiran23
      Le même mec qui surtout a été le showrunner de Lost et de The leftovers, qui sont toutes les deux considérées comme parmi les meilleures séries de l'histoire.
    • max270893
      On jugera sur pièce au pire...
    • Kaz Miller
      C'est une série créée par Lindelof (Bad Robot) donc c'est à éviter.Lindelof ment aussi bien que son pote Alex Kurtzman, la série ne respectera jamais le comics.
    • Batipou
      On connaît déjà la réponse de certains : même un homme blanc le plus humaniste et le plus « bien intentionné », le plus rassembleur que la terre ait jamais porté, ça ne suffira jamais.Parce que c’est un homme blanc. Soit deux handicaps indépassables pour ceux qui se prétendent les plus tolérants.J’ai hâte de voir cette série ! J’espère que l’écriture Sera bonne !
    • max270893
      Les séries ne sont pas du cinéma ^^ ça peut être une pré-retraite pour lui dans un sens ^^
    • M3TT3WS F4RR4LL
      La série va suivre la fin du comic ou la fin du film ? E.T. Ou Manhattan ? Robert Redford avait pas dit qu’il arrêtait le cinéma ? On l’a vu dans endgame mais je ne savais pas qu’l jouerai dans une série.
    • Naughty Dog
      du lourd, j'ai tellement hâte quand mêmeça fait du bien de voir qu'on adapte Watchmen en restant canon mais en abordant toujours le mythe super-héroïque et en faisant une critique politique des USA d'aujourd'hui (comme en 85 finalement)
    • Naughty Dog
      bein ouep mais il était genre le 3e à réviser un scriptvaut mieux l'évaluer sur les projets qu'il a lui-même écrits de base ^^
    • Madolic
      Damon Lindelof le même mec qui a bousillé Prometheus & World War Z ? Super ...Nous essayons de réfléchir aux moments où des Blancs bien intentionnés tentent d’améliorer les choses dixit un homme blanc bien intentionné ^^
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Buzzometer Séries
    Les plus importantes variations de la semaine du Top Séries
    Magnum, P.I. (2018)
    +392
    Avec Jay Hernandez, Perdita Weeks, Zachary Knighton
    Drame, Action (2018)
    Bande-annonce
    Dracula
    +243
    Avec Claes Bang, Sacha Dhawan, Nathan Stewart-Jarrett
    Drame, Epouvante-horreur (2020)
    Bande-annonce
    Truth Be Told
    +100
    Avec Octavia Spencer, Aaron Paul, Lizzy Caplan
    Drame, Thriller (2019)
    Bande-annonce
    Séries TV les plus tendances
    News Séries à la TV
    Demain nous appartient : qui est vraiment Chemsa ? Le secret de Karim dévoilé [SPOILERS]
    NEWS - Séries à la TV
    samedi 14 décembre 2019
    Demain nous appartient : qui est vraiment Chemsa ? Le secret de Karim dévoilé [SPOILERS]
    Nina (France 2) : cet épisode que vous ne verrez jamais
    NEWS - Séries à la TV
    samedi 14 décembre 2019
    Nina (France 2) : cet épisode que vous ne verrez jamais
    Plus belle la vie : résumé de ce qui vous attend dans l'épisode 3951 du lundi 16 décembre 2019 [SPOILERS]
    NEWS - Séries à la TV
    vendredi 13 décembre 2019
    Plus belle la vie : résumé de ce qui vous attend dans l'épisode 3951 du lundi 16 décembre 2019 [SPOILERS]
    Nouvelle bande-annonce Bad Boys 3 : Will Smith et Martin Lawrence prêts à exploser Miami
    NEWS - Vu sur le web
    mardi 5 novembre 2019
    Nouvelle bande-annonce Bad Boys 3 : Will Smith et Martin Lawrence prêts à exploser Miami
    Dernières Séries à la TV
    Nouvelles séries venant de commencer
    Traces
    De Amelia Bullmore
    Avec Molly Windsor, Martin Compston, Laura Fraser
    Drame, Policier
    The L Word: Generation Q
    De Ilene Chaiken, Kathy Greenberg, Michele Abbott
    Avec Jennifer Beals, Katherine Moennig, Leisha Hailey
    Drame
    Work In Progress
    De Abby McEnany, Tim Mason
    Avec Abby McEnany, Theo Germaine, Julia Sweeney
    Comédie
    Virgin River
    De Sue Tenney
    Avec Alexandra Breckenridge, Martin Henderson, Colin Lawrence
    Drame, Romance
    Nouvelles séries en ce moment à la TV
    Back to Top