Mon Allociné
Blow Up
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Blow Up
Date de reprise 11 mai 2016 - Version restaurée
Date de sortie 1 mai 1967 (1h 50min)
Avec Vanessa Redgrave, David Hemmings, Sarah Miles plus
Genre Drame
Nationalités Britannique, Italien
Bande-annonce Séances (1) Ce film en VOD
Presse 4,7 3 critiques
Spectateurs 3,81518 notes dont 177 critiques

Synopsis et détails

Dans un parc de Londres, un jeune photographe surprend ce qu'il croit être un couple d'amoureux. Il découvre sur la pellicule une main tenant un revolver et un corps allongé dans les buisssons...
Distributeur Théâtre du Temple
Récompenses 6 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 1966
Date de sortie DVD 30/04/2009
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 13 anecdotes
Box Office France 1 570 889 entrées
Budget 1 800 000 $
Date de reprise 11/05/2016
Langues Anglais
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 33 144

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Les séances par ville
Voir plus de villes
Pour visionner Blow Up en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Blow Up
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Louer
  • Acheter (9.99 €)
  • Louer (2.99 €)
Blow Up
Définition standard
VF - VOST
Ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
Blow Up
Haute définition
VF - VOST
Ce film en VOD
  • Acheter (11.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
  • Louer (2.99 €)
  • Louer (3.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Blow-up - DVD Zone 1 (DVD)
Date de sortie : jeudi 30 avril 2009
neuf à partir de 12.00 €
Blow-Up (DVD)
Date de sortie : mercredi 20 octobre 2004
neuf à partir de 7.35 €
<strong>Blow Up</strong> Bande-annonce VO 0:46

Interview, making-of et extrait

<strong>Top 5</strong> N°427 - Les films de 1967 selon les spectateurs 2:25
Top 5 N°427 - Les films de 1967 selon les spectateurs
11 027 vues

Acteurs et actrices

Vanessa Redgrave
Vanessa Redgrave
Rôle : Jane
David Hemmings
David Hemmings
Rôle : Thomas
Sarah Miles
Sarah Miles
Rôle : Patricia
John Castle
John Castle
Rôle : Bill
Casting complet et équipe technique

Critique Presse

  • Le Figaroscope
  • Zurban
  • aVoir-aLire.com
3 articles de presse

Critiques Spectateurs

ChroniqueMécanique
Critique positive la plus utile

par ChroniqueMécanique, le 10/10/2011

4,0Très bien

Considéré comme le chef-d’œuvre d'Antonioni, "Blow-up" est une expérience cinéphilique sensorielle et inclassable. On comprend... Lire la suite

Wobot
Critique négative la plus utile

par Wobot, le 21/01/2013

?Nul

R.I.E.N.:Ce sont les 3 lettres qui représentent le film!!!En fait,Michelangelo Antonioni aurait pu monter "Blow Up"(1h51)... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
31% 54 critiques 23% 41 critiques 15% 27 critiques 16% 28 critiques 8% 15 critiques 7% 12 critiques
177 Critiques Spectateurs

Photos

46 Photos

Secrets de tournage

Palme d'or

Six ans après l'Ours d'or à Berlin pour La Notte (1961), et trois ans après le Lion d'or à Venise pour Le Désert rouge, Michelangelo Antonioni obtient la Palme d'or à Cannes en 1967 pour Blow up (en 1960, sur la Croisette, il avait dû se contenter du Prix du jury pour L'Avventura). La même année, le film est nommé aux Oscars, dans les catégories Meilleur réalisateur et Meilleur scénario, et décroche le prix de la National Society of Film Critic Awards américain. En 1968, C'est le Syndicat français de la critique qui distingue Blow up également nommé dans la section "Meilleur film" aux Bafta (équivalent anglais des César).

Par delà les frontières

Après s'être fait connaître grâce à une série de portraits de l'Italie des années 60 (L'Avventura, La Notte, L'Eclipse et Le Désert rouge), Michelangelo Antonioni décide de partir en Grande-Bretagne, même si'il envisagea, dans un premier temps, de tourner Blow up dans son pays. Après ce film qui reste un précieux témoignage du Londres des sixties, le cinéaste continuera de voyager, puisque, après le projet avorté Techniquement douce, il part aux Etats-Unis tourner Zabriskie Point (1970) puis en Chine pour la réalisation d'un documentaire (1972), avant de parcourir plusiuers pays d'Europe (ainsi que l'Algérie) pour son film suivant, Profession : reporter (1975).
13 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1966, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1966.

Commentaires

  • JeanVacances

    "Blow-up" est une expérience cinéphilique sensorielle et inclassable. Avec un regard contemplatif sur ce qu'il filme, le célèbre réalisateur italien entoure sa pellicule d'un climat pesant, d'une ambiance mystérieuse à souhait, le tout rythmé par de bruyants silences aux côtés énigmatiques. Cette mise en abyme d'un jeune artiste londonien tourmenté par ce qu'il découvre au cœur même de ses propres clichés est une déclaration d'amour emprunte de philosophie à la photographie, la peinture, la comédie, l'art en général. Le personnage de ce photographe frimeur, fougueux et branché, qui découvre sur ses photos ce que ses yeux n'ont pas vu, est d'ailleurs l'un des grands attraits du film. Avant-gardiste et terriblement moderne pour l'époque, donc forcément kitsch aujourd'hui, « Blow-Up » souffre justement de ce côté très austère et hyper-intellectuel, de son tempo lent et sourd, mais réussit bizarrement à nous hypnotiser, alors qu'il faut bien le dire, il ne si passe pas grand chose. Si l'on s'ennuie parfois, faute à un scénario trop léger, on est tout de même happé par la mise en scène d'une précision métronomique, sobre et épurée, au visuel lumineux et élégant. A l'image de la scène finale et cette partie de tennis jouée par un cours de mime, un film vraiment étrange, parfois plat, mais d'une surprenante beauté.
    Retrouvez toutes mes critiques, avec photos et anecdotes, sur mon blog : http://soldatguignol.blogs.all... N'hésitez pas, merci !

  • spider1990

    un grand film! Un metteur en scène d'exception. Il manque une certaine touche de profondeur pour ouvrir les portes vers le réalisme.

  • Henri Mesquida

    Entre réalité et fiction et en multipliant les points de vue sur un instant (Ceux,instantanées , de l'appareil photo et du spectateur opposés à ceux , réflêchis du cinéaste et finalement de son héros), Antonioni livre ici une puissante réflexion sur les approches possibles de la réalité , invitant le spectateur à choisir la réflexion profonde plutôt que l'impréssion immédiate, ce qui vaut autant pour regarder une oevre que pour vivre sa vie.

Voir les commentaires