Mon Allociné
360
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
2,6 565 notes dont 91 critiques
4% 4 critiques 21% 19 critiques 22% 20 critiques 32% 29 critiques 16% 15 critiques 4% 4 critiques

91 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Par les membres ayant fait le plus de critiques
  • Par les membres ayant le plus d'abonnés
tibelnet

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 85 critiques

1,5Mauvais • Publiée le 26/01/2016

Un patchwork de destin intrigant au début mais qui déçoit rapidement par son manque d'enjeux et sa démonstration mal assuré.

lejeff64

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 223 critiques

1,5Mauvais • Publiée le 19/03/2015

Que dire... : et bien rien puisqu’il ne se passe rien! Ah si pathétique tant ces différentes histoires sont inintéressantes et s'enchaînent sans intérêt aucun. A éviter

Shinny

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 97 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 08/07/2014

Un bon petit film qui nous apprend à regarder les personnages parfois déviants, hors normes, avec humanisme. Chacun commet des erreurs, chacun a droit à sa chance, à condition de la saisir. Pour les moments où on perd facilement espoir alors que l'avenir est plein de richesses et de ressources, à portée de main dès le présent.

djacno T.

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 830 critiques

?Nul • Publiée le 18/06/2014

Film froid et impersonnel qui se contente de surfer sur les stéréotypes (Spoiler: les filles de l'est sont toutes des alcooliques et des prostituées et les hommes de l'est des proxénètes armés jusqu'aux dents, Prague est la capitale de la prostitution, l'Angleterre c'est le pays du luxe et de la luxure, Paris c'est la capitale des amourettes volages, le Brésil c'est le pays de la plage et du joint, bien sûr les femme et les hommes sont tous pratiquants mais ne pensent qu'au sexe et tout le monde se parle spontanément dans la rue pour tout se dire sur leur intimité et coucher, les prisonniers sont tous des psychopathes,...). Le film est bavard et se contente d'enchaîner des scènes inutiles et présente des personnages niais et insipides sur des musiques indignes d'un ascenseur. Le néant de la culture et du cinéma.

sly-stallone88

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 2 244 critiques

4,0Très bien • Publiée le 28/04/2014

un scénario originale, très bon jeux d'acteurs avec toutes les scènes différentes très bien joués....trés bon

Iris D.

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 6 critiques

4,0Très bien • Publiée le 23/07/2013

"On a tous les mêmes problèmes aux 4 coins du monde", est l'une des idées qui ressort de ce film. On court après ce qu'on a pas, certains le trouve en croisant la chance sur leur chemin ou en se battant, d'autres non. Un beau film, une belle trame, qui n'apparaît pas décousue malgré l'entrecroisement des vies des multiples personnages.

La Philo Selon Philipe

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 60 critiques

4,0Très bien • Publiée le 25/06/2013

Encore un film sur des destins qui s'entrecroisent,mais ic avec un scénar béton et une realisation simple et bien rythmé.Je donne 150 point à griffon d'or!!!

SuperMadara

Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 934 critiques

3,5Bien • Publiée le 30/05/2013

Un drame chorale maitrisé et esthétique, l'influence de l'amour et de la passion sur de multiples personnalités aux quatre coins du monde. Adaptation de "La Ronde" d'Arthur Schnitzler, le scénario raconte les rencontres et les passions entre différents personnages venu du monde entier et qui vont se rencontrer au fil de leurs actes, une intrigue qui se base sur le chassé-croisé sentimental et psychologique, parfois très contemplatif mais d'un réalisme social cru et sincère, et les climax de certaines intrigues portent a réflexion... A l'échelle international, le casting réunit un Jude Law bloqué sur le mode robot, un manque de vie palpable, une Rachel Weisz qui se contente de l'émotion, ou encore un Jamel Debbouze discret et hors registre mais c'est Anthony Hopkins, Ben Foster et Maria Flor, qui forme un triangle sentimental et complexe durant l'arc le plus passionnant du film, qui tienne la vedette. Après les excellents "The Constant Gardener" et "Blindness", Fernando Meirelles filme les allers-retours de ses personnages avec une proximité qui permet de faire passer l'émotion, une mise en scène sensible et émotive. Un drame chorale réussi et qui propose une réflexion sur l'amour et l'impact de la passion.

Saepe

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 64 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 29/05/2013

Très loin de l'infâme Happy New Year auquel tout le monde le compare à tort, 360 est en effet un film choral à rapprocher davantage de Babel ou de Collision. Le début semble prometteur, on découvre les histoires de chacun et les liants qui unissent un personnage à un autre. Mais le film s'embourbe dans un trop plein d'histoires et le réalisateur semble perdre le contrôle, laissant alors le spectateur sur un sentiment d'inachèvement. Car 360 n'est pas abouti et ça n'aurait pas été un problème si le pari n'avait été que de montrer un moment de vie spontané, rompu a u fil de la fameuse trame scénaristique, mais le souci c'est bien que le réalisateur nous présente les histoires comme si elles engageaient une narration romanesque faite de péripéties, de nœuds, de dénouements . Et pourtant 360 n'est pas dénué de sens: le magnifique personnage d'Anthony Hopkins et sa rencontre avec la jeune brésilienne sont une ode aux aléas du destin, à ces êtres chers qu'on reconnaît dans de parfaits inconnus, à l'envie de vivre l'instant présent aussi. C'est peut-être ce moment le plus touchant du film et rien que pour ça il mérite d'être vu .

Hastur64

Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 783 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 15/05/2013

Un réalisateur brésilien, des acteurs français, américains, brésiliens, anglais, russes et slovaques, une action se déroulant sur deux continents (Europe et Amérique) et dans quatre pays (France, Autriche, Etats-Unis et Royaume-Uni), « 360 » joue résolument la carte du multiculturalisme et de la globalisation. Il nous entraîne dans un jeu à la « Love actually » où une série de personnages qui ne se connaissent pas voient leurs vies se percuter aux grés des évènements pour illustrer une thématique sur le couple, l’amour et le sexe. C’est, comme souvent pour ce genre de film, un peu déstabilisant pour le spectateur qui peine un peu à voir où l’on veut l’emmener. Et de fait le film en multipliant les situations a du mal à faire mieux qu’effleurer les intrigues et à leur fournir une substance et une conclusion un peu solide. La plupart des évènements s’achèvent de façon un peu abrupte et laissent le spectateur sur sa faim. On a plaisir à voir des acteurs de pays différents à évoluer dans un même film, mais le cloisonnement des intrigues, inévitable, donne à ces apparitions un aspect un peu artificiel. Le film n’évite pas en outre les temps morts et parfois, surtout au début, le spectateur a du mal à soutenir son attention face à des péripéties manquant de vigueur. Le film n’est néanmoins pas désagréable à voir, mais il laisse un goût d’inachevé un peu irritant, quant à la thématique du film elle n’est finalement qu’un prétexte à des considérations convenues telle que « on ne vit qu’une fois », « il faut savoir faire son deuil », donnant une impression de vacuité à l’ensemble… À voir pour sa distribution et le relatif dépaysement qu’il procure, mais sans plus.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse