Mon Allociné
360
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
2,6 570 notes dont 91 critiques
4% 4 critiques 21% 19 critiques 22% 20 critiques 32% 29 critiques 16% 15 critiques 4% 4 critiques

91 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Par les membres ayant fait le plus de critiques
  • Par les membres ayant le plus d'abonnés
7eme critique

Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 1 932 critiques

2,5Moyen • Publiée le 07/11/2012

Les difficultés de l'amour sous toutes ses formes (ou presque). "360" degrés ? en espérant boucler la boucle, hum pas si sûr. Le film se concentre sur plusieurs personnages et leurs relations se rejoignant de près ou de loin les uns des autres. De l'amour dans des formes complexes en laissant une grande importance au sexe. Un impact non reçu, de l'émotion exprimée sans risque, le réalisateur ne surprend pas, le fait d'y voir trop d'histoires différentes nous évite l'investissement total et nous donne l'impression comme son nom l'indique, de tourner en rond...pour ça c'est réussi. Fernando Meirelles nous propose un film moins passionnant que ses prédécesseurs. Avec "360", on ne dépassera pas la moyenne. PS : Le rôle de Jamel Debbouze en dentiste ayant du mal à aligner des mots pour construire une phrase m'a un peu dérangé (peut-être s'est-il trop exercé sur lui-même pendant ses études d'odontologie...).

DAVID(OFF)

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 19 critiques

2,5Moyen • Publiée le 07/11/2012

L'histoire manque vraiment d'un intérêt, et la mise en scène souffre d'un rythme qui ne semble jamais avoir été trouvé. Adaptation de La Ronde de Schnitzler, on perçoit constamment les traces du théâtre. Et c'est dommage.

Sara S.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 5 critiques

?Nul • Publiée le 07/11/2012

même pas envie de le regarder, Jamel Debbouzze??? Non merci! Oui beaucoup de vrais acteurs français aujourd'hui sont dans des productions américaines etc... mais le Jamel debouzze faut le garder pour les navets d'ici, c'est une honte de l'exporter mondialement.

Laurent D.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 3 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 07/11/2012

Ce film, qui se passe dans plusieurs pays, se regarde bien sans être un chef d'oeuvre... par contre, j'ai été choqué que la France, dans le film, soit représenté par jamel labouze (qui joue toujours aussi mal et toujours du jamel labouze !), dentiste arabe et musulman à Paris. Ca commence à gonfler beaucoup trop de français (des vrais !) de voir cette publicité d'intégration forcée de toujours ces mêmes gens, qui eux ne veulent pas s'intégrer et agressent les habitants des pays où ils viennent vivre... comme chez nous ! De plus vous le verrez aller demander conseil à la mosquée, à son imam le plus proche, où l'on pourra apercevoir fugitivement les clichés de salafistes (les intégristes musulmans) souriants et tellement sympathiques !!!!! ........... il faut arrêter de prendre les gens pour des cons et de nous balancer dans chaque film "Ô combien ils sont gentils ces musulmans" !!!, alors qu'ils font chier la terre entière. Ce procédé me fait penser à "Intouchables", petit film comique sans prétention qui passe pour un chef d'oeuvre, juste parce qu'on y voit un noir de cité, musulman bien sûr (en général toujours agressif et insultant dans la réalité) montré en "gentil et serviable" avec un riche français (de souche) handicapé.... quelle blague ! Quand arrêtera-t-on de nous faire passer des vessies pour des lanternes ??!!!

Le Cinégraphe

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 48 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 06/11/2012

Avec "360", le réalisateur du très bon "The constant gardener", du controversé "A deriva" ou encore du très moyen "Blindness" nous propose un panorama presque mondial sur les relations qui unissent et désunissent les hommes et les femmes de notre vieille planète terre... Évidemment, il aurait été très compliqué pour Fernando Meirelles de faire réellement un tour complet de notre astre d'accueil mais on peut tout de même dire qu'une bonne partie du globe est représentée à travers ce film de "société"...car même si les pays dépeints sont relativement restreints, notre réalisateur a su trouver des angles bien pensés pour nous en évoquer d'autres... Par exemple, par le personnage incarné par Jamel Debbouze qui se réfère à l'islam et nous offre par là même une vision encore différente de sa terre d'accueil, la France. Ainsi, "360" évoque, par le biais de scénettes multiples, les relations entre un père et sa fille, entre un homme et sa femme, entre un patron et son employée, entre un délinquant sexuel et les femmes ou encore entre une prostituée et son mac... Ce film plutôt original, donc, regorge de richesses diverses sans toutefois en tirer tout le potentiel... Il parait donc assez évident que celui-ci puisse plaire autant que déplaire... tout d'abord parce que le rythme instauré dès le départ est relativement lent...ensuite parce que le montage fait que l'on peut s'y perdre un peu dans la chronologie des faits relatés... En fait,à titre personnel, je n'ai pas cherché de sens chronologique...je me suis dit que tout devait certainement se passer au même moment...et je pense sincèrement que Fernando Meirelles avait cette intention dès le script originel... Concernant la réalisation, même si les prises de risques sont relativement absentes concernant les plans et cadrages, il n'en va pas de même pour le montage final qui, lui, est très sujet à discussion... Concernant la photographie, même si elle reste assez classique, on a le droit à quelques jolies images disséminées de part en part du film. Les décors sont assez nombreux, bien choisis et justes compte tenu de l'histoire ou plutôt des histoires... Les prestations sont très justes, elles aussi, tout en finesse...on sent que le casting plutôt prestigieux a été dirigé avec une certaine maîtrise et un sens aigu des relations humaines. Qu'il s'agisse d'Anthony Hopkins, de Jude Law, de Rachel Weisz, de Jamel Debbouze ou des acteurs plus ou moins connus, tous restent dans une justesse d'interprétation notable ! Un gros point, donc, de ce côté là ! Côté bande son, là encore on fait un peu le tour du monde...on passe d'une musique slave à une musique brésilienne etc...avec, en prime, un titre de Bashung pour la partie française...et quel titre ! Je vous laisse le plaisir de la découverte si vous aimez cet artiste incomparable au sein de la scène francophone ! Pour conclure, je dirai qu'on pourrait tout à fait imaginer une suite à "360"...et ce, sans aucun problème tant les territoires restant à explorer sont nombreux aussi bien d'un point de vue géographique que relationnel... Alors, certes, Fernando Meirelles n'a pas vraiment fait un tour complet mais s'il l'avait fait, la durée du film serait passée du simple au double...à minima ! "360" peut dérouter et ne sera sûrement pas abordable pour tout le monde mais ce film est une succession de points de vues multiples sur des choses, des êtres...tous composants de notre société...et c'est en cela que ce long métrage est digne d'intérêt... Si vous aimez prendre le temps de regarder un film intelligent, vous y trouverez peut-être votre compte...si vous aimez le "tout action", passez votre chemin... De mon propre point de vue, je dirais que ce film vaut le coup d'oeil...mais je pense également qu'il ne restera pas non plus gravé dans les annales du cinéma international même s'il fait preuve d'un certain nombre de qualités...

