Notez des films
Mon AlloCiné
    12
    note moyenne
    3,6
    141 notes dont 40 critiques
    répartition des 40 critiques par note
    13 critiques
    11 critiques
    4 critiques
    7 critiques
    3 critiques
    2 critiques
    Votre avis sur 12 ?

    40 critiques spectateurs

    jfharo
    jfharo

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 232 critiques

    4,0
    Publiée le 14 février 2010
    Une formidable satire de la société Russe d'aujourdui .
    Sylvain P
    Sylvain P

    Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 1 174 critiques

    4,0
    Publiée le 16 février 2010
    En ajoutant une heure au chef d'oeuvre de Sidney Lumet, il n'est pas certain que Nikita Mikhalkov ait fait le bon choix. Néanmoins, 12 est, comme le film original, un huis-clôt passionnant traitant de justice, de racisme, de clichés et d'amour filial. Le procédé paraît plus artificiel que précédemment, mais la force du scénario résiste.
    DarkgothBTZ
    DarkgothBTZ

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 1 080 critiques

    2,5
    Publiée le 28 mars 2012
    Perso les acteurs sont peu être convaincants et efficaces, mais le film est beaucoup trop et ennuyeux.
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 1821 abonnés Lire ses 5 739 critiques

    2,5
    Publiée le 4 mars 2010
    Remake officiel de 12 hommes en colère (1957), réalisé par Sidney Lumet. Cette fois-ci, l’intrigue se déroule en Russie, à notre époque. Si l’on connaît le dénouement, heureusement, l’intrigue centrale est étoffée, histoire de maintenir le spectateur attentif, mais cela s’avère peu efficace face à une mise en scène accusant des longueurs très répétitives (le film dure 150 minutes !). Il faudra aussi signaler le trop plein de flash-back, par contre, l’idée d’avoir choisit un Tchétchène dans le rôle de l’accusé (la Tchétchénie ayant jamais été en bon terme avec la Russie) est bien trouvé, signalons enfin un agréable casting. Un remake qui aurait très bien pu passer de 150 à 120 minutes, voire moins !
    vidalger
    vidalger

    Suivre son activité 132 abonnés Lire ses 1 040 critiques

    3,0
    Publiée le 16 février 2010
    Un tour de la Russie d'aujourd'hui en prenant le prétexte d'un remake de "12 hommes en colère". Le sujet est bien sûr secondaire, d'autant qu'on en connait la chute dès le départ. Alors, partant pour un long, parfois trop long voyage, on s'embarque dans la poésie, la tendresse, la violence, la boursouflure, la lenteur, l'emportement du théâtre russe. De très bons moments et notamment quelques sorties de ce huis-clos remarquables dans la guerre de Tchétchénie ou le formalisme d'une image particulièrement travaillée. On peut regretter parfois l'esprit de système du film où chacun fait son numéro à la manière d'un orchestre de jazz, et 12 personnages c'est beaucoup! En tout cas, on retrouve le grand cinéma russe avec ses qualités et aussi ses défauts.
    WardStradlater
    WardStradlater

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 469 critiques

    3,0
    Publiée le 13 novembre 2010
    Un huis clos assez spécial, pour les spectateurs habitués à la charte d'Hollywood. Mêlant longs plan-séquences et vrais jeux d'acteurs, idées politiques et sociales, 12 est un film qui se regarde, mais qui, surtout, se réfléchit.
    xavierch
    xavierch

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 1 167 critiques

    3,5
    Publiée le 8 février 2013
    Un film intéressant sur un huit-clos autour de 12 jurés, les acteurs sont assez bons dans l'ensemble, mais le film est parfois un peu long, et les jurés changent un peu facilement d'avis, mais à part ça, cela reste un bon film.
    titiro
    titiro

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 1 020 critiques

    4,0
    Publiée le 20 avril 2010
    Le film manque parfois de subtilité, mais quand même, que c'est bien! Palpitant et passionnant de bout en bout, même en sachant la fin. Nikita Mikhalkov s'approprie l'histoire et soulève des questions épineuses non sans intelligences, et nous offre un film intelligent, avec certaines scènes époustouflantes, 12 acteurs en état de grâce, et un film brillant. Personnellement, j'adore.
    jo4
    jo4

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 347 critiques

    2,0
    Publiée le 17 février 2010
    Un remake qui égare les réelles idées de son grand frère. 12 se perd dans des histoires individuelles concernant chacun des personnages en oubliant de rendre l’enquête attrayante. Le plus gros défaut du film est évidemment sa durée. En effet, le réalisateur, à vouloir trop élargiiiiir chaque plan et à ajouter beaucoup d’éléments dispensables 12 devient très pesant. La fluidité et l’aisance qu’avait 12 hommes en colère à pénétrer un spectateur conquit disparait pas tout ce superflue très théâtrale. A la limite du sur-jeu, la performance des acteurs est assez inégale mais correct dans l’ensemble. Nikita Mikhalko (réalisateur du film et président du jury dans le film), avait de bonnes intentions en voulant rendre le chef d’œuvre qu’est 12 hommes en colère un film plus moderne, et par la même occasion traiter quelques sujets d’actualités importants concernant la Russie, mais a finit par se perdre dans un registre trop éloigné qui fait de ce film ni une fiction ni une réalité. 12 était depuis son concept un gros défi qui méritait le coup d’œil, mais au final il n’a que pour qualité de nous rappeler que 12 hommes en colère était vraiment un film hors du commun.
    PhilippeToile
    PhilippeToile

