Mon AlloCiné
Le Parrain
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
note moyenne
4,5
36369 notes dont 1382 critiques
75% (1034 critiques)
15% (208 critiques)
4% (58 critiques)
3% (47 critiques)
2% (21 critiques)
1% (14 critiques)
Votre avis sur Le Parrain ?

1382 critiques spectateurs

Guillaume T.

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 69 critiques

4,5Excellent
Publiée le 25/01/2017

Film qui est très bon mais peut être un poil surestimé. Oui les acteurs sont bons, très bons même ainsi que des dialogues et une histoire aujourd'hui connu de tous, mais il faut admettre que ce film a un peu vieillit ce qui peut rendre un visionnage difficile pour les néophyte du cinéma.

Gabriel J.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 35 critiques

4,5Excellent
Publiée le 23/01/2017

Quel chez d'oeuvre de Coppola et surtout qu'elle interprétation des acteurs !!! un senario très original des décors très bien fait et un jeux d'acteur époustouflant. Si vous n'avez pas encore vu ce classique n'attendez surtout pas pour le regarder !!!!!

Anonymous :)

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 508 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 23/01/2017

Après avoir tourné autour pendant de nombreuses années, j'ai enfin visionné "Le Parrain", à l'occasion de sa diffusion sur Arte. Et que dire de ce monument du septième art, frôlant la perfection à tous les niveaux et possédant encore un immense pouvoir de fascination 45 ans après sa sortie. Tiré du roman éponyme de Mario Puzo, déjà best-seller en 1970, la mise en chantier du film a entraîné de nombreuses protestations, et a finalement atterrit dans les mains de Francis Ford Coppola après que Sergio Leone ait décliné l'offre, préférant s'attaquer à la fresque "Il était une fois en Amérique". Connu pour avoir été l'un des principaux acteurs du nouvel Hollywood, Coppola réussit l’exploit de mettre en scène un opéra moderne, dithyrambique, atemporel, affichant d’emblée une date clef dans l’histoire du 7ème art, et conduisant le spectateur à l’introspection la plus brutale dans cet univers de gangster où la violence est légion. Rendant un hommage appuyé aux films policiers des années 30, le cinéaste donne une ampleur opératique à ce ballet de la violence. Préférant reconstituer avec précision les rites de la mafia, l’auteur délaisse volontairement l’action pure et se concentre plutôt sur les coulisses du crime organisé, suivant pas à pas les tractations entre les différentes familles. Le long-métrage pose la question de la valeur de la vie humaine à travers le déchaînement de violence dont font preuve les mafieux : fusillades, étranglements, tueries, femme battue, attentat à la bombe... Et que dire des dialogues, qui comprennent une multitude de répliques cultes tellement bien placées, et qui accentuent les séquences d'émotions. Mais "Le Parrain", ne serait pas un tel chef-d’œuvre sans la contribution majeure de la splendide musique de Nino Rota, ainsi que la participation d’acteurs au top niveau : Marlon Brando, avec sa voix cassée et son visage bouffi, a créé la figure ultime du mafieux, à la fois fascinant, terrifiant et émouvant. Al Pacino incarne le fils le plus gentil et séduisant avec une force incroyable, un jeune homme aux idéaux sacrifiés, absorbé par sa famille, à laquelle il sera à jamais lié. Enfin, tout le casting, de James Caan à Robert Duvall en passant par Diane Keaton, est dirigé de main de maître par un cinéaste décidément très inspiré. Portrait d'un père perdant peu à peu son fils prodige, "Le Parrain" est un chef d'oeuvre incontestable du septième art à la force émotionnelle inégalée.

stanleyk

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 11 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 09/01/2017

Le film parfait selon moi. Le plus grand Coppola. A voir et à revoir, une leçon de cinéma et de narration. S'il reste un film de Coppola, ce sera bien sur celui là, et pourtant, il en a fait d'autres des chefs d'oeuvres.

Broyax

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 608 critiques

4,0Très bien
Publiée le 06/01/2017

J'avais dû voir ce film en diagonale ou alors je ne m'en rappelais plus (les privilèges de l'âge) et tout ce que j'avais en tête, c'était l'incroyable numéro de Marlon Brando avec ses bajoues, sa voix de vieillard asthmatique et sa diction, son phrasé traînant, ses mimiques ou plutôt sa mimique particulière, cette moue perpétuelle qui le fait ressembler à Droopy... alors qu'il parle de respect, de service et d'offre... Le début du film m'a replongé illico dans ce qui paraît une satire du mafieux archétypal, le mafioso fondateur, le patriarche de sa tribu, en un mot : le parrain ! Drôle donc, hilarant même... puis les minutes s'égrènent, le personnage se précise et les heures passant (oui, presque trois plombes entières le bousin) la stature de Brando, imposante, s'impose d'elle-même : on ne rit plus, on se tait... et on admire. On respecte. A posteriori Brando apparaît alors comme le seul acteur capable d'imposer un tel respect à son rôle et à le rendre en fin de compte aussi charismatique qu'humain. Bien entendu, le reste de la distribution... n'est pas en reste avec sa pléthore de jeunes stars (dont Pacino et Caan) et ses rôles secondaires solides comme l'indispensable Robert Duvall par exemple. La mise en scène de Coppola s'impose également d'elle-même malgré sa tendance à s'étirer un peu trop : elle demeure tirée au cordeau, l'ensemble est cadré avec soin et monté avec intelligence. Bien entendu, Le Parrain ne serait pas ce qu'il est (une histoire de famille et de fureur) sans la musique enquiquinante de Nino Rota, habituellement abonné aux fariboles de Fellini mais qui livre et module ici deux thèmes nostalgiques et mélancoliques à l'envi. Le film a donc bien vieilli et ne vieillira plus et fait partie malgré ses tics, des "classiques".

Benoit P.

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 5 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 27/11/2016

Dans mon top de mes films préférés Surtout L introduction qui est pour moi énorme Quand au parrain, il est trop bien joué

Sir Boris G.

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 145 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 12/11/2016

"Le film à rallonge par excellence", voici les premiers mots qui me viennent après ces 3 heures de film... Mais comme c'est un monument du cinéma, il fallait que je le vois et vu la durée du film j'ai eu le temps de me faire un avis sans ambiguïté. L'histoire est assez chiante à suivre, d'ailleurs je me demande s'il y en a véritablement une plus concrète que "la vie d'une famille de mafieux", y a pas vraiment de fil conducteur concret qui nous maintienne sous tension. Il y a des bons moments c'est sûr, mais même les "réflexions" intéressante sur la vie de famille qu'on m'avait vendu ne sont jamais bien transcendantes. Il y a quand même deux choses absolument grandioses, mais ça ne sauve pas le film : L'image est vraiment magnifique, les paysages authentiques sont superbement mis en avant et le montage est régulièrement génial et en deuxième, Marlon Brando, pour son grand retour, rappelle à tous les cinéphiles qu'il est une légende parmi les légendes ! Dès son premier regard, le Don Corleone prend toute sa profondeur et chacune de ses apparitions à l'écran est époustouflante de charisme. Malheureusement on ne suit pas Brando durant les trois heures et sans lui le film s'avère assez plat dans l'ambiance et décousu dans l'histoire. Al Pacino se démarque quand même des autres acteurs (qui sont bons mais pas extra) avec une performance très convaincante qui marque les débuts réussis de la grande carrière que tout le monde lui connaît.

Jojo P.

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 15/10/2016

D'après les critiques sur ce film, Ultime chef-d'oeuvre de tous les temps , je n'ai toujours pas vu le parrain ,mais si j'ai du temps ,je pourrais peut-être le voir, je m'attend à voir un truc de ouf. Avec la famillle corleone ,d'après l'histoire.Je lui met direct 5 étoiles parce que je pense que je vais pleurer de joie.

Attigus R. Rosh

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 1 189 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 29/09/2016

Chef-d’œuvre de Francis Ford Coppola, sans doute un des films les plus importants de l'histoire du cinéma. Les acteurs sont absolument géniaux. Al Pacino est excellent, très juste et très sobre dans son rôle. James Caan est lui aussi très bon dans son personnage plus impulsif. Diane Keaton est très bien. Robert Duvall également. Talia Shire et John Cazale se débrouillent correctement. Quant à Marlon Brandon, il est absolument génial dans ce film. Il captive à chacune de ses apparitions à l'écran. L'histoire est très forte, très belle, reprenant génialement le schéma de la tragédie grecque. Même si au final, elle donne presque une belle image de la mafia en montrant que les mafioso sont des hommes, avec leurs défauts et leur code d'honneur (qu'ils respectent ou pas). Les personnages sont remarquablement écrits, Vito et Michael Corleone entrent au panthéon des meilleurs personnages de cinéma. La musique est splendide. Le film a beau être long, on ne s'ennuie pas une seule seconde. À voir absolument.

elodieyu

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 3 critiques

3,5Bien
Publiée le 11/09/2016

Grand classique du cinéma de gangsters et truands italiens de l'amérique des années de l'après guerre, j'ai pourtant entamé son visionnage sans le moindre a priori et la moindre attente. Un bon film en somme. Pour résumer brièvement, Coppola vous immerge dans le milieu des mafiosos à New York. Y co-existent plusieurs familles, chacune assignée à un district de New York où elles ont mainmise sur l'activité de la pègre, dans un climat de tension clanique et de conflits d'intérêt. Protecteur, patriarche, homme d'honneur pour certains, vil truand, hors la loi, bandit pour d'autres, le parrain est le nom donné au chef de file de la famille Corleone, une figure révélant les multiples facettes du banditisme. Ne vous attendez pas à des personnages froids et sans coeur jouant des faiblesses d'un système institutionnel qui se veut honnête. On y découvre, pour les novices comme moi, la déontologie de la profession criminelle: l'engagement inaliénable d'une promesse, le refus des bains de sang inutiles, la valeur éminente des liens de sang, l'omerta, la défense des honneurs d'une famille, la juste réciprocité des peines par la nécessité de la vengeance. Le parrain, tel qu'il apparaît dans le premier opus de la triologie de Coppola, révèle une humanité détonnante par le rôle de protecteur relativement pacifiste qu'il revêt. L'élément déclencheur de l'intrigue débute sur une tentative d'assasinat échouée du parrain, perpétrée par une famille adverse, alors que ce dernier refuse catégoriquement de s'ouvrir au trafic de stupéfiants émergent pour quelconque raison de probité morale. Son fils, Michael (interprété par le bientôt célébrissime Al Capone), pourtant resté en retrait de l'activité familiale dont il essayait de s'éloigner, décide de le venger en tuant le chef de file de la famille meurtrière avant de s'exiler en Sicile pour se faire oublier. A partir de cet instant, nous suivons son ascension dans le milieu de la pègre et son adhésion progressive aux valeurs d'un univers qu'il méprisait tant. Le rythme du film pourra vous sembler un peu lent alors que nous sommes habitués aujourd'hui à des films plus économes en temps. A bien des égards, Le Parrain me rappelle le format d'une série télévisée dans la mesure où il se déroule sur le temps long (plusieurs dizaine d'années) et met en scène une multitude de parcours de vie différents dans la famille Corleone. Le personnage principal; Michael Corleone, est révélé au fur et à mesure sans que cela ne soit évident au début du film. L'ambiance de la mafia sicilienne en Amérique est reproduite à merveille, sans éléments superflus, et l'intrigue étonne par son réalisme et son déroulement non linéaire. Pas d'effusion de sang inutile et pourtant le réalisateur ne lésine pas sur la cruauté des règlements de compte. Pas d'hyperboles dans la représentation de l'univers mafieux. Pas de personnage complètement déglingué en soif de violence. En revanche, on y trouve des esprits calculateurs, rationnel, où la stratégie prévaut sur les actions pulsionnelles. Le jeu d'acteur est très bon, c'est indéniable. Pourtant, je dois l'avouer, il m'a fallu un certain temps avant d'entrer pleinement dans l'atmosphère du film. Le monde féminin y est clairement en retrait, cantonné à des rôles très secondaires. La prééminence d'un jeu de conflits d'intérêt plutôt que d'actions franches m'évoquait 2h30 de visionnage relativement ennuyeux; mais le reste du film m'a plutôt convaincue.

thxoptimizer

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 1 171 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 04/09/2016

Une grande histoire, un casting fabuleux et une musique intemporelle. La longueur du film se justifie par la quantité de choses présentes dans le récit qui est un cas d'école pour la qualité de sa construction.

gizmo129

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 516 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 27/08/2016

Un chef d’œuvre ! Les 5 premières minutes sont exceptionnelles et nous plongent d'entrée dans cet univers sombre fait de fortes personnalités. Marlon Brando en parrain est exceptionnel, il possède un charisme incroyable et est entouré de nombreux d'acteurs de qualité et notamment un tout jeune Al Pacino... L'interprétation est magistrale, la musique magnifique et marquante, la qualité de la réalisation est superbe, les rebondissements sont marquants, on est plongé dans le film durant 3h sans temps mort. Ce film est un classique, l'un des meilleurs films qui soit, il est a montré dans toutes les écoles du cinéma, le film frôle la perfection.

Dead-for-Someone

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 484 critiques

4,0Très bien
Publiée le 23/08/2016

Véritable icône du cinéma américain, le Parrain est une adaptation du roman de Mario Puzo sur l'une des plus puissantes famille de la mafia aux États-Unis, les Corleone. Alors qu'il rentre des combats contre l'Allemagne nazie, le cadet de la famille Michael Corleone va devoir prendre la succession de son père et protéger ses proches des familles rivales et des forces de l'ordre qui veulent sa chute... La réalisation est superbe, très précise avec des prises de vue vraiment superbes. Le scénario est bon, avec son lot d'assassinats, de trahisons et de machinations en tout genre. Mais c'est vraiment pas facile à comprendre, faut suivre ! Le acteurs sont vraiment excellents, incarnant des personnages très complexes, montrant le côté humain d'hommes qui sont prêts à tuer de sang-froid et rendant attachants les pires bandits qui soient La photographie est merveilleuse, la lumière est d'une beauté à couper le souffle et la couleur est juste parfaite. Le montage est percutant et inventif, donnant naissance à des scènes époustouflantes (le baptême vers la fin du film). Les décors et les costumes sont superbes, retranscrivant l'époque à la perfection. La musique est culte et d'une grande beauté. Toutefois, le film a quelques longueurs et comme dit précédemment, le nombre d’intrigue et le nombre de personnages rendent le tout difficile à comprendre à certains moments. Le Parrain a marqué à sa sortie et n'a pas pris une ride 44 ans après. Un grand moment de cinéma.

Toto INF

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 451 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 17/08/2016

En un mot : mythique. Le Parrain est LE film sur la mafia. Début d'une trilogie éponyme, monumental, ce premier opus est un chef d'œuvre. Le scénario est incroyable, et la multitude de personnages rend le récit plus que palpitant. Les scènes légendaires s'enchainent. Le jeu d'acteur est dingue, la bande-son cultissime, l'univers plus que soigné. Bref, rien à redire. Un classique du cinéma.

Le Barlou Incompris

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 133 critiques

4,5Excellent
Publiée le 05/08/2016

Francis Ford Coppola livre avec The Godfather non seulement un véritable chef-d'œuvre du genre en terme de film de mafieux, mais une histoire qui se révèle être bien plus que cela en devenant un véritable labyrinthe tragique d'histoires de familles et de sang. Dès les premières minutes, le film nous met dans l'ambiance en nous exposant le personnage de Don Corleone, divinement interprété par Marlon Brando. Le parrain est à l'écoute de ses amis, reste calme, subvient aux besoins de sa famille, et la narration donne un indice sur la suite de l'histoire (le service). Exposition parfaite. Et tout le long du film, on en apprendra toujours plus sur cette famille sicilienne dont les liens sont très forts et qui est le fil conducteur de tout le long-métrage. Au niveau de la réalisation, Ford Coppola sait être tendu (la scène du restaurant) et émouvant quand il le faut (la dernière scène où le Don Vito s'adresse à Michael, joué par Al Pacino). La photographie est magnifique avec de somptueux jeux de lumière et la bande originale est sublime. Personnellement j'ai une préférence toute particulière pour la dernière réplique du film qui sonne comme un couperet. Chef-d'œuvre, à voir absolument.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top