Mon AlloCiné
    Kad Merad (La Part du soupçon) : "Je suis assez fasciné par l'affaire Dupont de Ligonnès"
    Par Jérémie Dunand (@JejeSeries), propos recueillis le 9 septembre 2019 à Paris — 23 sept. 2019 à 14:00
    facebook Tweet

    Dans "La Part du soupçon", le nouvel unitaire de TF1 diffusé ce soir à 21h, Kad Merad incarne Thomas Kertez, un homme soupçonné d'avoir tué toute sa famille. Il nous a parlé de ce rôle inspiré de Dupont de Ligonnès et de ses projets à venir.

    Julien Cauvin/Beaubourg Story/TF1

    Qu’est-ce qui vous a plu dans La Part du soupçon et dans ce personnage d'homme soupçonné d'avoir assassiné sa famille avant de refaire sa vie ?

    Kad Merad : Plein de choses. En premier, le scénario qui m’a beaucoup plu. J’ai trouvé ça très malin, la manière dont c’est traité. Cette espèce d’histoire inspirée de l’affaire Dupont de Ligonnès. On me l’a vendu comme ça et je me suis dit "Ah ça, ça m’intéresse". Car comme tout le monde je suis assez fasciné par cette histoire. Jusqu’où ça ira ? Quand est-ce qu’on apprendra toute la vérité ? On espère que ça ne va pas arriver avant la diffusion du téléfilm (rires). Le script était plein de suspense et montrait bien l’ambiguïté de mon personnage. Un personnage qui est intéressant parce qu’en permanence dans le déni. C’est agréable à jouer. Et puis je connaissais le metteur en scène, Christophe Lamotte, avec qui j’avais déjà fait un film pour le cinéma il y a quelques années, qu’on avait tourné avec Géraldine Pailhas d’ailleurs et qui s’appelait Disparue en hiver. C’était un film assez noir déjà et j’avais beaucoup aimé travailler avec Christophe. Tout ça combiné ça me donnait bien envie.

    Le téléfilm est présenté comme étant inspiré de plusieurs affaires, dont celle de Dupont de Ligonnès. Dès qu’on dit ça, ça intrigue tout le monde. C’est une affaire qui suscite tous les fantasmes…

    Oui, on est presque là à guetter la moindre nouvelle là-dessus. Car pour l’instant c’est quelqu’un qui est encore présumé innocent si je ne me trompe pas. On ne sait rien. Il y a beaucoup de fantasmes autour de tout ça, beaucoup de scénarios possibles autour de cette histoire. Mais ce qui est sûr c’est que c’est une affaire horrible.

    Vous avez une théorie concernant cette affaire ? Car tout le monde semble avoir un avis sur la question...

    Non, je n’ai pas vraiment de théorie. Mais quand on en discute de temps en temps entre potes on s’imagine qu’il a probablement mis fin à ses jours. Je pense qu’il a dû partir se jeter d’une falaise. Mais après, si c’était quelqu’un qui avait refait sa vie, qui avait tout recommencé à zéro quelque part, là ça deviendrait vraiment super angoissant. Mais je n’imagine pas qu’on puisse vivre avec le poids de tout ça durant tant d'années. Surtout si c’est vraiment lui le coupable.

    Qu’est-ce que vous avez ressenti en vous mettant dans la peau d’un homme aussi trouble ?

    J’ai fait abstraction du passé et j’ai décidé que rien ne s’était passé. Je me suis mis totalement au présent, comme lui en fait. Un type normal, qui vit en Province, qui mène une vie tout à fait normale, avec une femme qui travaille, un enfant qu’il emmène au football. Comme beaucoup de familles. Et je me suis aussi imaginé le jour où la bascule arrive. Où tout à coup des gendarmes arrivent chez vous et font une perquisition. Ce qui est le plus stressant dans cette histoire c’est quand votre femme se met à douter de vous. Ce n’était pas facile à jouer ça.

    Julien Cauvin/Beaubourg Story/TF1

    Vous savez qu’aux Etats-Unis un homme qui avait tué toute sa famille a été retrouvé 18 ans après ?

