Mon AlloCiné
    Mystères de Lisbonne
    note moyenne
    3,7
    346 notes dont 74 critiques
    23% (17 critiques)
    20% (15 critiques)
    24% (18 critiques)
    20% (15 critiques)
    4% (3 critiques)
    8% (6 critiques)
    Votre avis sur Mystères de Lisbonne ?

    74 critiques spectateurs

    conrad7893
    conrad7893

    Suivre son activité 133 abonnés Lire ses 823 critiques

    2,5
    Publiée le 20 février 2012
    2 films en un plus de 4 h de visionnage pour les amateurs saga familial sous le ton narratif chaque personnage y passe et explique ses vies cachées, ses souffrances, ses plaisirs flash backs nombreux on s'y perd un peu le fil conducteur un garçon en quête d'identité
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 313 abonnés Lire ses 1 746 critiques

    4,0
    Publiée le 7 décembre 2011
    De Raoul Ruiz, je ne connaissais que le très maniéré Klimt, sorte d'exercice de style pictural particulièrement agaçant... Avec Les Mystères de Lisbonne le cinéaste semble avoir troqué ses effets ciné-brocante pour une maîtrise formelle à la fois moins chichiteuse, plus constante et mille fois plus impressionnante que dans le précédent film. Sorte de monstre narratif s'étalant sur plus de quatre heures, d'un agencement tenant du prodige, d'une efficacité presque addictive, Les Mystères de Lisbonne est un authentique chef d'oeuvre d'ampleur. Multipliant les récits pour mieux les rassembler, conférant à son film-fleuve le souffle d'une saga palpitante, Raoul Ruiz est ici digne des plus grands maîtres de l'épopée cinématographique. Parvenir à tenir en haleine le spectateur sur une telle durée, avec autant de sobriété et de virtuosité, cela relève tout simplement d'un gigantesque talent. L'une des expériences visuelles les plus impressionnantes de l'année 2010, de quoi vous bouleverser pendant un bon moment. Extraordinaire, remarquable et inoubliable.
    vinetodelveccio
    vinetodelveccio

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 596 critiques

    4,5
    Publiée le 18 décembre 2011
    Une fresque éblouissante. On se perd avec délice dans les méandres de ces récits entrecroisés et ficelés par un Raul Ruiz exceptionnel. La caméra tournoie, et le réalisateur nous offre à chaque plan un vrai délice de cinéma. Une expérience à vivre.
    Myene
    Myene

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 338 critiques

    3,5
    Publiée le 26 août 2013
    Je me suis démenée pour voir ce film qui marque la folle détermination d'un RUIZ a l"apogée de sa démarche La longueur du film a rendu sa diffusion aléatoire!!! Je suis restée un peu sur ma faim apres l'avoir "attrapé" en salle j'usqu'a ce que je puisse accéder grace à Arte à la version intégrale nettement supérieure!
    Vareche
    Vareche

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 175 critiques

    5,0
    Publiée le 28 août 2013
    On ne peut pas raisonnablement continuer à louvoyer, les mystères de lisbonne est l'une des plus belle adaptations littéraires au cinéma, aussi belle et exigeante que la version du Feu Follet de Malle ou que l'adaptation au combien fantasmatique de Proust, par le même Ruiz, et c'est sans doute parce que Carlos Soboga a écrit un modéle d'équilibre dramatique. Oeuvre d'une beauté hypnotique, l'ouvrage phare de Castello Blanco était une merveille d'exubérance mystique, à la mode balzacienne, un sacré challenge pour Paolo Branco d'unir le complétement ouf raoul ruiz, au trés sérieux adaptateur de l'oeuvre (lui même trés bon écrivain !) Carlos Soboga. Paris génial, qui annonce un autre chef d'oeuvre injustement oublié par nos distributeurs, LA NOCCE DE ENFRANTE, dernier film de Ruiz, bien que pour nombre de ses fans, les mystères semblent avoir prit ce titre. Les mystères sont peut être l'oeuvre la plus riche et abouti du Ruiz des années 2000, elle fait écho par endroit à ses oeuvres de la reconnaissance publique (l'Oeil qui Ment, Généalogie d'un crime, Klimt, Le Temps retrouvé, Les âmes fortes), par leur aspects romanesques classiques (entendues comme "moins baroques", voir l'ile au trésor ou sept vies et une seule mort), bien qu'en même temps elles pervertissent insidieusement leur aspect premier, c'est la théorie ruizienne, en détournant l'attention du spectateur des enjeux principaux de l'action, on lui laisse la liberté de s'en détacher. C'était génialement tout le propos du livre originel, raconté le destin tragique d'une lignée, pour mieux nous en détourner et porter le regard sur des personnages absurdes et picaresques, qui font l'histoire, mieux que ceux qui croient la faire. Emprunt de magies, de chiméres et de malignité, l'oeuvre de ruiz offre un écrin puissant aux interrogations de Castello Branco, le mal ne se cache t'il pas plus profondément dans les apparences de la vertu et du renoncement le plus dévoué ? Réellement prodigieux, Ruiz enrichi l'oeuvre original (ce qui est d'une rareté!!) par son propre questionnement sur ce mauvais génie qui dirige le monde, et maintien un voile d'illusion, une étreinte amere, sur les destinées funestes de nos cadavres vivants. La version TV, est plus belle encore, alors, de quoi ne pas dépérir en cas de disette...
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 446 abonnés Lire ses 3 531 critiques

