Notez des films
Mon AlloCiné
    Harcèlement : ce qui va changer dans le cinéma français
    Par Brigitte Baronnet (@bbaronnet) — 15 nov. 2019 à 17:17
    facebook Tweet

    A l'occasion des Assises de la parité organisées par le Collectif 50/50, le Ministre de la culture, Franck Riester, a fait plusieurs annonces pour lutter contre le harcèlement. Ce dernier s'est également exprimé, sans la citer, sur l'affaire Polanski

    Bestimage

    Dans le sillage de l'onde de choc provoquée par le témoignage d'Adèle Haenel dans Mediapart sur la question du harcèlement sexuel dans le cinéma français, puis la tribune publiée par Le Parisien révélant une nouvelle accusation à l'encontre du réalisateur Roman Polanski (accusation que le cinéaste a immédiatement démentie via son avocat), plusieurs mesures viennent d'être annoncées afin de lutter contre le harcèlement sexuel sur les plateaux de cinéma et tout ce qui entoure les tournages, notamment la promotion. 

    A l'occasion de la 2ème édition des Assises pour la parité, l'égalité et la diversité dans le cinéma et l'audiovisuel qui s'est tenue hier, à l'initiative du Collectif 50/50 avec la collaboration du CNC, le Ministre de la Culture, Franck Riester, a dévoilé en quoi consisterait ces trois mesures :

    - le versement de toutes les aides du CNC sera "dorénavant conditionné au respect, par les entreprises qui les demandent, d'obligations précises en matière de prévention et de détection des risques liés au harcèlement sexuel"

    - la mise en place référents en matière de prévention et de détection des risques liés au harcèlement sexuel" sur les tournages et pendant les promotions des films. En ce sens, précisons que des formations sur la prévention du harcèlement destinées aux professionnels du spectacle vivant et de l’audiovisuel seront organisées dès 2020. 

    - la mise en place d'une "cellule d'alerte et d'écoute à destination des victimes de violence et de harcèlement sexuel et sexiste" dans le spectacle vivant, l'audiovisuel et le cinéma sera accompagnée par le ministère, afin qu'elle "soit opérationnelle dès le 1er janvier 2020"

    Franck Riester a de nouveau manifesté son soutien à la comédienne Adèle Haenel, soulignant le poids du silence ("Nous devons admettre qu’il faut du temps avant de pouvoir parler, pour oser défier l’omerta", a-t-il affirmé), mais il a surtout évoqué pour la première fois - sans le citer nommément- Roman Polanski, lançant que "l'oeuvre si grande soit-elle, n'excuse pas les éventuelles fautes de son auteur. Avant d'ajouter : "Le talent n’est pas une circonstance atténuante; le génie, pas une garantie d’impunité".

    Franck Riester a cependant mis en garde contre le "tribunal de l'opinion" et sa volonté de protéger "la liberté de créer". 

    La Société des réalisateurs de films en appelle à présent à des Etats généraux, comme l'a annoncé dans un discours Rebecca Zlotowski lors de ces assises, et précisé dans un communiqué diffusé ce matin. "Après les récentes révélations d’Adèle Haenel et de Valentine Monnier, ainsi que de toutes les victimes qui ont pris la parole, publiquement ou non, la SRF réaffirme qu’elle se tiendra toujours aux côtés des voix qui se libèrent, en accompagnant ce mouvement de prise de conscience collective qu’elles déclenchent, ainsi que le courage de ceux qui témoignent, qui obligent chacun d’entre nous, dans le milieu du cinéma et au-delà."

    "Par la voix de Rebecca Zlotowski, membre du Conseil d'administration de la SRF et co-créatrice du Collectif 5050, la SRF a aussi appelé, aux côtés d’autres organisations d’auteurs et du Collectif 5050, à des États généraux sur les questions des abus sexuels et des harcèlements dans notre industrie, dans le but d’aboutir à une charte, un code de conduite commun, et des mesures spécifiques. Nous remercions le Ministre de la Culture, Franck Riester, ainsi que Dominique Boutonnat, président du CNC, d’avoir pris acte rapidement d’une situation intolérable et d’y répondre par des actions. Et enfin, nous remercions le Collectif 5050 pour leur détermination à objectiver ce qui est devenu systémique et de faire de l’intelligence collective et de la répartition du pouvoir, le levier pour lutter contre toute forme d’inégalités. Nous vivons une période historique, c’est en temps de crise que les choses avancent. Dans l’attente d’un temps judiciaire souvent trop long, agissons maintenant, sur le terrain politique, et prenons nos responsabilités avec des actions concrètes."

    Pour être complet sur la question des mesures prises par le cinéma français contre le harcèlement et les violences sexuelles, l'ARP a récemment diffusé un nouveau communiqué exprimant soutenir "avec force toutes les victimes de violences morales et sexuelles" et prendre une mesure en ce sens. "Si L'ARP n’est ni une directrice de consciences ni un tribunal, en tant qu’association, elle se doit de prendre en compte que nos métiers, par le pouvoir qu'ils confèrent, peuvent ouvrir la porte à des excès répréhensibles. Ceux-ci ne peuvent en aucun cas être justifiés ni tolérés. C'est pourquoi le bureau de L'ARP proposera au prochain conseil d'administration que, désormais, tout membre condamné par la justice pour infraction de nature sexuelle soit exclu et que tout membre mis en examen pour la même raison soit suspendu. L’ARP invite toutes les organisations professionnelles à se réunir pour une réflexion sur une déontologie commune de nos professions."