    Oui il y a des gens qui ont des problèmes, il y en a beaucoup (rires). Et on les voit de plus en plus maintenant avec les émissions comme Crimes, les trucs non élucidés. Quand on allume la télé le soir on tombe forcément sur une histoire de ce genre. C’est fou. Je trouve qu’il y en a trop. Et c’est de moins en moins bien fait. C’est très caricatural, les musiques et les voix-off sont nulles. Ce n’est pas ce que je regarde le plus à la télé. Et je ne suis pas très faits divers de toute façon. Ça m’angoisse. Mais c’est ce qui doit plaire aux gens car ça pourrait être leur voisin ou leur collègue de travail.

    Est-ce que vous êtes impatient de connaître le retour du public sur le téléfilm ou est-ce que vous avez un peu d’appréhension ?

    Je ne sais pas trop quoi vous répondre. Je serais évidemment ravi que le téléfilm marche, mais les réactions c’est forcément subjectif. Il y aura de tout, c’est certain. Ce que je peux dire c'est que je me suis senti bien sur le tournage et que je suis content du résultat. Je trouve la mise en scène très astucieuse. J’adore la relation entre Laurence Arné et moi, entre Laurence et Géraldine, entre Géraldine, Laurence, et moi. Je trouve le trio très équilibré et très bien mis en scène. Les seconds rôles sont formidables, jusqu’à la jeune femme russe. Les gendarmes sont hyper crédibles, il n’y a pas trop de caricature. C’est assez bien fait je trouve. C’est noir, mais pas trop. Je pense que ça peut quand même se regarder en famille, bien que ce soit une histoire assez horrible. Parce qu'on ne montre rien en fait.

    Est-ce que vous avez l’impression que la télé vous offre des rôles plus sombres que le cinéma ?

    C’est simplement la deuxième fois que je travaille pour la télévision, après Baron Noir sur Canal+. Mais je pense que la télévision a largement rattrapé le cinéma aujourd'hui . Et les scénaristes pour la télé sont très bons. C’est une autre écriture, une autre narration. Et le fait de jouer dans une série ça permet de s’installer dans un personnage et d’y apporter plus de nuances. Là c’est un téléfilm, ça va vite, mais je trouve le personnage bien écrit et bien dessiné. Mais vous savez je suis un enfant de la télé. J’ai commencé à aimer mon métier en regardant des films et des séries à la télé. De Starsky et Hutch aux Envahisseurs. Eh oui, je suis vieux (rires).

    Julien Cauvin/Beaubourg Story/TF1

    Et aujourd’hui qu’est-ce que vous regardez à la télé ?

    Je regarde beaucoup de sport. La Formule 1, le foot, le basket, le rugby. Les infos aussi pas mal. Les infos de TF1 bien sûr (rires). Et les séries c’est plus quand je suis dans l’avion car je voyage beaucoup. Je regarde tout de Chernobyl à Big Little Lies, en passant par Stranger Things ou The Handmaid's Tale. Je me suis fait Sherlock récemment aussi, j'adore. J’aime énormément les séries anglaises, comme Bodyguard par exemple. Je suis très curieux en fait.

    Et les séries françaises ?

    J’aime beaucoup Le Bureau des légendes, Engrenages, je trouve ça très réussi. J’aime bien Les Petits meurtres d’Agatha Christie aussi. Je trouve ça artistiquement très bien foutu et j’aime bien les acteurs. Les Bracelets rouges aussi, c’était très bien. Dès que ça sort des séries policières je trouve ça bien en général.

    Qu'est-ce que vous pouvez nous dire sur la saison 3 de Baron Noir ?

    Je suis en plein dedans. On tourne depuis le mois de mai et jusqu’à mi-octobre. C’est à nouveau 8 épisodes et c’est centré sur la campagne présidentielle du Baron Noir. Je ne peux rien vous dire, mais j’ai tourné la fin de la saison il y a deux jours et c’est assez dingue.

    Est-ce que vous savez déjà s'il y aura une saison 4 ?

    J’espère. Ça va dépendre du public et de la saison 3, mais oui je pense qu’il y a moyen de continuer sur une saison 4. Après il faut voir ce qu’on pourrait raconter sur le plan politique. Mais quand vous regardez aujourd’hui la vie politique, c’est une série. C’est fabuleux, c’est infini. La saison 3 est vraiment balaise, vous verrez. C’est marrant car avec tout ce qui s’est passé en France, avec les gilets jaunes notamment, les scénaristes ont pu rebondir sur cette nouvelle façon de faire de la politique, soit par les réseaux sociaux, soit par la rue. Il y a un nouveau personnage qui arrive et qui va faire mal. Ils sont très bons les scénaristes, ils arrivent à choper la réalité.

