Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Lili Marleen
note moyenne
3,6
132 notes dont 17 critiques
24% (4 critiques)
18% (3 critiques)
24% (4 critiques)
35% (6 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Lili Marleen ?

17 critiques spectateurs

Estonius
Estonius

Suivre son activité 209 abonnés Lire ses 3 164 critiques

2,0
Publiée le 27/05/2017
L'histoire est tout simplement mal racontée, l'auteur usant et abusant des ellipses y compris sur des aspects essentiels du récit (on ne saura jamais comment Mendelshon s'en sort, idem pour Willie). Sur le plan de la mise en scène, certaines (la gare) sont du niveau "kermesse de fin d'année". Quant à cette idée de couper les chants de Schygulla avec des images d'actualité, c'est d'un lourd. Il reste quoi ? Schygulla magnifiquement photographiée, c'est un peu juste pour faire un film. Une histoire intéressante mais très mal racontée
chrischambers86
chrischambers86

Suivre son activité 1033 abonnés Lire ses 10 093 critiques

4,0
Publiée le 09/05/2013
La grande Hanna Schygulla est une dèesse majeure dans le panthèon fassbinderien et le plaisir qu'on prend à l'ècouter chantèe le cèlèbre "Lili Marleen" est un plaisir immense, un rêve èveillè fort agrèable à la rètine et à l'ouïe! Comme toujours, on rencontre dans les films du maître Fassbinder des figures issues de toutes les classes et de tous les milieux sociaux telle cette chanteuse de beuglant imposant une chanson qui va devenir un hymne nazi! il est dommage que le mètrage a dèplu à sa sortie car c’est une oeuvre remarquable qui reconstitue en dètail la fascination du spectacle fasciste avec d’excellents mouvements de camèra! A vous donc de voir dans quel ètat d'esprit vous vous trouvez en visionnant "Lili Marleen" car on dècouvre, on essaie de comprendre, on s'interroge et on tente de se souvenir (chose facile avec une actrice de la trempe d'une Schygulla sublime et sublimèe). Le cinèma sert aussi à cela! On n'aimerait dècouvrir la version anglaise d'Arthur Crabtree avec Stanley Baker et Lisa Daniely dans le rôle titre...
I'm A Rocket Man
I'm A Rocket Man

Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 1 671 critiques

2,0
Publiée le 08/01/2017
Je n'ai pas accroché à ce film un peu trop froid et surfait à mon goût !! Les acteurs ne sont pas très bons, le scénario confus et mis à part la BO, c'est sans grand intérêt !!!
ffred
ffred

Suivre son activité 312 abonnés Lire ses 3 034 critiques

5,0
Publiée le 20/02/2007
Une magnifique histoire d'amour impossible dans l'Allemagne en guerre entre deux êtres que tout oppose : un riche suisse d'origine juive et une petite chanteuse de cabaret devenue la figure de proue du régime nazi. Une simple chanson de la 1ère guerre devient un des mythe de la 2ème, dans une magnifique mise en scène de Fassbinder. Une interprétation très prenante de Hanna Schygulla. Cette version romancée de la vie de la vraie créatrice de la chanson, montre bien que l'on peut parvenir à tout, plus par amour que par ambition politique ou idéaliste. Un chef d'oeuvre.
youfahakit
youfahakit

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 172 critiques

5,0
Publiée le 27/06/2009
La musique m'a toujours donné les frissons. Grand film.
Eselce
Eselce

Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 4 038 critiques

2,0
Publiée le 09/06/2017
La mise en scène ne paye pas de mine, le fameux chant "Lili Marleen" est souvent coupé et passé sur des scènes de guerre mal fichues et zappées, peu intéressantes. Le montage n'est pas formidable et l'accroche est assez difficile. Je n'ai pas du tout été charmé par l'actrice principale ni par son interprétation. Il y a pourtant des scènes et des chants qui auraient mérités d'être passés en intégralité, sans coupure. Le montage est trop irritant et gâche le contenu, pour moi. Je n'ai pas aimé.
ronny1
ronny1

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 509 critiques

3,0
Publiée le 30/04/2017
La grandeur de la propagande nazie filmée de la manière la plus kitch qui soit dans un décor monumental avec des moyens conséquents. Car la vedette du film est cette manipulation monstrueuse que Fassbinder décrit avec une distanciation évidente dans un roman de gare où tout est en toc, jusqu’aux voix des comédiens (mal) post synchronisées en allemand (la version originale est tournée en anglais). Cerise sur le gâteau (si j’ose dire) Hana Schygulla dont la technique vocale n’est pas à la hauteur du rôle, rend peu crédible le fait que Lili Marleen connut un tel succès auprès des soldats allemands, comme alliés, renforçant ainsi encore un peu plus cette impression que la seule place de l’ensemble est la poubelle. Sans jugement ni complaisance, Fassbinder nous montre ce nazisme à la fois grandiose, vulgaire et entièrement factice dont on pressant qu’elle mènera l’Allemagne à la ruine, la mort et le désespoir, jusqu’à la reconstruction qui ne laissera que mauvaise conscience à la génération immédiate d’après guerre à laquelle appartient le réalisateur (il est né le 31 mai 1945). De ce point de vue LILI MARLEEN est en quelque sorte un pré-quel de la trilogie MARIA BRAUN – LOLA – VERONIKA VOSS. L’immense succès du film prouve qu’il a été vendu sur un malentendu et, par conséquent, du faire pas mal de déçus.
weihnachtsmann
weihnachtsmann

Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 2 919 critiques

3,5
Publiée le 21/07/2016
L'histoire de cette chanson est aussi l'histoire de cette femme qui pourtant amoureuse à la folie de son compositeur juif tourne sans cesse autour des nazis et de ses dirigeant attirés par son charme dont l'actrice sait bien jouer d'ailleurs.... Fassbinder a bien trouvé dans ce sujet cette problématique et cette ambivalence très intéressante tout en gardant cette belle histoire d'amour contrarié jusqu'au final au ton mélancolique.
Ywan Cooper
Ywan Cooper

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 1 265 critiques

3,5
Publiée le 04/07/2016
Il aura fallu la modernité ambiante, celle qui a approuvé l'étrange style de Fassbinder aux Etats-Unis vers la fin de sa carrière, pour que lui-même se laisse aller à des œuvres propres et vraiment distrayantes comme Lili Marleen. Sans laisser de côté ni sa griffe dont on pense ce qu'on veut, ni un talent qu'il a indéniablement toujours eu, il livre ici quelque chose d'historique, plein d'émotions et de beaux costumes, qui ne pousse même pas à la nostalgie de ses autres réalisations tant le changement est énorme et bénéfique. Une belle tentative d'exorciser la guerre que l'Allemagne porte comme un boulet, avec l'audace d'afficher la Croix gammée en grand et souvent.
S M.
S M.

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 553 critiques

5,0
Publiée le 24/12/2013
"Lili Marleen" traite de l'improbable histoire d'amour entre un grand compositeur juif et une chanteuse allemande. L'actrice principale, Hanna Schygulla est formidable et touchante. Les plans, la lumière et surtout cette musique.. Splendides! Je continue d'explorer le cinéma de Fassbinder et je dois dire que ce dernier m'émerveille. Enième chef-d'oeuvre.
Max Rss
Max Rss

Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 1 520 critiques

3,0
Publiée le 27/08/2012
Ce film de Fassbinder est tiré d'une histoire vraie: la relation amoureuse entre Lale Andersen, chanteuse Allemande et le compositeur Rolf Liebermann. Le poème "Lili Marleen" fut écrit par un romancier Allemand qui était au front, une ode à l'amour car il était amoureux de deux femmes. Dans le film de Fassbinder, c'est son actrice fétiche Hanna Schygulla qui tient le rôle de Lale: elle incarne une artiste de cabaret à Zurich à la fin des années 30. Elle est amoureuse de Robert un militant de confession juive. Une relation mal vue par le père de ce dernier... Et puis arrive la fameuse chanson "Lili Marleen" tout d'abord un cuisant échec, devenue ensuite l'hymne de propagande Allemande. Tous les soirs les soldats mobilisés au front l'écoutent sur Radio Belgrade. Un succès dont va profiter Willie (Hanna Schygulla) pour devenir populaire et se faire des relations au sein du troisième Reich. Un succès et un engouement qui pourrait paraître comme une trahison envers Robert. Mais la fin apporte une révélation des plus inattendues. Fassbinder comme à son habitude nous propose une oeuvre poignante et complexe, mais celle ci n'est pas la plus inspirée du cinéaste Allemand, mais elle reste tout à fait honorable et mérite d'être découverte.
loulou451
loulou451

Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 498 critiques

2,5
Publiée le 08/09/2009
Un réalisateur surcôté, une histoire invraisemblable de bout en bout, des acteurs d'une pauvreté rare (Hanna Schygulla est tout simplement ridicule), un scénario entendu... Que reste-t-il de Lili Marleen ? Une chanson fabuleuse et les quelques fulgurances de Fassbinder au son de sa musique. Pour le reste, il vaut mieux oublier.
jimi_page
jimi_page

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 156 critiques

2,5
Publiée le 16/04/2009
Il y a dans ce film une sorte d'hyper-sensibilité de la part du réalisateur. Bien que cela conduise à quelques défauts (certains effets de style sont un peu trop appuyés, et trop souvent répétés), on se laisse porter par cette très belle histoire. Certaines scènes sont même particulièrement réussies. Ce qui me gène un peu plus, c'est que soient prises certaines libertés historiques. Sur cette période, ce n'est pas forcément bienvenu...
Flavien Poncet
Flavien Poncet

Suivre son activité 144 abonnés Lire ses 1 073 critiques

2,5
Publiée le 10/10/2007
Rainer Werner Fassbinder, héritier de-. De Douglas Sirk dans «Angst essen Seele auf» (Allemagne, 1974), c’est de Josef von Sternberg qu’il s’agît pour «Lili Marleen» (Allemagne, 1981). Davantage qu’un héritage de von Sternberg, c’est de Marlene Dietrich que «Lili Marleen» tire sa force cognitive. Bien qu’implicite, la correspondance entre Hannah Schygulla et Marlene Dietrich n’en est pas moins évidente, ne serait-ce que par la chanson Lili Marleen (initialement interprétée par Dietrich). Toutefois ce serait faire tort à Fassbinder que de n’y voir qu’un hommage abscons (a contrario de ce dont sont friands les cinéastes américains contemporains). Cinéaste du politique, Fassbinder met en scène une critique de l’Allemagne nazie parmi un mélodrame romantique. Si le traitement narratif et esthétique de cette critique demeure classique au sens où le détachement brechtien semble visuellement exempt de ce film, le contre-point du son relève la tiédeur des images et vitalise le sens du film. Sujet à des pointes musicales angoissantes qui reposent sur des stridences ponctuelles, la musique là se révèle bien souvent plus intéressante que l’image. Par ailleurs, l’image ne se manifeste fondamentalement intéressante que lorsque la musique de Lili Marleen vient s’assujettir aux affres de la guerre. A la douceur de la mélodie se superposent conflits d’ivrognes, bombardements meurtriers puis parterre nazi fanatique. Chacune des interventions musicales de la chanson forme un point cardinal de l’œuvre. Et entre ces points résident un certain flegmatisme, une dénonciation trop évidente pour être honnête. Tendant inconsciemment vers la fin du cinéma fassbinderien, «Lili Marleen», postérieur à l’œuvre somme qu’est «Berlin Alexanderplatz», n’est pas une trace de confort mais un traitement qui à se fonder sur la bande-sonore s’attiédit par une plastique et une narration des plus classiques, d’autant plus impertinente au cinéma de Fassbinder.
JamesDomb
JamesDomb

Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 1 060 critiques

4,0
Publiée le 10/05/2005
Il s'agit du premier film que j'ai vu de Fassbinder. Le réalisateur s'attarde à démontrer ce qui a fasciné l'Allemagne durant le III° Reich à savoir les symboles, le succès et la gloire. Il est flagrant de constater que le personnage de Lili Marleen est en fait le reflet du destin de l'Allemagne (le double et trouble jeu du personnage principal). Giancarlo Giannini est excellent, Hanna Schygulla a beaucoup de charme et assez crédible et la reconstitution historique exemplaire. Une évocation historique riche, intéressante, bien interprétée et réalisée.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top