Mon AlloCiné
5 centimètres par seconde
note moyenne
4,0
495 notes dont 54 critiques
24% (13 critiques)
39% (21 critiques)
17% (9 critiques)
15% (8 critiques)
4% (2 critiques)
2% (1 critique)
Votre avis sur 5 centimètres par seconde ?

54 critiques spectateurs

Pauline G.

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 543 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 26/03/2014

Makoto Shinkai tente ici de rendre poétique une situation banale et sans grand intérêt, deux adolescents séparés par le déménagement de l'un des deux. Il s'acharne pour ça à surdramatiser le récit, en investissant la forme au détriment du fond, du rythme, des identités des personnages, etc. Le film est finalement long, mou et fade. Dommage, parce que les dessins sont très beaux.

Diwi B.

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 7 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 30/08/2013

Makoto shinkai signe avec 5 cm par seconde un film d'une extrême sensibilité, à travers ses 2 personnage principaux. Les dessins (surtout ses backgrounds) sont justes hallucinent de beautés. Un chef d'oeuvre à conseiller à tous les fan d'animation japonais et les autres.

Crow75019

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 76 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 26/03/2014

5 centimètres par seconde est un poésie discrète qui construit son cheminement mélancolique aussi lentement que tombent les fleurs de cerisiers... Makoto Shinkai signait ici ce qui reste a ce jour probablement sa plus belle œuvre mais aussi très certainement l'un des plus beaux films d'animation de ces 15 dernières années. Loin des romances conventionnelles qui veulent que l'amour trouve toujours une manière de rebondir, ce film déroule les saisons d'histoires impossibles transcendées par des paysages merveilleux (véritable signature du maitre Shinkai) et une musique très présente mais jamais envahissante (la chanson du final en est l'apothéose et nous transporte d'émotion) Beaucoup de pudeur et de retenue pour un film qui de par sa beauté formelle et son propos n'aura pas besoin de plus pour vous faire exploser le cœur. 5 centimètres par seconde est un chef d’œuvre a voir et a revoir... Comme tout poème brodé avec amour, Il ne perdra jamais rien de sa pertinence.

Fleuve N.

Suivre son activité 2 abonnés Lire sa critique

4,0Très bien
Publiée le 24/11/2013

Un superbe film et une animation splendide. Penser cependant à vous fournir en antidépresseur...

SothaSil

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 118 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 20/04/2014

5 centimètres par seconde raconte la relation entre deux personnages, Takaki et Akari. Leur amitié d'enfance évolue en histoire d'amour, malheureusement contrariée par leurs déménagements successifs et par le passage du temps. Le film, centré sur Takaki qui n'arrive pas à se détacher de ses sentiments pour Akari, est découpé en trois parties (enfance, adolescence, âge adulte). La première, présentant l'histoire d'amour, est assez mièvre. C'est dans la deuxième que le film fait vraiment mouche. Makoto Shinkai abandonne l'univers hivernal, sombre et urbain dans lequel évoluait l'amourette plutôt banale, pour construire une atmosphère douce et mélancolique dans la chaleur des nuits d'été sur l'île de Tanegashima. La solitude apparaît alors bien comme le thème central du film, ce que confirme la troisième partie (courte, un épilogue plutôt optimiste). Comme dans les autres animés de Makoto Shinkai, les graphismes sont époustouflants. Les compositions de Tenmon, magnifiques, présentes tout au long du film, participent grandement à la sensibilité qui s'en dégage. Au final, 5 centimètres par seconde est un film agréable, doux, apaisant, mais desservi par une première partie faiblarde et un scenario aux enjeux limités.

TchangKou

Suivre son activité Lire ses 95 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 03/09/2018

A voir les notes et commentaires, j'ai l'impression de ne pas avoir vu le même film. C'est bien simple, je ne me suis jamais autant ennuyé devant un film d'animation. Les différents narrateurs récitent ce qui semble être le journal intime d'un(e) ado mais l'atmosphère n'y est pas du tout, c'est d'une lenteur inconcevable (La princesse Kaguya est un film d'action en comparaison). Une version intellectuelle et sans âme de la mélancolie, ce qui est un monumental paradoxe. Le scénario doit tenir tout entier sur une page A4, et écrit gros. Quand je vois la profondeur et la magie de Your Name, du même réalisateur, chef d'oeuvre parmi les chefs d'oeuvre.. La comparaison n'est même pas possible. J'ai également beaucoup aimé The garden of words et j'ai trouvé Voyage vers Agartha plutôt bon aussi. Le film est divisée en trois parties et j'ai miraculeusement réussi à le finir. Si comme moi, vous vous ennuyez au bout de 15 minutes, arrêtez-là, c'est comme ça tout le long. 1/5 pour l'animation qui est belle

Chang L.

Suivre son activité Lire sa critique

3,5Bien
Publiée le 17/04/2018

J'ai souvent entendu crier au chef d’œuvre pour 5cm par seconde. Au final....non désolé ce n'est pas un chef d’œuvre, c'est un bon film ni plus ni moins, l'histoire est assez banal, des enfants qu'on voit grandir et surtout Tono dans les faits et c'est tout. Spoiler: La première partie est assez mignonne, la deuxième histoire le suit au lycée et la troisième histoire on les retrouve adulte ou Tono est devenue négatif et sombre et Akari fiancée a lambda character a deux balle en back ground Et je ne vois pas ce qu'il y a de poétique dans ce film en fait, les dessins sont très beau, les paysages sont sublime, le thème du temps aurait pu être poétique...si le film aurait prit une autre direction Au final ce film n'est pas poétique, pire on voit surtout Tono devenir de plus en plus sombre déjà dans le chapitre 2 puis dans le chapitre 3 ou il quitte son travail et perds pieds littéralement devenant un neet, dépressif et négatif De plus il y a d'énorme trou de cohérence dans ce scénario que désolé rien que ça lui enlève d'office son soit-disant rang de chef d’œuvre sans même parler du développement des personnages, Tono a le numéro d'Akari a la fin de la première histoire et par la suite on nous dit, "ils se sont perdu de vue jamais contacter" ah bon Oui c'est une extrapolation mais a la fin dans le chapitre 3 les deux se rappel de l'autre avec nostalgie et tristesse, donc je vois pas pourquoi ils ne se seraient jamais contacter, il n'y a aucune logique a ce développement. Une dispute? Rien du tout c'est pas a nous de supposer ça et de base rien ne montre une preuve d'une quelconque dispute c'est juste, ils avaient leurs numéro respectif, s'aimaient maiiiis ne se sont jamais recontacter et se sont perdu de vue...because scenario Pour finir le message que donne ce film...est complétement négatif, en bref c'est quand même, le temps passera et gagnera toujours sur les liens que vous créez, vous finirez toujours par vous perdre de vue et retournez a la dure réalité des Adieux. Non juste non désolé, ils ne tient qu'à nous de faire en sorte de toujours garder des liens avec ceux qui nous sont chers, le temps n'est pas un entité invincible qui brise tout les liens qu'on veut garder Il y a rien de poétique la dedans c'est juste du défaitiste, la seul chose pour lequel le temps nous rattrapera toujours c'est la mort, le reste les liens qu'on veut garder etc le temps n'as pas la capacité a s'y opposer tant que nous avons la volonté de leurs entretenir Enfin bref, 5cm par seconde un bon film, surtout sur les dessin excellent certains plan sont magnifique de poésie, mais c'est pas un chef d’œuvre loin de la, c'est un choix de développement original dans l'histoire, mais désolée je n’adhère pas au message et en dehors des dessins il n'y a rien de poétique la dedans En conclusion quand j'ai vu la film de ce mini film d'une heure je me suis dit, tout ça pour ça, sans parler des gros problème de scénario, du message défaitiste sur le temps, du problème de cohérence des perso et leurs choix/développement. Pour deux perso qui s'aimaient et ne se reverront jamais de leurs vie, ça servait a rien de faire tout ça pour pas les remettre ensemble a la fin, ils auraient pu être juste un amour de vacance ça aurait été la même Tout ça pour ça, ça sera ma dernière constatation

Jeremy C

Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 732 critiques

3,5Bien
Publiée le 29/05/2017

Après « Voices of a Distant Star » et « La Tour au-delà des Nuages », Makoto Shinkai poursuit sur sa lancée romantique. Il croise ainsi, par le destin, deux cœurs en quête de réponse et de volonté. Et au-delà de la sublime animation qui déferle sous nos yeux, la mise en scène de cette retrouvaille est rigoureuse et emballante. Le montage alterné, avec des flashback tout à fait subtils et pleine d’émotions, est d’une efficacité au point que l’on ne louperait pas le train en marche. Il s’agit donc du jeune Takaki Toono et de son amie Akari Shinohara dont il sera question tout au long du périple. La promesse au centre de l’affaire est à la fois l’illusion qui pousse notre curiosité à en redemander d’instant en instant. On assiste donc à une belle poésie et métaphore du temps ainsi que la distance. On sacrifie alors une partie de la construction des personnages pour un développement narratif plus poussé. Il est d’ailleurs possible de sentir un faux élan durant tout le périple, mais l’âme du film est bien présente. On ne l’attendait pas forcément sous une forme essentiellement visuelle. A partir de là, le réalisateur impose le sentiment de réflexion, basé sur le reflet d’une vie que chacun aura plus ou moins vécu. Trois actes se dessinent et viennent négocier a avec le spectateur en quête lui aussi d’une promesse, voire d’un miracle. Selon son positionnement et sa vision des choses, plusieurs ouvertures s’offrent à nous. On s’engage ainsi à camper derrière l’un des protagonistes ou bien derrière le réalisme qui aura le dernier mot. On s’implique davantage lorsque la course aux réponses est d’actualité. Et la musique accompagnant le décor est d’autant plus implicite que cette relation qui cherche une solution. Le titre en dit long sur ce constat et met en avant la lenteur de la vie et pose l’éloignement des personnes vers une inévitable fatalité… « 5 Centimètres Par Seconde » dégage ainsi un fort instinct poétique où l’amour est à trouver. Si l’on ne le voit pas, il sera impossible de l’accepter. Le côté immersif se perd à l’égard de sa sincérité à exposer sa dramatique rédemption. A déguster avec le recul nécessaire !

Quentin E. V.

Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 995 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 29/01/2017

Une poésie sur les amours de jeunesse. Tandis que certains restent bloqués sur leur voeu, d'autres parviennent à passer à autre chose. Le rythme est un peu trop lent pour l'apprécier à sa juste valeur, mais les graphismes sont beaux et la tristesse palpable. A voir par curiosité !

Attila de Blois

Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 2 832 critiques

4,5Excellent
Publiée le 08/09/2015

A travers trois tableaux, l'animateur japonais, Makoto Shinkai, nous emporte dans une romance compliquée entre deux jeunes gens que la distance sépare. Si l'amour est un noble sentiment, on ressent la douleur et l'amertume de Takaki face à cet éloignement. Cette tristesse, que le cinéaste enrobe de poésie, se transmet au spectateur qui ne peut qu'être pris par l'intensité émotionelle de ce fim d'animation. L'ambiance déprimante véhiculée ici contraste fortement avec de sublimes dessins mais c'est bien là une des forces principales du film. Tout comme l'histoire qui, à travers une simplicité apparente, contient son lot de subtilités. Ne passez pas à côté de ce petit bijou !!!!!!

John_Trololo

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 106 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 18/12/2013

Makoto Shinkai démontre dans ce film son agilité à créer des romances d'une extrême sensibilité. Plutôt destiné à un public féminin (n'en déplaise aux autres), ce film est un parfait mélange entre amour, passion, et réalité, et peut par ailleurs toucher un public masculin habitué à ce genre de dramas... Les dessins sont impressionnants de beauté, et de réalisme. On reprochera à ce film d'avoir un rythme irrégulier, et d'être assez inégal sur la longueur. A voir pour toute personne aimant les dramas, et aussi pour ceux qui sont intéressés par l'animation japonaise, et dotés d'une assez grande sensibilité ! Je l'ai vu 4 fois, la première fois, je l'avais trouvé plutôt bon, et plus je le vois, et plus c'est un chef-d’œuvre à mes yeux.

Hippo12

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 50 critiques

4,0Très bien
Publiée le 24/11/2013

Une magnifique ode à l'amour au-delà de la distance et du temps, avec trois séquences de pure tendresse comme sait si bien le faire Makoto Shinkai. Un regret toutefois pour la première séquence dont la lenteur ne semble a priori pas justifiée. On fera quand même une mention spéciale pour la scène finale d'une symbolique prodigieuse.

blancheasphodele

Suivre son activité Lire ses 24 critiques

4,5Excellent
Publiée le 23/01/2013

Un film empreint d'une grande douceur qui se fait l'écho de la vision de ce qu'est l'amour, le vrai au Japon. Loin des fresques passionnées occidentales, l'amour est ici quelque chose de pur et de parfait entre deux êtres innocents qu'à peine touché, il nous échappe aussitôt. C'est dans la mélancolie de cet instant passé que vit le héros du film et dont il doit savoir faire le deuil. Hormis cette réflexion profonde, le film dépeint une photographie contemporaine du Japon tant les décors et l'ambiance sont réalistes. Bravo pour ce petit chef-d’œuvre et j'attends avec impatience le prochain film de Makoto shinkai actuellement en préparation et qui devrait être dans la même veine.

Ghibliste

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 580 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 25/05/2015

Mais quel ennui ! Pourtant il est un indéniable que ce "5 centimètres par seconde" de Makoto Shinkai possède des qualités graphiques époustouflantes, et le mot est faible (les cieux notamment sont d'une beauté incomparable) ! Mais du coup, c'est encore plus honteux de proposer un film aussi creux ! Enfin, je dirais plutôt 2 courts-métrages sur 3 qui sont d'une médiocrité confondante... Car il est vrai que la deuxième partie possède une jolie conclusion et que cette jeune fille timide est relativement touchante. Mais alors le premier court est d'un verbiage, d'une niaiserie qui se veut profonde au final et d'un inintérêt comme j'ai rarement vus... Quant au troisième, je ne suis pas bien sûr d'avoir compris sa visée, pourtant j'ai espéré un petit miracle à son commencement. Au final, je lui donne quand même 1 point pour la qualité graphique exceptionnelle, 0,5 point pour le clip final et 0,5 point parce que ça ne dure qu'une heure, mais je suis large... A la limite, il faudrait le regarder en coupant le son, et sans sous-titres...

Damien C.

Suivre son activité 12 abonnés Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 23/05/2014

Un film magnifique tant dans sa réalisation que dans son écriture. Un réel chef-d'oeuvre qui nous renvois dans notre tendre enfance et à l'époque de notre première amour. Laissant énormément de place à l'interprétation, certains adorerons, d'autres détesterons. L'intérêt est que cela implique à chaque scène de mûrement réfléchir au sens des mots, des images et des émotions que cela véhicule. Une bande son sans accro qui porte et exacerbe les sentiments, les larmes ne sont pas à exclure ... Un film plein d'émotion qui ne laissera personne indifférent ! A conseiller et à voir au moins une fois dans sa vie !

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top