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 740 critiques

    4,0
    Publiée le 27 février 2010
    Largement inspiré du célèbre "Douze hommes en colère", ce film russe n'est pas un remake et possède sa propre identité. Les douze jurés, que leurs préjugés allaient conduire à l'injustice, trouvent la force de se remettre en question dans un travail individuel et collectif de nature psychanalytique. Douze portraits passionnants, douze mini-actes d'une incroyable variété, pour dérouler le fil d'un drame haletant. L'occasion aussi de mener une réflexion approfondie et sans indulgence sur la société russe d'aujourd'hui. La richesse foisonnante de ce film de procès exige cependant une rançon: sa longueur inhabituelle, qui pourrait lasser ceux dont la capacité d'écoute a ses limites.
    Thierry M
    Thierry M

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 2 435 critiques

    4,0
    Publiée le 19 février 2010
    version,quelque peu decale de 12 hommes en colere qui brille par son efficacite.
    petitshamalow
    petitshamalow

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 175 critiques

    4,0
    Publiée le 11 mars 2011
    Je suis finalement heureuse de ne pas avoir vu précédemment le film (12 Hommes en colère) duquel est inspiré 12, parce que j'apprécie moyennement de regarder un film de manière comparative. Ici, j'ai été très étonnée de ne pas avoir lâché une seule fois le film alors qu'il s'agit d'un huit-clos (excepté pour les flashback). Les 2h30 passent rapidement, et le réalisateur sait nous tenir en haleine grâce à ses plans, sa réalisation et les histoires palpitantes de chaque protagonistes qui par ailleurs, sont très convaincants. Quelques scènes m'ont assez surpris (passages bizarres), mais l'oeil acerbe et virulent sur la Russie actuelle (racisme, contexte social et politique, etc..) et la fin plutôt inattendue donnent à réfléchir, et ça fait du bien parfois, un film qui questionne au lieu de simplement divertir.
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 967 abonnés Lire ses 3 297 critiques

    4,0
    Publiée le 10 février 2010
    Nikita Mikhalkov n'a plus rien à prouver. Sa filmographie, de Cinq soirées à Urga, en passant par les sublimes Yeux noirs, parle pour lui. Président de l'Union des cinéastes russes, proche de Poutine, il n'avait rien tourné depuis Le barbier de Sibérie, en 1998. Sur le papier, l'idée d'un remake du 12 hommes en colère semblait pour le moins incongrue. Et le fait que le film, sorti depuis septembre 2007 en Russie, n'ait toujours pas ait été distribué chez nous, était un mauvais signe quant à sa qualité présumée. Aujourd'hui que le film est enfin dans les salles, les a priori vont tomber d'eux-mêmes. Primo, 12 ne reprend que le point de départ du film de Lumet , prétexte pour livrer une radiographie profonde de la Russie de l'après communisme. Secundo, Mikhalkov est toujours un grand cinéaste et la façon dont il transcende son huis-clos en traçant un portrait précis et subtil des 12 jurés qui représentent toutes les facettes de son pays, est prodigieuse. 2h30, finalement, ce n'est pas si long, pour évoquer une Russie toujours aussi complexe et fascinante. Tertio, Mikhalkov évite le manichéisme et se sort du piège politique (il est quand même largement question de la Tchétchénie) avec une habileté confondante. Vraiment très fort et passionnant pour qui s'intéresse à l'évolution d'un pays dont l'âme profondèment slave et frondeuse perdure, malgré une histoire chaotique (euphémisme). 12 est d'ailleurs à mettre en parallèle avec Gloss de Konchalovski (frère de Mikhalkov), sorti l'an dernier, sans doute moins dense (l'un privilégie les mots, l'autre les images) mais tout aussi pertinent. Mikhalkov, lui, a déjà tourné la suite de Soleil trompeur , à l'affiche des cinémas russes dès le printemps prochain. Celui-là, ce serait bien de ne pas avoir à attendre deux ans et demi pour le découvrir !
    stillpop
    stillpop

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 444 critiques

    4,5
    Publiée le 5 février 2012
    L'histoire d'un petit tchétchène face à 12 jurés russes. Il y a désormais deux types de films, les classiques et les contemporains, où tout est désormais possible, dans le fond comme dans la forme, pour le meilleur comme pour le pire. 12 correspond à l'ancien genre, non dans la forme, le faux huis clos est très moderne dans le découpage et la mise en scène. C'est le fond qui nous ramène aux grands classiques, scénario en béton, des histoires d'hommes, des vrais, et un questionnement sur l'héroïsme ou plus exactement sur la lâcheté. En tout cas un film de plus qui me fait espérer de n'être jamais tiré au sort pour faire partie d'un jury ! Dommage quand même que quelques invraisemblances ne viennent troubler l'impression de perfection, notamment les deux armes, et que l'image de synthèse du moineau soit un peu trop aux standards russes. Bon, on ne peut pas tout avoir ! Les acteurs sont impressionnants de différences, de talents et d'énergie. C'est fort, comme un film hollywoodien en noir et blanc, mais contemporain, avec des russes.
    oh-captain-my-captain
    oh-captain-my-captain

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 72 critiques

    1,0
    Publiée le 22 mai 2010
    Remake lourdingue à la mise en scène qui manque cruellement de subtilité, tout comme les acteurs d'ailleurs, qui interprètent des personnages caricaturaux, sensé représenter une certaine face de la Russie d'aujourd'hui.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top