    Pamela Rose 3, c'est toujours d'actualité ?

    Oui c’est prévu pour la télé, pour Canal+. Pour l’instant on est freiné par un manque de moyens, mais on n’est pas loin de pouvoir boucler le dossier. On a déjà écrit le scénario avec Olivier et l’idée c’est de faire un film en direct sur Canal, qui serait projeté en même temps dans certaines salles de cinéma. C’est complètement suicidaire car ça va être une heure et demi en direct, comme un film, sans public, avec plusieurs décors. Ce sera une réalisation un peu spéciale, avec 15 jours environ de répétitions avec des guests. Plein d’amis acteurs et actrices qui ont envie de le faire et qui ont déjà dit oui. Je pense qu’il y aura au moins deux réalisateurs. Ça demande un peu de moyens. On devait le faire l’année dernière, mais là je pense que cette fois-ci ce sera la bonne.

    Et côté cinéma, vous avez des projets ?

    Oui, après Baron Noir je vais commencer le tournage d’un film qui s’appelle Un Triomphe. J’espère que le titre sera prémonitoire (rires). C’est un très beau scénario, tiré d’une histoire vraie. C’est réalisé par Emmanuel Courcol et c’est un film d’auteur. L’histoire d’un homme qui est un acteur plus ou moins raté, qui zone un peu, et qui va en prison donner des cours à des prisonniers. Au début ça se passe mal car ils veulent faire du stand-up. Et ils finissent par monter une pièce de théâtre de Samuel Beckett qu’ils vont aller jouer à l’extérieur de la prison. Le scénario est magnifique et je joue avec Marina Hands et Laurent Stocker.

    La bande-annonce de La Part du soupçon, diffusé ce soir à 21h sur TF1 :

    La Part du soupçon Bande-annonce VF

     

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • seke
      Son avis était intéressant ma foi.
    • MickDenfer
      Kad est angoissant.
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Cats Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    Milos Forman 4 œuvres de jeunesse Bande-annonce VO
    Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part Bande-annonce VF
    Rendez-vous Chez Les Malawas Bande-annonce VF
    La Famille Addams Bande-annonce VF
    It Must Be Heaven Bande-annonce VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Interviews
    Walking Dead, Chirac, Zeta-Jones... : les Fun Facts de Thierry Lhermitte et Michèle Laroque...
    NEWS - Interviews
    mercredi 20 novembre 2019
    Walking Dead, Chirac, Zeta-Jones... : les Fun Facts de Thierry Lhermitte et Michèle Laroque...
    Les Eblouis avec Camille Cottin : "La dérive sectaire, c’est une réalité"
    NEWS - Interviews
    mercredi 20 novembre 2019
    Les Eblouis avec Camille Cottin : "La dérive sectaire, c’est une réalité"
    Dernières actus ciné Interviews
    Films de la semaine
    du 20 nov. 2019
    La Reine des neiges 2
    La Reine des neiges 2
    De Jennifer Lee, Chris Buck
    Bande-annonce
    Les Misérables
    Les Misérables
    De Ladj Ly
    Avec Damien Bonnard, Alexis Manenti, Djebril Didier Zonga
    Bande-annonce
    Joyeuse retraite !
    Joyeuse retraite !
    De Fabrice Bracq
    Avec Thierry Lhermitte, Michèle Laroque, Nicole Ferroni
    Bande-annonce
    Depeche Mode: Spirits In The Forest
    Depeche Mode: Spirits In The Forest
    De Anton Corbijn
    Avec Depeche mode
    Bande-annonce
    Les Éblouis
    Les Éblouis
    De Sarah Suco
    Avec Camille Cottin, Jean-Pierre Darroussin, Eric Caravaca
    Bande-annonce
    Changer - Conférence France Inter
    Changer - Conférence France Inter
    Sorties cinéma de la semaine
    Films Prochainement au Cinéma
    • La Famille Addams
      La Famille Addams

      de Conrad Vernon, Greg Tiernan

      Film - Animation

      Bande-annonce
    • Star Wars: L'Ascension de Skywalker
    • Rendez-vous Chez Les Malawas
    • Toute ressemblance...
    • It Must Be Heaven
    • Jumanji: next level
    • Bad Boys For Life
    • Chanson Douce
    • Une vie cachée
    • Lillian
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top