Plog_Pépite

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 274 critiques

3,5Bien • Publiée le 23/10/2012

Source : Plog Magazine, les critiques des ours http://lescritiquesdesours.blogspot.fr/2012/07/360.html 360 est un joli film, touchant et délicat. Fernando Mireilles a choisi de s'éloigner de la structure originelle de la Ronde de Schnitzer (à l'opposé de l'adaptation de Max Ophüls) qui présentait pour le coup une vraie boucle, une vraie ronde. Un personnage A rencontre un personnage B, puis B rencontre C, etc., et finalement Z rencontre A. La "boucle bouclée". Mais loin de "trahir" l'essence de la pièce, Mireilles lui rend véritablement hommage en la modernisant tel qu'il l'a fait. Il y a une vraie boucle, une ronde, mais elle est évanescente. Les liens tissés entre les personnages dans les différentes histoires sont obscurs, puis nous apparaissent clairement et enfin retrouvent leur confusion originelle. Là où la structure de 360 est également très intéressante c'est que la ronde n'est pas nette. A rencontre B mais rencontre aussi E. Ce sont en fait des histoires qui s'entremêlent sans fin, ce qui rend le film de loin plus "réaliste" et plus vrai que le dispositif de Schnitzer, car aucune "chaîne" ne dicte les rencontres. Les effets de montage parfois audacieux (un avion dans le ciel, le ciel disparaît dans un fondu enchaîné mais l'avion reste dans la pièce où se trouve Jamel Debbouze avant de disparaître derrière la tête de celui-ci) servent également très bien cette idée d'histoires entremêlées (fondus partiels de l'image, splitscreen, jump cuts,ellipses invisibles, etc.). Enfin, le casting réalise un quasi sans faute qui va de paire avec l'intelligence de caractérisation des personnages présente dans le scénario. Les personnages sont "criants de vérité" et les comédiens leur rendent cent fois honneur. Anthony Hopkins notamment est superbe ! Ce joli film sur des histoires d'amour communes et moins communes a le mérite de montrer des situations d'infidélité sans jamais les juger. Mireilles nous montre des histoires humaines dans lesquelles l'amour arrive, repart, hésite, sans prévenir et sans "limites sociales". Je ne peux que vous recommander d'entrer dans la danse.

titiro

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 1 025 critiques

2,5Moyen • Publiée le 26/09/2012

L'art du chassé-croisé au cinéma est délicat. D'autant plus que la formule est usée jusqu'à la corde, vue et revue, à toutes les sauces, et venant de toutes nationalités. Ce genre de film s'avère généralement riche, car nombre d'histoires s'entrecroisent. Il y a donc matière à maintenir l'intérêt du spectateur. Même si une histoire est faible, les autres peuvent rattraper. C'est pourquoi il est difficile d'être indulgent envers ce genre de film. 360 a beau montrer des histoires intéressantes, il n'échappe pas au piège de la complaisance, avec une morale un peu lourde, et une réflexion maladroite. A vouloir faire de l'intellectuelle, à grands coups de "Eh oui, la vie c'est comme ça", ça se casse un peu la figure.

Pascal H.

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 78 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 21/09/2012

Beaucoup de bons acteurs dans ce film qui se regarde sans prétention aucune. On suit et on s'intéresse aux destins de chacun avec intérêt mais il manque quelque chose à ce film pour marquer les esprits. C'est le genre de film pas inintéressant et en même temps que l'on ne conseillerait à personne. Bref.

ted118

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 2 critiques

4,0Très bien • Publiée le 19/09/2012

Film à découvrir, plein de rebondissement inattendus, évitant les sentiers battus et nous faisant réfléchir aux conséquences de nos actes sans forcément tomber dans le scénario catastrophique qui nous vient forcément à l'esprit. À voir ....

ocelot

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 949 critiques

4,5Excellent • Publiée le 17/09/2012

Agréablement surpris par le film ! Une très bonne mise en scène et une histoire original. A voir !

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse