Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Policier, Adjectif
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Policier, Adjectif" et de son tournage !

Un policier compréhensif…

Policier, adjectif est un anti-polar à l’intrigue minimale : celle-ci suit un inspecteur de police chargé de la filature de trois jeunes, soupçonnés de consommer du haschich. Pour des considérations morales et estimant que la loi qui interdit la consommation de drogue douce est obsolète, l’inspecteur Cristi ne veut pas faire « tomber » le jeune consommateur et fait tout pour éviter le flagrant délit exigé par son supérieur hiérarchique.

Le poids de Cannes

Policier, Adjectif a reçu le Prix du Jury "Un Certain Regard" lors du 62ème Festival du film de Cannes. Corneliu Porumboiu est donc revenu en forme sur la Croisette, trois ans après sa Caméra d’Or pour 12h08 à l'est de Bucarest.

La Nouvelle Vague du Cinéma roumain

La nouvelle vague roumaine a vu entre autres Cristian Mungiu obtenir la Palme d’or pour son premier long-métrage 4 mois, 3 semaines, 2 jours. L'année suivante, California Dreamin' de Cristian Nemescu, décédé prématurément, a fait l’unanimité de la critique. C’est désormais à Corneliu Porumboiu de reprendre le flambeau de ce nouveau cinéma roumain.

Les influences

Corneliu Porumboiu évoque son goût pour le film policier et se confie sur ses inspirations : « J’ai regardé beaucoup de films policiers, car j’adore spéculer sur ce qui pourrait se produire dans la scène qui suit. Sur le plan stylistique, Pickpocket de Robert Bresson m’a beaucoup influencé pour ce film, surtout la manière dont il suit son personnage. Il ouvre tout le temps des portes et marche en permanence dans des couloirs. Le langage corporel du personnage de Bresson a vraiment eu une très forte influence sur mon traitement de l’histoire. En même temps, pour les longs plans séquences sans dialogues, c’est du côté de Blow Up d’Antonioni que je me suis tourné. »

Bis Repetita

C’est la deuxième fois que Corneliu Porumboiu tourne à Vaslui, sa ville natale.

La police source d’inspiration

Le réalisateur Corneliu Porumboiu précise : « L’inspiration pour mes films, je la trouve dans l’observation de la réalité qui m’entoure. Il y a d’abord eu mon ami flic qui m’a beaucoup parlé de son quotidien. Et puis un article dans un journal parlant d’un homme qui avait dénoncé son frère qui vendait du haschisch. J’ai trouvé ça intrigant. Ce qui a titillé mon imagination, ce n’était pas tant les conséquences de ce petit délit, ou la décision de justice qui a été prise, mais cette histoire de trahison entre deux frères. Je me suis alors mis à écrire un scénario, à faire des recherches sur la manière dont la police enquête et suit des suspects. J’ai trouvé cela fascinant. »

Un anti-film policier

Avec ce film, on est à des années lumières des séries télévisées qui servent de référence dans ce domaine. Pas de rythme hyper rapide où tout concourt à démontrer l’efficacité des héros policiers ou détectives et la complexité de leur tâche. Dans ce poste de police roumain, l’atmosphère est figée, les portes fermées et les couloirs vides ; la bureaucratie domine l’occupation des policiers. De fait, le réalisateur Corneliu Porumboiu pose clairement la question de la justice et du rôle des policiers dans l’application de la loi.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Parasite (2019)
  • Toy Story 4 (2019)
  • Beaux-parents (2019)
  • Le Daim (2019)
  • Tolkien (2019)
  • Anna (2019)
  • Men In Black: International (2019)
  • Spider-Man: Far From Home (2019)
  • Child's Play : La poupée du mal (2019)
  • Nevada (2019)
  • X-Men : Dark Phoenix (2019)
  • Le Roi Lion (2019)
  • Made In China (2019)
  • Aladdin (2019)
  • Roxane (2018)
  • Noureev (2018)
  • Le Coeur des hommes (2003)
  • Rocketman (2019)
  • Le Chant du Loup (2018)
  • Yves (2019)
Back to Top