Les Révoltés de l'île du Diable
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,0 pour 414 notes dont 80 critiques  | 
  • 8 critiques     10%
  • 39 critiques     49%
  • 23 critiques     29%
  • 7 critiques     9%
  • 2 critiques     3%
  • 1 critique     1%

80 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Kilian Dayer

13 abonnés | Lire ses 402 critiques |

   3.5 - Bien

Le système social scandinave étant un modèle avéré de bienséance et de réussite, envié de par le monde entier, le cinéma norvégien égratigne pourtant, au même titre que celui des nations environnantes, Suède, Danemark et autres, l’histoire même d’un pays qui se veut le symbole de l’innocence. A l’heure actuelle, soit 100 ans après les faits véridiques narrés dans l’œuvre de Marius Holst, Les révoltés de l’île du Diable, l’île de Bastøy, sise dans le fjord d’Oslo est bel et bien toujours un centre carcéral. En 1915, le centre était destiné à la jeunesse, forme inédite de camp de redressement pour mineurs administré d’une main de fer par l’élite sociale et catholique d’un pays modèle, d’apparence. Enfants de toute part, voleurs, violents ou simplement inadaptés à une société élitiste bien-pensante, se retrouve enfermé sur l’île, dans un centre ou l’on tentera de leurs inculquer la discipline par des travaux de ferme, forestiers et dans le respect d’une religion catholique d’une rare fermeté. Oui, mais le révolte d’une jeunesse abusée couve. Le film de Marius Holt s’inscrit très clairement dans la droite ligne des œuvres majeures scandinaves, soit des œuvres glaciales, d’une noirceur toute particulière. Le propos est vif, sans fioritures scénaristiques, sans détour particulier. L’arrivée de deux nouveaux détenus mineurs sur l’île marque le début de l’histoire, témoignage d’une époque révolue, ou foncièrement, les choses n’étaient que très peu différentes de celles d’aujourd’hui. Inlassablement mis à mal, rabroué par leur gardien, maître ou directeur, ce dernier incarné par l’intraitable Stellan Skarsgard, les gosses bouillonnent et l’on se dirige invariablement vers l’explosion, la mutinerie. Tout est dans le synopsis. Ce qui intéresse dès lors c’est de savoir avec quelle dextérité le cinéaste parviendra à donner corps à cette révolte. La réponse est que Holst maîtrise son sujet, mais sans audace particulière tant son film transpire l’académisme d’un cinéma européen qui ne prend jamais parti. Tantôt admirablement mis en scène, tantôt ennuyeux dans son évolution, lente, le film de Marius Holst finit pourtant sur les chapeaux de roue. Le final est sacrément supérieur à toute la phase narrative nous y préparant. Certes, quelques séquences froides viennent égayer le visionnage mais bon nombre de d’inspirations simplistes viennent décidément faire passer le temps long. Inégal, d’un point de vue attractif, le film historique du metteur en scène norvégien démontre ses limites narratives. Pour autant, les divers comédiens, jeunes et moins jeunes, qui peuplent l’île de Bastøy sont tous franchement excellents. Certains n’auront droit qu’à l’étiquette de figurant alors que quelques jeunes acteurs s’illustrent admirablement dans la peau de gosses à la maturité qui n’a rien à envié à celle de leurs gardiens. En ce sens, l’acteur incarnant la tête dure fraichement débarquée sur l’île est une vraie révélation. Beau film, peu trépidant mais tout-à-fait correct, preuve nouvelle que le cinéma scandinave est d’une toute grande justesse. Les paysages sont magnifiques, ici magnifiquement ternes, les conditions de vie de l’époque sont habilement décrites, les comédiens, tous à l’exception d’un, voire deux, peu connus, sont excellents. Que demander de plus? Eh bien simplement de l’audace. Du panache dans la mise en scène. Ne voulant vraisemblablement pas verser dans le mélodrame ou la débauche de violence, Marias Holst ne choque pas assez, n’offre pas au public le film révélation attendu au tournant. Le réalisateur fût en somme trop timide. Mais bel effort. 14/20

CrazyMox

1 abonné | Lire ses 100 critiques |

   2.5 - Moyen

Un peu déçu par ce film qui propose le thème de la révolte d'enfants et de jeunes adultes dans une maison de redressement en Norvège. Si l'environement du film est original : île isolée en norvège recouverte par de la forêt, le scénario nous propose absolument rien de nouveau ou d'imprévisible. Je ne trouve rien d'exceptionnel à la photographie non plus. Un film correct sans plus.


Eric Baralle

0 abonné | Lire ses 13 critiques |

   3.5 - Bien

Film d'une grande qualité qui dénonce l'extrême sévérité de la justice des mineurs au début du siècle dernier en Norvège. La mer y occupe une place centrale. Elle est une limite infranchissable pour les enfants retenus prisonniers sur l'île. Paradoxalement, elle est aussi source d'évasion, une échappatoire imaginaire à leurs terribles conditions de détention.

Yann Petit

35 abonnés | Lire sa critique |

   5 - Chef d'oeuvre

Un film prenant sans jouer sur le pathétique. Dénonce de plus l'abus d'autorité sans contrôle supérieur, Touchant

pierrre s.

4 abonnés | Lire ses 869 critiques |

   4 - Très bien

Les révoltés de L'île du Diable, est un drame dur et poignant, mais également très sobre dans sa forme. Comme souvent avec ce type de film, on suit le parcours de quelques protagonistes, qui se retrouvent plongés en enfer! Tous les codes du genre sont respectés et le résultat final est de qualité.

mahboub38

21 abonnés | Lire ses 8 critiques |

   4 - Très bien

Une belle histoire sur la révolte des jeunes dans un centre de redressement..

-Wetdog-

0 abonné | Lire ses 138 critiques |

   3.5 - Bien

Un film norvégien "de prison" original car il met en scène des enfants incarcéré sur une île au milieu des fjords au début du siècle passé.Outre l'aspect évasion de l'histoire, il y a surtout le drame humain qu'ils vivent face aux surveillants et au directeur inflexible, ainsi que l'intrigue secondaire qui mettra le feu aux poudres.Basé sur une histoire vrai, force est de constater que ce récit émeut - d'autant plus qu'une série d'image d'époque est diffusée lors du générique de fin - mais fait énormément penser à L'Evadé d'Alcatraz.Ce qui est loin d'être une tare.

pelu

4 abonnés | Lire ses 444 critiques |

   2.5 - Moyen

Ce film méconnu mérite vraiment le coup d œil !! il aborde une histoire vraie de deux jeunes hommes qui vont se lier d amitiés dans une maison de redressement norvégienne. Meme si le scénario s avère commun voire meme banale on ne peut que remarquer avec quelle sérieux , envie et véracité sont racontes les actions dans ce décor glaciales et hostile. donnant du poids au cote sentimentale touchant et très émouvant de cette amitié. On ne pourra que saluer la prestation de tous les acteurs et de la mise en scène dans ce décor uniforme et poétique. Jolie musique et en dénouement tragique difficile d oublier. Abordant aussi la question de l'utilite de la violence dans ces lieux strict ferme pour des personnes si jeunes? Cependant au dela de tous sa ce film est saisissant de froid comme de qualité. Loin d un chef d oeuvre mais remarquablement fait.

lCortexl

2 abonnés | Lire ses 17 critiques |

   4 - Très bien

Après "Les évadés", je ne vais pas vous dépayser avec le film qui nous intéresse pour cette nouvelle chronique : "Les révoltés de l'île du diable" de Marius Holst. En revanche, cette fois ci, le film se base sur une histoire vraie, ce qui devrait amener un autre impact à ce film. Marius Holst a-t-il réussit à rendre justice à cette histoire ? C'est ce que je vous propose de découvrir. La suite ici :

http://laporteduquatriememur.blogspot.fr/2014/0...

bremmo761

0 abonné | Lire ses 39 critiques |

   4.5 - Excellent

remarquable d'intensité et de réalisme. superbement mise en scène

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Les Révoltés de l'île du Diable Bande-annonce VO
58 053 vues
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #15 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #14 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné