Les Révoltés de l'île du Diable
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,0 pour 452 notes dont 87 critiques  | 
  • 8 critiques     9%
  • 42 critiques     48%
  • 24 critiques     28%
  • 9 critiques     10%
  • 3 critiques     3%
  • 1 critique     1%

87 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
aberdeen76

20 abonnés | Lire ses 999 critiques |

   3.5 - Bien

Malgré un sujet pas vraiment original, à savoir la dureté d' un camp de redressement pour mineur, ce film scandinave est une belle réussite. Un casting aux qualités d'interprétations indéniables, une réalisation sobre et distillant une atmosphère glaciale, pour un film non dénués de longueurs mais intéressant et intense. Tiré d'une histoire vraie, il ne se complait pas dans le voyeurisme à outrance, preuve de respect pour les personnes étant vraiment passées par Bastoy. Un film âpre mais efficace.

fral25

0 abonné | Lire ses 37 critiques |

   4 - Très bien

Quelle belle surprise !!! Le cinéma "nordique", mouai, j'y allais à reculons... Et bien, c'est très bien réalisé !!! Les acteurs jouent très bien, l'histoire est prenante dès le début sans jamais lâcher. Vraiment je le conseille vivement !!! Rien à voir, mais encore un film "nordique" épatant : Kon Tiky : 4 étoiles !!!


Anne-isabelle G.

1 abonné | Lire ses 3 critiques |

   2 - Pas terrible

Impossible d'aller jusqu'au bout ... lent, noir, aucune émotion ne m'étreint (pourtant je devrais devant les conditions de vie de ces jeunes totalement niés dans leur existence et devenus des numéros) et j'abandonne, ce qui est plutôt rare !! Moi qui voulais tant le voir, quelle déception.

mehdi2610

2 abonnés | Lire ses 924 critiques |

   4 - Très bien

Des acteurs d'exception pour ce film original à l'atmosphère glauque et glaciale. Envoûtant et hypnotisant.

lhomme-grenouille

382 abonnés | Lire ses 2634 critiques |

   2 - Pas terrible

Bon, d'accord, c'est très beau, bien filmé, sobre : j'aime. Mais quand même. C'est loooong à se mettre en place. On voit très bien où veut en venir le film et pourtant il s'étend sans cesse dans cette illustration de vie morbide. C'est finalement facile et ça ne réduit le film qu'à de pures qualités formelles. Heureusement il y a la fin. Manque de pot, ce n'est que la fin. Elle se déroule un peu comme prévu, mais bon, encore une fois, c'est quand même bien mené. Pas de surprise donc. Honnête. Chiant quand même, mais honnête...

http://lhommegrenouille.over-blog.com

Romain J.

13 abonnés | Lire ses 45 critiques |

   1.5 - Mauvais

Un énième film sur l'autoritarisme, l'emprisonnement, l'enfance difficile, avec -en toute logique- un scénario des plus fades. Ça promet... Et ça tient ses promesses, dans le mauvais sens du terme. L’intégralité du film se construit sur le même plan, se résumant en un unique mot "TROP". En effet, tout le film est exagéré, caricaturé, irréel. En même temps, une bonne partie des séquences sont vides/fades, alors pour ne pas avoir un film sans aucun intérêt, on amplifie, c'est la suite logique. Les plans sont longs, accentués, ennuyants. Pour imager cela, rien de plus simple, il suffit de compter le nombre de secondes passés sur les visages en plan fixe des enfants du second plans, qui n'ont strictement aucune fonction par la suite. Alors pourquoi toujours nous montrer deux gamins? D'autant plus que ces enfants sont physiquement repoussant. Un critère accessoire, mais prend toute son importance dans un film où il n'y a rien d'autre... Parlons des dialogues maintenant. La VF du personnage principale est immonde pour commencer. A l'image des dialogues, c'est une succession de clichés, et d'exagération. A tous les points de vue, c'est quand même incroyable, c'est le cas pour les scènes "humoristiques" (Spoiler :les vannes de C19 au commandant), tristes, profondes, personnelles, et même amicales. On nous force à l'empathie, à un point tel que ça ne fonctionne pas du tout. Prenons pour exemples les scènes finales. Pourquoi autant d'horreur déjà? C'est pas un poil exagéré? Comme à l'image du reste de film. Et bien malheureusement, c'était tellement "trop", que j'en riais au lieu d'en pleurer. Au niveau des personnages, le film reste fidèle à lui-même. C'est fade, cliché, et "trop". Le méchant qui devient gentil à l'inverse du gentil qui devient méchant à quelques secondes de son retour à la vie normale, le garde de porte qui aide nos deux rebelles alors que niveau confiance, il ne devrait pas avoir autant de responsabilité... Bref, ne perdez pas de temps devant cette peinture, vous n'y trouverez rien, à part éventuellement une reconsidération physique de vous-même ; vous vous sentirez beau. Et les quelques premières minutes sont fortement agréables tout de même : le décor est beau et l'ambiance réussie.

lsnico

7 abonnés | Lire ses 595 critiques |

   4 - Très bien

Excellent film qui, de part sa puissance narrative, nous retranche dans nos émotions les plus sombres. Adapté d'une histoire vraie avec un casting de très bonne facture, ce film se révèle être une terrible réussite et pourtant passé inaperçu.

Kilian Dayer

22 abonnés | Lire ses 549 critiques |

   3.5 - Bien

Le système social scandinave étant un modèle avéré de bienséance et de réussite, envié de par le monde entier, le cinéma norvégien égratigne pourtant, au même titre que celui des nations environnantes, Suède, Danemark et autres, l’histoire même d’un pays qui se veut le symbole de l’innocence. A l’heure actuelle, soit 100 ans après les faits véridiques narrés dans l’œuvre de Marius Holst, Les révoltés de l’île du Diable, l’île de Bastøy, sise dans le fjord d’Oslo est bel et bien toujours un centre carcéral. En 1915, le centre était destiné à la jeunesse, forme inédite de camp de redressement pour mineurs administré d’une main de fer par l’élite sociale et catholique d’un pays modèle, d’apparence. Enfants de toute part, voleurs, violents ou simplement inadaptés à une société élitiste bien-pensante, se retrouve enfermé sur l’île, dans un centre ou l’on tentera de leurs inculquer la discipline par des travaux de ferme, forestiers et dans le respect d’une religion catholique d’une rare fermeté. Oui, mais le révolte d’une jeunesse abusée couve. Le film de Marius Holt s’inscrit très clairement dans la droite ligne des œuvres majeures scandinaves, soit des œuvres glaciales, d’une noirceur toute particulière. Le propos est vif, sans fioritures scénaristiques, sans détour particulier. L’arrivée de deux nouveaux détenus mineurs sur l’île marque le début de l’histoire, témoignage d’une époque révolue, ou foncièrement, les choses n’étaient que très peu différentes de celles d’aujourd’hui. Inlassablement mis à mal, rabroué par leur gardien, maître ou directeur, ce dernier incarné par l’intraitable Stellan Skarsgard, les gosses bouillonnent et l’on se dirige invariablement vers l’explosion, la mutinerie. Tout est dans le synopsis. Ce qui intéresse dès lors c’est de savoir avec quelle dextérité le cinéaste parviendra à donner corps à cette révolte. La réponse est que Holst maîtrise son sujet, mais sans audace particulière tant son film transpire l’académisme d’un cinéma européen qui ne prend jamais parti. Tantôt admirablement mis en scène, tantôt ennuyeux dans son évolution, lente, le film de Marius Holst finit pourtant sur les chapeaux de roue. Le final est sacrément supérieur à toute la phase narrative nous y préparant. Certes, quelques séquences froides viennent égayer le visionnage mais bon nombre de d’inspirations simplistes viennent décidément faire passer le temps long. Inégal, d’un point de vue attractif, le film historique du metteur en scène norvégien démontre ses limites narratives. Pour autant, les divers comédiens, jeunes et moins jeunes, qui peuplent l’île de Bastøy sont tous franchement excellents. Certains n’auront droit qu’à l’étiquette de figurant alors que quelques jeunes acteurs s’illustrent admirablement dans la peau de gosses à la maturité qui n’a rien à envié à celle de leurs gardiens. En ce sens, l’acteur incarnant la tête dure fraichement débarquée sur l’île est une vraie révélation. Beau film, peu trépidant mais tout-à-fait correct, preuve nouvelle que le cinéma scandinave est d’une toute grande justesse. Les paysages sont magnifiques, ici magnifiquement ternes, les conditions de vie de l’époque sont habilement décrites, les comédiens, tous à l’exception d’un, voire deux, peu connus, sont excellents. Que demander de plus? Eh bien simplement de l’audace. Du panache dans la mise en scène. Ne voulant vraisemblablement pas verser dans le mélodrame ou la débauche de violence, Marias Holst ne choque pas assez, n’offre pas au public le film révélation attendu au tournant. Le réalisateur fût en somme trop timide. Mais bel effort. 14/20

CrazyMox

1 abonné | Lire ses 139 critiques |

   2.5 - Moyen

Un peu déçu par ce film qui propose le thème de la révolte d'enfants et de jeunes adultes dans une maison de redressement en Norvège. Si l'environement du film est original : île isolée en norvège recouverte par de la forêt, le scénario nous propose absolument rien de nouveau ou d'imprévisible. Je ne trouve rien d'exceptionnel à la photographie non plus. Un film correct sans plus.

Eric Baralle

0 abonné | Lire ses 13 critiques |

   3.5 - Bien

Film d'une grande qualité qui dénonce l'extrême sévérité de la justice des mineurs au début du siècle dernier en Norvège. La mer y occupe une place centrale. Elle est une limite infranchissable pour les enfants retenus prisonniers sur l'île. Paradoxalement, elle est aussi source d'évasion, une échappatoire imaginaire à leurs terribles conditions de détention.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Les Révoltés de l'île du Diable Bande-annonce VO
59 410 vues
Playlists
10 vidéos
AlloCiné... Nostalgie !
15 vidéos
Les Avengers font le buzz
14 vidéos
Moins fast, moins furieux : les blockbusters US parodiés !
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné