Notez des films
Mon AlloCiné
    Evil Dead
    note moyenne
    3,4
    4921 notes dont 1042 critiques
    répartition des 1042 critiques par note
    136 critiques
    293 critiques
    301 critiques
    162 critiques
    84 critiques
    66 critiques
    Votre avis sur Evil Dead ?

    1042 critiques spectateurs

    UDWN
    UDWN

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 10 critiques

    4,5
    Publiée le 30 avril 2013
    Pour ceux qui ont grandi avec les films d’horreurs des années 70 et 80 comme moi, ont un certain romantisme pour ces films qui nous ont marqués. Car c’était une époque ou les films ont été vécu et vus differamment. Durant les années 80, aller au club-vidéo, était un acte ceremonial ou presque. Bref… Apres une tres longue attente, je viens de voir EVIL DEAD au cinema. Et j’avoue que c’est un tres bon film d’horreur ! Un des meilleurs que j’ai vu dans le meme genre durant cette derniere decenie. Fede Alvarez avec son talent evident (Attaque de panico) a largement respecté son maitre (Sam Raimi) et surtout la mytologie EVIL DEAD. A part quelques passages obligatoire au debut qui font penser au premier long metrage de Sam Raimi, Fede Alvarez s’est vite liberé pour se confier a son implacable inspiration, pour ne pas faire de ce film un remake, sinon un reboot ! Un debut qui nous plonge directement dans l’ambiance du film. C’est-à-dire, les mauvais pressentiments, et une intensité qui nous laissera scotcher devant l’ecran. Une dizaine de minutes apres, c’est la montagne russe ! ( Et oui c’est vrai ) L’intensité et violence, pure et dure, brutal qui ne cessera de s’emplifier d’une minute a l’autre, jusqu’à cette derniere scene, dont je me souviendrai tres longtemps. Comme pas mal de scenes, ou ce jeune realisateur n’a pas hesité a utiliser des plans et mouvements dingues pour donner un maximum de divertissements dans les scenes d’actions violentes. Tout ces elements ont servi de faire une union spectaculaire avec l’excelente composition de Roque Banos. Ce film, visuellement est brutal ! Une claque ! Et les scenes gore (pas de CGI) envoient du lourd. L’interpretation de Lou Taylor Pucci est surprenante. Mais celle de Jane Levy est juste impressionante. Que ca soit dans la peau de Mia ou en Deadite. Un Deadite de taille quand meme. Du coup, Bruce Campbell ne m’a pas manqué, meme si c’est dur de l’avouer. Ca valait le coup et la peine d’attendre cette sortie. Je suis vraiment comblé de joie, pour ce magnifique film d’horreur, bien osé ! Je reste tout de meme impacient a decouvrir la version final non censurée en Blu-Ray :D… CHARRUA ?!!! Vous aviez tout compris, et vous en etes sortie grand vainqueur où pas mal d’autres ont echoués. Bravo !
    -Bat(e)man-
    -Bat(e)man-

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 299 critiques

    4,0
    Publiée le 1 mai 2013
    La bande-annonce avait prévenu, le film ne serait pas tendre avec son spectateur. En plus d'être un très bon film d'horreur bien au-dessus de ce qui se fait actuellement, Evil Dead est un film qui ose et réussit le pari de créer une ambiance glauque, pesante et malsaine tout en diversifiant les effets dans une recherche perpétuelle de nouvelles idées, présentées dès l'exposition du lieu de l'action qui, si convenue soit-elle, montre au détour d'un plan un couteau à viande, un pistolet à clous, laissant présager la boucherie qui se prépare. Mais Fede Alvarez ne tombe pas dans le piège de la structure dramatique et montre ces éléments au spectateur avec une certaine complicité, clin d'oeil défiant les capacités du spectateur à repousser ses limites. Et puis d'un seul coup la machine démarre, brutalement, sauvagement, pour ne s'arrêter qu'à la fin du film, montant la tension et l'horreur à leur paroxysme. On est alors pétrifié tout au long du film et on sursaute même quelques fois. Les protagonistes sont alors réduits à l'état de pantins dirigés par la main convaincu de Fede Alvarez qui ne leur laisse aucun répit. Si l'actorat ne brille pas forcément, Jane Levy se distingue du reste du casting par son interprétation à la hauteur de son personnage, mia, le seul à avoir une histoire et une complexité. Elle tire profit de l'écriture de son protagoniste pour en devenir effrayante et naturelle, dangereux cocktail ici parfaitement dosé. Evil Dead ne bénéficie pas uniquement d'un étalage sanglant réussi, c'est avant tout l'oeuvre d'un réalisateur passionné qui fait sa déclaration d'amour au cinéma d'horreur tout en rendant hommage au classique de Sam Raimi. Il délaisse la tradition du film d'horreur moderne où la réalisation est plus que secondaire ,pour ne pas dire bâclée, pour soigner au mieux son film à qui il donne une identité visuelle et sensorielle très marquée, notamment dans une photographie travaillée et dans ces plans si savant qui font monter la tension à partir d'un rien. Il résulte d'Evil Dead un film osé, violent et trash qui sait éviter les pièges des films actuels en montrant l'impensable et repoussant les limites du raisonnable en matière de démonstration à l'écran.
    nolan35
    nolan35

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 213 critiques

    4,5
    Publiée le 1 mai 2013
    Si je met 4.5/5 à ce Evil Dead, c'est plus par rapport à ce qu'il se fait aujourd'hui en terme de film d'horreur que sur le film en lui-même. Le remake du célèbre premier long-métrage de Sam Raimi est largement au-dessus de tout ce qui se fait en ce moment en matière de film épouvante/horreur, la plupart des productions de ce genre est souvent destiné aux ados en mal de sensations fortes et ont un but purement commercial, donc il ne faut pas trop choquer pour que les films soit accessibles au plus jeunes et ainsi se faire le plus de tune possible, l'exemple le plus probant étant Paranormal Activity, saga interminable et inutile soi-disant terrifiante alors que cela se résume essentiellement à des claquements de portes, mais ça fonctionne au box-office alors ça continue. Et c'est de cette "nouvelle génération" de film "d'horreur" que sort Evil Dead de Fede Alvarez, un jeune inconnu issue de la génération internet qui avait fait sensation avec son court métrage Ataque De Panico. On pouvait craindre le pire, les remakes de classique de l'horreur étant pour la plupart de très mauvaise facture et malheureusement à la mode (Vendredi 13, certains Massacre à la Tronçonneuse ou encore Freddy Les Griffes de la Nuit) et puis vint la bande annonce non-censuré de cette réadaptation qui annonçait la couleur, il y allait avoir du rouge, beaucoup de rouge, s'en suivit une promotion habillement mené pour un film qui partait pourtant très mal, vu les circonstances on était en droit de se méfier (même si Raimi et Campbell produisait le long-métrage). Mais alors que vaut ce Evil Dead ? Est-ce un chef d'oeuvre qui comme l'original révolutionna le cinéma de genre ou bien un trompe-l'oeil comme il en existe beaucoup aujourd'hui ? En tout cas il y a deux choses de sur, la première, c'est que ce n'est pas un chef d'oeuvre et la deuxième, c'est que Fede Alvarez a du censurer son film pour le faire passer dans les cinémas (on rappelle que suite à une demande de la MPAA, le réalisateur a du refaire un nouveau montage moins gore que le précédent), le gore est au rendez-vous comme on pouvait s'en douter mais moins que ce que l'on attendait, certaines séquences de la bande-annonce ne figure pas dans le film et l'enchaînement de scènes trash ne choque pas autant qu'on pourrait le croire (le cinéma d'Aja, lui, va beaucoup plus loin). Pour autant il reste bien au-dessus de tout ce qui se fait aujourd'hui en matière de gore et tout en rendant hommage au film original (la scène en vue subjective qui s'ensuit d'un "viol" dans les bois par un arbre et la main incontrôlable de la copine à David fait penser à celle de Ash dans le second opus) il arrive à s'en détacher. Tout d'abord en prenant un ton beaucoup plus sérieux que celui de Raimi (ici on rigole pas du tout) et ensuite en créant une histoire (certes très mince) et une profondeur des personnages auquel on ne s'attendait pas vraiment, bon la plupart sont juste là pour morfler mais David et Mia (les deux principaux) arrivent à être un tantinet attachants tant ce qu'ils ont vécu a été dur. De plus ils sont assez bien incarnés par Shiloh Fernandez et Jane Levy. L'autre point fort de Evil Dead est sa mise en scène très stylisé avec beaucoup d'effets qui installent le climat lugubre, macabre du film (le gros plan de l'ampoule qui scintille où la scène de Mia sous la douche), le tout étant très fluide , Fede Alvarez est décidément un réalisateur à suivre, qui en plus d'avoir des cou*lles a une mise en scène stylisée. Si Evil Dead n'est pas comme pouvait le dire la tagline "l'expérience la plus terrifiante de tout les temps" surement à cause de la censure, il se démarque du reste par sa mise en scène "traditionnelle" (aucun effets spéciaux) et stylisée ainsi que son audace à produire quelque chose allant à l'encontre du cinéma hollywoodien. Un enfant terrible du cinéma est né.
    Beerus
    Beerus

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 57 critiques

    2,0
    Publiée le 2 mai 2013
    Evil Dead 2013, est du même acabit qu'un autre récent remake celui de Maniac, donc on retrouve du gore en veux-tu en voilà, mais aussi des faiblesses évidentes d'écriture, de la tension inexistante, des Jump-Scares foireux à la pelle. On se croirait presque dans le film d'horreur parodique de la Cite de la Peur, tellement ça ne peut plus marcher en 2013, où les codes ont été digérés jusqu'à plus soif (voir Cabin in the Woods l'an dernier, malgré sa condescendance évidente), des dialogues comme 'Go back to hell, bitch !'' ne devraient même plus écrits. Au niveau de la réalisation, c'est carré, pareil pour la photographie, quant aux actrices/acteurs, ils font ce qu'ils peuvent dans tous ces rôles clichés, Jane Levy (vue dans la sitcom Suburgatory) a la lourde tâche de succéder à Bruce ''Ash'' Campbell, dont l'ombre plane jusqu'au bout, et qui apparait après l'ending d'ailleurs ''Groovy'.
    LeddyZ
    LeddyZ

    Suivre son activité 89 abonnés Lire ses 67 critiques

    4,5
    Publiée le 11 mai 2013
    Après le brillant court-métrage Ataque De Pánico!, Fede Alvarez se lance dans le long-métrage, avec Evil Dead, remake du film culte de Sam Raimi, sorti en 1981. Les fans de la première heure de cette saga horrifique attendaient énormément de ce remake. La bande-annonce très prometteuse mettait l'eau à la bouche, et on pouvait donc s'imaginer que ce nouveau Evil Dead serait une réussite. Le réalisateur uruguayen est parvenu à créer une oeuvre personnelle, et n'est donc pas tombé dans le piège de ne faire que reproduire le film de 1981. Ici, point de Ash : on rencontre essentiellement de nouveaux personnages. Mia souhaite en finir avec la drogue, et est soutenu par ses amis, qui l'emmènent dans une cabane au fin fond des bois, loin de toute tentation. La suite de l'histoire, nous la connaissons. Evil Dead nous entraîne dans un déluge de violence où l'hémoglobine coule à flots. La peur s'installe rapidement chez le spectateur, mais c'est surtout le gore qui prône dans cette horreur quasi-parfaite. Ames sensibles, cachez-vous les yeux, sinon vous ne pourrez pas échapper à la furieuse violence qui intervient tout au long du film: ici, point de détournement de caméra lorsque telle ou telle personne se coupe le bras; au contraire, un zoom s'effectue sur le point sensible...Fede Alvarez se vantait lui-même de qualifier les dix dernières minutes de son oeuvre comme étant le moment le plus gore de l'histoire du cinéma. Rien que ça. Les protagonistes sont interprétés par des acteurs crédibles, et c'est un point non négligeable, car dieu sait que l'écrasante majorité des films d'épouvante-horreur sont tachés par un jeu d'acteurs pitoyable. La photographie est superbe, à l'inverse de la version de Sam Raimi, qui commence sérieusement à prendre de l'âge. Ce remake est donc bienvenu, permettant ainsi de rendre hommage à l'horreur culte de 1981, et donnant un sérieux coup de frais à la saga. A titre personnel, je considère que Fede Alvarez a réussi à dépasser le maître, instaurant un sérieux implacable, et donc prenant plus fortement le spectateur aux tripes, tandis que l'oeuvre de 1981 laissait place au second degré. Cette nouvelle version d'Evil Dead est une pièce de maître, un grand film d'horreur, et cela me fait grandement plaisir de le dire, car le genre se perd trop souvent dans les navets, notamment depuis les années 2000. Cette nouvelle oeuvre prouve que le cinéma d'horreur a encore malgré tout de belles choses à offrir.
    Edgar L.
    Edgar L.

    Suivre son activité 165 abonnés Lire ses 271 critiques

    3,5
    Publiée le 2 décembre 2014
    Si le film est loin d'arriver à la cheville de l'original, il réussit néanmoins à redonner un petit souffle au genre horrifique, avec des scènes d'un gore rarement atteint au cinéma. Un casting relativement faible, et des doublages assez pathétiques gâchent quelque peu la copie rendue par Fede Alvarez. Un film à réserver aux amateurs de gore, mais qui pourrait décevoir certains puristes de la saga originale. À noter que le défi du gore est clairement relevé, plusieurs personnes ayant quitté la séance avant la fin du film, et pour un film d'horreur, c'est plutôt une preuve de réussite !
    TheManWhoLovesCinema
    TheManWhoLovesCinema

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 112 critiques

    4,0
    Publiée le 9 novembre 2013
    "Une nouvelle vision du classique de la terreur". C'est vrai qu'en matière de classique, Evil Dead avait atteint sa place méritée sur le podium des films cultes très rapidement. Mais on ne va pas se mentir, le petit bijoux de Raimi à pris un sacré coup de vieux. Evidemment ce n'est pas forcément le prétexte pour produire des remakes; et Evil Dead n'en avait aucunement besoin. Mais bon, visiblement l'avis des spectateurs importe peu Hollywood. Mais Evil Dead 2013 surprend par son ingéniosité et sa manière de se détacher assez de l'original tout en lui restant fidèle. S'adonnant à la tache difficile et sourtout très risquée de faire renaître la terreur d'Evil Dead, le jeune uruguayen Fede Alvarez qui, pour son PREMIER film, affronte toute la pression des fans qui pesait sur ses épaules et nous réalise une oeuvre pure, horrifique et gore à souhait. Tout y est: livre des morts, arbres violeurs, démembrement, la cave... et bien entendu la tronçonneuse ! Divers éléments tirés des deux premier Evil Dead de Sam Raimi mais traité avec autant de sérieux que le premier du nom. Même si l'esprit si particulier d'Evil Dead s'y perd un peu, ce remake offre une version bien différence du chef-d'oeuvre de 1981 qui nous ferait presque oublier que nous regardons une des nombreuses productions à but lucratif d'Hollywood, toujours aussi avide d'argent. Néanmoins, Evil Dead ("2013" comme certains l'appellent) n’empêche pas le développement de la très attendue suite du troisième volet de la saga originale "Army of Darkness". Fede Alvarez aillant-lui même confirmé la présence de Sam Raimi à la réalisation; on ne peut que se réjouir ! Nous seulement nous avons avons eu le droit à un très bon film gore à souhait (comme promis pour le réalisateur lui-même) mais aussi nous aurons bientôt la suite d'une saga faramineuse du cinéma d'horreur. Si ça se n'est pas une bonne chose !
    Terreurvision
    Terreurvision

    Suivre son activité 138 abonnés Lire ses 499 critiques

    4,5
    Publiée le 2 mai 2013
    Validé par Sam Raimi, le remake de Evil Dead par Fede Alvarez, s'avère passionnant et réellement fidèle à l'esprit glauque du film fondateur. Ici, les choses sont parfaitement dosées, entreprises avec sérieux, dans le respect de l'idée de base. Et s'il ne terrifie pas comme nous le promettait son affiche, cela en fait-il un mauvais métrage pour autant ? Rien n'est moins sûr... Notre critique complète est en ligne sur le site Terreurvision !
    Chatterer
    Chatterer

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 356 critiques

    5,0
    Publiée le 4 mai 2013
    Fan de la trilogie originale, j’attendais ce remake avec beaucoup d’impatience. On nous annonçait une œuvre terrifiante, gore à l’extrême, une expérience unique dans le domaine de la terreur…Parie aux 3/4 remporté ! Du grand guignol qui tache, ça éclabousse, ça gicle de partout, c’est gore, une vraie boucherie et c’est carrément jouissif !!! Néanmoins, le défaut majeur est la cruelle absence d’ambiance anxiogène. Cette terreur annoncée n’est donc que partiellement au rendez-vous. L’horreur monte crescendo où chacun des protagonistes se fait mal mener après être utilisé comme des marionnettes par un démon plutôt vénére ! Eloignons nous de l’œuvre de Sam Raimi et prenons la vision de Fede Alvarez comme elle vient car il s’agit d’un métrage vraiment honnête et généreux. Il avait intérêt, car pour s’attaquer à un Remake d’ « Evil Dead », il fallait en avoir dans l’calbut » ! Je pense qu’il ne froissera pas les amateurs de la première heure (que je suis) et réjouira le nouveau public ! Dans la droite lignée des films d’horreur des années 80, ce film arrive comme un OVNI sur les affiches. On y va franco avec l’hémoglobine ! On n’hésite pas à arracher des bras, à utiliser des cutters, à faire grincer des dents, à se gerber sur la tronche et on utilise la tronçonneuse à sa juste valeur ! Merci de nous renvoyer à la « bourrin attitude » de ce cinéma aujourd’hui révolu. Tout l’attirail est bien là : nécronomicon, tronçonneuse, hémoglobine, auto démembrement, démons, les arbres violeurs, camera qui s’agite dans la forêt, la fameuse cave… Sans arriver à la cheville de l’original, notons tout de même un scénario beaucoup plus fouillé, des acteurs plus pro, des effets plus soignés, une bande son sympatoche. Un spectacle au plus haut point divertissant à ne pas louper ! Culte en devenir, ça c’est sur… Ah…et de vous à moi, restez jusqu’à la fin du générique…Un petite surprise vous attend !
    sunshine1
    sunshine1

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 393 critiques

    4,0
    Publiée le 1 mai 2013
    Un trés bon remake mais pas le meilleur , j ai préfèré le remake de LA COLLINE A DES YEUX de AJA bien plus glauque dans son traitement ou le remake de MASSACRE A LA TRONCONNEUSE de NISPEL plus térrorisant ........... Plus sanglant que effrayant ,les possédés ressemble plus a des zombies qu'a des personnes possedées par le démon ( pas de contorsion ou des phénomenes un peu paranormal , aucune apparition du démon ), le film accumule des scénes gores d une rare boucherie mais ( malheureusement ??? ) la surenchère tuent toute angoisse, tension et moment de terreur....... L'image est impec, les effets gores sont la plupart du temps très réussis ( brr le bruissement rugueux du couteau dans la chair ), la photographie est sublime , pas d humour débile et les comédiens n'ont pas à être honteux de leur interprétations. La mise en situation est moins bête que dans bien d'autres histoires et certaines scènes sont très imaginatives! Hormis quelques situatations improbable ou idiote ( réaction des personnages ) ce ramake est un régal pour les amateurs de films furieux et trash que nous n'avons pas vus depuis longtemps!!!!!!!!!!
    Piwi47
    Piwi47

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 246 critiques

    4,5
    Publiée le 22 avril 2013
    « Evil Dead », petit paradigme dans le cinéma d'horreur réalisé par Sam Raimi – alors âgé de 22 ans – en 1981, a longtemps été plagié, mais rarement égalé. La saga, qui a su poser les bases d'un genre à part, s'offre aujourd'hui une seconde jeunesse à l'occasion du vingt-deuxième anniversaire du premier opus via la sortie de son remake, réalisé par le jeune premier Fede Alvarez, remarqué sur le web par Sam Raimi himself, lors de la diffusion de son court-métrage « Panic Attack » sur les plate-formes vidéos YouTube et Dailymotion. Sam Raimi, qui officie comme producteur par l'intermédiaire de sa boîte Ghost House Pictures, est également crédité au scénario de ce « Evil Dead (2013) », aux côtés de Fede Alvarez et de l'étonnante Diablo Cody, Oscarisée pour le carton « Juno ». On note enfin la présence au générique de Bruce Campbell et Robert Tapert, respectivement acteur principal et producteur de la trilogie originelle, au poste de producteurs de ce remake. Assez lent au démarrage – une séquence d'intro ratée – « Evil Dead » cuvée 2013 est rapidement rattrapé par l'arrivée d'une surenchère jouissive de gore, orchestrée par un Fede Alvarez en roue libre, qui prend plaisir à balancer des litres d'hémoglobine sur son actrice principale, Jane Lévy. Partant du postulat assez astucieux d'éparpiller le spectateur par le stratagème d'hallucinations visuelles liées au sevrage de son héroïne, addict aux drogues, Fede Alvarez se lâche complètement et reboot avec nostalgie et joie le cinéma d'horreur des 80's. Loin de la mode des Found Footage en tout genre, l'Uruguayien, qui clame haut et fort avoir été biberonné aussi bien par « Dracula » de Coppola que par le « Shining » de Kubrick, ou bien « La Malédiction » et « L'Exorciste » voire de la Jap influence (l'image de la fille fantôme avec les cheveux longs devant les yeux), s'adonne à un spectacle fun & gore dans une dernière demi-heure empreinte de folie, où s'enchaînent des séquences tous azimut très trash comme des démembrements avec engins contondants (couteau électrique / tronçonneuse), du rafistolage avec les moyens du bord (rustines maison) … Fidèle à l'essence du film de Sam Raimi, Fede Alvarez conserve le rythme tendu de l'original, son dynamisme et ses mouvements de caméra pourchassant les protagonistes de manière inquiétante. Bémol en revanche pour le casting qui, hormis Jane Lévy, n'éblouit pas vraiment l'écran, et demeure assez fadasse, se contentant de crier lorsqu'il faut crier. Oublié « Ash » et son interprète à la carrure imposante Bruce Campbell ? Pas vraiment, choix volontaire de la part d'Alvarez – « On ne touche pas à Dieu » clame-t-il en interview. Jane Lévy incarne donc Mia, une jeune droguée qui essaye de s'en sortir tant bien que mal. Personnage nettement moins charismatique, dommage ! Bilan : Passer après le grand Sam Raimi n'était pas une mince affaire. C'est avec beaucoup de courage et d'ambition que Fede Alvarez s'est attelé à ce « Evil Dead (2013) ». Bien lui en a pris puisqu'il a su redonner ses lettres de noblesse au genre du spectacle gore auquel œuvraient plus jeune Peter Jackson et Sam Raimi.
    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 531 abonnés Lire ses 3 205 critiques

    4,0
    Publiée le 6 juin 2013
    Mettons les choses au clair d'entrée de jeu : Evil Dead version 2013 ne surpasse pas – loin de là – son prédécesseur, Sam Raimi ayant livré un premier long-métrage fabriqué avec trois fois rien, gorgé de trouvailles visuelles propres à son metteur en scène... Toutefois, le réalisateur uruguayen Fede Alvarez (un sombre inconnu) a eu la bonne idée de ne pas se calquer sur le film original et propose même une histoire sensiblement différente avec de nouveaux personnages, une nouvelle intrigue et de nouvelles petites surprises, évitant le shot-by-shot ringard ou la prise de risque suicidaire. On peut ainsi voir ce nouvel opus comme un reboot qui garderait les mêmes bases que le film de 1981 et même une sorte de nouvelle suite où le Necronomicon s'attaquerait à de nouveaux inconscients tout frais. En l'occurrence ici, nous avons affaire à la pauvre Mia, son frère et les amis de celui-ci, partis pour un week-end dans la fameuse cabane au fond des bois afin de l'aider à combattre son addiction à la drogue. La suite, vous la connaissez déjà : l'un d'eux va réveiller sans le savoir des forces maléfiques qui vont s'attaquer au petit groupe et en particulier à Mia, devenue un être possédé farceur et masochiste. Jusque là, on reste dans les clous. Mais, agrémenté de séquences soit inédites soit modifiées (le "viol" par la forêt, sensiblement différent et, hélas, bien moins surprenant), le long-métrage nous en met plein la vue grâce à des trucages à l'ancienne dépourvus d'images de synthèse ridicules. On serre donc souvent son siège, on grince des dents et on fait la moue avec un plaisir coupable face à cette déferlante de scènes gore grandissant de minutes en minutes jusqu'à un final autrement généreux qui ravira sans problème les fans du genre. Quant à ceux qui n'y verrait qu'un vulgaire remake sans âme, ils devraient y réfléchir à deux fois avant de bouder ce film certes peu novateur, manquant cruellement du symbolique Ash (quoique...) mais nanti d'un profond respect de l'œuvre originale et finalement assez différent de ce qu'on pouvait imaginer. Un film de fan pour les fans qui-en-ont-marre-d'attendre-une-heure-que-le-film-commence et l'une des meilleures refontes en la matière, assurément.
    TheoparadiS
    TheoparadiS

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 54 critiques

    0,5
    Publiée le 20 mai 2013
    Encore un scénario à la: "vas y... que je te pousse". L'histoire : des jeunes gens (beaux) qui vont dans un endroit isolé, pour aider leur amie à décrocher de la drogue. Ils atterrissent dans une maison (on se demande encore comment elle peut tenir debout) en pleine forêt que l'on en voit même pas l'intérêt. Mais chose incroyable (c'est le coté fantastique du film), électricité générale, l'eau courante et surtout l'eau chaude s'il vous plait. Et quel endroit magnifique pour passer un week-end altruiste. Le coté humoristique de l'histoire, c'est qu'ils viennent avec leur cloueur de charpente. Bref... il faut pas s'en tenir au scénario. On y vient pour les bras, les jambes coupées, le manque de finesses et l'hémoglobine à volonté. C'est du sang pour sang Gore. Pour les amateurs du genre seulement. J'aurai du m'abstenir ce jour là.
    Alex*56*
    Alex*56*

    Suivre son activité 224 abonnés Lire ses 314 critiques

    4,0
    Publiée le 14 septembre 2013
    Bon je ne peux pas juger le remake en lui même car je n'es pas vu la trilogie horrifique du même nom de Sam Raimi . Mais c'était vraiment un très bon film . Une bonne histoire de base , pas comme certain film ou les "héros" foncent tête baissé sur le monstre du film . Des effets spéciaux gores très bien fait , avec quelques frissons durant le film . Mais ça manquait quand même d'un peux de tension , de sursaut . Les personnages ne sont pas vident comme dans la plupart des films d'horreur , là ils ont un certain charisme , on s'attache au frère et à la sœur . Les dix dernières minutes du film sont superbe je trouve , elles sont vraiment prenantes et assez spectaculaires , spoiler: notamment le passage ou Mia tranche en deux le demon à la tronçonneuse . En tout cas je vous le conseil , moi qui ne regarde pas souvent des films de ce genre j'ai été assez convaincu du résultat ! Sam Raimi assurant la production perpétue donc sont œuvre jusqu'au bout . Un film que je conseillerais pour les effets très réussis et la fin prenante et impressionnante .
    regimbald
    regimbald

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 87 critiques

    0,5
    Publiée le 2 juillet 2013
    rythme rapide, mais c'est incohérent et illogique du debut a la fin, ça insulte l'intelligence comme rarement j'ai vu, des le debut la psychologie des personnages enchaine paradoxes sur stupidités, ça fait tout de suite perdre l'attention, quand on a un minimum de cervelle. ça retranscrit bien le niveau intellectuel de notre epoque... sinon c'est ultraviolent ultra impressionant; tres malsain dans le MAUVAIS SENS du terme, inhumain au niveau allégorique... ça retranscrit bien le niveau intellectuel de notre epoque... le film n'arrive strictement pas a la cheville du 1, du 2, du 3 ... truc de fou. aucune peur, quasiment aucun stress, rien. aucun effet de style... y a quelque chose qui cloche avec notre époque pre-apocalyptique ... déçu déçu déçu ! pourtant je suis pas du genre a cracher sur les remakes ou les reborn, loin de là ! au contraire !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top