Notez des films
Mon AlloCiné
    Palmarès Angoulême 2020 : Ibrahim et Un Triomphe sacrés par le Festival
    Par Thomas Desroches et Brigitte Baronnet — 2 sept. 2020 à 19:31
    FBwhatsapp facebook Tweet

    "Ibrahim" de Samir Guesmi et "Un Triomphe" d'Emmanuel Courcol sont les grands vainqueurs de l'édition 2020 du Festival du film francophone qui a bien pu se tenir du 28 août au 2 septembre dans un contexte de pandémie. Découvrez le palmarès complet.

    Bestimage

    Après Les Hirondelles de Kaboul de Zabou Breitman et Eléa Gobbé-Mévellec en 2019, c'est le long métrage Ibrahim de Samir Guesmi, qui remporte le Valois de Diamant, plus haute récompense du Festival du Film Francophone d'Angoulême, qui s'est tenu du 28 août au 2 septembre. Ce premier long métrage, qui sortira sur les écrans le 9 décembre prochain, décroche également le Valois de la mise en scène et du scénario. Le film suit la vie du jeune Ibrahim, se partageant entre son père, Ahmed, écailler à la brasserie du Royal Opéra, sérieux et réservé, et son ami du lycée technique, Achille, plus âgé que lui et spécialiste des mauvais coups. C’est précisément à cause de l’un d’eux que le rêve d’Ahmed de retrouver une dignité et de travailler en salle se brise lorsqu’il doit régler la note d’un vol commis par son fils et qui a mal tourné. Les rapports se tendent mais Ibrahim décide alors de prendre tous les risques pour réparer sa faute, rendre un sourire à son père et se trouver enfin lui-même..

    Joli succès aussi pour le bien nommé Un Triomphe, emmené par Kad Merad, second long métrage d'Emmanuel Courcol après Cessez-le-feu. Il repart avec le très convoité Prix du public. Deux de ses interprètes se voient aussi distingués, Sofian Khammes et Pierre Lottin. Comme Ibrahim, Un Triomphe fait partie des films ayant reçu le Label Cannes 2020. Un Triomphe, qui sortira le 6 janvier 2021, suit un acteur en galère acceptant, pour boucler ses fins de mois, d'animer un atelier théâtre en prison. Surpris par les talents de comédien des détenus, il se met en tête de monter avec eux une pièce sur la scène d’un vrai théâtre. Commence alors une formidable aventure humaine. Le film est inspiré d’une histoire vraie.

    Découvrez le palmarès complet de cette 13e édition du Festival du film francophone d'Angoulême :

    • Valois du Public : Un triomphe d’Emmanuel Courcol
    • Valois Magelis des étudiants francophones : Slalom de Charlène Favier
    • Valois René Laloux décerné au meilleur court métrage d’animation : Ex aequo, Machini de Tétshim et Frank Mukunday et Le Mal du siècle de Catherine Lepage
    • Valois du scénario : Samir Guesmi pour Ibrahim
    • Valois de la musique : Raphaël Eligoulachvili pour Ibrahim
    • Valois de l’acteur : Ex aequo, Sofian Khammes et Pierre Lottin dans Un triomphe d’Emmanuel Courcol
    • Valois de l’actrice : Isabelle Kabano dans Petit Pays d’Éric Barbier
    • Valois de la mise en scène : Samir Guesmi pour Ibrahim
    • Valois de Diamant : Ibrahim de Samir Guesmi

    Premier festival à être organisé en France depuis l'épidémie de coronavirus et la crise sanitaire, le Festival du film francophone a de nouveau fait le plein de spectateurs, même masqués, et avec l'application des mesures sanitaires en vigueur. La sélection de ce "crû 2020" était d'un très haut niveau, brassant les genres, mêlant notamment des films du Label Cannes 2020, de la Semaine de la critique, mais aussi de nombreuses pépites révélées grâce au Festival dont nous parlerons dans un article consacré à nos coups de coeur au lendemain du palmarès.

    Le film La Daronne de Jean-Paul Salomé fait la clôture du Festival du film francophone d'Angoulême, en salles le 9 septembre prochain :

    La Daronne Bande-annonce VF

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top