Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Bitch Slap
note moyenne
1,9
229 notes dont 54 critiques
2% (1 critique)
13% (7 critiques)
20% (11 critiques)
22% (12 critiques)
30% (16 critiques)
13% (7 critiques)
Votre avis sur Bitch Slap ?

54 critiques spectateurs

landofshit0
landofshit0

Suivre son activité 137 abonnés Lire ses 1 741 critiques

0,5
Publiée le 08/06/2010
Le réalisateur annonce la couleur dès le générique,c'est un geeks.Mais tout les geeks ne sont pas capables de faire un film en essayant de reprendre les codes des films qui ont aimés,ça serai trop simple.Car ici tout ce qu'a voulu faire ce réalisateur tombe lamentablement a plat.Si il a vu des choses qui lui on plu dans d'autre film tel les Russ Meyer ou Jack Hill,il n'arrive tout simplement pas a redonner l'essence de ces modeles a l'écran.Les scènes sexy ne sont que des plans sans aucun intérêt sur des culs et des nichons,les scènes de combat sont vides,le montage vidéo est blindé d'effet visuel totalement foireux et ringard,même chose pour les hideux trucage sur fond vert qui n'ont pas le charme que pouvait avoir de telle incrustation dans les films originaux,on a l'impression d'être dans spy kid.Quand a l'histoire on s'en fout car de toute façon il n'y en a pas,celle ci aurait put être un prétexte pour voir des filles en tenu sexy,mais même pas car ces scènes arrive comme un cheveux sur la soupe.Bon il tente quand même de nous refaire le cout de kaiser Soze,mais tout est tellement téléphoné que on voit le truc arrivé dès le début du film,ce qui était déjà le cas dans usal suspect mais celui-ci avait au moins le mérite d'essayer de perdre le spectateur.Ce gars voudrais être Tarantino seulement gros problème il n'est que lui est le restera toujours,il ne touchera jamais ce qu'a réussi a faire Tarantino avec les films qu'il l'on inspirés.Une série b qui si elle n'avait pas eu tant de moyen aurait mérité d'être dans les séries z,car si ce mec apprécie les films de série b il n'a absolument rien compris a ce qui regardait,la preuve avec sa pitoyable tentative de faire un film hommage a la façon 70.Lamentablement ennuyeux.
RENGER
RENGER

Suivre son activité 321 abonnés Lire ses 5 434 critiques

1,0
Publiée le 24/07/2012
Il aura fallu attendre 3 ans pour que Bitch Slap (2009) puisse enfin bénéficier d’une exploitation en salles dans l’hexagone (en sortie technique). Les intentions de Rick Jacobson étaient louables, rendre hommage aux Séries B des années 60/70 était une bien belle idée, encore aurait-il fallu qu’il s’en donne les moyens. Avec son budget rachitique, le cinéaste n’a cessé d’alterner les prises de vues en extérieur (pour celles se déroulant dans le présent) et les flash-backs hideux tournés en fond vert et bombardé de CGI à vous en donner la nausée. Malgré cette faute de goût évidente, on parviendra à déceler des clins d’œil à la filmographie de Russ Meyer (le spécialiste des films sexy dont les actrices étaient toutes "poitrinairement parlant" disproportionnées). Sans parler des hommages évidents à Faster, Pussycat! Kill! Kill! (1965) ou encore Thriller : A Cruel Picture (1974). Avis aux amateurs de grosses poitrines, Rick Jacobson n’y est pas allé avec le dos de la cuillère avec sa Série Z décomplexée, c’est un véritable raz-de-marée de nichons et de fesses (pour parler crûment) en gros plans (filmé sous tous les angles) et interprété par les sexy Julia Voth, Erin Cummings & America Olivo. Ici vous l’aurez compris, tout est prétexte à ce qu’elles se dénudent ou se tapent sur la gueule (et sur les mecs, telles des castratrices en puissance). Scénario grotesque, mise en scène approximative et SFX au rabais, vous voilà prévenu. En dehors de cela, on pourra toujours se rincer l’œil sur ces charmantes demoiselles où rire de la prestation de William Gregory Lee (qui interprète une petite frappe atteinte de la maladie de Gilles de la Tourette), sans oublier la participation de Kevin Sorbo (de la série télévisée Hercule), ainsi que le duo Lucy Lawless & Renée O'Connor dans le rôle des religieuses (de la série télévisée Xena).
selenie
selenie

Suivre son activité 398 abonnés Lire ses 4 690 critiques

1,0
Publiée le 20/06/2010
Un bon gros délire genre comics sexy par un réalisateur qui louche grossièrement sur Tarantino et Rodriguez... Sans le talent. Trois bimbos se retrouvent dans un lei désertique, pourquoi ?! comment ?! Le film est construit autour de flashbacks pas toujours bien venus et autour de quelques scènes plus ou moin sexy mais qui reste toujours assez soft, comme si le Jacobson n'avait pas osé aller au bout de ses intentions. Car au final ses hésitations donnent lieu à un montage de seins et fesses agréable mais loin d'être excitant. Les scènes d'action sont les plus réussies notamment celles entre bimbos, c'est violents et vaches à souhait. A part ça le film reste une série Z assez moyenne malgré un vrai potentiel.
DragonFab
DragonFab

