Mon AlloCiné
Stardust, le mystère de l'étoile
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Stardust, le mystère de l'étoile" et de son tournage !

L'adaptation d'un roman graphique

Stardust, le mystère de l'étoile est l'adaptation d'un roman graphique de 1997 écrit par Neil Gaiman et illustré par Charles Vess. En 1998, il est publié sous la forme d'un roman, devient un best-seller et est élu aux Etats-Unis meilleur roman de l'année. Depuis sa publication, le roman a entraîné de nombreuses discussions au sujet de l'expérience cinématographique fabuleuse que pourrait devenir un tel conte avec le concours des grands studios hollywoodiens et de la haute technologie. Neil Gaiman qui était réticent à céder les droits du livre, a finalement fait confiance au réalisateur indépendant Matthew Vaughn (Layer Cake), voyant l'amour évident que celui-ci portait à son oeuvre.

Une adaptation fidèle

Sur les conseils de Neil Gaiman, le réalisateur Matthew Vaughn a demandé à l'écrivain et scénariste britannique Jane Goldman de co-écrire l'adaptation du roman graphique. Considérée comme l'auteur la plus inventive d'Angleterre pour son roman Dreamland, elle est également la présentatrice de le populaire émission de télévision britannique Jane Goldman investigates, dans laquelle elle s'intéresse à des phénomènes paranormaux. Elle déclare au sujet de l'adaptation : "Notre but était de rester aussi fidèles que possible au roman, en le rendant plus cinématographique, mais aussi en utilisant notre propre poésie pour s'assurer que le public vive une expérience fantastique hors du commun".

Des similitudes avec Harry Potter

Hormis le fait que l'univers de Stardust, le mystère de l'étoile soit celui de créatures fantastiques et de sorciers, tout comme Harry Potter, le long-métrage est produit par Lorenzo di Bonaventura, qui était déjà impliqué dans la transposition à l'écran des romans de J.K. Rowling. Le village de Stardust, le mystère de l'étoile, nommé Wall, a été construit à Ashridge Park, un endroit boisé d'Angleterre où des séquences de la saga Harry Potter ont également été tournées.

Le casting de Tristan

Pour le personnage de Tristan, Matthew Vaughn souhaitait quelqu'un qui serait au départ maladroit, et qui deviendrait au fil de l'histoire très beau, fringant et courageux, quelqu'un d'innocent et naif. Charlie Cox se rappelle avoir auditionné "encore, encore et encore" pour le rôle sans réaliser qu'il faisait évoluer au fur et à mesure l'idée que le réalisateur avait du personnage. "Généralement, un acteur auditionne une fois, obtient le rôle puis travaille son personnage, mais nous avons en fait développé le personnage pendant le processus des auditions", explique Vaughn. "Finalement, il s'est avéré que c'était un très gros avantage, car dès que j'ai eu le rôle, je connaissais déjà Matthew et j'allais dans la même direction que pendant les castings", ajoute l'acteur. A noter que Alex Pettyfer, qui jouait le jeune espion du long-métrage Alex Rider : Stormbreaker, a également auditionné pour le rôle de Tristan.

Retrouvailles

Claire Danes, grande fan de Neil Gaiman, était ravie de participer au film : "Son écriture est tellement pleine d'imagination, d'intelligence et de sentiments. Il est très spécial." Elle avait auparavant prêté sa voix à un personnage de Princesse Mononoké, film d'animation pour lequel Gaiman avait écrit le scénario. Sienna Miller retrouve quant à elle le réalisateur Matthew Vaughn, qu'elle avait rencontré pour Layer Cake, ainsi que Charlie Cox, à qui elle avait donné la réplique dans Casanova.

De Niro est... le Capitaine Shakespeare !

Le personnage du Capitaine Shakespeare, incarné par Robert De Niro, est totalement loufoque et est basé sur une utilisation anachronique des caractéristiques de l'acteur. La créatrice de costumes Sammy Sheldon raconte : "Le réalisateur Matthew Vaughn avait une idée très précise de la manière dont il fallait tirer profit de Rob pour que cela soit amusant, de la coupe de cheveux à ses vêtements jusqu'au fait de conserver son accent new-yorkais. Tout le monde était très enthousiaste."

Le choix des costumes

La costumière Sammy Sheldon, qui a notamment travaillé sur V pour Vendetta, a imaginé les costumes en fonction de la nature même des personnages. La sorcière Lamia, (Michelle Pfeiffer) porte ainsi une tenue inspirée de son nom, qui vient d'un personnage de la mythologie grecque, mi serpent, mi-femm. Son aspect et ses caractéristiques liées au serpent sont rendues par les couleurs des vêtements, les verts, les ors et les noirs, tandis que la lourdeur de son costume insiste sur son pouvoir et l'impact qu'elle a sur le monde qui l'entoure. En contraste, les vêtements de l'étoile Yvaine sont vaporeux. La costumière explique : "Yvaine était un véritable challenge parce qu'elle n'est pas humaine, donc vous ne pouvez pas lui faire porter des vêtements ordinaires. Finalement, nous avons utilisé un voile métallique pour qu'elle se fonde à l'environnement. Le vêtement était une création en soie du couturier italien Valentino." Par ailleurs, pour tous les autres costumes, une équipe était chargée de battre, user et salir les vêtements pour qu'ils semblent réellement avoir été portés.

Prendre les clichés à contre-pied

Le réalisateur Matthew Vaughn voulait que les villages de Wall et Stormhold soient très nettement distincts : "Nous avons tourné les séquences qui ont lieu à Wall dans un style très surrané et fantaisiste, puis à Stormhold d'une manière beaucoup plus moderne et plus vive parce que les gens oublient souvent que ce n'est pas parce que vous entrez dans un monde fantastique qu'il faut mettre en scène d'une manière fantastique, chargée et surfaite." Le réalisateur souhaitait également éviter les clichés concernant les princes. "Matthew Vaughn avait envisagé les costumes des princes comme étant un peu du style cowboy, ou de Sergio Leone", explique la costumière Sammy Sheldon. "De même, il a souhaité que les vêtements des sorcières ne soient pas noirs, contrairement à ce que l'on imagine, mais de couleurs très vives."

Des lieux de tournage magiques

Le tournage de Stardust, le mystère de l'étoile s'est déroulé en partie en Islande et sur l'Ile de Skye, en Ecosse. Il s'est également installé dans deux villages médiévaux : Bibury, dans le parc national anglais de Lake District, "le plus beau village d'Angleterre" selon l'écrivain et poète anglais William Morris, et le village de Castle Combe, inchangé depuis le 12e siècle grâce à des règles de protection du patrimoine. Ces lieux de tournages étaient rêvés pour le chef décorateur Gavin Bocquet (collaborateur de George Lucas pour la seconde trilogie Star Wars ), qui a conçu le village de Wall comme l'archétype-même du village anglais classique, selon les désirs du réalisateur.

Les effets spéciaux du film

Le navire du Capitaine Shakespeare a été construit dans les célèbres Pinewood Studios devant un écran vert spécialement conçu pour l'occasion, afin de rajouter des images de synthèse derrière le navire pendant les combats. Le réalisateur Matthew Vaughn souhaitait tout de même garder un aspect grumeleux avec des images fantasques et inventives plutôt qu'une image lisse qui fasse appel à une technologie avancée. Il a travaillé avec le superviseur des effets spéciaux Stuart Brisdon et les maisons de production digitales Double Negative, The Senate, Baseblack, mais s'est également appuyé sur le talent du directeur de la photographie Ben Davis, avec qui il avait déjà travaillé sur Layer Cake, pour donner un style old-school aux effets de caméra. Le cinéaste explique : "Avec ce film, nous voulions revenir aux bases, aux origines. Cela me rappelle d'une certaine manière les premiers James Bond, car il y avait de vrais cascadeurs qui faisaient de vraies cascades dans des lieux de tournage époustouflants."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Le Brio (2017)
  • Justice League (2017)
  • Girls Trip (2017)
  • Au revoir là-haut (2017)
  • L'Expérience interdite - Flatliners (2017)
  • Coco (2017)
  • Marvin ou la belle éducation (2016)
  • Battle of the Sexes (2017)
  • Happy Birthdead (2017)
  • Jalouse (2017)
  • Madame (2017)
  • Star Wars - Les Derniers Jedi (2017)
  • Carbone (2017)
  • Le Sens de la fête (2017)
  • C'est tout pour moi (2016)
  • Epouse-moi mon pote (2017)
  • K.O. (2017)
  • Le Musée des merveilles (2017)
  • Jungle (2017)
  • La Villa (2017)
Back to Top