Mon AlloCiné
    Tristana
    note moyenne
    3,9
    224 notes dont 26 critiques
    12% (3 critiques)
    23% (6 critiques)
    38% (10 critiques)
    23% (6 critiques)
    0% (0 critique)
    4% (1 critique)
    Votre avis sur Tristana ?

    26 critiques spectateurs

     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 232 abonnés Lire ses 364 critiques

    3,5
    Publiée le 12 décembre 2015
    L'adjectif qui vient en premier à la vision d'un film de Buñuel est "curieux", c'est encore celui-là qui vient à l'esprit devant "Tristana", malgré sa narration classique. Le film est en effet désarmant dans la simplicité de son déroulement mais interpelle par des questions non résolues : quelle est la signification du rêve de Tristana ? Pourquoi finit-elle par revenir vers Don Lope alors qu'elle pourrait vivre avec Horacio ? Le film ne dit rien de cela, peut-être pour pouvoir mieux opérer son renversement du rapport de force entre la jeune réservée et le coureur de jupons, qui deviendront sur la fin la mutilée frustrée et le vieux solitaire (mais protecteur de Tristana). Derrière un fil narratif simple se nouent des réflexions opaques sur le désir et la liberté, sur l'obéissance et la transgression, à la fois frustrantes car jamais clairement énoncées mais en même temps assez fascinantes pour la même raison. "Tristana" est donc un Buñuel plus mystérieux qu'il n'y paraît.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 563 abonnés Lire ses 4 294 critiques

    3,0
    Publiée le 9 juillet 2013
    Luis Bunuel n'en s'en est jamais caché. Don Lope,ce vieil aristocrate oisif,libéral,anti-clérical et subtilement autoritaire,c'est lui. Alors qu'à Tolède,à la fin du XIXème siècle,la société espagnole est en train d'évoluer radicalement,Don Lope est parfaitement à l'abri dans sa demeure,entouré d'une domestique qui accède à toutes ses demandes et d'une jeune orpheline qu'il finit par conquérir à force de patience et de ténacité. Cette dernière est incarné par une Catherine Deneuve très étonnant,teint en châtaing,chignon serré. On ne sait trop si son personnage est d'une naïveté désarmante ou d'un diabolisme bien caché. Ses rapports avec Don Lope(l'acteur fétiche de Bunuel,très impressionnant ici) évoluent sans cesse entre père/fille et mari/femme. Cette ambiguïté se ressent à tous les étages,et donne tout son sel à ce film semi-autobiographique,polémique car accordant toute sa tendresse aux anti-conformistes. Les signes contre la religion sont également légion. "Tristan"(1970) pâtit peut-être de son rythme lent et de sa mise en scène théâtrâle,mais il est très vindicatif envers les petits-bourgeois,aux sombres desseins derrière leurs oripeaux de luxe.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 364 abonnés Lire ses 3 097 critiques

    3,0
    Publiée le 9 juillet 2013
    Derrière le poids pesant du classicisme dont s’est entiché Luis Buñuel dans la réalisation de Tristina, la tragédie romantique que vit l’héroïne est dans l’esprit très fataliste que le réalisateur espagnol aime à donner à ses films. Un portrait de femme poignant et un triangle amoureux hors du commun sont les deux piliers narratifs solides de ce récit qui est pourtant rendu bancal par son manque de rythme regrettable. Le rôle-titre dont l’évolution psychologique et émotionnelle est magnifiquement bien écrite, est campé par Catherine Deneuve qui, comme à son habitude, est éblouissante du début à la fin. Le rôle de Fernando Rey s’avère en fait être l’élément scénaristique le plus intéressant de ce mélodrame puisqu’il incarne à la perfection les contradictions idéologiques qui, dans l’entre deux-guerres, déchiraient la société espagnole. La photographie et les décors sont eux-aussi exquis et vont finalement devenir plus captivant que la morale un peu trop démonstrative de cette triste histoire.
    maximoul
    maximoul

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 56 critiques

    2,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    Excellent drame (réalisé par un Bunuel un peu lent) avec quelques bonnes scènes (le cloché et l'exhibition devant un sourd et muet), et puis, surtout, on retrouve avec plaisir la catherine Deneuve "Bunuelienne"!
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 110 abonnés Lire ses 1 803 critiques

    0,5
    Publiée le 26 septembre 2009
    Une satire molle de la société espagnole et de la place de la religion, sur un rythme d'une lenteur assommante, avec des dialogues aussi inoubliables que la coupe du monde de bridge 1985. Bref, voir ce film a été pour moi un véritable chemin de croix. Peut-être le plus emmerdant film de Luis Buñuel qu'il m'ait été donné de regarder.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1564 abonnés Lire ses 8 731 critiques

    3,5
    Publiée le 12 avril 2011
    Avec "Tristana", Luis Bunuel adapte de nouveau un roman de Benito Perez Galdos! Transposant l'action dans les annèes 20, le film se structure en trois grands moments chronologiques! En 1923, quand le vieux Don Lope recueille Tristana dont il fait bientôt sa maîtresse; l'annèe 1928 qui voit le retour des amants et en 1930, quand Don Lope èpouse Tristana...Ce typique roman de moeurs à l'anecdote mèlodramatique digne de la presse du coeur permet en fait à Bunuel de brosser un tableau synthètique de toutes les formes possibles d'oppression domestique et sociale! Les contraintes èconomiques, familiales, morales et religieuses sont analysèes au niveau des relations individuelles (à l'intèrieur du couple, entre jeune et vieux, maître et domestique), mais aussi des rapports sociaux (bourgeois-ouvriers, riches-pauvres), si bien que chaque èlèment de l'action renvoie à toute la thèmatique bunuèlienne! Faute et châtiment, vengeance, joie et mèchancetè tissent un terrible destin qui laisse pourtant chaque être libre de son choix! Face à la remarquable Catherine Deneuve, belle même amputèe, Fernando Rey se montre fascinant! Une oeuvre crèpusculaire que Bunuel a voulu enraciner dans la rèalitè espagnole...
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 577 abonnés Lire ses 4 143 critiques

    3,0
    Publiée le 22 septembre 2012
    Dire que "Tristina" est une œuvre corrosive, qui se complaît à se foutre de la gueule des grenouilles de bénitier, qui montre l'être humain sous son côté le plus noir et qui fait toujours preuve même dans les moments les plus dramatiques d'un humour tout aussi noir, c'est user d'un pléonasme envers un Buñuel car c'est le lot commun d'une très grande partie des films du cinéaste. L'ensemble est moins puissant qu'un "Viridiana" par exemple, plus classique, mais Catherine Deneuve dans le rôle-titre est fascinante et brille autant en jeune fille (faussement ???) naïve de la première partie qu'en vieille jeune femme aigrie de la seconde.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 229 abonnés Lire ses 1 053 critiques

    2,5
    Publiée le 17 janvier 2017
    Quand le scénario est tenu, le réalisateur peut toujours l'étoffer et s'il ne le fait pas, il fait trainer les scènes et parsème son film d'apartés qui seront ou non judicieux. Et c'est de second choix qui est celui de Buñuel pour ce film qui au lieu de s'attarde sur l'évolution de ses protagonistes joue la carte de l'ellipse comme pour mieux nous en éloigner. Autrement dit ce n'est pas convaincant. Quant à la fausse audace vers la fin elle n'est bonne que sur le papier, mais raté sur la pellicule (il s'est passé quoi ? Pourtant à l'époque Deneuve n'était point prude ?)
    Le cinéphile
    Le cinéphile

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 714 critiques

    3,0
    Publiée le 9 juillet 2013
    Film assez politique, a l'idéologie clair et prononcée, exprimée parfois sous forme de métaphores plus ou moins compréhensibles et souvent subtiles!
    adam-kesher
    adam-kesher

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 282 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Un film dur et violent, qui brise les frontières entre bien et mal, et qui se demande même si, au final, il y a du bien quelque part. Une interprétation sans faille et une réalisation audacieuse en font une réussite.
    Autrui
    Autrui

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 206 critiques

    4,0
    Publiée le 27 août 2009
    Trist-Anna. L’atmosphère pesante d’entre deux guerres est recrée avec authenticité. L’intrigue est en soit intéressante : un Pygmalion contre la morale attendue, mais l’alternative proposée n’est pas beaucoup plus recommandable… Les rapports entre les personnages sont mis en scène avec une certaine ingéniosité, et les engrenages de l’histoire sont aussi prévisibles qu’imprévisibles. Catherine Deneuve éblouit l’écran par sa présence, et semble illuminer les décors gris et sales qui habitent le film. Néanmoins, il y a quelque chose qui dérange, et qui pèse parfois par le manque de rythme dans certains passages du film.
    Fred S.
    Fred S.

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 134 critiques

    4,5
    Publiée le 29 novembre 2012
    Un film très prenant et très fort emotionnellement qui nous plonge dans les abimes de relations amoureuses tragiques. Du grand Bunuel
    Cegipede
    Cegipede

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 75 critiques

    4,5
    Publiée le 19 août 2013
    Tristana est un très bon Buñuel avec deux de ses acteurs fétiches. Catherine Deneuve joue subtilement un personnage plus complexe qu'il n'y parait entre apparente naïveté et perniciosité cachée. Réalisé pendant la période franquiste, Bunuel dépeint une aristocratie déclinante tiraillée entre son conformisme sclérosé et ses pulsions malsaines tout en étant menacé par une jeunesse avide de liberté. Tristana contrairement à Viridiana arrive à ses fins, la mort du père/mari étant signe de libération.
    Caméo
    Caméo

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 19 critiques

    5,0
    Publiée le 25 juin 2013
    Poème surréaliste où Bunuel parvient à prolonger le rêve de Belle de Jour : Catherine Deneuve devient ainsi l'actrice rêvée de ce rêve filmé, de ce cauchemar mis en images. L'un des plus beaux portraits de femme au cinéma. Immense chef d'oeuvre mais qui se donne à voir comme une oeuvre modeste, expérimentale et artisanale.
    Chambermaid
    Chambermaid

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 54 critiques

    4,0
    Publiée le 7 août 2008
    Très classique dans sa conception, ce film de Luis Bunuel traite de l'amour et de son évolution au sein d'un couple. L'idée de Bunuel, très pessimiste, est de représenter cet amour de manière physique, ses personnages se métamorphosant au fur et à mesure que le film avance, que le temps s'écoule. Atteints de décrépitude, les protagonistes se retrouvent maltraités par la caméra du cinéaste espagnol, condamnés à porter les traces de leur cruauté et de leurs vices. Malades, vieillissants, amputés, Bunuel ne leur épargne rien, et semble trouver le surgissement de l'étrange au sein du réel en ces corps meurtris et errants. La photographie, très sombre, est d'une très grande rigueur esthétique et renforce l'aridité du sujet à travers des plans cadrés de façon parfois très expressionnistes. La critique sociale passe elle aussi par cette représentation, et une fois de plus, n'échappe pas au regard dur et rageur du cinéaste ibérique. A la fois classique dans son traitement linéaire de l'intrigue et moderne dans son esthétique de la cruauté, Tristana est un film qui ne peut laisser insensible. D'une très grande noirceur.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top