Mon AlloCiné
    La Grotte des rêves perdus
    note moyenne
    3,5
    300 notes dont 74 critiques
    12% (9 critiques)
    28% (21 critiques)
    22% (16 critiques)
    22% (16 critiques)
    14% (10 critiques)
    3% (2 critiques)
    Votre avis sur La Grotte des rêves perdus ?

    74 critiques spectateurs

    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 352 abonnés Lire ses 5 435 critiques

    3,0
    Publiée le 16 septembre 2011
    La Grotte des rêves perdus (2011) nous fait découvrir (par le biais de la 3D relief), l’intérieur de la grotte de Chauvet, découverte en 1994 en Ardèche. Il s’agit de la plus ancienne grotte Paléolithique au monde (!), deux fois plus ancienne que celle de Lascaux et contenant à l’intérieur, les plus anciennes œuvres d’art jamais réalisées par l’homme (!!). Interdite au public depuis sa découverte (afin de ne pas la dégrader comme c’est le cas avec la grotte de Lascaux dont les murs sont recouverts de moisissures à cause du flux de touristes), le cinéaste allemand a pu obtenir une autorisation exceptionnelle afin de venir y tourner son documentaire (se sera bel et bien la première et dernière fois qu’une équipe de tournage pénètrera dans ces lieux). On y découvre un univers fascinant et de toute beauté, resté en l’état depuis plus de 32 000 ans (!), où la calcite (matière minérale cristalline) est venue complètement recouvrir le sol de la grotte (les squelettes, les empreintes de pas, etc), où d’impressionnantes et inimaginables peintures rupestres (en excellant état) sont visibles sur plusieurs parois de la grotte (on peut aisément y reconnaître des empreintes de mains et même des animaux tels que des chevaux, des lions, des rhinocéros, des ours, des bisons, etc). Le plus surprenant encore, c’est ce qu’a pu permettre de découvrir les scientifiques grâce à la datation au Carbone 14 (ils ont pu notamment en déduire que certains murs étaient recouverts de plusieurs couches de peintures, toutes espacées de plusieurs milliers d’années, ou encore, ils ont ainsi pu en déduire que les résidus de charbon provenant d’une torche dataient de 38 000 ans !). Là où Werner Herzog est un génie, c’est d’avoir eu l’idée de filmer en 3D relief, ce qui nous permet de bénéficier d’une réellement profondeur de champs, les dessins nous apparaissent comme si nous y étions, les jeux de lumières, d’ombres, les courbes de la roche, tout est d’une autre dimension grâce à l’apport de la 3D relief. Le voyage vaut assurément le détour, pas besoin d’être un connaisseur en la matière, soyez curieux et prêt à vous retrouver 32 000 ans en arrière, à travers « la découverte culturelle la plus importante de l’Histoire de l’humanité » (dixit le cinéaste).
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 918 abonnés Lire ses 2 630 critiques

    3,0
    Publiée le 30 septembre 2015
    Bon c'était vraiment bien au début, un peu mou et chiant au milieu et j'ai adoré la digression sur les crocodiles... Le truc qui sort de nulle part et qui permet à Herzog de s'en donner à coeur joie le tout avec une certaine misanthropie ou du moins une consternation certaine devant les actions de ses contemporains. En fait j'aime beaucoup la mise en scène du film, même si j'ai vu le film en 2D on sent que ça a été pensé pour la 3D, au début tu vois qu'il veut vraiment s'amuser avec son joujou, c'est rigolo et puis on découvre la grotte de Chauvet, c'est beau, mais je n'ai guère ressenti la fascination, j'ai pas réussi à rentrer dedans si j'ose dire. Alors c'est le genre d'endroit que j'aimerai visiter et pas en fac-similé, une grotte ça se vit, c'est très difficile de faire sentir au cinéma, même si on s'appelle Herzog et même en 3D ce que c'est que d'être entouré de roche, la beauté et la fascination liée à une forme certaine d'étouffement. Après j'ai pas forcément trouvé ça super bien vu de dire : est-ce-qu'on entend les battements de notre coeur ou celui du lion... devant une peinture de lion... c'est trop facile ce pseudo mysticisme et cette façon de surjouer l'émerveillement. Ceci dit c'est une phrase... ça n'en fait pas un mauvais film, loin de là. J'ai par contre un peu baillé devant toute la partie plus documentaire arte, sans doute parce que je sais déjà tout ça (fut un temps j'étais fasciné par la préhistoire donc ça aide), mais là j'ai vraiment eu l'impression qu'on me prenait pour un con à expliquer comment marche le propulseur, etc. Tout ceci me laisse plutôt dubitatif. Reste qu'à la fin on retourne dans la grotte et que là tout le monde se tait et on filme sans commentaire les peintures rupestres. J'ai aimé d'ailleurs le passage où ils tentent de reconstituer l'éclairage à la torche de l'époque, ça c'était intéressant, un peu flippant limite. Et puis on en arrive au délire sur les crocos... mais je suis fan, je dis pas ça souvent, mais c'est du génie... c'est le genre de trucs que j'aurais pu faire ou plutôt que j'adorerais faire à la fin d'un film... Du coup un peu partagé...
    jfharo
    jfharo

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 1 232 critiques

    3,0
    Publiée le 6 septembre 2011
    Des images superbes , un bémol néanmoins la narration trop linéaire et parfois incompréhensible , un peu plus de fluidité et de poésie dans les dialogues auraient été les bien- venues .
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 131 abonnés Lire ses 2 425 critiques

