Notez des films
Mon AlloCiné
    Amistad
    note moyenne
    3,5
    2400 notes dont 177 critiques
    répartition des 177 critiques par note
    39 critiques
    48 critiques
    47 critiques
    30 critiques
    9 critiques
    4 critiques
    Votre avis sur Amistad ?

    177 critiques spectateurs

    Ywan Cwper
    Ywan Cwper

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 1 414 critiques

    1,5
    Publiée le 25 mai 2016
    [Il y a quelques spoilers] Le rythme du film a beaucoup de mal à se mettre en place, ce qu'on voit rarement dans ce genre d’œuvres où l'on entre directement dans le vif du sujet, à peine est-on installé. Et bien que l'indéniable réussite graphique que Spielberg nous envoie systématiquement à la figure nous immerge ensuite facilement, on garde certaines séquelles de ce faux départ, que vient renforcer le choix musical classique et orchestral en arrière-plan sonore et qui ne fait malheureusement que mettre en valeur les blancs. Je parle des "trous" dans le flot narratif et pas des personnes, bien sûr. Hélas, rester convaincu est une véritable épreuve pour le spectateur qui doit subir des retournements de situation incessants et éprouvants - car le spectateur est lui aussi bien souvent esclave de ce qu'il visionne. Et quand il peut se réjouir d'être passé au travers de ces pièges, la conclusion est textuelle et historique, détruisant tout ce qui reste du rêve en le ramenant à la réalité dont est tiré le film. C'est sans compter les mises en évidence niaises des parties mystérieuses de l'histoire, des liens évidents qui donnent envie de s'exclamer : "Spielberg, descendant de Sherlock Holmes !". Par exemple, lorsque la boucle narrative est bouclée et qu'on comprend d'où viennent les esclaves : une charnière scénaristique tout à fait bâclée. Par ailleurs, tout est trop bavard : les dialogues ennuyeux sont gaspillés pour des scènes de tribunal belles et symboliques mais trop longues. Un temps désolant est d'ailleurs employé pour mettre en scène des Anglais parlant anglais aux esclaves Mendé qui ne comprennent qu'un mot - "liberté" - à moins que, comme baignés par une lumière ancestrale, la compréhension leur tombe d'un coup dessus. Et quand on parle de symboles, ils sont trop nombreux : le lion, la violette d'Afrique...toutes ces images sont pertinentes et bien amenées mais perdent tout intérêt de par leur fréquence. Bref : bien réalisé oui, mais avec trop de mauvais choix, que vient pauvrement compenser l'allusion pourtant astucieuse de la vision des Américains de la reine d'Espagne qui n'est qu'une enfant - un vrai casse-tête diplomatique que certains Grands, comme le film le montre, décident purement et simplement d'ignorer. Ah oui, autre chose : vous avez vu Morgan Freeman ? Moi pas.
    xavierch
    xavierch

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 1 167 critiques

    4,0
    Publiée le 7 mai 2016
    Une histoire prenante, avec un procès déclencheur de la guerre de sécession, tout un pan de l'histoire de l'amérique. Les acteurs sont excellents, et le film, malgré sa longueur, ne nous ennuie jamais. A voir, rien que pour comprendre l'histoire des Etats-Unis et de l'esclavagisme.
    Critik D
    Critik D

    Suivre son activité 99 abonnés Lire ses 1 095 critiques

    5,0
    Publiée le 12 avril 2016
    Un très beau film traitant de l'esclavage, mais essentiellement sur leur droit et devoir en plein bouleversement de leur condition. Steven Spielberg nous présente avec beaucoup de réalisme (même si tout est un poil romancé), cette affaire tiré de fait réel. La réalisation est très réussi, elle m'a personnellement donné le tournis pendant l'orage et la confusion de l'attaque des esclaves. Le scénario est très bien construit, on ne s'ennuie pas une minute malgré la durée du film. Et surtout, un casting très intéressant qui nous démontre une fois de plus tout son talent. Un peu déçue au départ que les dialogues entre esclaves ne soient pas sous-titrés, puis j'en ai compris l'intérêt. Allant même jusqu'à croire que le film serait essentiellement visuel. Finalement non, une fois sur le sol américain sa parle beaucoup et parfois pour ne rien dire. J'ai été plus qu'indigné tout le long du film, ses pensées sortant un peu d'outre tombe... Puis je me suis rappelé qu'encore aujourd'hui certain tenait ce genre de discours envers les personnes différentes. Triste de voir que malgré les siècles et l'évolution, certaines choses n'ont toujours pas changées. Djimon Hounsou m'a bluffé, son jeu est parfait. Tout comme Matthew McConaughey que je ne connaissais encore que pour des rôles dans des comédies romantiques. Mais celui qui m'a le plus touché, c'est Anthony Hopkins, un peu déçue au départ de le voir si peu, et ne comprenant pas très bien l'intérêt de sa présence. Son discours final est marquant, réaliste et touchant. Certainement la scène qui retiendra mon attention pour ce film. Un film que je vous conseil de découvrir très vite si ce n'est pas déjà fait, d'autant plus quand il est porté par Steven Spielberg !
    Adrien B.
    Adrien B.

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 235 critiques

    2,0
    Publiée le 23 mai 2016
    Amistad est l un des premiers films de Steven Spielberg qui montre son engouement a filmer des procès (Lincoln, Bridge of Spies) Le film souffre malheureusement de trop de longueurs et le rôle d Anthony Hopkins est trop écourté pour que l on puisse arriver a vraiment s attacher a lui avant le dénouement qui arrivera comme un cheveu sur la soupe. Il en reste malgré tout une belle musique et une belle performance de Morgan Freeman
    ManoCornuta
    ManoCornuta

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 1 887 critiques

    3,5
    Publiée le 23 mars 2016
    Pas le meilleur film de Spielberg dans son penchant "adulte", mais une œuvre utile particulièrement soignée, notamment dans son introduction, et qui bénéficie d'un casting très au point. Le film n'est pas exempt de défauts, en raison surtout de sa longueur et d'un scénario qui peine parfois à meubler de façon efficace tout au long de l'intrigue principale. Cela étant, la maîtrise du grand Steven est toujours là et si le résultat final touche moins que la Couleur Pourpre par exemple, Amistad reste un bon moment de cinéma.
    Karim A.
    Karim A.

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 603 critiques

    3,5
    Publiée le 27 janvier 2016
    Je note toujours bien les films qui transmettent un message et une histoire vraie c'est le cas de celui ci. spoiler: On découvre une Amérique esclavagiste ou certains hommes ne sont que des marchandises, le combat du detective de True Detective est excellent et mention spécial à Anthony Hopkins..qui nous fait un discours à inscrire à L ONU.
    rocky6
    rocky6

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 732 critiques

    2,5
    Publiée le 19 février 2016
    Très déçu par ce film dont j'attendai beaucoup. Avec Spielberg aux commandes, un casting 4 étoiles et un sujet fort on pouvait espérer un grand film historique. Au final on a un film très bavard, long et assez ennuyeux. A oublier dans la filmo de Spielberg.
    Cinémathias
    Cinémathias

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 20 critiques

    4,0
    Publiée le 23 janvier 2016
    Beaucoup à dire sur ce film. Un grand film, trop hollywoodien : impérialisme et orgueil américain, séquences émotion, musique,… Si ce film n’a pas été primé, est-ce parce que Spielberg en fait trop ? Heureusement, les américains font profil bas dans cette histoire vraie proche de l’histoire de l’abolition de l’esclavage au XIXème siècle. L’absence de différences blanc-noir est très bien filmée, malgré les différences culturelles. Le thème est plus religieux que politique : découverte du christianisme, humanisme, rites tribaux, pouvoir des morts. Problème moral : Fallait-il montrer cette scène crue de violence au début du film, et surtout les détails de la torture et de la nudité des esclaves lorsque l’esclave prisonnier raconte sa détention sur le bateau ? Peut-être. Pour les âmes sensibles, les 5 premières minutes et le récit au milieu du film (1h13-1h22) sont à zapper à tout prix. Le jugement final par Hopkins est ronflant. Le jugement précédent sera dix fois plus captivant. Et la touche de Spielberg : Après le jugement final, quand l’esclave dit (en français) : « Merci Monsieur Baldwin », le ton ressemble étrangement à « E.T. téléphone maison ». Les images finales sont magnifiques et la fin de son histoire est émouvante. A revoir en VO.
    laurie51
    laurie51

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 197 critiques

    2,5
    Publiée le 16 janvier 2016
    beaucoups de scènes sur la justice et sur les lois tombant parfois dans l'ennui.... AMistad n'est pas le meilleurs film de Spielberg, les répliques sont beaucoup trop longues et enlève l'action du film. cependant la scène sur l'histoire des esclaves est poignantes et touchantes. UNe tripoté d'acteurs exceptionnels : Morgan Freeman, djimoun hounsou sont grandioses, Matthew mc.c encore surprenant dans le rôle du petit avocat en quête de justice, Anthony hobkins un peu décevant.
    Ghis D.
    Ghis D.

    Suivre son activité Lire ses 39 critiques

    5,0
    Publiée le 18 octobre 2015
    "Je voulais parler de mes ancêtres, je vais remonter dans le passé, jusqu'au commencement des temps et je les supplierais de venir m'aider, au jugement, je les ferrais venir en moi et ils viendront, car en cet instant, je suis la seule raison pour las quelles ils ont existé ". Cinqué interprété par l'acteur Djimon Hounsou, une performance que j'ai rarement vu, avec une force incroyable. En passant par Matthew McConaughey, Anthony Hopkins et Morgan Freeman, la plaidoirie de John Quincy Adams (alias Anthony Hopkins) est absolument sublime. J'allais oublié la musique de John Williams... Une pure merveille ! Enfin bref un chef d’œuvre ou Djimon Hounsou aurait mérité son Golden Globe et une nomination aux Oscars.
    David M.
    David M.

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 247 critiques

    4,0
    Publiée le 17 octobre 2015
    Amistad à tout d'un très bon film, son scénario est très bien écrit la mise en scène est très bien et les acteurs sont très bons notamment Djimon Hounsou qui est excellent, Anthony Hopkins en avocat de la défense est au top est bien d'autre bien sur, les musiques donne très bien le ton du film,beaucoup de film ont abordé le sujet de l'esclavage est celui ci fait partie des culte qu'il faut avoir vue.
    CH1218
    CH1218

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 669 critiques

    3,0
    Publiée le 13 octobre 2015
    Steven Spielberg a partiellement raté le coche en réalisant de la sorte la mutinerie d’une cinquantaine d’Africains survenue en 1839 à bord du navire "La Amistad". Galvaudé par un scénario qui résume l’un des symboles qui mena à l’abolition de l’esclavage par près de deux heures de dialogues et de procès sur un total de 150 minutes, est bien trop réducteur. A part les intenses scènes d’introduction, superbement bien filmées par ailleurs, ainsi que du flashback des événements, terriblement dures et intolérables, le film assomme en dépit de quelques moments de sursauts où, heureusement, l’émotion parvient à (r)éveiller l’esprit. De plus, Djimon Hounsou est le seul à insuffler la force et la détermination adéquates à son personnage au milieu d’un casting 4 étoiles mal exploité. J’ai eu un sentiment quasiment identique avec « Lincoln », comme si le réalisateur ne savait pas aborder ce sujet-là autrement que par une mise en scène académique et bavarde, à l'image du long réquisitoire final.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 4 067 critiques

    2,0
    Publiée le 29 septembre 2015
    Je n'ai apprécié que le début et la fin. Le centre du film (2 heures) sont embourbées dans des dialogues et un procès interminables. S. Spielberg n'a pas approfondi plus que ça son affaire et n'a pris aucun risque sur le sujet. L'argumentation ne va que dans un sens et se résume en un mot : Liberté. Merci, chef. J'aurai aimé plus de scène à bord du bateau et autre chose qu'un simple procès sans saveur durant 2 heures qui m'ont paru interminable !
    Le sanglier d'Érymanthe
    Le sanglier d'Érymanthe

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 103 critiques

    4,0
    Publiée le 19 janvier 2016
    Un film qui avait tout pour devenir le "Liste de Schindler" de l'esclavage des Noirs aux États-Unis, mais qui reste sur une réputation assez mitigée et incomprise. Et c'est bien injuste, car le film a pour moi bien l'étoffe d'un chef-d’œuvre. Au-delà du scénario proprement dit, il faut souligner la qualité de la reconstitution et de la mise en scène. Le film donne une impression très spatiale et aérée, qui tranche étonnamment avec le futur "Lincoln" du même Spielberg, avec ses airs de séance de cours universitaire étouffante et interminable. Mais c'est bien pour son écriture avant tout que le film est une réussite. Amistad possède une très belle architecture scénaristique, avec certains choix intéressants : spoiler: la décision de ne revenir sur le calvaire des Noirs avant leur arrivée sur le sol américain qu'en flash-back vers le milieu du film ; le contraste entre les deux phases du procès, notamment à travers l'opposition entre l'explosion de joie qui accompagne le verdict de la première et la retenue qui accompagne celui de la deuxième. Plusieurs très bonnes scènes à noter, si on les envisage isolément : spoiler: les Noirs qui prennent le contrôle du navire au début, sans aucune expérience de la navigation en haute mer, et qui finissent par se faire duper ; la dite-scène du calvaire des Noirs après leur départ d'Afrique ; la découverte de l’Évangile par les Noirs (les chantres du politiquement correct crieront au scandale, mais c'est voir le mal où il n'est pas, car les Noirs ne se convertissent pas, ils gardent un regard très extérieur sur le texte) ; la plaidoirie de Hopkins. Enfin, et peut-être même surtout, il y a quelque chose de très intéressant tout au long d'une bonne partie du film dans la totale isolation linguistique des Noirs qui arrivent en terre américaine, avec notamment tout l'enjeu pour le camp qui cherchera à les défendre de parvenir à établir un contact. Voilà. Au pire, on pourrait reprocher au film sa tendance à un certain académisme, ce qui est quand même malheureusement inévitable avec Spielberg. Mais beaucoup de qualités néanmoins.
    hubertselby
    hubertselby

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 436 critiques

    3,0
    Publiée le 31 juillet 2015
    Spielberg réalise là un film sur l'esclavage avec tout le côté film bien marketé d'Hollywood qui plombe un peu le message du film. Disons que pour les puristes c'est un scandale et pour les amateurs de cinéma spectacle c'est tout à fait correct. Les acteurs sont tout à fait correct, Matthew Mcconaughey est un peu sous utilisé à mon sens mais il navait pas encore la crédibilité dont il jouit aujourd'hui. Morgan Freeman est bon, Anthony Hopkins s'en tire plus que bien. Le film démontre que l'humanité prévaut sur le commerce mais c'était loin d'être gagné. La sierra Leone fait peur à voir au XIX siècle. La reine d'Espagne une enfant qui ne comprend rien à la liberté puisque persuadé d'avoir tous les droits grâce à son sang. Le film montre un système judiciaire américain en plein labeur qui se cherche encore avec beaucoup de conviction.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top