Notez des films
Mon AlloCiné
    NCIS : 10 choses que vous ignoriez peut-être sur la série
    Par Jérémie Dunand (@JejeSeries) — 24 sept. 2019 à 20:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    La saison 17 de "NCIS" débute ce soir aux États-Unis sur CBS. L'occasion de revenir sur 10 choses étonnantes ou méconnues à propos de la série policière à succès emmenée par Mark Harmon.

    CBS

    Diffusée depuis le 23 septembre 2003 aux États-Unis sur CBS, et depuis 2004 sur M6 en France, NCIS peut se targuer de continuer, année après année, à rester l'un des plus gros succès de la télévision américaine. Alors qu'elle entamera ce soir outre-Atlantique sa dix-septième saison (rien que ça !), nous vous proposons d'en apprendre un peu plus sur la série, ses héros, et ses comédiens...

    1. NCIS, ça signifie quoi au juste ?

    Comme de nombreuses autres séries, dont M.A.S.H. ou Les Agents du S.H.I.E.L.D., NCIS a pour titre un acronyme qui signifie en anglais "Naval Criminal Investigative Service" et que l'on pourrait traduire en français par Service d’enquêtes criminelles de la Marine. Il est d'ailleurs marrant de noter qu'aux États-Unis la série s'appelait tout d'abord Navy NCIS durant sa première saison, avant d'être renommé par la suite tout simplement NCIS. La production et la chaîne s'étant rendu compte que "Navy" était un peu redondant puisque le "N" de NCIS correspondait déjà à "Naval".

    2. C'est un spin-off de JAG

    On l'oublie parfois, tant elle est devenue une marque à part entière, mais à l'origine NCIS était une série dérivée de JAG, le drama judiciaire des années 90 qui se déroulait dans l'univers de l'aéronavale américaine et a été diffusée chez nous sur France 2. Une série qui a eu droit à dix saisons entre 1995 et 2005 et qui a introduit au printemps 2003, le temps de deux épisodes de sa saison 8, les personnages de Gibbs, Abby, Tony, et Duck, déjà incarnés par Mark Harmon, Pauley Perrette, Michael Weatherly, et David McCallum, avant de leur offrir leur propre show avec NCIS quelques mois plus tard.

    Et les inconditionnels de JAG seront heureux d'apprendre que David James Elliott et Catherine Bell, les deux stars de la série, ont récemment repris leurs rôles de Harm et de Mac dans les deux derniers épisodes de la saison 10 de NCIS : Los Angeles.

    3. Comme Abby, Pauley Perrette en connaît un rayon niveau science

    Pauley Perrette, qui a sans aucun doute été l'un des piliers de la série durant 15 saisons avant de quitter le navire en 2018, n'a pas dû avoir trop de mal à entrer dans la peau d'Abby Scuito, spécialiste d'investigation en technique de laboratoire, puisque la comédienne a étudié la criminologie, la psychologie, et la sociologie à l'université dans le but de devenir policière. Une voie qu'elle a finalement abandonné afin de céder aux sirènes d'Hollywood mais qui fait sûrement d'elle la plus crédible à l'écran parmi tous les acteurs de NCIS.

    4. Cote de Pablo a appris l'hébreu pour les besoins de la série

    Bien qu'elle n'ait participé qu'à neuf saisons de NCIS, Cote de Pablo peut se vanter de s'être beaucoup investie dans le rôle de Ziva. En effet, afin de pouvoir incarner au mieux celle qui fut soldat de l'armée israélienne puis agent du Mossad avant de devenir un agent spécial du NCIS, la comédienne a fait appel à un coach qui avait pour mission de lui enseigner l'hébreu, afin que toutes ses répliques prononcées dans cette langue soient irréprochables.

    5. Une troisième série dérivée a failli voir le jour

    Un peu moins de quatre ans après le lancement de NCIS : Los Angeles, CBS décide d'imaginer un second spin-off de NCIS intitulé NCIS : Red. Cette potentielle déclinaison créée par Shane Brennan est introduite en mars 2013 au cours de deux épisodes de la quatrième saison de NCIS : Los Angeles, sobrement intitulés "Red" et "Red-2". Kim Raver (Teddy dans Grey's Anatomy), John Corbett (Sex & the City), Scott Grimes (Urgences), Gillian Alexy (Damages), et Edwin Hodge (American Nightmare) campent alors les agents d'une équipe itinérante du NCIS, qui parcourent les États-Unis afin de résoudre des crimes. Malgré de bonnes audiences - dans la moyenne de celles de la saison 4 de Los Angeles en tout cas - cet épisode introductif (appelé "backdoor pilot" dans le jargon des séries) ne convainc cependant pas la chaîne CBS qui prend la décision de ne pas commander NCIS : Red en série pour la saison suivante. Mais heureusement, un an plus tard, c'est NCIS : Nouvelle Orléans qui voit le jour, avec le succès qu'on connaît.

    6. La série n'est pas tournée à Washington

    La magie d'Hollywood fait des miracles. Si l'action de NCIS se déroule à Washington et qu'on n'y voit souvent que du feu à l'écran, la série à succès est en réalité tournée à Los Angeles depuis son tout premier épisode. Une pratique loin d'être inhabituelle à la télévision puisque de nombreuses séries censées se dérouler à New York (on pense notamment aux Experts : Manhattan ou à Ugly Betty dans ses premières saisons) étaient en réalité tournées à Los Angeles pour des questions de budget.

    7. Une histoire de famille

    Vous l'ignoriez peut-être mais Sean Murray, l'interprète de McGee, n'est autre que le beau-fils de Donald Bellisario, le créateur de NCIS, qui lui a donc fait confiance pour incarner l'un des personnages principaux de la série. Fils de Vivienne Bellisario, la quatrième femme du producteur, il est ainsi le demi-frère par alliance de Troian Bellisario, la star de Pretty Little Liars et fille biologique de Donald Bellisario, qui est également apparue dans deux épisodes de NCIS... dans le rôle de Sarah, la soeur de McGee !

    Et toujours du côté des connexions familiales amusantes au sein de la série, c'est Sean Harmon, le fils de Mark Harmon, qui a prêté ses traits à Gibbs jeune dans six épisodes entre 2008 et 2012.

    8. La boisson favorite d'Abby n'existe pas !

    Les fans de la série le savent bien : Abby est accro à la Caf-Pow, une boisson énergisante à base de caféine, qu'elle consomme épisode après épisode. Mais cette marque est bel et bien fictive et a été inventée tout spécialement par les scénaristes de NCIS. Il était cependant possible, à une époque, d'acheter un mug ou un gobelet Caf-Pow dans les boutiques CBS aux États-Unis. Un joli cadeau pour les aficionados de la série et du personnage incarné par Pauley Perrette.

    9. Jethro... un prénom choisi tout sauf au hasard

    Personnage central de NCIS depuis son lancement en 2003, Leroy Jethro Gibbs, incarné par Mark Harmon, ne doit pas son deuxième prénom au hasard. Bien au contraire. Jethro est en réalité le prénom du père de Donald Bellisario, le créateur et producteur de NCIS (et de JAG), qui a ainsi choisi de faire un joli clin d'oeil à son patriarche.

    10. De nombreux guests sont passés par la série

    Au fil de ses 378 épisodes (à ce jour), NCIS a vu passer de nombreux guests dont Jamie Lee CurtisJon Cryer (Mon oncle Charlie), Abigail Breslin, Robert Wagner, Robert Patrick, ou encore Zac Efron qui est apparu en janvier 2006 dans un épisode de la saison 3, trois jours seulement avant la diffusion sur Disney Channel US d'High School Musical, le téléfilm phénomène qui allait le révéler aux yeux du monde entier.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Plaza13
      En revanche, un truc qu'on sait tous : les plaisanteries les plus courtes sont les meilleurs.
    Voir les commentaires
    Back to Top