Mon AlloCiné
    L'Arbre et la forêt
    note moyenne
    2,9
    143 notes dont 34 critiques
    15% (5 critiques)
    21% (7 critiques)
    24% (8 critiques)
    15% (5 critiques)
    12% (4 critiques)
    15% (5 critiques)
    Votre avis sur L'Arbre et la forêt ?

    34 critiques spectateurs

    JR Les Iffs
    JR Les Iffs

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 226 critiques

    3,5
    Publiée le 28 octobre 2017
    Beau film de Ducastel/Martineau... Mais... Belle réalisation, décors, extérieurs, intérieur, de très bons acteurs, un très bon début, des dialogues de qualité, mais on a du mal à rentrer dans cette haine père-fils à cause d'un secret inavoué, une déportation pour homosexualité. D'abord, l'homosexualité commence à envahir le cinéma français et cela devient un "truc" pour avoir la cote auprès des critiques. En plus, il ne faut pas être allergique à Wagner pour supporter certaines séquences. La réaction des enfants semble bien souvent incompréhensible. Bref, déception pour un film qui aurait pu être excellent sur un autre scénario.
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 202 critiques

    3,0
    Publiée le 14 avril 2016
    Un film intime sur un secret dévoilé. Rien d'étonnant qu'un arbre soit au centre de cette histoire, lui qui comprend les humains et partage ses secrets sans jamais les trahir. Wagner c'est le mystère, le secret ouvert à tous mais compréhensible uniquement aux initiés. C'est bien trouvé et très porté sur la solitude que peut ressentir un homme au milieu des siens et pour qui cette même solitude est le seul moyen d'en sortir.
    Captain fantastic
    Captain fantastic

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 3 critiques

    3,5
    Publiée le 28 mars 2015
    Film plutôt ennuyeux mais qui a le mérite de traiter d'un sujet bouleversant !! Le gros problème de ce film est le manque de rythme et le jeu épouvantable des acteurs secondaires (seul Guy Marchand s'en sort). La dernière demi heure est par contre très prenante et on ressort ému de ce film !!
    Piarvi Recherreen
    Piarvi Recherreen

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 128 critiques

    0,5
    Publiée le 25 avril 2014
    Un "Festen" gay-friendly et sans folie, écrasé par sa propre platitude, de même que par la figure assez peu crédible du patriarche-homosexuel-ancien déporté des camps de concentration. Les quelques moments poétiques du film ne sont finalement qu'un arbre qui cache une forêt de médiocrité.
    Hastur64
    Hastur64

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 1 123 critiques

    2,0
    Publiée le 17 avril 2013
    Je suis un peu dubitatif devant les excellentes critiques qui accompagnent ce film. Bien sûr le sujet est assez original puisqu’il fait référence à la déportation des homosexuels français, principalement d’Alsace et de Lorraine territoires annexés par le Reich et sur lesquels le paragraphe 175 criminalisant l’homosexualité s’appliquait. Évidemment on ne peut que saluer la prestation de Guy Marchand incarnant tout en sobriété et émotion à fleur de peau ce vieil homme qui toute sa vie a caché à sa famille son histoire et s’est efforcé de nier une partie importante de son identité. Mais le film m’a paru un peu froid et artificiel, les personnages, hormis celui de Frédéric et de sa femme Marianne (une Françoise Fabien extraordinaire), sont assez caricaturaux ou en tout cas manquent de naturel pour que l’on croit à ce qu’ils sont, la palme revenant à la belle-fille Françoise dont le relativisme léger agace par sa total déconnexion de l’action. Les moments où Frédéric raconte son passé de déporté et d’homosexuel tombent de façon lourde et pontifiante ressemblant plus aux leçons d’un cours universitaire qu’au récit douloureux d’un homme âgé. L’intrigue elle-même une fois la bombe de la révélation lancée n’arrive pas à décoller et les réactions des personnages à cette confidence, principalement le fils survivant et la petite-fille, restent vague et ne proposent pas vraiment une évolution des personnages et à peine un changement timide dans leurs relations. Bref un film au propos assez ambitieux, mais dont l’histoire est terriblement froide et peuplée de personnages rigides voire factices qui ne permettent pas au spectateur de se retrouver un instant en empathie avec ces derniers et leurs sentiments, nuisant à la portée de l’histoire qui se retrouve réduit à un acte militant pour la reconnaissance de la discrimination des homosexuels durant la guerre et après celle-ci. Courageux, mais pas enthousiasmant ce qui ne convaincra que ceux qui s’y intéressent déjà et laissera indifférent les autres.
    Cluny
    Cluny

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 593 critiques

    3,5
    Publiée le 19 octobre 2012
    L’Arbre, c’est le premier que Frédérick a planté quand il est arrivé dans ce coin de Sologne au sortir du camp de concentration de Schirmeck en 1943 ; la forêt, c’est celle qui l’entoure et le protège des hommes, et où la vérité se reconstruit lentement au cours des promenades qu’y font les membres de cette famille au bord de la crise de nerfs. C’est aussi bien sûr l’arbre qui cache la forêt, ici le secret qui pèse sur tous. C’est enfin l’activité de sylviculture qu’exerce Frédérick, qui s’inscrit dans la durée et dans ce que Jacques Martineau appelle une chaîne de transmission. « Or, ici, dit-il, la transmission est brisée. Le travail accompli depuis des générations s’effondre à cause de son secret trop tardivement révélé ». Ce n’est pas déflorer l’intrigue de dévoiler la nature de ce secret, puisque la révélation intervient à la moitié du film. Olivier Ducastel et Jacques Martineau ont parlé de la condition homosexuelle dans toute leur œuvre : « Jeanne et le garçon formidable », « Drôle de Félix », « Crustacées et coquillages » ou « Nés en 68 » parlent du sida, du rejet de la famille ou du mariage homosexuel. Le secret, c’est donc la cause de la déportation de Frédérick envoyé à Schirmeck pour homosexualité, où il était « méprisé par tous, à commencer par les autres détenus ». Le film démarre très brutalement, avec une scène où un Guillaume éméché (joué par François Négret, le Joseph de « Au revoir les Enfants ») balance à son père « Tu nous fais honte ! ». Là, on se dit qu’on va devoir supporter un énième drame psychologique français, dans une ambiance de bourgeoisie de province à la Chabrol. Et puis, rapidement, les réalisateurs installent une autre ambiance, avec des plans comme ceux où Frédérick (interprété par Guy Marchand) écoute Wagner, qu’il ne veut pas laisser à ses bourreaux, ou des moments de confidence entre Marianne (Françoise Fabian) et sa belle-fille (formidable Catherine Mouchet). C’est une particularité de ce film que les monologues des confessions de Frédérick et de Marianne réussissent ce que les dialogues surexplicatifs ne parviennent pas à faire, à savoir créer une réelle émotion ; car, comme le dit Olivier Ducastel, « Même si a priori, ce n’est pas évident, écouter des récits au cinéma peut être passionnant. Nous ne devions pas avoir peur de mettre en scène de longs récits ». La volonté démonstrative amène à insister lourdement sur l’homophobie des fils, ou à décrire une peur du qu’en-dira-t-on qui semble d’un autre âge. Mais malgré ces défauts dus à une volonté de convaincre, « L’Arbre et la Forêt », Prix Jean Vigo 2009, présente le mérite de traiter d’une question volontairement oubliée de l’histoire officielle, tout en réussissant à émouvoir par la grâce des moments anodins plus que par le didactisme appuyé des dialogues. http://www.critiquesclunysiennes.com
    bogardofan
    bogardofan

    Suivre son activité Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 25 septembre 2012
    Tout ce que j'ai voulu dire sur ce très beau film qui m'a profondément touché, a déja été dit peut-être avec plus de force, car je l'ai vu à la sortie, et je ne me rappelle plus tout à fait des petits détails qui font le film. Sauf que l'interprêtation de Marchand est superbe et montre bien quel grand acteur il est (il aurait dû avoir un César), de même pour Françoise Fabian, une actrice sous-estimée (aussi bonne que Deneuve....). Une réplique du personnage joué par Guy Marchand a été oubliée par beauoucoup de commentateurs sur ce site ; quand on lui dit pourquoi il ecoute Wagner tous les jours après ce qu'il a vécu, il répond qu'il ne faut pas laisser Wagner à ces salauds... Un très bon comédien aussi, le chien du début. En effet, j'ai rencontré Guy Marchand et je lui ai parlé de ce film et de cette scène, il m'a dit que le chien étaIt au naturel un amour de chien... Et une très belle scène aussi, le travelling sur tous les arbres de la forêt. On avait l'impression qu'ils défilaient tous pour accuser la férocité, la méchanceté humaine. C'était très impressionnant et vraiment poignant. Ce film a été complètement sous-estimé par la critique et on l'a oublié pour les Césars. C'est bien triste de voir combien une date mal choisie peut nuire sur ce plan à un film et combien les votants des César ont la mémoire courte
    zippo7
    zippo7

    Suivre son activité Lire ses 29 critiques

    4,0
    Publiée le 27 décembre 2011
    Franchement je ne pensais pas que ce film me toucherait autant. Une histoire d'abords, puissante et profonde, un esthétisme saisissant et un fond musical d'un certain Richard Wagner très prometteur. Le tout servi avec sobriété par des acteurs superbes...  si vous n'avez pas compris... on a adoré
    stillpop
    stillpop

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 444 critiques

    3,0
    Publiée le 11 septembre 2011
    L'histoire d'un homosexuel qui fait son coming out un peu tard. C'est clair, on va voir ce film pour savourer une dernière fois M. Marchand devant une vraie caméra. On ne se pose donc pas la question qu'il soit une seconde crédible en homosexuel, lui l'hidalgo des faubourgs. Ce film est beau comme un film d'auteur sans la profondeur intellectuelle habituelle et c'est ce qui le rend plus supportable. C'est long, parfois ennuyeux et terriblement conformiste. Et c'est tout cela qui fait qu'on y croit, la dose de réalisme un peu désespérante donnant le la d'une humanité si prévisible. La photographie est très belle, c'est un beau cadeau au visage mature de Fabian. Mais le beau marchand n'est pas oublié. La scène du travelling en montgolfière au dessus de la canopée est un grand moment. Beaucoup de simplicité, un peu de violence familiale, des bons sentiments et un peu trop de dialogues (ou trop de silences), on est bien. Le message d'espoir téléphoné achèvent de nous bercer dans un film bien moins complexe qu'on pouvait l'imaginer suite au sujet. C'est finalement bien reposant pour du Wagner.
    jboudo
    jboudo

    Suivre son activité Lire ses 192 critiques

    3,5
    Publiée le 3 août 2011
    Drame absolu. C'est dommage que cela soit un peu lent. Sinon c'est un film touchant.
    norman06
    norman06

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 986 critiques

    3,0
    Publiée le 20 mars 2011
    Sur un sujet fort, un drame bourgeois qui n’évite pas l’emphase et la boursouflure, par ses personnages stéréotypés (François Negret, insupportable), et des maladresses de style (le recours surligné à Wagner). Mais Ducastel & Martineau se rattrapent par la direction d’actrices remarquables, dont la toujours lumineuse Françoise Fabian et la trop rare Catherine Mouchet.
    justeyannick
    justeyannick

    Suivre son activité Lire ses 11 critiques

    1,5
    Publiée le 11 octobre 2010
    Le film est un peu lent. J'ai apprécié ce film grâce aux jeux des acteurs et des actrices. Le côté énervant de ce film est un morceau de musique qui revient souvent et de plus c'est trop fort. Côté scénario, les rapports entre le père et le fils est bien analysé.
    Mme BREMOND
    Mme BREMOND

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 13 mai 2010
    Bouleversant . . .
    camille-amaury
    camille-amaury

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 25 critiques

    4,5
    Publiée le 28 mars 2010
    Une photographie sublime, une musique ennivrante et des acteurs justes. Guy Marchand est magistral.
    alisma
    alisma

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 40 critiques

    2,0
    Publiée le 24 mars 2010
    sujet interessant, très bons acteurs mais ce film est trop lent, trop figé et les rapports entre les personnages trop caricaturés dommage
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top