Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Nosferatu Fantôme de la Nuit
note moyenne
3,5
411 notes dont 77 critiques
19% (15 critiques)
25% (19 critiques)
22% (17 critiques)
10% (8 critiques)
14% (11 critiques)
9% (7 critiques)
Votre avis sur Nosferatu Fantôme de la Nuit ?

77 critiques spectateurs

elbandito
elbandito

Suivre son activité 191 abonnés Lire ses 863 critiques

4,0
Publiée le 16/02/2012
Le tourmenté et génial Klaus Kinski prête ses traits inquiétants au Comte Dracula dans cette adaptation de 1979 très réussie. L’atmosphère angoissante est palpable et contribue au malaise ambiant. Un chef d’œuvre, véritable hommage contemporain au film de F.W. Murnau de 1922.
Benjamin A
Benjamin A

Suivre son activité 317 abonnés Lire ses 1 900 critiques

3,5
Publiée le 11/01/2015
Projet bien compliqué et risqué de la part de Werner Herzog de s'attaquer à une relecture du roman "Dracula" de Bram Stoker mais surtout à un remake du "Nosferatu" de Murnau. Il nous fait donc suivre la rencontre entre le comte Dracula et Jonathan Harker dans le but de négocier une maison. Pari risqué mais relevé par Herzog qui nous envoie d'abord dans les Carpates pour suivre la rencontre entre les deux protagonistes. Il met en scène un Dracula solitaire, intriguant et ambigu et met en avant son errance dans ce monde et dans cette région où il a apporté la mort et la maladie. Il insiste même plus sur sa solitude que sur la véritable incarnation du mal. Créature sur laquelle il laisse toujours planer l'incertitude et à qui il donne un côté fascinant et intrigant. La réussite du film vient surtout dans la manière dont Herzog arrive à créer une atmosphère glaciale, tragique et funeste avec ce sentiment de mort planant au-dessus du récit. Tout est bien maîtrisé par Herzog et use d'effets plutôt sobres, se contentant de quelques bruits de portes et de bien mettre en avant les décors et paysages, donnant lieu à de magnifiques plans et à des scènes aussi lugubres que fascinantes (notamment dans le château de Dracula ou son arrivé à Londres). Alors, c'est dommage que la deuxième partie ne garde pas la même puissance et ambiguïté que la première et perd un peu en fascination, puissance, terreur et émotion même si ça reste toujours captivant et intéressant. C'est d'autant plus dommage que Klaus Kinski campe un vampire très convaincant et tourmenté, bien aidé par un excellent travail sur le maquillage. Bref, une oeuvre imparfaite, qui perd un peu en émotion et puissance dans sa seconde partie mais qui reste fascinante par son aspect glacial et ambigu avec des scènes de toute beauté, une excellente reconstitution qui nous emmène au plus près des personnages et un très bon Kinski. (thanks to Jurassic).
Sergio-Leone
Sergio-Leone

Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 1 092 critiques

4,5
Publiée le 03/11/2008
Herzog a le talent de sublimer les plans contemplatifs et Nosferatu en est une illustration merveilleuse. Pour moi le chef d'oeuvre de l'épouvante, entre conte et romantisme, Herzog recrée un mythe à partir de points de vue admirables et d'une lumière éblouissante éloignée de l'expressionisme marqué de l'oeuvre de Murnau. Kinski est comme toujours hallucinant et Bruno Ganz ne peut qu'être mis en valeur face à un tel monstre du cinéma. Ce film impressionne et pourtant, si peu d'effets, si peu de superflu... une oeuvre magique.
Fêtons le cinéma
Fêtons le cinéma

Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 682 critiques

5,0
Publiée le 21/02/2019
Herzog relit le mythe du vampire à la lumière d’un crépuscule de désespoir : tout ici semble pris de décrépitude, et les êtres mi humains mi spectraux et les décors faits tantôt de ruines ranimées par la nuit tantôt d’un urbanisme pictural qui rappelle les plus belles toiles des maîtres hollandais. Ici pas la moindre goutte de sang : les corps sont morts ou se meurent dans une agonie bruyante : les rats pullulent, les loups hurlent, la cascade gémit une mélodie imperceptible. En suivant notre protagoniste principal, interprété par Bruno Ganz, règne une impression d’étrangeté où l’homme se trouve raccordé à son isolement premier dans la nature. Et qui dit nature dit temps et fuite du temps : une horloge vient sonner minuit, l’eau coule sans entrave, le sable est soufflé à rebours des pas du vampire, comme symbole d’une vie éternelle source de solitude, de profonde tristesse et de mort intérieure. Les visages sont plaintifs, pâles ; ils incarnent ces plâtres initialement exhibés en guise de générique. Pourtant Werner Herzog les change en âmes tourmentées d’une profondeur émotionnelle troublante, incarnées par des acteurs au sommet de leur art. Nosferatu, Fantôme de la nuit narre de la plus envoûtante manière qui soit la transmission d’un fléau à l’origine du mythe du vampire : l’immortalité.
Dark Taylor
Dark Taylor

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 253 critiques

1,5
Publiée le 11/05/2013
Un film pas terrible, plutôt un mauvais remake du film en noir et blanc. Le casting 3 étoiles est franchement pas à la hauteur: Klaus Klinski est pas crédible en vampire, on le croirait bon pour l'asile, et que dire d'Isabelle Adjani qui nous sert la même tête tout au long du film, sans jamais esquisser un sourire, en déclamant ses répliques comme du Racine à la Comédie Française. Scénario bidon, en partie inspiré par Dracula, certes le potentiel est là mais c'est très mal exploité. Au final, on s'endort et la fin est guère palpitante. Sans parler de la musique qui a tendance à agacer plus qu'enchanter, et dont on nous ressort les mêmes thèmes tout au long du film, surtout celle qu'on entend sur le voilier où se trouve Nosferatu lors de sa petite croisière. Bref, jusque là, même Twilight aura réussi à faire un semblant mieux. Si vous appréciez le personnage de Nosferatu, mieux vaut se rabattre sur l'original muet en noir et blanc.
Yannickcinéphile
Yannickcinéphile

Suivre son activité 201 abonnés Lire ses 4 013 critiques

3,0
Publiée le 05/10/2016
Nosferatu, version Herzog, c’est un film qui, pour les amateurs du réalisateur, ne déconcertera pas ! Sans doute son film avec Kinski le plus accessible, mais un métrage très inégal. Très inégal, car déjà, l’interprétation l’est ! Kinski était tout trouvé pour jouer Dracula, et même si son look est discutable (les dents, hum !), le faciès de l’acteur et son jeu borderline fonctionne très bien, et sa première apparition reste un moment fort. Face à lui Bruno Ganz est plutôt bon, moins dans la seconde partie cependant. Mais il y a aussi les gros ratages ! Je passe sur le bras droit de Dracula, personnage ridicule qu’on se supporte heureusement peu, pour m’attarder sur une Isabelle Adjani transparente ! Décidément, ses incursions dans le genre fantastique peinent à convaincre, et ici, hormis des airs éthérés parfois appréciables, elle est monolithique ! Pas de vie, même avant de se faire séduire par Dracula, elle se traine mollement ! Quand à Van Helsing il ne joue qu’un rôle très secondaire ici ! Cette interprétation inégale se retrouve dans l’histoire. J’ai apprécié la fidélité à l’histoire originale, avec quelques belles touches comme les hésitations sur la peste, des petits détails qui viennent donner un certain réalisme à l’intrigue, l’ancrant davantage dans le quotidien d’une ville. Après, c’est tout de même assez longuet, la dernière partie est loin de valoir la première, sûrement aussi car on se coltine la fadasse Adjani ! En fait c’est le souci habituel du cinéma d’Herzog, il faut toujours qu’il fasse peu concis, même quand il n’a pas la matière pour faire des films longs, et là il y a bien un quart d’heure de trop, tant Herzog se complait dans des passages trop contemplatifs, nous faisant vraiment perdre le rythme de l’histoire. Nosferatu avance parfois sur un faux rythme assoupissant dans la seconde partie. Alors c’est vrai, les plans sont travaillés, l’ambiance est froide à souhait, les séquences en Valachie sont très belles. C’est le point fort de ce film qui, s’il souffre des longueurs d’Herzog, bénéficie aussi, en retour, de la finesse de son travail d’ambiance, et de la qualité de ses cadrages qui magnifient certaines scènes (le bateau). A noter une bande son signée Popol Vuh ! Référence un peu bizarre, et je dois dire que ça m’a convaincu qu’à moitié ! Très planante, c’est idéal à petite dose, mais si ça traine trop sur des images déjà assez molles, alors c’est le sommeil presque assuré ! Nosferatu est un film poétique, glauque, qui étrangement m’a rappelé quelques films de Jean Rollin comme La Rose de fer ! Reste que je suis resté sur ma faim, découvrant un film trop plat, trop contemplatif, pas assez bien interprété pour prétendre à figurer dans le top du genre. 3.
Davidhem
Davidhem

Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 335 critiques

5,0
Publiée le 30/03/2011
"Nosferatu, le fantôme de la nuit" est un joyau du film d'épouvante. Il fascine autant qu'il effraie et pourtant aucune scène de violence sanglante ne se profile tout au long du long-métrage. C'est vraiment un film qui devrait servir de référence si l'on juge la caractéristique "Faire peur" sans émettre des scènes choquantes. Klaus Kinski dans la peau du comte Dracula effectue comme à son habitude une composition parfaite pourtant bien différente de celles qu'il a l'habitude de jouer. En effet, beaucoup de gens à l'époque croyaient que l'acteur se limitait à des rôles de fou. Or ici, Dracula n'est pas fou, il est simplement désabusé et esclave de son attirance pour le sang humain. Le film, réalisé par Werner Herzog, porte bien la patte de son réalisateur. Une musique inquiétante, souvent répétée, très peu de dialogues à chaque scène qui s'enchaine à la vitesse de la lumière. Cette production franco-allemande au budget assez conséquent permet à ce réalisateur de talent d'exprimer enfin toute l'étendue de ses capacités. "Aguirre" était déjà un chef-d'oeuvre mais ce film confirme tout le bien que l'on pensait d'Herzog et même plus car ce long-métrage atteint la perfection parce qu'il est logique et sans ambiguités, l'esprit du spectateur après avoir visionné le film est clair. De pus, il est agréable de constater que Werner Herzog ne se borne pas seulement à filmer la psychologie de ses personnages et les actes qui en découlent et qu'il possède toutes les cartes en main pour réaliser un film basé sur un mythe purement fantastique mais dont les évènements et leur issue figurent dans l'esprit de la déduction. Evidemment, Werner Herzog ne déroge pas à sa réputation, son film possède une très grande noirceur du début à la fin, aucune trace d'optimisme ni de joie. Il montre des hommes impuissants face aux malheurs qui les touchent dont ils ne trouvent pas l'explication véritable, il n'hésite pas non plus à montrer comment ceux qui sont considérés comme fous sont maltraités. Au final, Werner Herzog réalise et signe une oeuvre extraordinaire et parfaite avec un trio Kinski-Adjani-Ganz épatant. Un véritable chef-d'oeuvre!
Bub ... Haut les flingues,
Bub ... Haut les flingues,

Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 605 critiques

3,5
Publiée le 10/02/2015
Un remake du grand film de Murnau. La photographie et la réalisation sont superbes, Klaus Kinsky y montre une fois de plus son génie. Reste que malgré la couleur, un travail soigné sur le Story-Board et la prise de vue, le film ne possède pas la magie et l'inventivité de son illustre prédécesseur.
Ptit Judas B.
Ptit Judas B.

Suivre son activité Lire ses 7 critiques

1,5
Publiée le 15/09/2013
Film sans âme et sans saveurs, voguant sur les mêmes mers que le film d'origine mais si perdant parfaitement. Le gros problème de se film était de trop vouloir reprendre l'ambiance de l'original mais à trop vouloir y ressembler il en devient une copie soporifique. Pourtant, il y avait tout pour que se film soit un bon remake de Nosferatu: de très bons acteurs ( le couple Klaus Kinski/ Isabelle Adjani), de beaux paysages et de bons séquences plans. Mais malheureusement, tout celà ne prend pas, on s'ennuie ferme et pour tout ceux qui admire le ''Nosferatu'' de Murnau, le Vrais film, on s'amuse même à deviner chaque scènes du film, toutes inchangés, toutes reprises sans touche personelles.
tomPSGcinema
tomPSGcinema

Suivre son activité 124 abonnés Lire ses 3 041 critiques

3,0
Publiée le 14/09/2012
Evidemment ce n’est pas aussi envoûtant que le chef-d’oeuvre de Murnau, néanmoins cette version de Werner Herzog mérite clairement le coup d’œil grâce à la superbe performance de Klaus Kinski qui est assez terrifiant dans le rôle du Comte Dracula, mais aussi pour la réelle beauté de sa photographie et de ses décors. On regrettera tout de même les performances en demi-teinte d’Isabelle Adjani et de Bruno Ganz ainsi que la présence d’un scénario un peu trop fidèle à la version de F.W. Murnau.
Plume231
Plume231

Suivre son activité 544 abonnés Lire ses 4 609 critiques

2,0
Publiée le 13/09/2012
Remake, qui est aussi sûrement un hommage, du chef d’œuvre de Murnau "Nosferatu, fantôme de la nuit" est loin de la qualité exceptionnelle de son prestigieux modèle. Il y a Bruno Ganz, il y a Klaus Kinski, le compositeur Popol Vuh est particulièrement bien inspiré pour les séquences de montagne et la fin est apocalyptique à souhait... Mais la langueur qui règne tout au long du film coupe toute possibilité de puissance et d'émotion, et Isabelle Adjani dans le registre de la "valétudinaire hyper-amoureuse pâle comme un cachet d'aspirine et qui a des visions" en fait des tonnes. Bref on s'embête un peu et en plus on n'a pas peur, gênant pour une œuvre horrifique.
babar3
babar3

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 532 critiques

5,0
Publiée le 06/11/2011
Les images sont très belles et la mise en scène est superbe. Et puis, Klaus Kinski, comparé à Max Schreck, donne une certaine sensibilité à se monstre, là ou Schreck lui donnait une personnalité plus menaçante.
sylvio41
sylvio41

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 240 critiques

5,0
Publiée le 18/05/2009
"Nosferatu Fantôme de la Nuit" est un remake de l'oeuvre de Murnau mais, chose rare, la copie dépasse l'original. Herzog a su en retranscrire l'atmosphère expressionniste sombre (jeu de lumières et d'ombres incroyable, décors) mais avec plus de génie, un rythme lent et lanscinant ponctué d'une musique envoûtante. Kinski est l'acteur idéal pour jouer le rôle du vampire. Un chef d'oeuvre du genre.
AMCHI
AMCHI

Suivre son activité 193 abonnés Lire ses 5 587 critiques

4,0
Publiée le 25/04/2006
Je ne peux pas dire que le cinéma de Werner Herzog m'enthousiasme des masses, j'ai plutôt apprécié le beau Fitzcarraldo beaucoup moins Aguirre sans doute son film le plus connu mais Nosferatu, fantôme de la nuit ne m'a pas déplu. Herzog s'inspire bien sur de Nosferatu de Murnau réalisant ce que l'on appellerait aujourd'hui un reboot, c'est un film sur le vampirisme comportant de très belles images (les décors et les lieux sont originaux), de bons acteurs et ayant une atmosphère sombre très réussie presque pesante. Ce n'est pas un film que je classerais parmi mes préférés mais à sa manière je l'ai bien aimé, il est surtout fascinant par moment avec quelque chose d'envoûtant et d'hypnotique par contre par moment aussi on ressent la lenteur du film. En tout cas c'est un film fantastique à découvrir.
Vladimir.Potsch
Vladimir.Potsch

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 481 critiques

1,0
Publiée le 01/03/2006
Hommage évident à Murnau, Nosfératu, fantôme de la nuit (1978), est une pâle sopie de l’original. A la place de la folie, du surréalisme, et de l’expressionisme, des images bien léchées qui affadissent le propos. Les acteurs ne sont pas au meilleur de leur forme, notamment Kinski et Adjani, trop grimmés. Seul Roland Topor apporte parfois la folie qui manque à l’ensemble. La solennité de ce remake fait sensiblement regretter les accélérés inquiétants de l’original.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top