    Outre ces annonces en prise avec la forte actualité, cette 2ème édition des Assises pour la parité, l'égalité et la diversité dans le cinéma et l'audiovisuel, organisée hier par Collectif 50/50, a été l'occasion de débattre de nombreux sujets autour de l'inclusion, de la parité et la diversité, et de procéder à la signature d'une charte pour l’inclusion dans le cinéma et l’audiovisuel. Une bible a également été dévoilée, en l'occurrence annuaire pour accompagner la mise en œuvre de cette charte et faciliter la création d'équipes plus inclusives, diverses et paritaires (pour accéder à la Bible 50/50 : https://www.bible5050.fr). 

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Diversité : des quotas de réalisatrices sur France Télévisions en 2020
    • Adèle Haenel : le Ministre de la Culture salue "le courage" de la comédienne
    • Assises sur la parité au cinéma : quelles mesures ont été prises ?
    Commentaires
    • ScaarAlexanderTrox
      Okay, comme d'hab avec ces gens, on a un concentré de Meilleur des mondes version friendly et intersectionnelle. Le mérite des textes, c'est d'annoncer immédiatement la couleur idéologique avec, par exemple, l'emploi de l'écriture inclusive (directeur.rice.s... sérieusement, les gars ?), de l'expression identité de genre (notion éminemment scientifique comme chacun sait), et autres formulations tarte à la crème bouffies de mots-clés du type faire passer des essais inclusifs à des personnes issues de la diversité dans toutes ses composantes, sans préjugé et dans une démarche active.Ce n'est pas qu'une question de justice, ni même d'équité (ça ne l'est plus dans aucun combat progressiste, de toute façon), mais de vision du monde à imposer insidieusement à la société sous des prétextes en partie moralement recevables (la morale étant la meilleure vaseline).Ces gens sont capables de mathématiser la société au point d'exiger une parité (concept déjà hautement débattable compte tenu des différences naturelles entre hommes et femmes) parfaite, comme je l'ai déjà entendu en soirée, au boulot, ou sur les RS. Quand ils parlent de refléter la diversité française... c'est-à-dire ? Comme c'est ultra-vague, certains seront tentés de l'appliquer à l'individu près.Ils ne sont même pas capables d'être cohérents : un coup, ils font un appel limpide à la discrimination positive (qui fait des merveilles partout où elle sévit, c'est bien connu), quelques lignes plus tard, ils invoquent le principe de non discrimination (nettement plus dangereux). Quant à la façon dont ils gèrent la question hautement brûlantes des statistiques ethniques, c'est à mourir de rire. Genre, oui, mais non, mais en fait si, enfin, vous voyez ce qu'on veut dire.Si l'on prend pour de bon cette direction, le cinéma et la télévision française, dont la culture du quota est déjà grosse comme une maison, vont se transformer en BBC. Et la qualité de la production chutera inévitablement, les plus talentueux n'étant plus sélectionnés (je sais, le népotisme agit déjà énormément dans ce milieu... ce sera juste encore pire).Bref, tout va bien se passer, parce que bons sentiments.
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    1917 Bande-annonce VO
    The Boat Bande-annonce VO
    Le Lion Teaser VF
    Les Traducteurs Bande-annonce VF
    Stop Making Sense Teaser VO
    Black Widow Bande-annonce VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Box Office
    Box-office France : déjà 3,5 millions pour La Reine des neiges 2
    NEWS - Box Office
    mercredi 4 décembre 2019
    Box-office France : déjà 3,5 millions pour La Reine des neiges 2
    Sorties Cinéma : Le Meilleur reste à venir en tête des premières séances
    NEWS - Box Office
    mercredi 4 décembre 2019
    Sorties Cinéma : Le Meilleur reste à venir en tête des premières séances
    The Irishman : Martin Scorsese déconseille de regarder le film sur un téléphone
    NEWS - Box Office
    lundi 2 décembre 2019
    The Irishman : Martin Scorsese déconseille de regarder le film sur un téléphone
    Box-office US : La Reine des Neiges 2 encore au top avec un nouveau record
    NEWS - Box Office
    lundi 2 décembre 2019
    Box-office US : La Reine des Neiges 2 encore au top avec un nouveau record
    Dernières actus ciné Box Office
    Films de la semaine
    du 4 déc. 2019
    Le Meilleur reste à venir
    Le Meilleur reste à venir
    De Matthieu Delaporte, Alexandre De La Patellière
    Avec Fabrice Luchini, Patrick Bruel, Zineb Triki
    Bande-annonce
    Jumanji: next level
    Jumanji: next level
    De Jake Kasdan
    Avec Dwayne Johnson, Jack Black, Kevin Hart
    Bande-annonce
    La Famille Addams
    La Famille Addams
    De Conrad Vernon, Greg Tiernan
    Bande-annonce
    Brooklyn Affairs
    Brooklyn Affairs
    De Edward Norton
    Avec Edward Norton, Gugu Mbatha-Raw, Alec Baldwin
    Bande-annonce
    Seules Les Bêtes
    Seules Les Bêtes
    De Dominik Moll
    Avec Denis Ménochet, Laure Calamy, Damien Bonnard
    Bande-annonce
    It Must Be Heaven
    It Must Be Heaven
    De Elia Suleiman
    Avec Elia Suleiman, Gael García Bernal, Tarik Kopty
    Bande-annonce
    Sorties cinéma de la semaine
    Back to Top