Mon Allociné
Le Parrain
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
4,6 33686 notes dont 1338 critiques
75% 1002 critiques 15% 196 critiques 4% 51 critiques 4% 48 critiques 2% 21 critiques 1% 13 critiques

1338 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Par les membres ayant fait le plus de critiques
  • Par les membres ayant le plus d'abonnés
Florent B.

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 340 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 30/06/2015

Un grand film, magistralement mis en scène et fort bien interprété. De la musique aux décors tout est culte. Le Parrain est vraiment un chef-d'oeuvre du cinéma. Marlon Brando et Al Pacino sont tout deux excellents. Bref un symbole du septième art.

john_mc_clane

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 43 critiques

4,0Très bien • Publiée le 28/06/2015

Le parrain est parfois considéré comme le plus grand film de tous les temps . Alors je pense que ce postulat est discutable mais une chose est sûre : le parrain est un chef d'œuvre . D'un point de vue esthétique le film est superbe, les cadrages et la photographie sont splendide, de plus le jeu sur l'ombre et la lumière (représentant respectivement le milieu de la pègre et le milieu de la famille) est extrêmement bien rendu . La musique est superbe et les acteurs sont excellents même si je trouve Marlon Brando a la limite de la caricature. Le film comporte des scènes très puissante (la scène du baptême) qui sont une combinaison parfaite de dialogue de musique de jeu et de montage . Le parrain est donc un magnifique film de mafia genre qui se développera énormément par la suite .

Je suis mort.

Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 15 critiques

?Nul • Publiée le 24/06/2015

Depuis tant d'années qu'on me stresse pour regarder ce film, je prend le temps. Et quelle perte de temps!! Ennuyeux, décousu, horriblement long et ridiculement lent (digne de tous les Coppola et fille), personnages sans intérêt, absurde sans le bon côté, à éviter pour les non-fans de cinéma ! Bande son sans intérêt non plus. Même pas angoissant ou bizarre, juste RIEN. Ouais ok, les 7 premières minutes ça laisse présager un univers étrange et intéressant, mais ça retombe vite. Évitez si vous n'êtes pas la "cible", à mon avis. Dommage je me réjouissais d'en regarder 2 ou 3 des ces Coppola mais là j'ai eu ma dose!

zormano

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 12 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 19/06/2015

La perfection à mes yeux, ce film est un chef d’œuvre. Répliques cultes à tout-va, scènes inoubliables, chaque acteurs est habité par son personnage. Bande son très bonne.

Jonathan Mele

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 731 critiques

3,5Bien • Publiée le 04/06/2015

Mariages, baptême, enterrement religieux, amen. Dans ce premier opus, on prend l'ADN de chacun : Marlon "don" Brando qui laisse sa place au jeune Al. le vieux classique dépoussiéré, montre qu'après 40 ans de vie, il a bien été plagié. Mais aussi montre la force d'un film qui ne circule pas dans le sanguinaire badass, mais le meurtre "justifié". Moi j'y trouve des défauts, qui sont ô paradoxe aussi ses qualités : sa longueur et son tempo, qui aujourd'hui ne fonctionnerai plus pour un public populaire.

Chuck Carrey

Suivre son activité 131 abonnés Lire ses 525 critiques

3,5Bien • Publiée le 23/05/2015

"Le Parrain" est un film de gangsters culte et le premier opus de la trilogie homonyme , l'une des œuvres les plus importantes de Francis Ford Coppola. Le cinéaste américain n'était alors pas encore connu. Il avait déjà sorti quelques films et venait de produire "THX 1138", le premier long-métrage de son ami George Lucas, qui fut un échec. Cela l'endetta et il accepta de réaliser l'adaptation du roman éponyme de Mario Puzo pour la Paramount. Bien lui en a pris car son film rencontra un immense succès, remporta 3 Oscars (dont celui du meilleur film) et le propulsa parmi les grands noms du Nouvel Hollywood. "Le Parrain" est une grande œuvre, autant pas sa durée (presque trois heures) que son importance cinématographique. Et c'est dans l'ensemble un bon film. On suit l'ascension de Michael Corleone, joué par Al Pacino, au sein de sa famille de mafieux. Malgré de nombreuses longueurs et baisses de rythme au fil du récit, l'histoire reste assez intéressante et plaisante à suivre. La réalisation y est très classique mais les acteurs sont très bons en revanche. Marlon Brando, qui gagna l'Oscar du meilleur acteur (qu'il refusa), y est certes imposant dans son rôle mais sa manière de parler, sans articuler, est parfois assez agaçante. La bande originale, composée par Nino Rota, est quant à elle de qualité. "Le Parrain" est donc un film culte qui a bien vieillis et que chaque cinéphile devrait avoir vu, mais qui souffre de longueurs et de baisse de rythme.

Kiwi98

Suivre son activité 148 abonnés Lire ses 137 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 28/04/2015

Opéra funèbre, tragédie intemporelle, descente aux enfers moderne, violence extrême, mise en scène littéralement dithyrambique, personnages sinistres. « Le Parrain », définitif chef d’œuvre de cinéma mafiosi, est plus qu’un film, c’est une fin, la fin du classicisme hollywoodien incarné par Marlon Brando et le début de la nouvelle dynastie Corleone interprétée par une solide distribution de remarquables acteurs. « Le Parrain » est aussi un face à face entre familles et tueurs, c’est une poétique ascension des mots au rythme inégal, qui frappe aujourd’hui de par sa sobriété, démarrant dans un plan séquence angoissant et vertigineux, témoin direct d’une maitrise impeccable, ou la caméra recule, où elle nous laisse dévisager un homme suppliant le parrain, un vieux déchet menaçant à la voix énigmatique que la caméra dévoile à son tour dans le sublime clair obscure, accompagné d’un chat, symbole d’une délicatesse perdue. Le parrain, c’est une ordure, et pourtant il est le personnage le plus attachant durant ces trois heures de film. Trois heures imprévisibles où la mort frappe à chaque instant, n’importe qui, n’importe où, trois heures de fascination qui tourne à la tragédie noire et sans pitié, nous faisant voyager de New York à la Sicile et les sublimes paysages italiens. Car « Le Parrain » commence par un mariage, passe par un enterrement, s’achève sur un baptême, révélant au passage Al Pacino. Francis Ford Coppola fait vibrer à travers ce ballet morbide ou les hommes s’éclipsent et les familles demeurent dans l’ombre du patriarche qui s’entretient entre la paix et la haine, qui fait la justice, qui laisse la mort le détruire petit à petit dans des séquences intimistes veloutées. Ici le meurtre, le sang, le mal, tout est banalisé, ainsi les crimes restent impunis, des hommes pleurent dans l’ombre et d’autres tombent parmi les oranges qui ne cessent de revenir. L’atmosphère et surveillée au grain, certain plan marquent de plein fouet, comme cette instant ou un homme pisse tandis que le passager de sa voiture se fait assassiner par une silhouette inconnue, quand la dorure des blés fait le contraste avec le ciel bleuté et la statue de la Liberté qui s’impose dans ce monde qui se déchire, comme une sublime allégorie d’une spirale infernale qui prend son ampleur sous nos yeux, ou encore également, ce chapitre qu’est la fusillade de Vito Corleone, orchestrée avec une maitrise sidérante, les oranges, les hommes qui arrivent avec des gros plans sur leurs pistolets, Fredo, son fils, qui tente de secourir le parrain mourant, mais qui laisse tomber son arme et pleure sur le trottoir. Enfin, « Le Parrain » est un portrait, sombre, fin, prenant la moindre ambiguïté comme une graine à conserver et qui couve la tragédie dans les quelques moments de bonheur familial. C’est le portrait d’une famille encrée dans ses traditions, mais qui agonise sous le coup du monde qui change. Et si l’intrigue devient parfois très confuse du fait de sa complexité, -car le milieu de la Mafia ne se résume pas à un procédé manichéen- le film garde intacte sa froideur, captivante et fascinante. Opéra gargantuesque, prodige purement cinématographique, chef d’œuvre intemporel. Finalement la seule offre que l’on ne peut pas refuser, c’est la vie…

CH1218

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 776 critiques

4,5Excellent • Publiée le 19/04/2015

Fascinant portrait d’une famille mafieuse italo-américaine, « le Parrain » est un monument mythique du 7ème Art. Ce film bénéficie d’un casting exceptionnel, même jusqu’aux rôles les plus insignifiants, emmené par Marlon Brando, James Caan, Robert Duvall et Al Pacino. La performance de ce dernier, alors quasiment inconnu, monte inexorablement en puissance au fur et à mesure que son personnage gagne en envergure et en intensité. C’est également l’éclosion d’un réalisateur phare du " nouvel Hollywood ", dont la mise en scène est ici d’une remarquable maîtrise. Au-delà de la beauté de ses plans, de leurs dimensions épiques à leurs violences, on peut lui reprocher toutefois quelques longueurs momentanées, malgré la solidité du scénario. Le thème musical de Nino Rota est somptueux. Cultissime.

Antony.M

Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 415 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 19/04/2015

Un Classique Instantané. Adapte du roman de Mario Puzo,le réalisateur Francis Ford Coppola livre l'un des plus grands films de l'histoire du cinéma et devenue une véritable référence culturelle dans le monde. Pour Commencer, la Réalisation est tout simplement somptueuse tout en étant accompagné d'une BO impériale qui est au service d'une Histoire Palpitant et Dense qui dépeint l'univers Violent et Brutal de la mafia en montrant l'ascension au pouvoir de la Famille Corléone. Ensuite le Long Métrage est rempli de Dialogues intelligents mais qui sont parvenu a être cultissimes sans oublier une multitude de Séquences mythiques qui ont marquer les esprits en réussissant a alterner les moments de réflexion en passant par les innombrables Scènes de Violence,de Tension et D'Action qui sont mener avec maestria tout en y conservant une touche Dramatique qui monte en puissance d'une façon sans précédant. Enfin le Casting est quand a lui Monumental grace notamment au comédien Marlon Brando qui interprète le mythique personnage de Don Corléone le parrain imposant et respectueux de la famille, sans oublier l'inoubliable Al Pacino qui est la véritable la révélation du film en interprétant son fils Micheal Corleonne qui prend de l'épaisseur pendant toute la durée du film tout en étant seconder par les excellents James Caan,Diane Keaton et Robert Duvall qui apportent une performance du tonnerre a ces personnages emblématiques.En Conclusion, Le Parrain est un véritable Chef D'Oeuvre de l'histoire du cinéma qui est a la fois Puissant,Romanesque et Poignant qui est également a classer au rang des meilleurs films de Gangsters qui pose les bases d'une Trilogie Flamboyante a voir et a revoir.

DundeeHeaven

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 8 critiques

4,5Excellent • Publiée le 15/04/2015

Adapté du roman de Mario Puzo, le réalisateur Francis Ford Coppola nous offre une réalisation hors norme, soignée et peaufinée jusqu'aux détails, en mêlant une histoire mafieuse avec une critique sur les dérives de la société et du système américain. Vengeance, trahison et manipulation, voici trois mots qui résument à merveille le "business" de la famille Corleone menée par le très doué Marlon Bronson alias l'humble Don Vito Corleone dans le cadre d'un New York lugubre des années 40. "Le Parrain" c'est également l'évolution de Michael Corleone (joué par le talentueux Al Pacino) qui passe d'homme simple voulant rien à voir avec l'entreprise familiale à un grand manitou réglant les comptes de la famille... Les personnages sont tous hauts en couleur et c'est vrai qu'on a presque du mal à trouver son préféré. Toute la force dramatique réside dans le jeu d'acteur exemplaire et sérieux. Le calme, la piété, la tristesse, la peur, toutes les émotions y passent et sont bien jouées. Le résultat est lent, tellement lent que ça peut en dérouter plus d'un avec de nombreux passages tirés en longueur (ceci dit c'est vrai que certains moments auraient pu être plus rythmées) au profit des nombreux dialogues intelligemment écrits, même cultes pour la plupart. Une atmosphère sinistre est créée tout le long du film au lieu de se concentrer bêtement sur les bains de sang. Un film d'exception possédant une longue liste de scènes cultes (la tête de cheval est un exemple parmi d'autres), une très bonne réalisation et une bande-son incroyable. Un défaut à lui reprocher serait la lenteur qui rend parfois le suivi pesant. En tout cas, un classique indéniable.

Les meilleurs films de tous les temps

  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse