Mon AlloCiné
Lullaby
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Lullaby" et de son tournage !

Une grande première!

Lullaby for Pi signe les premiers pas de Benoît Philippon au cinéma. Il y livre ses préoccupations mais également ses intentions: "À partir d’une étrange rencontre entre Sam, le chanteur de blues qui refuse de remonter sur scène, et Pi, qui se réfugie dans sa salle de bains, va naître une relation amoureuse à travers une cloison (...) J’ai été très influencé par le cinéma de Frank Capra" renchérit Benoît Philippon. Il ajoute encore: "Comme chez l’auteur de La Vie est belle l’histoire se déroule dans un contexte très légèrement décalé par rapport à la réalité, dans lequel un personnage change le destin de tous ceux qui gravitent autour de lui". On peut dire que le réalisateur signe une grande première (à l'américaine) puisque le casting est de choix: Forest Whitaker donne la réplique à Clémence Poésy au son de Charlie Winston qui apparaît en "guest star".

Une productrice de renom

Christine Vachon, la productrice de Lullaby, n'en est pas à son premier film, loin de là. Elle a été la productrice de plusieurs longs-métrages encensés par la critique et auréolés de récompenses de prestige. Parmi eux, citons, Velvet Goldmine de Todd Haynes sélectionné au festival de Cannes en 1998 et du même réalisateur, le film Loin du paradis, nominé dans quatre catégories aux Oscars, et qui lui vaut le titre de Meilleure productrice de l'année. Avant cela, elle a soutenu Boys Don't Cry ou encore le dernier film de Robert Altman, Company.

Apparitions remarquées

Outre la présence de Charlie Winston, citons celle de Sarah Wayne Callies qui interprète le personnage de Joséphine. Souvenez vous elle jouait le rôle de Sarah, médecin, puis compagne de Michael dans la série Prison Break.

"La musique est un personnage à part entière"

Si Charlie Winston a contribué à la bande originale du film et y fait une apparition, le film se ne cantonne pas d'évoquer la musique. Tous les personnages y sont liés de manière intime et intrinsèque. Le contexte historique demeure flou, on ne sait pas très bien à quelle époque l'intrigue se déroule mais le seul indice qui nous est donné c'est le jazz qui reste omniprésent. Rupert Friend qui interprète Sam a donc été obligé de se mettre à la musique. A l'occasion du film, il a pris des cours de piano et de chant: "Au début, c’était terrifiant parce que je ne savais ni jouer d’un instrument, ni chanter", rapporte le comédien. "Mais cela a été une formation très complète. Il fallait donner le sentiment que le piano est quelque chose de tout à fait naturel pour mon personnage, chaque chanson donnait un éclairage supplémentaire sur Sam. Il a aussi fallu que je m’habitue au clavier du piano et au micro. Car même si j’apprenais les rudiments de cet instrument, il y a toute une gestuelle propre aux musiciens professionnels que j’ai dû acquérir pour que le spectateur ait l’impression que j’avais fait ça toute ma vie !".
Sam utilise ainsi des "lullaby" (berceuse) comme médiateurs afin de communiquer avec Pi. Pareillement, William (Matt Ward) utilise le piano puis le slam pour se faire respecter et créer une complicité avec Sam. Chacun a sa façon tente de s'exprimer au moyen de la partition.
Ouvrez grand vos oreilles: Charlie Winston, Nina Simone ou encore Charles Mingus (entre autres choses) sont au programme!

Hommages

A travers son film, le réalisateur a voulu rendre hommage aux cinéastes Frank Capra et Wong Kar-Wai.

Références

Le réalisateur avoue s'être inspiré de la grammaire de Park Chan-wook, le cinéaste coréen, pour Lullaby for Pi. Les deux films remarqués du coréen, Sympathy for Mr. Vengeance (2002) et Old Boy (2003) sont "des films que je regarde tous les ans, il y a des plans de ‘Sympathie’ que j’ai utilisés comme référence dans mon film, Lullaby for Pi", rapporte Benoît Philippon "Je me suis inspiré de l' élégance de la mise en scène de Park et de sa grammaire, je les ai réadaptées dans mon cinéma", a-t-il précisé à l’occasion de la présentation des réalisateurs à la compétition Flash Forward Directors.

L'ange Whitaker

Forest Whitaker campe le personnage de Georges dans le film, propriétaire de l'hôtel dans lequel vit Sam. Selon les dires du réalisateur, il représente un ange gardien qui garde et protège les âmes esseulées du chanteur et de sa nouvelle muse, Pi. Le charisme de l'acteur n'a échappé à personne lors du tournage, perçu tour à tour comme un protecteur par Rupert Friend et Clémence Poésy, un "pôle de stabilité", par Cathy McComb, la costumière, et un acteur à l'aisance impressionnante selon Benoît Philippon.

Le jazz pour Sam...

Si le réalisateur a volontairement crée une atmosphère atemporelle dans le film, les costumes ajoutent à cette impression. Chapeau sur des cheveux noirs ébouriffés, jean noir, cravate noire et chemise mal repassée, en somme un ensemble jazzy pour Rupert Friend! La costumière indique qu'il peut ainsi tout aussi bien évoquer certains canons de beauté des années 50 comme des années 70 comme par exemple "les personnages campés par Brando, Newman ou James Dean qui étaient des figures emblématiques aux États-Unis".

...et la Java pour Pi

Pour Pi, la costumière a opté pour des couleurs criardes et un tourbillon de motifs qui évoquent le désordre intérieur du personnage. Son "style hétéroclite" fait référence à sa fantaisie et à sa créativité. Pour Clémence Poésy il était très important que les goûts vestimentaires de Pi soient bien définis avant le tournage: "C’est 50% de mon boulot qui est déjà fait ! Le reste consiste à trouver sa manière de se déplacer et sa gestuelle.". Par ailleurs, certains éléments comme la salopette et les pulls très colorés vont dans le sens d'une femme-enfant, et c'est justement cette ambivalence qui fonde le personnage intrigant de Pi.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Us (2019)
  • Dernier amour (2018)
  • Walter (2018)
  • Qui m'aime me suive! (2018)
  • Captain Marvel (2019)
  • Rebelles (2018)
  • Ma vie avec John F. Donovan (2018)
  • Mon Bébé (2018)
  • Dumbo (2019)
  • Le Chant du loup (2018)
  • Le Mystère Henri Pick (2019)
  • Du Miel plein la tête (2018)
  • Green Book : Sur les routes du sud (2018)
  • Dragon Ball Super: Broly (2018)
  • Le péril jeune (1994)
  • La Mule (2018)
  • M (2018)
  • Grâce à Dieu (2019)
  • Sunset (2018)
  • Convoi exceptionnel (2018)
Back to Top