La Grotte des rêves perdus
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,4 pour 266 notes dont 72 critiques  | 
  • 9 critiques     13%
  • 21 critiques     29%
  • 15 critiques     21%
  • 15 critiques     21%
  • 10 critiques     14%
  • 2 critiques     3%

72 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Alone666

0 abonné | Lire ses 14 critiques |

   2 - Pas terrible

Encore une fois, la 3D ne sert strictement à rien vu qu'elle ne se sent pratiquement pas (même si c'est censé être de la "vraie" 3D tournée avec une caméra 3D, ce qui est bizarre vu que vers le début du documentaire, les explorateurs de la grotte affirment avoir tourné une partie avec une caméra très basique, donc a priori pas 3D). Quant au fond du documentaire, si la grotte est fascinante, les explications sont sommaires et peu intéressantes. Bref, je m'attendais à mieux. Même la musique est décevante. Conclusion, pas indispensable à voir.

dixieland75

0 abonné | Lire ses 4 critiques |

   1 - Très mauvais

Seul intérêt de ce documentaire la 3D ! elle s'impose en effet mais que ce documentaire est emmerdant, j'ai d'ailleurs piqué du nez à un moment . C'est beaucoup trop long, les même plans reviennent sans cesse, les questions que pose Werner Herzog sont limite scolaires, certains intervenants sont totalement inutiles (le parfumeur par exemple) bref je n'ai pas aimé du tout d'autant qu'un reportage sur le même sujet passé sur Arte ou la cinq il y a une quinzaine de jours et en 50mn en disait beaucoup plus et avec une rigueur sans commune mesure.


rolandetisseyre1

1 abonné | Lire sa critique |

   0.5 - Nul

Grrrrrrr….. Verdict : 1/2* Je sors de ce film, bouillante de rage. En gros, voici pourquoi : Grotte Chauvet : 5 étoiles ! Spectacle et intérêt uniques au monde. Vaut le voyage. Merci les ancêtres. Mais le reste ! Niveau cinéma : la télé de Pépé 1980 - Niveau scientifique : Science et Vie Maternelle ou CP1. On sort de là – je le jure – moins instruits qu’avant nos 14 ans sur l’archéologie et la préhistoire. Poncifs à la tonne, clichés surdimensionnés, dialogues à pleurer, genre (je résume) : « On est émus à la pensée que des hommes ont vécu là il y a 30 000 ans » … Ennui colossal, quand il a fallu (pour des raisons de co-productions, bien sûr) raccrocher un wagon à l’archéologie allemande sur les Vénus antiques : bureaux, explications de profs indigestes et inpigeables, tentative pathétique d’humour. Et le pire, bien pire : la musique ! Après une heure, j’ai quitté. Ami cinéphile, si tu veux voir le film quand même, surtout n’oublie pas ton iPod. Avec casque, de préférence.

groil-groil

60 abonnés | Lire ses 185 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

En 1994, un dénommé Chauvet découvre une grotte inconnue au fin fond de l'Ardèche. Celle-ci ne sera pourtant jamais ouverte au public, pour une raison simple : elle contient les plus belles peintures rupestres connues à ce jour, faisant passer celles des grottes de Lascau pour de l'art contemporain : elles datent en effet de 40.000 ans. Herzog a l'autorisation unique (il le dit dans le film, c'est sans doute la seule fois où l'on pourra ramener des images de cette grotte) d'accompagner une équipe de chercheurs qui descend dans la grotte. Et de nous montrer ce qu'on ne pourrait jamais voir autrement : ces peintures ne sont pas seulement sublimes par la qualité de leur conservation (elles sont en effet intactes), ni seulement par ce qu'elle représentent (essentiellement des animaux, et une étrange fresque où une femme semble s'accoupler à un buffle), mais surtout par la qualité - hallucinante - de leur travail graphique. Ce n'est pas qu'un témoignage de chasse, c'est un véritable travail d'artiste, présentant des avancées de représentation qu'on croyait jusque là inconcevables avec l'époque préhistorique : des profondeurs de champ, des différences d'échelles de plan, des visages d'animaux représentés de 3/4 face... Tout cela laisse véritablement sur le cul. Je n'ai pas d'autre mot. Mais ce n'est rien face à la découverte la plus étonnante : il y a, dans ces peintures, la profonde trace de la représentation d'un mouvement cinétique : tel animal a 8 pattes au lieu de 4, car il est représenté en train de courir, un autre, un rhinocéros laineux, à de nombreuses cornes pour la même raison. Le cinéma est en train d'être inventé, là, bien en France, pas très loin de la ville des frères Lumière, mais 40.000 ans avant ce qu'on nous annonce actuellement. En descendant dans cette grotte et en la filmant (en 3D, avec une 3D qui pour une fois sert à quelque chose car elle retranscrit à merveille les effets de profondeur de la grotte ainsi que le relief accidenté des parois où sont peintes les œuvres), Herzog remonte ainsi aux origines premières du cinéma. Mais aussi aux origines premières de l'art - dessin, littérature (car narration évidente), sculpture (car importance du relief), architecture (car organisé dans un espace donné) - dans sa globalité. Mais, plus encore aux origines premières de l'homme civilisé, celui dont on est l'un des derniers avatars. Jamais je n'aurais pensé qu'un film puisse nous faire remonter si loin. Car "La Grotte des Rêves Perdus", au delà d'une remontée dans le temps, et un film qui brouille tous les repères spatio-temporels communément admis par le spectateur. Ici, je suis l'homme qui descend dans la grotte, mais je suis aussi l'homme préhistorique qui a peint ces fresques. Le temps n'a plus de valeur propre. Seul la durée du plan d'Herzog me sert de repère temporel. L'espace est dilaté de la même manière : seule la lueur de la lampe torche me donne quelque chose à voir, un sens, une direction. Le monde que je crois connaitre n'est plus. Et, en remontant aux origines de celui-ci, Herzog m'en montre un autre, qui substitue à mon regard un autre monde, qui s'accorde à mes désirs, les dépasse, les devance, les anticipe.

Anoendil

11 abonnés | Lire ses 298 critiques |

   4 - Très bien

L'excentrique cinéaste allemand Werner Herzog propose un nouveau documentaire au sein de sa filmographie. Après Grizzly Man, le réalisateur s'en va filmer une grotte de l'Ardèche, un trésor d'art préhistorique, le témoignage visuel de nos ancêtres. Herzog assure lui-même le commentaire et les interviews des scientifiques français. Il est amusant d'ailleurs de voir que même les plus éminents chercheurs ont un très mauvais accent anglais! Ce qui fascine dans ce film, c'est le fond mais aussi la forme. Il faut comprendre que seul un groupe restreint de chercheurs peuvent accéder à cette ancienne caverne, Herzog et son équipe sont ainsi les premiers "filmeurs" et observateurs externes de ce joyau géologique et historique. Pour cette grande première, le génial cinéaste de Fitzcarraldo a embarqué des caméras 3D pour nous faire profiter au mieux de cette expérience. Et quelle brillante idée! La grotte des rêves perdus est le premier film qui confirme le véritable intérêt de la 3D nouvelle. Avatar a bien entendu fait d'un film de fiction, une prouesse visuelle en relief mais le film de Herzog est bien réel, il filme ce qu'il voit. Le résultat est somptueux, la profondeur de l'image est telle que cela peut nous donner le vertige ou nous rendre admiratif face aux stalactites et stalagmites. Après tous les mauvais films "gonflés" en relief, Herzog se sert de ce nouvel outil pour donner un point de vue et nous amener à mieux comprendre ce que l'on voit. Son film est superbe car il nous rapproche de ces artistes vivant à des milliers d'années de nous, peintres des cavernes qui reproduisaient ce qu'ils voyaient à l'extérieur. Le témoignage des scientifiques va lui aussi dans le sens d'un rapprochement entre ces hommes et ce que nous sommes aujourd'hui. Le fossé des années qui semblaient nous séparer n'est plus si "abyssal" grâce à la conservation naturelle incroyable de la grotte. La proximité entre la technologie pointue d'une caméra 3D et les peintures de ces hommes est très vite évidente. A l'inverse des peintres peignant sur des toiles en 2 dimensions, ces premiers artistes dessinaient sur des parois rocheuses difformes, aux nombreuses aspérités et abimées par des griffures d'ours. Tout ceci est visible et presque palpable grâce au rendu stéréoscopique. Le travail de la lumière, pourtant très compliqué dans une grotte ou vous ne pouvez emprunter qu'une passerelle de 60 cm de large, est somptueux; il révèle la précision et la force de compréhension de ces hommes pas si primaires. Werner Herzog a su composé un film à vivre, à ressentir; il nous plonge véritablement dans cette caverne et nous en fait témoigner toute l'émotion qui s'en dégage. Ce film est grandiose, c'est la plus belle machine à remonter le temps!

christiane1957

0 abonné | Lire sa critique |

   2 - Pas terrible

J attendais beaucoup......trop peut etre! Si la beauté du site n est pas en cause trop de commentaires inintéressants et la musique insupportable . Juste la Grace d un moment de silence pour admirer ces chefs d œuvre!

plus35

8 abonnés | Lire ses 286 critiques |

   3.5 - Bien

Cette oeuvre relève plus du documentaire que du film de cinéma . Cependant , le sujet est très bien traité , les images sont sublimes , et la musique appropriée , puisque basée surtout sur des morceaux de flûte , qui était un des instruments retrouvés dans la grotte Chauvet . C' est une sacrée chance pour nous de découvrir ce joyau de la Préhistoire , vieux de 32000 ans environ , avec surtout des peintures saisissantes d' animaux , sur les parois , réalisées par de véritables artistes . Je suis par contre moins enthousiaste sur les commentaires , et surtout les interviews des scientifiques , que je trouve trop approfondis , et qui nuisent un peu à l' intérêt que l' on porte au sujet . Je me suis parfois ennuyé à les écouter ; on aurait dit une conférence de paléontologues dans un congrès d' archéologie préhistorique ! Parfois , en dire trop peut nuire à l' envie de se laisser emporter par un tel sujet . Heureusement , ce n' était pas le cas de tous les intervenants . Cela reste malgré tout un merveilleux témoignage de la vie de nos plus lointains ancêtres , que nos esprits peuvent imaginer bien rude . Herzog nous a fait là un beau cadeau , et ce document est vraiment saisissant , et utile avant tout pour comprendre les débuts de l' aventure humaine .

Amra139

0 abonné | Lire ses 2 critiques |

   3.5 - Bien

L'immense intêret de ce film est de pouvoir admirer l'intérieur de la grotte. Les images en 3D sont bluffantes, c'est étonnant et pour un fois je trouve que la 3D donne sa pleine mesure. Découvrir le relief des parois sur lesquelles sont peintes les fresques procure une expérience nouvelle par rapport aux photos connues de tous. Profitez de cette visite, car cette grotte restera fermé au public. Pour moi, le seul point négatif est la musique qui m'a agressé les 3/4 du film, trop forte, trop présente. Il faut croire que je ne suis pas fan des violoncelles (enfin je crois que c'en était un ...). Pour les interprétations évoquées dans le film, pourquoi tel animal, pourquoi tel paroi peintes dans la grotte, quelles étaient leurs motivations ? C'est secondaire car il faut garder à l'esprit que nous n'aurons jamais de réponse à ces questions.

Tamino75

7 abonnés | Lire ses 95 critiques |

   4.5 - Excellent

Enfin un film où la 3-D a sa raison d'être. Les images de la caverne sont tout simplement époustouflantes. Si le miracle de "Grizzly Man" ne se reproduit pas tout fait, c'est que la partie documentaire est moins riche et la galerie de personnes interrogées moins pittoresque. Mais, pour le reste, c'est somptueux et souvent émouvant. A voir absolument en 3-D.

cinono1

32 abonnés | Lire ses 1021 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Werner Herzog tente de se mettre à la hauteur des artistes situés à 32000 ans avant notre ère et y parvient en livrant une oeuvre pédagogique et contemplative. Soucis de l'éclairage, durée des plans, sa passion pour cette époque transparait facilement et c'est un authentique voyage à travers la représentation, l'imagination et la spiritualité de nos ancètres qui est offert au spectateur. L'organisation de ces civilisation transparait peu à peu et renverra à nos sociétés. Une oeuvre forcément rare à voir absolument.

Précédente Suivante
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
La Grotte des rêves perdus Bande-annonce VF
405 921 vues
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #16 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #15 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #14 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné