Mon Allociné
Le Lorax
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
3,3 2200 notes dont 337 critiques
10% 35 critiques 21% 72 critiques 34% 113 critiques 20% 68 critiques 9% 30 critiques 6% 19 critiques

337 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Par les membres ayant fait le plus de critiques
  • Par les membres ayant le plus d'abonnés
Marie Anne C.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 07/01/2013

Excellent film qui force a réfléchir aux conséquences des déforestations et les musiques sont géniales !!! trés entrainante et l'histoire est amusante !!! les personnages attachant !

Cinephiloche

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 9 critiques

2,5Moyen • Publiée le 04/01/2013

Sympa avec un message écolo un peu poussé a l'extrême mais,c Dommage les chansons sont vraiment mauvaises

LoreleiXScorpio

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 84 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 03/01/2013

Sorti en Mars 2012 sur les écrans, Le Lorax, film d’animation de Chris Renaud (le créateur de Moi, moche et méchant), avait créé la surprise en prenant la tête du box-office américain. Ce curieux petit être écolo à moustache a depuis conquis le monde entier. Alors, tapage médiatique justifié ou non ? Le Lorax assume pleinement sa différence dès les premières minutes du film ; il surprend par son graphisme et son déluge de couleurs vives, très éloignés des dessins animés actuels, de tout ce que l’on voit régulièrement sur nos écrans. Savoir se démarquer de la concurrence face aux magnats de l’animation (Dreamworks et Disney en tête) était bien sûr la priorité de Renaud. Les teintes flashy, symbole d’un monde industriel et superficiel où aucun arbre n’a pu subsister, est évidement une idée sensas… Le problème, c’est que ces couleurs s’étendent aussi au monde du Lorax, sorte d’esprit protecteur version citrouille : son univers à lui, censé représenter la nature, semble bien vite tout aussi faux que la ville dans laquelle le héros, Ted, évolue. Dès lors l’omniprésence de tons (trop) vifs, qui parasitent l’écran, s’insinue comme une drogue psychédélique dont on peine à contrôler les effets. L’ensemble est de ce fait assez désagréable à regarder, renvoyant une image très toc que les personnages originaux ne parviennent jamais tout à fait à compenser. Le Lorax ne brille pas par sa réalisation ou ses décors – qui sont, avouons-le, d’une laideur repoussante – mais bel et bien par son scénario ! C’est la vraie surprise que réserve le film, c’est là où son vrai génie repose entièrement : conçu sur le mode des flash-backs (le Gash-pilleur raconte au jeune Ted ce qui a provoqué l’extinction de la nature), le scénario réserve de bonnes surprises. Loin des histoires contées habituellement aux enfants, Le Lorax se fait un devoir d’être à la fois écolo et amusant, d’inciter au respect de l’environnement, tout en évitant de dégainer un indigeste manuel vert à chaque plan. Par son humour décalé et ses aventures captivantes, le réalisateur pousse son public à embrasser la cause écologique. Ce qu’il fait avec assez de tact pour ne pas appesantir le récit. Bien qu’on puisse lui reprocher son dénouement un peu trop rapide, le résultat est une histoire universelle, drôle et touchante, où chaque personnage brille par son tempérament hors-du-commun mais étrangement actuel. Il y a bien sûr Ted (Kev Adams) : portrait saisissant de l’ado moderne, il s’intéresse d’abord aux arbres pour les beaux yeux d’une fille avant de réellement s’impliquer dans la sauvegarde de l’environnement ; puis il y a sa grand-mère, extravagante, totalement délirante, qui s’approprie chaque scène où elle apparaît ! Ensuite, le Gash-pilleur, jeune inventeur crédule allant jusqu’à anéantir la forêt pour les besoins de son entreprise et qui résonne tel un cruel écho au monde actuel, où la réussite individuelle prime sur toute chose. Le méchant de l’histoire est bien sûr un industriel sans scrupule, homme d’affaire coriace qui lutte contre le renouveau. Evidemment, le Lorax est le cœur même de l’histoire : lui et sa farandole de petits êtres mignons – oursons, poissons et oiseaux en tout genre – sont les porte-drapeaux inégalables de cette fable verte délirante. Le scénario réussit donc à prendre les devants sur le graphisme et c’est tant mieux ! Au final, s’il aurait pu soigner un peu plus l’apparence de son film, Chris Renaud remporte haut la main l’objectif qu’il s’est fixé : sensibiliser son jeune public à la cause verte. Les plus jeunes adoreront, leurs parents sans doute un peu moins mais tous devraient se mettre d’accord sur le fond : Le Lorax est une histoire originale, touchante de simplicité, comme on aimerait en voir plus souvent.

OldMartini

Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 720 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 02/01/2013

Correctement animé et fort d’une moralité de chaque instant, ce nouveau film de Chris Renaud (Moi, moche et méchant) part sur de solides bases, et montre très clairement les dérives écologiques actuelles. Sans paraître trop naïve, l’histoire est racontée avec cohérence et optimisme, sans en faire trop. Une fable qui a largement mérité sa réputation optimale.

Elborak

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 54 critiques

1,0Très mauvais • Publiée le 27/12/2012

J'ai vraiment été déçu. Je m'attendais à mieux de la part du realisateur de moche et méchant. Les graphismes sont très beau mais l'histoire est affligeante. Une fable écologique , rien de plus.

Nicolas S.

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 729 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 25/12/2012

Une jolie fable moraliste avec des couleurs chatoyantes et une touche d'humour. Dommage que le scénario soit ultraconventionnel : qui n'a pas déjà vu un film d'animation avec un ennemi nain et avide d'argent ? Et puis les personnages ne sont pas ce qu'on peut appeler le plus fouillé ... Heureusement, un effort a été fait sur les chansons afin qu'elles ne soient ni trop sérieuses ni trop naïves.

netilenva

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 84 critiques

3,5Bien • Publiée le 23/12/2012

Ah depuis le moment que j'attendais de voir ce dessin animé. Je peux dire que j'ai assez apréçié. On commence par des graphismes plutôt satisfaisants il faut dire : de beaux paysages aux décors très soignés, des personnages attachants et des couleurs vives qui en mettent plein la vue ! Un dessin animé bourré d'un humour qui porte toujours ses fruits et fera rire n'importe qui ! Un scénario attachant et bien fondé complète le tout. J'ai cependant été un peu déçue, je m'attendais à une fin fantastique, qui cloirait le film en beauté. Bon, à la place il n'y a rien eu de marquant, c'est vraiment dommage ! Donc, en bref : un beau graphisme éclatant, un scénario drôle et émouvant mais une fin pas assez poussée et apronfondie qui manque un peu de surprise ...

Cinevor

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 4 critiques

1,5Mauvais • Publiée le 23/12/2012

Un film d'animation au message écolo simpliste que les enfants de moins de 10 ans comprendront rapidement mais ne suivront probablement pas tant l'histoire peine à passionner. Ils accrocheront certainement plus aux mimiques rigolotes et aux jolies couleurs des décors. Heureusement, à cet âge là, on rigole aux gags les plus mauvais et on ne prête que très peu d'attention au manque de profondeur des personnages ou aux musiques commercialement "parfaites" et "entraînantes" (non, vraiment, ces musiques sont à chier et celui qui me dira le contraire subira ça en musique de fond tandis qu'il marchera vers l'autel à son mariage). Le personnage principal, qui s'avère être le Gash-pilleur, nous conte une histoire sans surprise et sans saveur dont on devine la finalité bien avant la moitié du film. Pas de bol, on va s'attarder sur cette intrigue des plus banales encore, et encore, et encore puisque son narrateur ne veut plus la raconter le soir venu. Le film s'enlise sur un terrain tellement plat où l'on cottoie un Lorax qui se voudrait le sauveur magique de la nature et des animaux mais dont la seule force est celle de sa grande gueule. Aucun pouvoir si ce n'est de se tirer la peau du cul pour filer aussi lentement que le scénario vers la fin. Un film à l'image du "kneed" dont il est question: ça à l'air cool alors on paye mais au final ça dévaste et on l'oublie. En fin de compte, peut-être déjà qu'à 10 ans le gosse se fera chier... Pour les plus vieux, FUYEZ PAUVRES FOUS !!!

PitchAndLove

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 16 critiques

4,0Très bien • Publiée le 19/12/2012

C'est orange, c'est coloré, c'est rempli de bons sentiments, c'est écologique, ça fait passer un message, y a des arbres en forme de sucettes et des animaux trop choupitropgnontoupitoupitou <3

Leyt

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 11 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 13/12/2012

C'est très moyen car l'histoire est vraiment enfantine ! C'est trop simple ! Sans vouloir tout gâcher : Spoiler: le personnage principal va voir une personne qui est la cause de tout le drame pour les arbres, et lui raconte une histoire en morceau ! Car, il devait revenir chaque jour pour savoir la suite de l'histoire ... Donc, c'est comme un conte ! Mais la fin est rempli d'action ! Au moment où vous allez vous endormir, paf ! On est plongé dans l'action, on est plus dans du conte ! Le début n'est pas super mais la fin rattrape ce début quelque peu ennuyant.

Les meilleurs films de tous les temps

  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse