Mon AlloCiné
Le Fanfaron
note moyenne
4,1
398 notes dont 47 critiques
49% (23 critiques)
28% (13 critiques)
13% (6 critiques)
6% (3 critiques)
2% (1 critique)
2% (1 critique)
Votre avis sur Le Fanfaron ?

47 critiques spectateurs

titusdu59

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 694 critiques

4,5
Publiée le 23/08/2011
Dino Risi, avec ce "Fanfaron", a réalisé quelque chose de très fort. Car derrière ses allures de comédie légère et volatile, ce film cache un réquisitoire, ou plutôt un témoignage sur l'oisiveté (et aussi ce qu'elle entraine) à la fois grave et sérieux, ce qui le rend encore plus puissant, tout particulièrement lors d'un dénouement scotchant, et véritablement innatendu. Mais ça ne s'arrête pas là. En effet, s'il est remarquable dans son écriture, "Le fanfaron" l'est tout autant dans sa réalisation, et sa direction d'acteurs (est-il vraiment nécessaire de parler de l'interprétation de Vittorio Gassman?), et il en devient une perle artistique. Peut-être pas tout à fait billant, mais vraiment pas loin.
benoitparis

Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 274 critiques

5,0
Publiée le 27/04/2010
Un art du récit très subtile. On ne peut mieux filmer le quotidien, et surtout on ne peut mieux montrer les choses avec légèreté comme en passant, l’inconséquence, une forme de cynisme, de beauferie derrière la dolce vita des années 60. Un esprit très grinçant dans un gant de velours. C’est aussi dur que « Les monstres » mais sans caricature, ce qui est peut-être pire. Le duo Gasman Trintignant est formidable évidemment.
Autrui

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 206 critiques

5,0
Publiée le 24/08/2009
Comment parler du FANFARON en enlevant le charmant ‘tutuuttt’ du klaxon ? LE FANFARON, c’est du son, de l’image, un mouvement perpétuel que l’on n’imagine pas finir. Trintignant et Gassman sont absolument excellents dans leurs rôles respectifs. Le rythme du film est effréné, et on finit à se plaire dans ce jeu sans morale, et même à donner raison au charmant Vittorio. Quant à la fin, elle est épatante par son imprévisibilité ; et par la morale qui s’en dégage…plutôt, l’immoralité. Tutuuuut, et c’est reparti !
levani

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 125 critiques

5,0
Publiée le 13/02/2006
Une tuerie absolue!! rarement la liberté s'est autant révélée autant attractive et autant libératrice que dans "el sorpasso". Ce qui est admirable dans ce film c'est que la sensation de liberté n'est pas idéalisée un seul instant s'assimillant parfois a des echecs cuisants ou a des situations peu reluisantes(la famille de gassman). Mais qu'importe!on se voit emporter par l'energie des deux acteurs principaux (fabuleux) et par la soif de vie de bruno cortona (magnifique scene ultra sensuelle:le slow). Bref c'est un chef d'oeuvre absolu de la comédie italienne des années 60, inoubliable.
VodkaMartini

Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 500 critiques

5,0
Publiée le 13/07/2006
Une des nombreuses et belles réussites du cinéma italien des années 60, qu'on ne saurait réduire à son étiquette de comédie. L'insouciance est teintée de mélancolie, la légéreté est voisine de la tragédie, le sens est frère de l'absurde, et toujours cette question récurrente: comment vivre sa vie sans passer à coté? Gassman est énorme et l'Italie est toujours aussi belle.
Tietie008

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 70 critiques

5,0
Publiée le 02/06/2016
Un chef d'oeuvre de road-movie à l'italienne, avec un Vittorio Gassman énormissime dans sa Lancia Aurélia sous la musique jazzy de Riz Ortolani. La découverte d'une Italie en pleine mutation dans cette comédie plus profonde qu'elle en a l'air.
Martin Brucker

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 50 critiques

4,0
Publiée le 23/06/2014
Véritable carte postale de l'Italie des années 60 (mis sur pellicule par un noir et Blanc simple mais très beau). Dino Risi fait vivre à Vittorio Gassman et Jean-Louis Trintignant une belle histoire d'amitié tout en restant dans la comédie Italienne bien propre à Dino Risi, c'est d'ailleurs grâce à ce genre de réalisation que l'on comprend que c'est lui le maitre de la comédie Italienne. Véritablement un ode à la liberté, à l'amitié et à la Dolce Vita. Martin, Le Frisson de la Pellicule.
sfogliatella

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 17 critiques

5,0
Publiée le 31/08/2009
Superbe film que j'ai revu avec un plaisir non dissimulé, magnifique prestation de Gassman et Trintignan. Pas de morale, mais plutôt une leçon de vie. A voir ou revoir d'urgence !
phibu

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 45 critiques

5,0
Publiée le 10/08/2009
Quel bonheur de revoir de film et surtout de le decouvrir sur grand écran:acteurs épatants,humour et dialogue idoines,émotion à la fin... Un pur bonheur!
nougiat

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 220 critiques

5,0
Publiée le 07/07/2009
Admirable Fanfaron incarné par le déchaîné, bavard et insolent Vittorio Gassman... Derrière cette énergique comédie du début des années 60 se cache une fine analyse d'une société italienne en pleine "modernité" trompeuse: les grandes plages, les fêtes, les vacances, les voitures et les routes ne cachent pas la solitude et le mal-être d'une génération qui, 15 ans seulement après une guerre qu'elle veut oublier, a accès à tout le matérialisme ambiant. La lumineuse beauté moderne de Catherine Spaak et la touchante naïveté de Jean-Louis Trintignant accompagnent notre Fanfaron sur les routes de Rome et sa région, un 15 août 1962...
chrischambers86

Suivre son activité 1032 abonnés Lire ses 10 061 critiques

5,0
Publiée le 04/06/2009
Un des fleurons de la comèdie à l'italienne rèalisè par un maître du genre, Dino Risi! Vittorio Gassman incarne un allumè du volant fantasque et dèsinvolte, d'où le titre italien "il sorpasso", celui qui dèpasse les autres! il est accompagnè, dans cette folle virèe d'un week-end du 15 août ensoleillèe, par Jean-Louis Trintignant, remarquable dans son rôle de faire valoir, incarnant la morale et la biensèance! Le soleil en pagaille, l'insouciance insolente de la douceur de vivre, tout cela bien sur est trop beau pour durer, car derrière le rire provocateur de Gassman se profile l'ombre de la mort! "il sorpasso" c'est aussi la sublime Catherine Spaak, adolescente moderne et dèlurèe qui marqua l'imaginaire de son èpoque mais c'est aussi son anecdote, florilège de situations et de personnages drôles ! Un film admirable superbement interprètè, qui s'épuise dans ce klason mythique sur les routes italiennes, lancè de la non moins cèlèbre Lanca Aurelia blanche et accompagnè par des chansons italiennes de toute beautè...
macguffin75

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 44 critiques

5,0
Publiée le 21/08/2007
Pied de nez à la noirceur du cinéma néo-réaliste italien en plein déclin, la comédie à l’italienne est née d’une volonté d’instaurer un bilan désabusé des interrogations et désillusions de cette décennie de l’après-guerre en insufflant un ton léger, bouffon et satirique aux doutes nés du boom économique. De ce courant artistique basé sur l’étude de mœurs et le jeu des acteurs naîtront quelques perles comme ‘Le fanfaron’. Posant un regard plein d’amertume sur cette Italie en plein renouveau politique et social, ‘Il sorpasso’ parvient délicieusement à marier la repartie la plus débridée au désespoir le plus noir. Dans cette prodigieuse analyse contemporaine de l’Italie du début des années 60, D.Risi n’hésite pas à ridiculiser le couple à l’italienne et la moralité catholique tout en initiant un vent de liberté sur la jeunesse de l’époque. Vittorio Gassman, le matamore, incarne avec excellence ce mélange de désillusion et de liberté. Celui qui fut certainement le plus grand acteur que la botte transalpine ait jamais connu anime ce film d’une énergie et d’un ardent appétit de vivre communicatif. Son caractère impulsif de faux brave se verra confronté au caractère introverti du jeune étudiant incarné par Trintignant. Et c’est ce contraste des individualités qui fait la force de ce film puisque les personnalités vont se révéler tout au long de ce road-movie. Parabole riche en leçons de vie, ce film nous fait réfléchir sur tous ces petits plaisirs dont nous pouvons faire preuve d’abstinence lorsque nos envies sont inhibées par ce poison qu’est la timidité ou la peur de l’échec. ‘Il sorpasso’ sonne comme un clinquant parcours initiatique dont nous ne pouvons ressortir indemnes, une sorte d’allégorie sur cette vie dont nous ne semblons pas maîtriser la destinée. Vivifiée par une roborative musique ritale, cette formidable photographie d’une Italie perdue entre poids du passé et désinvolture, agrémentée d’une vaudevillesque étude de caractères reste un de mes films de chevet.
NOVAE

Suivre son activité Lire ses 10 critiques

5,0
Publiée le 05/05/2007
Juste un mot pour vous dire, regarder le ! simplement une tranche de vie.
tietie007

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 255 critiques

5,0
Publiée le 23/05/2005
Un road-movie à l'italienne génial, avec un Vittorio Gassman prodigieux de vitalité ! Le meilleur film de Dino Risi, qui a inspiré le film "Easy rider". Ce long-métrage sera le modèle de la comédie à l'italienne, qui traitera de sujets parfois graves sur un ton léger ! Un véritable chef-d'oeuvre !
weiss

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 28/10/2004
Un film extraordinaire : un étudiant révisant chez lui est embarqué en voiture à travers l'Italie par le "fanfaron". Ces deux personnages aux caractères apparament opposés prennent conscience qu'ils sont peut être autre chose. Au delà de cela, c'est peut être juste une histoire très commune, mais racontée avec brio... Ce film est sans conteste un chef d'oeuvre du cinéma italien. A voir absolument.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top