    1,0
    Publiée le 21 juin 2011
    J'ai rarement vu un film aussi long et ennuyeux, plus digne d'un téléfilm feuilleton... Si la reconstitution d'époque est réussie et les acteurs jouent bien l'histoire en elle-même finit par lassée. En effet soit c'est trop alambiqué même pour un film de plus de 4h et il aurait fallu en faire feuilleton télévisé (de luxe peut-être mais le film nous offre la même chose) soit il fallait laissé de côté bons nombres de coïncidences et autres concours de circonstances pour alléger un film beaucoup trop dense. Le cinéma s'évapore pour laisser place à un feuilleton télé. Outre le fait que le rythme soit monotone et sans grand romanesque le film finit par tuer le temps autant que le notre.
    Sergio-Leone
    Sergio-Leone

    Suivre son activité 119 abonnés Lire ses 1 064 critiques

    2,0
    Publiée le 18 février 2011
    Il va sans dire qu'il faut un entraînement mental avant de partir pour 4H26 de film, la première partie grandiose laisse pourtant espérer que le temps passera sans s'en apercevoir avec un travail sublime des cadres, une caméra flottante et aux mouvements gracieux, une mise en abîme avec la peinture et une histoire présentant un destin semble t-il hors du commun. Mais voilà, patatra, la deuxième partie expédie tout avec fracas dans une interminable suite de personnages plus ou moins intéressants jusqu'à en perdre le spectateur qui espérait un film épique sur la vie du petit garçon. On est loin d'un Barry Lindon mais plutôt proche d'un interminable feuilleton de série télé extrêmement bien filmé il faut le reconnaître (bien que la deuxième partie ne soit pas aussi époustouflante que la première). Le film s'attarde trop sur des personnages comme la duchesse de Cliton ou le père de père Dinis et le scénario devient vite indigeste pour le spectateur.
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 215 abonnés Lire ses 354 critiques

    3,5
    Publiée le 22 juin 2017
    Raoul Ruiz rappelle avec ses "Mystères de Lisbonne" à quel point le récit peut être source de plaisir. Autour du destin de Pedro da Silva sont narrées les histoires tragiques de personnages qui ont eu une incidence plus ou moins forte sur la trajectoire du garçon : ces révélations sont surtout faites de désillusions sentimentales et mettent en évidence un goût prononcé pour le travestissement et pour le coup de théâtre. Chaque épisode des "Mystères de Lisbonne" réserve d'ailleurs au moins une surprise, laquelle consiste surtout dans l'élaboration des rapports évolutifs entre des personnages qui eux-mêmes changent au fil des ans, possèdent diverses identités et fonctions, à l'image du Père Dinis ou d'Alberto de Magalhães. La virtuosité narrative est brillamment mise en valeur par celle de la mise en scène dans la mesure où la caméra aérienne de Ruiz se place le plus souvent entre deux couloirs, coulisse entre les pièces et se met à distance des personnages, un moyen de suggérer que ceux-ci sont sans cesse épiés. Mais l'inventivité formelle et scénaristique impressionne tellement qu'elle est au détriment d'une émotion qui émerge seulement lors des dernières minutes de l'oeuvre, au point que l'on regrette que Ruiz n'ai pas plus tôt accompagné sans retenue ses personnages.
    Petit-doigt
    Petit-doigt

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 50 critiques

    5,0
    Publiée le 9 janvier 2011
    J'en sort. C'est un film magnifique! j'étais un peu réticent devant le genre film d'époque mais déterminé après les louanges que lui ont tressés la critique. Ils avaient dit vrai, 4h30 (avec entracte) sans que mon attention ne faiblisse, c'est dire. Mais comment relâcher son attention alors que ce qui se raconte à l'écran est si intime et décisif dans le destin de chacun des personnages, nous étions suspendu à leurs lèvres. j'en suis ému rien qu'à y repenser. De plus l'intérêt pour l'histoire est sans cesse renouvelé par une nouvelle ramification, grâce à un art de la narration et de la dramaturgie d'un raffinement rare! En fait tout dans ce film n'est que raffinement. Je n'ai pas ressenti la moindre emphase, pas le moindre manichéisme... Bref! Un chef-d'œuvre envoûtant. Si vous êtes un vrai cinéphile, courrez-y, sans quoi le dieu du cinéma ne vous le pardonnerais pas.
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 1 266 critiques

    3,0
    Publiée le 6 juin 2012
    Tourbillon romanesque des passions humaines. Scolaire mais savoureux.
    jfharo
    jfharo

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 1 232 critiques

    2,0
    Publiée le 2 novembre 2010
    Des mystères biens cons -cons , une mise en scène ampoulée et amidonée , des acteurs loin d'être succeptibles d'apporter aucunes émotions ,bref un écceuil qui laisse dubitatif tant la presse crie au chef-d'oeuvre ?.
    Parkko
    Parkko

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 2 020 critiques

    3,0
    Publiée le 21 août 2013
    Je comprends tout à fait qu'on puisse faire des louanges à ce film. Il y a un tel romanesque là dedans (rien que le fait que ça dure 4h26...), avec ces personnages haut en couleur, ces rebondissements, ces costumes, ces trahisons, ces histoires d'amours impossibles, ces enfants orphelins etc etc. Mais je n'ai jamais réussi à vraiment me plonger dans ces mystères de Lisbonne (pourtant en 4h26 on a le temps...) mais surtout, j'ai eu l'impression d'assister à un sous Barry Lyndon. C'est peut-être idiot, mais ça m'y a fait beaucoup pensé... mais en moins bien. Y a des plans très beaux, comme dans le film de Kubrick, mais y en a des vraiment pas terribles, et puis la musique est décevante. Et puis également les comédiens, y en a certains qui sont pas du tout convaincants. Du coup j'ai l'impression d'avoir déjà vu ce film, mais en mieux.
    Christoblog
    Christoblog

    Suivre son activité 378 abonnés Lire ses 683 critiques

    5,0
    Publiée le 24 octobre 2010
    Ouah ! L'idée de passer 4 heures 26 dans une salle de ciné pour regarder le même film m'inquiétait un peu. Ou le film est bien, et c'est le pied. Ou il est ennuyeux, et c'est le calvaire absolu. Heureusement le dernier Ruiz est un bijou et on ne s'ennuie pas une seule seconde. Au niveau de la forme, c'est d'un grand classicisme. Ruiz a remisé ses effets au placard. Enfin presque : subsistent ici ou là une plongée ou une contre-plongée intégrale, un regard caméra étonnant, un effet de surimpression, une image déformée. Mais globalement Ruiz utilise sa caméra comme un pinceau qui caresse les acteurs : lents et courts travellings circulaires ou transversaux, caméra qui traverse les murs à l'ancienne. On est dans du classique, mais très haut de gamme, loin d'une qualité de téléfilm (et même si le film va être montré en épisodes sur Arte). Les cadres y sont éblouissants et certains mouvements de caméra absolument virtuoses. Sur le fond, l'épopée à laquelle nous convie le film est un délice qui rappelle volontiers l'atmosphère des romans de Dumas. On y croise un jeune orphelin qui découvre progressivement la vie des gens qui l'entourent, un prêtre qui ne l'a pas toujours été, une jeune femme française prête à tout pour se venger d'un homme qui l'a abandonnée, un brésilien qui n'en est pas un, un mari qui s'acharne à faire mourir sa femme à petit feu, un père qui finit aveugle après avoir raté son suicide, etc. Comme dans les Mille et une nuit, ou dans Le manuscrit trouvé à Saragosse, les histoires de chacun s'enchaînent en se répondant, se complétant comme un puzzle parfait et diabolique. On n'en finirait pas d'énumérer les symboles d'espionnage, d'observation, d'illusion, de malentendu que recèle le film : c'est un festival de faux-semblants romanesques. Celui qu'on croit être méchant s'avère pardonnable ou même innocent, et inversement. Tout cela est conté merveilleusement par un cinéaste qu'on sent au sommet de son art, débarrassé de ses coquetteries et entièrement concentré sur sa substance narrative. Les acteurs et actrices (Clotilde Hesme et Léa Seydoux en tête) sont admirablement dirigés. Un beau moment si vous aimez l'ambiance XIXème et les intrigues feuilletonnantes. D'autres billets sur Christoblog : http://chris666.blogs.allocine.fr/
    Durakuir
    Durakuir

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 233 critiques

    2,0
    Publiée le 21 octobre 2010
    C'est un film qui pour une durée si longue s'avère vraiment moyen et ne parvient pas à captiver le spectateur jusqu'au bout. L'apect film d'époque est intéressant (les costumes, les personnages) mais ça tombe vite dans la surdose de romanesque. Même si la fin du film rétablit la cohérence du scénario, ça reste "too much" !
    Cinephille
    Cinephille

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 403 critiques

    5,0
    Publiée le 23 octobre 2010
    Mazette ! Quel film...mais quel film !! Mon premier 5 étoiles de l'année et 4h30 d'enchantement. Qu'il s'agisse du scenario très bien fichu, du casting et de la direction d'acteurs nickel, de la sublime photographie (big up pour Szankowski) et de la mise en scène intelligente et inventive, il n'y à rien à jeter. Le Temps retrouvé qui était déjà une sacrée prouesse semble être une esquisse de ce chef d'oeuvre que sont les Mystères de Lisbonne. Une autre source de vif plaisir c'est d'avoir du faire 2 salles pour pouvoir le voir car chaque séance des 3 salles parisiennes est complète. Comme quoi un film exigeant et hors-norme question longueur, peut parfaitement trouver son public. Je souhaite vivement une longue et belle carrière à ce film. Ce serait si mérité pour Raul Ruiz et Paulo Branco.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top