Notez des films
Mon AlloCiné
    L'auberge rouge
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "L'auberge rouge" et de son tournage !

    Inspiré d'un fait divers

    L'histoire de L'Auberge rouge est inspirée d'un authentique et horrible fait divers survenu en Ardèche dans les années 1830 : Pierre et Marie Martin, deux anciens fermiers devenus propriétaires de l'Auberge de Peyrebeille, sont reconnus coupables d'avoir assassiné et détroussé des voyageurs ayant eu le malheur de venir frapper à leur porte. Ils seront guillotinés dans la cour même de leur établissement, devant une foulede près de 30 000 personnes.

    Le remake d'un classique

    L'Auberge rouge est le remake de L'Auberge rouge de Claude Autant-Lara, réalisé en 1951 avec Fernandel et Francoise Rosay en vedettes.

    Avant Autant-Lara et Krawczyk...

    Avant d'inspirer les cinéastes Claude Autant-Lara (L'Auberge rouge, 1951) et Gérard Krawczyk (L'Auberge rouge, 2007), "l'affaire de l'auberge rouge" fournit à Honoré de Balzac la matière d'un roman publié en 1831 dans La Revue de Paris, édité en volume chez Gosselin dans les Nouveaux contes philosophiques. Ce roman fut lui-même à l'origine d'un film muet réalisé par Jean Epstein en 1923 (L'Auberge rouge).

    La genèse du projet

    Christian Clavier souhaitait depuis longtemps revisiter le classique de Claude Autant-Lara. L'acteur et coscénariste de cette nouvelle version explique : "Ça remonte à l'époque de ma collaboration avec Jean-Marie Poiré. J'avais vu le film d'Autant-Lara étant enfant, et il m'avait beaucoup impressionné : c'était à la fois un conte, avec Carette et Francoise Rosay qui étaient très effrayants, et une comédie grâce à Fernandel. Le mélange des deux en faisant un film très intéressant, vraiment à part." En 2005, Clavier décida qu'il était temps de redonner un nouveau souffle à cette histoire et proposa l'idée au producteur Christian Fechner, son complice, producteur de la saga des Bronzés. Celui-ci lui avouera d'ailleurs avoir également songé à faire un remake du film d'Autant-Lara. Une coïcidence qui ne pouvait que les convaincre de se lancer dans ce passionnant challenge.

    Un remake infidèle et respectueux

    Donner naissance à cette nouvelle Auberge rouge a été un véritable challenge. Christian Clavier explique : "Le problème, avec les remakes, c'est que si c'est pour refaire la même chose, ce n'est pas très intéressant. Il faut savoir être infidèle tout en respectant ce qui fait la force de l'original." Ainsi, à partir du postulat de base de L'Auberge rouge de Claude Autant-Lara (un assassin qui se confie à sa victime, un prêtre), Clavier et son compère d'écriture Michel Delgado se sont réappropriés le film. C'est Gérard Jugnot, le prêtre de la nouvelle version, qui parle le mieux de cette nouvelle vision : "Ils ont effectué un gros travail de dépoussiérage. Tout en conservant l'esprit caustique insufflé par Jean Aurenche et Pierre Bost, ils ont étoffé les personnages des voyageurs. Surtout, ils ont rendu le prêtre plus actif : la note sur laquelle jouait Fernandel dans le film original était uniquement une note de peur ; là, le père Carnus va vraiment mettre des bâtons dans les roues des assassins."

    Trois bronzés dans l'auberge

    L'Auberge rouge réunit trois membres de la troupe du Splendid, qui ont notamment connu le succès avec des films comme Les Bronzés ou Le Père Noël est une ordure. Ainsi, deux ans après Les Bronzés 3 amis pour la vie, c'est Josiane Balasko, Christian Clavier et Gérard Jugnot que l'on retrouve dans cette auberge pas comme les autres.

    Un casting comique en or

    Outre les "bronzés" Josiane Balasko, Christian Clavier et Gérard Jugnot, la distribution de L'Auberge rouge donne la part belle à de nombreux comiques hexagonaux, de toutes générations : on retrouve ainsi l'expérimentée Sylvie Joly, le jeune François-Xavier Demaison, Anne Girouard, la Guenièvre de la série Kaamelott ou encore Olivier Saladin de la troupe des Deschiens.

    L'Auberge : un personnage à part entière

    L'auberge de L'Auberge rouge se devait d'être un personnage à part histoire du film. Pour le chef décorateur Jacques Bufnoir, ce fut un véritable challenge de donner naissance à cette bâtisse chargée de tant d'histoire(s). Mais devait-elle être forcément rouge ? "Pas forcément",explique-t-il. "Au départ, elle était d'un blanc crayeux puis j'ai eu l'idée du rouge. J'en ai parlé à Gérard Krawczyk mais on hésitait car le rouge, c'est casse-gueule. D'un autre côté, il me paraissait intéressant d'avoir cette tâche rouge au milieu du vert des sapins, je trouvais que cela renforçait l'aspect dramatique du lieu." Bufnoir et son équipe d'artisans ont ensuite effectué un gros travail de patine sur l'extérieur comme l'intérieur de l'auberge : le bois a été brûlé, passé à la brosse métallique, peint, décapé afin que l'endroit sente le vécu. Par ailleurs, les murs de l'auberge ont été bâtis légèrement de biais : ils ont "du pied", ce qui a pour effet d'alourdir le lieu, de le rendre plus oppressant."

    De l'importance des costumes

    Pour habiller les comédiens de L'Auberge rouge, Gérard Krawczyk a fait appel au chef costumier Olivier Beriot, avec qui il avait déjà collaboré sur Fanfan La Tulipe. Celui-ci explique : "Comme pour Fanfan, on est dans un film en costumes rigolo, décalé. Là, on est en 1830, en pleine Restauration. C'est une époque que je n'avais jamais abordée au cinéma. J'ai donc commencé par me plonger dans les caricatures de Daumier. Son travail m'a beaucoup inspiré."
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • 1917 (2019)
    • Star Wars: L'Ascension de Skywalker (2019)
    • Les Filles du Docteur March (2019)
    • Les Incognitos (2019)
    • Play (2018)
    • Les Vétos (2019)
    • Scandale (2019)
    • Underwater (2019)
    • Les Misérables (2019)
    • À couteaux tirés (2019)
    • Selfie (2018)
    • Les Enfants du temps (2019)
    • Jumanji: next level (2019)
    • La Vérité (2019)
    • La Reine des neiges II (2019)
    • SOL (2018)
    • Bad Boys For Life (2019)
    • L'Adieu (The Farewell) (2019)
    • Le Voyage du Dr Dolittle (2020)
    • Le Lac aux oies sauvages (2019)
    Back to Top