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 8 critiques

3,5
Publiée le 27/08/2012
FUN!!! Voila le mot qui définis le mieux le film. Un scenario a prendre au second degré et qui parfois surprend et des scenes d'action tres stylisées qui me font penser aux film Grindhouse surtout les combats fun et trash. Des acteurs correct qui sont bien dans leurs roles respectifs et une realisation tout a fait dans l'esprit du film comme les effets speciaux qui sont en accord avec ce que le film veut faire; rendre hommages aux films de series B! 1H45 de de fun et de plaisir si vous le prenez comme il est.A bon entendeur! Peace
Niko Silk
Niko Silk

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 14 critiques

1,0
Publiée le 12/03/2013
Mauvais, mauvais, mauvais, mauvais, mauvais… Mauvais scenar, mauvais réal, mauvais cadrage (un stabilisateur d'image bordel !!) mauvaises (mais bonnes) actrices… Ca se veut tarantiniesque, option mauvais gout en plus (grosse option et gros mauvais goût) A fuir.
Azaz-el
Azaz-el

Suivre son activité Lire ses 70 critiques

3,0
Publiée le 12/07/2012
Bel hommage ! Ca se regarde bien, des belles femmes, des bastons à outrance, armes démesurées, des passages bien sexy et sanglants !
Fadiann Mister
Fadiann Mister

Suivre son activité Lire ses 30 critiques

1,0
Publiée le 21/11/2011
une perte de temps assuré, je le conseille au pervers ^^... en faite c est un film dans un film d americain pie ! je mets une etoile pour les corps de ces femmes, c est ce que le realisateur cherchait a nous montre pendant tous le film :D
Yoland F
Yoland F

Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 587 critiques

2,5
Publiée le 29/07/2010
tout juste correct rien de bien génial, le scénario est trop bordélique, les dialogues....sales le jeu d'acteur aussi, les combats parfois trop long, la scène de broute minous l'est aussi mais globalement on ne s'ennuie pas et il y a de quoi mater !
HuGoo78
HuGoo78

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 390 critiques

2,5
Publiée le 10/03/2010
Totalement décalé, lol. On en demande pas plus à ce film, humour kitch, belle fille. Effet spéciaux qui ajoute à l'ambiance ^^
Eselce
Eselce

Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 4 025 critiques

0,5
Publiée le 13/02/2017
Il manque une blonde parmi les filles ! Les effets spéciaux, le scénario, le jeu des acteurs, le casting, l'humour, la déco, les dialogues et même la BO et le montage... Tout est cheap et mauvais ! Les filles manquent de charme, les anecdotes en flash back son nazes et les scènes sensées être sexy sont plus que décevante. Pas assez nanardesque pour être drôle,trop mal filmé pour être bien. Et bon, les accessoires en plastiques... Catastrophique !
Sid Nitrik
Sid Nitrik

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 416 critiques

1,0
Publiée le 30/12/2013
Quand on veut mélanger un paquet de truc en même temps, on fait rapidement n'importe quoi. C'est cette petite leçon de vie quotidienne qu'aurait était inspiré de suivre le réalisateur Rick Jacobson (connu pour la série « Spartacus ») en nous pondant ce « Bitch Slap ». Tentant un mix entre « Grindhouse », culture « comics », SF de bas étages, « sexploitation » et « chanbara » , l'auteur nous livre une mascarade indigente, dénuée d'inspiration et franchement pénible à finir (le film se paie le luxe de faire 1h50 !). Des prestations assez mauvaises, des dialogues écrits par des piliers de comptoir un soir de victoire au Tiercé, des effets visuels « hard discount » (ces effets numériques ne vaudront jamais la sauce tomate), des scènes d'action à la truelle et d'incessants flashbacks tant inutiles que pénibles. On y retrouve en guest Lucy Lawless et Kevin Sorbo qui font, bien entendu, ton sur ton avec ce navet. Le summum est atteint à la fin quand dans un élan de solennité et de sériosité totalement improbable, l'auteur conclue son « œuvre » par une citation de « L'art de la guerre » de Sun Tzu... 1 étoile pour la violence propre à l'hommage et quelques rires involontaires mais voilà un navet qui ravira sans doute les geeks puceaux fans d'effets racoleurs et de combats de catch féminin.
Yannickcinéphile
Yannickcinéphile

Suivre son activité 198 abonnés Lire ses 4 005 critiques

2,5
Publiée le 21/05/2013
Bitch Slap est évidemment né dans la mouvance du diptyque Grindhouse de Rodriguez-Tarantino. Sans être génial, Jacobson ne s’en sort pas si mal. Premier point, l’interprétation. Le film repose d’abord sur un trio d’actrices : Voth-Cummings-Olivo. Pas des noms très connus, mais elles assurent. Choisi d’abord pour être sexy, là-dessus il n’y a rien à dire. Elles ont du charme, et on peut dire que tout est fait pour les mettre en valeur (notamment une bataille a coup de seaux d’eau !). Néanmoins elles ont aussi une présence charismatique, et donnent toute le relief suffisant à leurs personnages pour faire transparaitre sans coup férir les différences profondes entre elles trois. Pour le reste du casting on a un Ron Melendez convaincant en policier, qui nous gratifie de quelques scènes sympas, et un défilé de têtes connues de ceux qui regardaient les séries Xéna et Hercule. Si Sorbo, Lawless et O’Connor font des apparitions, par contre Michael Hurst a une présence plus importante, et il est excellent, en particulier dans la longue séquence d’ouverture du film. Le scénario de Bitch Slap est inégal. Il veut trop en faire, et comme la maitrise n’est pas suffisante, parfois il se plante. Il y a par exemple beaucoup trop de flashbacks dans la narration, ce qui finit par plomber le rythme. Le réalisateur aurait du se débrouiller pour les alléger un peu. De même le découpage est moyen. Il y a des séquences très longues par moment (celle du début, très tarantinesque par exemple), et d’autres beaucoup trop courtes en comparaison. Les transitions ne sont pas géniale non plus. Malgré tout dans l’ensemble le rythme est solide, le scénario est bien trouvé avec un réel suspens, les bons moments ne manquent pas avec de l’humour noir et de l’action. Les intentions sont là, la maitrise pèche un peu mais je pense que c’est prometteur. Sur la forme, il y a de bonnes choses. La mise en scène de Jacobson est nerveuse, souvent solide, parfois neutre, tellement neutre que ca manque de piquant. La séquence lesbienne dans la caravane n’est de ce point de vue pas très bien conduite. Niveau photographie et décor c’est en revanche insuffisant, voir très insufisant. C’est surtout vrai des décors, où là il y a franchement à redire. Si dans les passages au milieu du désert ca reste suffisant compte tenu de l’intrigue, par contre les flashbacks sont monstrueux ! Qui a donc pu avoir l’idée de décors en image de synthèse ? Ils paraissent atrocement faux, ils n’ont aucune vie. Ca me rappelle certains de ces vieux jeux vidéo dans lesquels des acteurs bien réels jouaient des scènes aux milieux de décors numériques. C’est profondément laid, voir juste infâme. Les scènes d’action sont convaincantes bien que répétitives. Elles se tiennent surtout dans la deuxième partie du métrage, et c’est vrai que leur répartition assez inégale laisse un peu le spectateur sur sa fin au début, et le gave par trop à la fin. Je note que si Bitch Slap se veut Grindhouse, il reste en fait assez classique. Il n’y a pas une violence exacerbée, et ne vous attendez pas à ce que les filles se dessapent. C’est une constatation, cela n’engageant pas la qualité du film, même si on pourra regretter que le réalisateur n’ait pas poussé son idée jusqu’au bout. Enfin il y a une bande son convenable, et, je ne l’ai pas dit, mais un bon générique, bien que celui-ci au final soit assez déconnecté du métrage. En somme, Bitch Slap est un film sympa, mais pas assez abouti. Ca se regarde, il y a des idées bien trouvées, et il n’est pas si mal fait, en sachant que le budget ne devait pas crever le plafond. L’inspiration Tarantino-Rodriguez saute aux yeux (à noter d’ailleurs la ressemblance de Cummings avec Rose McGowan ici). On sent une certaine générosité, qui passe d’ailleurs parfois par un racolage un peu lourdingue (le passage systématique de la caméra sur les seins des actrices avant leurs visages c’est éminemment sympathique mais à dose modérée). A voir, même s’il n’est pas exceptionnel, et Jacobson aurait clairement du dire niet aux images de synthèse !
Vashmeuh
Vashmeuh

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 810 critiques

2,0
Publiée le 20/01/2013
Ce qui commence comme un film bien barré inspiré d'un Rodriguez ne donne malheureusement pas au finale une grande réussite. Sans parler du scénario grotesque ou de la réalisation amateur de mauvais goût, c'est surtout les effets spéciaux honteux et les performances incroyablement plates des actrices et acteurs (sauf peut-être les girls fight). Enfin, on appréciera quand même la plastiques de ces charmantes demoiselles!
bhillereau
bhillereau

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 923 critiques

1,0
Publiée le 09/12/2012
Ma bouse du moment. Vraiment le film le plus pourri vu ces 6 derniers mois... Pourtant d'habitude, j'apprécie les films qui ne se prennent pas au sérieux (Machete, Planet Terror...), mais là, ... Les filles surjouent, le scénario est pitoyable (et les flash back n'arrangent rien), et même les scènes d'action nous laissent sur notre faim. Je m'attendais à un bon film estampillé Grindhouse, et je me suis retrouvé avec une belle daube que j'ai dû arrêter avant la fin...
MoiMoiOuMoi
MoiMoiOuMoi

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 2 176 critiques

1,0
Publiée le 18/07/2012
Tsss... il ne s'agit pas de choisir trois actrices à grosse poitrines pour produire un bon film, sinon, ça se saurait. La fin est prévisible, tout comme l'action, et les scénario ainsi que le lieu choisi sont digne de film à petit budget. Il ne suffit pas de mener une histoire par trois jolies filles pour produire quelque chose de valable, la preuve.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top