Mon AlloCiné
La Loi et l'ordre
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "La Loi et l'ordre" et de son tournage !

De Niro et Pacino : un duo au sommet

Les fans de Robert De Niro et Al Pacino seront aux anges, puisque ces deux monstres sacrés d'Hollywood se donnent enfin la réplique pendant près de 90 minutes de film. Partageant l'affiche du Parrain, 2e partie mais n'ayant aucune scène en commun, ces deux Italo-américains formés à l'Actors' Studio ont eu l'occasion de s'échanger quelques lignes de dialogue dans le polar d'action Heat, mais le réalisateur Michael Mann avait pris soin de ne pas les inclure dans un même plan afin d'entretenir le mystère sur cette confrontation. La Loi et l'ordre tombe donc à point nommé pour mettre fin à dix bonnes années de frustration.

Ecrit par le scénariste de "Inside Man"

Le scénario de La Loi et l'ordre est signé Russell Gewirtz, très courtisé depuis qu'il a écrit le script de Inside Man. Ce dernier confie : "Quand le scénario est arrivé entre les mains de Jon Avnet puis de Robert De Niro, je me suis dit que le film allait être fantastique. Et quand Al Pacino a rejoint le projet, j'ai su que ça allait être carrément énorme !"

L'accord de deux monstres sacrés

Selon l'agent artistique Bryan Lourd de CAA (Creative Artists Agency), il s'agissait d'un scénario taillé sur mesure pour Robert De Niro. "Comme j'ai toujours voulu travailler avec lui, explique Jon Avnet, j'ai lu le script, et je me suis aperçu qu'il avait tout à fait raison. Je suis donc allé à New York pour rencontrer Bob, faire une lecture avec lui et voir si le courant passait bien entre nous." "C'était très excitant d'entendre Robert lire son rôle, poursuit le cinéaste. Je le trouvais parfait, et de son côté il se sentait bien dans son personnage. Juste après cela, je lui ai demandé quel acteur il rêverait d'avoir dans le rôle de son partenaire. Il a immédiatement répondu Al Pacino."
Al Pacino confie pour sa part : "Je suis assez exigeant avec les projets qu'on me propose et je prends toujours le temps de réfléchir avant d'en accepter un. Cette fois-ci, c'était un peu différent. J'étais très nerveux en lisant le scénario pour la première fois parce que je mourais d'envie de travailler avec Robert et Jon, c'était une occasion absolument unique. Par chance, l'histoire était vraiment excellente, j'ai donc donné très vite mon accord."

Après "88 minutes"...

Pour l'occasion, Al Pacino retrouve le cinéaste Jon Avnet qui l'avait dirigé deux ans plus tôt dans le thriller 88 minutes.

Jon Avnet vu par De Niro et Pacino

"Jon adore utiliser tout ce que nous faisons, la moindre nuance l'intéresse, raconte Robert De Niro. Il encourage l'interaction et observe chacun de nos gestes. Il exploite tout notre potentiel. Pour les acteurs, cela rend le tournage extrêmement intéressant. Avec lui on ne se sent pas limité, il nous laisse faire ce que nous voulons tout en nous dirigeant avec tact vers le résultat qu'il veut obtenir."
Pour sa part, Al Pacino confie : "J'ai beaucoup aimé travailler avec Jon sur 88 minutes. Nous sommes devenus des amis sur ce tournage. Quand on m'a donné le scénario en me disant que Robert allait jouer dans le film, j'aurais accepté même sans le lire parce que je savais que cela allait être une expérience fantastique."

Un célèbre skateur comme victime

Pour interpréter l'une des premières victimes de La Loi et l'ordre, Jon Avnet a engagé le skateur Rob Dyrdek de l'émission télévisée de MTV, Rob & Big. Le réalisateur commente : "Il n'avait aucune véritable expérience d'acteur mais après l'avoir rencontré, je me suis dit qu'il était capable de jouer ce rôle. Je lui ai fait confiance. Je tenais beaucoup à cette idée de maquereau skateur, je trouvais ça très original."
Rob Dyrdek se souvient : "Jusqu'à ce que j'arrive sur le plateau, je n'arrivais pas à croire que j'allais jouer dans un film avec deux des plus grandes stars de cinéma de tous les temps. Une fois sur place, j'étais là, étendu par terre, avec une balle dans la tête sous un soleil brûlant, du sang partout et les yeux fermés. Je me sentais comme allongé sur une plage avec au-dessus de moi Robert De Niro et Al Pacino dans le rôle de Dieu en train de me demander "T'es prêt, gamin ?". C'était complètement surréaliste. J'étais vraiment très content de faire le cadavre, sans cela je n'aurais jamais pu écouter ces deux acteurs de légende en train de discuter au-dessus de moi du trou que j'avais dans la tête !"

Un ancien enquêteur de la police de New York comme consultant

Pour plus d'authenticité, la production a engagé Neil Carter, un ancien enquêteur de la police de New York devenu consultant pour le cinéma et la télévision après 24 ans de carrière. L'ancien policier a rencontré pour la première fois le scénariste Russell Gewirtz sur le plateau d'Inside man - l'homme de l'intérieur où il conseillait Spike Lee et Denzel Washington sur tous les aspects relatifs à la police et aux détectives de New York. Neil Carter raconte : "Russell et moi avons beaucoup parlé sur le tournage de ce film. A cause des questions qu'il me posait, j'ai très vite compris qu'il avait déjà une autre histoire en tête. Je ne le savais pas encore, mais c'était La Loi et l'ordre."

Tournage dans le Connecticut

En 36 jours de tournage, l'équipe a surtout filmé à Bridgeport dans le Connecticut, et quelques jours à New Haven, Norwalk, Stamford et Milford. Les deux derniers jours de tournage ont eu lieu à New York, le premier jour à Harlem, le second à Brooklyn. Les avantages fiscaux proposés par l'Etat du Connecticut ont poussé la production à y tourner la plus grande partie du film. L'aide du maire de Bridgeport, John M. Fabrizi, a aussi été déterminante. Grâce à lui, plusieurs endroits de la ville qui est considérée comme le lieu le plus peuplé du Connecticut ont été transformés en rues de New York.

50 Cent impressionné

50 Cent a rencontré pour la première fois Robert De Niro et Al Pacino pendant une lecture. "Sous la table, mes jambes n'arrêtaient pas de trembler, se souvient-il. Ils ont joué dans des films que j'adore, et être dans la même pièce qu'eux était déjà quelque chose d'incroyable. Contrairement à ce que je pensais, c'est très facile de jouer avec eux parce qu'ils vous aident et vous guident dans chaque scène."

De Niro / 50 Cent : un premier rendez-vous manqué

Robert De Niro et le rappeur 50 Cent ont failli se donner la réplique dans un film policier intitulé New Orleans. Le pitch de ce projet qui aurait dû initialement se tourner en février 2007 en Louisiane ? Le voici : Alors qu'il le croyait mort dans les tempêtes de l'ouragan Katrina, un policier (Robert De Niro) découvre que son partenaire a été assassiné. Il décide de mener l'enquête, aidé d'un jeune inspecteur... Ce dernier étant bien sûr incarné par 50 Cent. C'est le réalisateur Tim Hunter, connu pour avoir mis en scène de nombreux épisodes de séries télévisées (Cold Case, Les Experts : Manhattan, Les 4400...), qui était pressenti derrière la caméra. Finalement, Robert De Niro a abandonné ce rôle au profit de Val Kilmer, Tim Hunter a été remplacé par Charles Winkler, l'un des producteurs de Rocky Balboa, et le projet s'intitule dorénavant Microwave Park.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Un homme pressé (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • A Star Is Born (2018)
  • Sale temps à l'hôtel El Royale (2018)
  • En liberté ! (2017)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Les Chatouilles (2018)
  • Kursk (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Red (2010)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • Capharnaüm (2018)
  • Chacun pour tous (2017)
  • Au Poste! (2018)
  • Christ(off) (2017)
  • Crazy Rich Asians (2018)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
Back to Top