Mon AlloCiné
The Dark Knight Rises
Note moyenne
3,6
28 titres de presse
  • CinemaTeaser
  • Excessif
  • L'Ecran Fantastique
  • Le Parisien
  • L'Express
  • Studio Ciné Live
  • Télé 7 Jours
  • 20 Minutes
  • Critikat.com
  • Filmsactu
  • Le Monde
  • Les Inrockuptibles
  • Mad Movies
  • Metro
  • Ouest France
  • Ecran Large
  • La Croix
  • Le Journal du Dimanche
  • Les Fiches du Cinéma
  • Marianne
  • Paris Match
  • Positif
  • Télérama
  • Charlie Hebdo
  • Chronic'art.com
  • Libération
  • TéléCinéObs
  • Cahiers du Cinéma

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

28 critiques presse

CinemaTeaser

par Emmanuelle Spadacenta

Psychologiquement dense, "The Dark Knight Rises" multiplie les allers-retours avec ses deux prédécesseurs, offrant une cohérence implacable à la trilogie.

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

Excessif

par Romain Le Vern

Le traitement est d'une noirceur abyssale et le climat apocalyptique, proprement fascinant. (...) Quant aux scènes spectaculaires (...) elles sont mémorables, ridiculisant sans problème toute la concurrence actuelle. Aujourd'hui, qui dit mieux ?

La critique complète est disponible sur le site Excessif

L'Ecran Fantastique

par Gilles Penso

"The Dark Knight Rises" prend une dimension qui le transforme sans crier gare en fresque guerrière digne des plus grands chefs-d'oeuvres du genre. Le miracle de "The Dark Knight Rises" réside dans cette capacité de bâtir une tragédie à grande échelle tout en laissant s'exprimer le drame personnel de chacun de ses acteurs majeurs.

La critique complète est disponible sur le site L'Ecran Fantastique

Le Parisien

par Alain Grasset

Le précédent épisode de la saga était déjà formidable. Quatre ans après, ce troisième et ultime volet très attendu de la trilogie de Christopher Nolan est tout simplement le meilleur.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

L'Express

par Christophe Carrière

Certes, ce dernier volet de la trilogie est au-dessous de "The Dark Knight: Le Chevalier noir" mais se situe bien au-dessus de tout ce qu'on peut voir actuellement.

La critique complète est disponible sur le site L'Express

Studio Ciné Live

par Denis Rossano

Voir le site de Studio Ciné Live

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

Télé 7 Jours

par Philippe Ross

Rare metteur en scène ayant réussi à conjuguer les exigences du blockbuster à des ambitions artistiques et intellectuelles ("Inception"), Nolan achève de façon magistrale la trilogie entamée par "Batman Begins". (...) Sombre, intense et doté de scènes d'action d''anthologie, le film nous captive près de trois heures durant.

20 Minutes

par Caroline Vié

Pas question pour Nolan de céder le moindre pouce de terrain sur sa vision. Pas de 3D relief mais des plans tournés en Imax. Pas la moindre concession sur la noirceur d'un personnage en constante introspection. "The Dark Knight Rises" referme en beauté le livre des aventures de Batman.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Critikat.com

par Matthieu Santelli

Même si le film est un peu hésitant sur la fin à adopter, il aura au moins le mérite d'aller jusqu'au bout de la logique initiée avec "Batman Begins" et transcendée par "The Dark Knight" : montrer que le dépassement de soi, l'héroïsme, est humainement insoutenable parce qu'inhumain.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Filmsactu

par Fabien Waxin

Antithèse presque parfaite de "The Avengers", "The Dark Knight Rises" poursuit la réflexion de Christopher Nolan sur le statut de super héros moderne. Malgré certaines maladresses, le film marque un nouveau tournant dans l'univers exponentiel des films de super-héros.

La critique complète est disponible sur le site Filmsactu

Le Monde

par Isabelle Regnier

Le film est impressionnant. Terrassant même. (...) Dans cette fresque monumentale, les personnages ne manquent pas (...) Gagnant en puissance, perdant en étrangeté, ce troisième volet consolidera sans doute le magistère de Nolan à Hollywood.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Les Inrockuptibles

par Jean-Marc Lalanne

Le film est d'une densité folle (...) comme si Nolan voulait contracter la puissance narrative d'une série dans le format d'un long métrage. La maestria avec laquelle il remporte le combat est impressionnante, mais la volonté de triompher par KO fait souvent frôler au film une certaine asphyxie.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Mad Movies

par Alexandre Poncet

Assumant une volonté de spectacle à l'ancienne, avec ce que cela implique de figurants par milliers, de cascades et d'effets spéciaux en direct, "The Dark Knight Rises" consiste en l'expression d'un véritable contre-pouvoir dans le paysage hollywoodien actuel.

La critique complète est disponible sur le site Mad Movies

Metro

par Jérôme Vermelin

Au terme de 2 heures et 44 minutes de projection, difficile de faire la fine bouche devant ce blockbuster qui fourmille de personnages savoureux, de scènes d'actions renversantes et de quelques rebondissements bien trouvés.

La critique complète est disponible sur le site Metro

Ouest France

par La rédaction

Un spectacle brillant, tendu, spectaculaire et haletant. Un casting royal habite une galerie de personnages pleins de ressources et de surprises, dans une cascade de retournements. Ça donne tous les plaisirs d'un vrai bon cinéma qui décoiffe.

La critique complète est disponible sur le site Ouest France

Ecran Large

par Damien Virgitti

"The Dark Knight Rises" n'est pas l'apothéose attendue et souffre encore trop de la comparaison avec ses prédécesseurs. Mais il apporte une conclusion humaine à la saga de l'homme chauve-souris.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

La Croix

par Stéphane Dreyfus

Metteur en scène virtuose, le cinéaste alourdit son propos par des scènes d'exposition trop longues (...) et une musique pompière. Mais ce film inquiétant impressionne aussi parce qu'il s'inscrit dans l'actualité : crise économique et mouvements de protestation contre les dérives de la finance ; attentats terroristes, vols secrets de la CIA et interrogatoires musclés...

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Journal du Dimanche

par Barbara Théate

(...) Nolan impose à nouveau son talent au-dessus de la mêlée, sa virtuosité visuelle et réussit à emmener le film de superhéros ailleurs. Mais (...) pas d'action vraiment époustouflante ni de gadget qui décoiffe, et la scène finale semble tout droit sortie du dernier film de Woody Allen. Batman a le bon goût de raccrocher avant de se brûler les ailes.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Les Fiches du Cinéma

par Nicolas Marcadé

Dernier volet de la trilogie de Nolan, ce nouveau "Dark Knight" réussit à prendre de la hauteur grâce à une puissance de feu visuelle, mais se perd ensuite dans les incohérences et les retournements toc. Déception.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Marianne

par Alexandre Coste

En définitive, il faut juste accepter que le " Chevalier Noir " ne se dresse pas aussi haut que ce que l'on a longtemps espéré.

La critique complète est disponible sur le site Marianne

Paris Match

par Karelle Fitoussi

On pourra regretter le manque d'émotion ou la longueur de l'ensemble... Pourtant, Nolan n'a rien perdu de sa maestria pour tisser un scénario à tiroirs dont lui seul a le secret.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Positif

par Christian Viviani

Le ton est original, la mise en scène à la fois spectaculaire et raffinée.

La critique complète est disponible sur le site Positif

Télérama

par Louis Guichard

Le cinéaste peine à marquer une distance avec l'obsession sécuritaire inhérente (...). [Mais] il sait parfaitement jongler avec les niveaux de récit, relancer l'intrigue toutes les dix minutes, fabriquer, comme dans "Inception", quelques situations d'anthologie (...). Nolan reste le seul auteur de blockbusters à filmer avec la même attention l'explosion d'un stade et une conversation furtive.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Charlie Hebdo

par Jean-Baptiste Thoret

"The Dark Knight Rises" ressemble à un avion de ligne pachydermique, surchargé de personnages et de péripéties, d'intrigues et de sous-intrigues, de flash-backs et de tunnels de dialogues, mais qui, après deux heures quarante de vrombissement intense, arrive au bout du tarmac et rentre piteusement au hangar, faute d'avoir pu décoller.

La critique complète est disponible sur le site Charlie Hebdo

Chronic'art.com

par Vincent Garreau

Rien en général, chez Nolan, sans doute l'un des auteurs américains les plus surestimés du moment, ne se termine jamais, ne trouve à s'achever. Pas tout à fait aussi catastrophique que celui de "Batman begins" ou d'"Inception" (son plus mauvais ?) mais pas plus supportable pour autant, le montage de "The Dark Knight rises" prouve encore à quel point cette discipline reste la plus grosse tare de Nolan. Clip, flash info, pub : tel est le tempo nolanien.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

Libération

par Didier Péron

Le prologue sert à présenter les personnages (...). Mais à cette mise en place où Nolan s'avère virtuose dans l'enchaînement de plusieurs scènes d'action qui ne semblent pas connectées les unes aux autres, succède le récit proprement dit qui, lui, se révèle vite inexistant.

La critique complète est disponible sur le site Libération

TéléCinéObs

par Guillaume Loison

Un film en surrégime, camouflant par un pompiérisme de tous les instants (...) les carences d'une mise en scène qui installe beaucoup de choses, mais qui se dégonfle sur à peu près tout : l'action pure (franchement bâclée), l'étude de caractères (qui voisine parfois avec les séries Z initiatiques d'un Jean-Claude Van Damme), (...).

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

Cahiers du Cinéma

par Cyril Béghin

Le film répète à chaque plan son fantasme d'objet pop écrasant, pur divertissement gonflé par les signes de la perfection technique (...) et grondant comme les voix de Commandeur de Batman et du nouveau méchant, Bane, d'une sorte de terreur abyssale, alliant déchéance individuelle du héros, menace apocalyptique et sombre fable politique.

La critique complète est disponible sur le site Cahiers du Cinéma
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top