    3,5
    Publiée le 4 janvier 2013
    Très beau documentaire que cette "Grotte des rêves perdus". Werner Herzog nous emmène avec ses caméras 3D, pendant près d’une heure trente, dans la fameuse grotte Chauvet situé en Ardèche qui est bien-sûr interdit au public. On a donc la chance de pouvoir y contempler de magnifiques peintures rupestres, crées il y a plus de 30 000 ans, des œuvres vraiment superbes qui représentent pour la plupart des mammouths, des lions, des chevaux ou encore des ours des cavernes, et qui prouvent que les hommes à l’origine de ses peintures étaient vraiment de très grands artistes.
    groil-groil
    groil-groil

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 185 critiques

    5,0
    Publiée le 2 septembre 2011
    En 1994, un dénommé Chauvet découvre une grotte inconnue au fin fond de l'Ardèche. Celle-ci ne sera pourtant jamais ouverte au public, pour une raison simple : elle contient les plus belles peintures rupestres connues à ce jour, faisant passer celles des grottes de Lascau pour de l'art contemporain : elles datent en effet de 40.000 ans. Herzog a l'autorisation unique (il le dit dans le film, c'est sans doute la seule fois où l'on pourra ramener des images de cette grotte) d'accompagner une équipe de chercheurs qui descend dans la grotte. Et de nous montrer ce qu'on ne pourrait jamais voir autrement : ces peintures ne sont pas seulement sublimes par la qualité de leur conservation (elles sont en effet intactes), ni seulement par ce qu'elle représentent (essentiellement des animaux, et une étrange fresque où une femme semble s'accoupler à un buffle), mais surtout par la qualité - hallucinante - de leur travail graphique. Ce n'est pas qu'un témoignage de chasse, c'est un véritable travail d'artiste, présentant des avancées de représentation qu'on croyait jusque là inconcevables avec l'époque préhistorique : des profondeurs de champ, des différences d'échelles de plan, des visages d'animaux représentés de 3/4 face... Tout cela laisse véritablement sur le cul. Je n'ai pas d'autre mot. Mais ce n'est rien face à la découverte la plus étonnante : il y a, dans ces peintures, la profonde trace de la représentation d'un mouvement cinétique : tel animal a 8 pattes au lieu de 4, car il est représenté en train de courir, un autre, un rhinocéros laineux, à de nombreuses cornes pour la même raison. Le cinéma est en train d'être inventé, là, bien en France, pas très loin de la ville des frères Lumière, mais 40.000 ans avant ce qu'on nous annonce actuellement. En descendant dans cette grotte et en la filmant (en 3D, avec une 3D qui pour une fois sert à quelque chose car elle retranscrit à merveille les effets de profondeur de la grotte ainsi que le relief accidenté des parois où sont peintes les œuvres), Herzog remonte ainsi aux origines premières du cinéma. Mais aussi aux origines premières de l'art - dessin, littérature (car narration évidente), sculpture (car importance du relief), architecture (car organisé dans un espace donné) - dans sa globalité. Mais, plus encore aux origines premières de l'homme civilisé, celui dont on est l'un des derniers avatars. Jamais je n'aurais pensé qu'un film puisse nous faire remonter si loin. Car "La Grotte des Rêves Perdus", au delà d'une remontée dans le temps, et un film qui brouille tous les repères spatio-temporels communément admis par le spectateur. Ici, je suis l'homme qui descend dans la grotte, mais je suis aussi l'homme préhistorique qui a peint ces fresques. Le temps n'a plus de valeur propre. Seul la durée du plan d'Herzog me sert de repère temporel. L'espace est dilaté de la même manière : seule la lueur de la lampe torche me donne quelque chose à voir, un sens, une direction. Le monde que je crois connaitre n'est plus. Et, en remontant aux origines de celui-ci, Herzog m'en montre un autre, qui substitue à mon regard un autre monde, qui s'accorde à mes désirs, les dépasse, les devance, les anticipe.
    CoronaExtra
    CoronaExtra

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 185 critiques

    5,0
    Publiée le 19 septembre 2011
    Voila un film qui mérite d'être vu!! Ce documentaire n'en est pas un dans le sens habituel du terme. C'est une œuvre qui nous permet de de découvrir que l'art (quasiment cinématographique) a été inventé il y a des millénaires. Film fascinant où pour la première fois la 3D est pertinente. A voir si l'opportunité se présente.
    cinono1
    cinono1

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 979 critiques

    5,0
    Publiée le 1 septembre 2011
    Werner Herzog tente de se mettre à la hauteur des artistes situés à 32000 ans avant notre ère et y parvient en livrant une oeuvre pédagogique et contemplative. Soucis de l'éclairage, durée des plans, sa passion pour cette époque transparait facilement et c'est un authentique voyage à travers la représentation, l'imagination et la spiritualité de nos ancètres qui est offert au spectateur. L'organisation de ces civilisation transparait peu à peu et renverra à nos sociétés. Une oeuvre forcément rare à voir absolument.
    tamadaga
    tamadaga

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 12 critiques

    1,5
    Publiée le 5 septembre 2011
    Attention arnaque 3D inutile explication lunaire toujours les mêmes peintures revues et rere vues a mourir d' ennui mais je me suis quand même bien bidoner lorsque un des intervenants nous a dis qu il y avait des traces de grignotage et quand le réalisateur nous a montrer avec quel soin on avait fait le tour d' un stalagtique de 30cms de haut
    Isabelle C
    Isabelle C

    Suivre son activité Lire ses 14 critiques

    2,0
    Publiée le 4 septembre 2011
    Encore une fois, la 3D ne sert strictement à rien vu qu'elle ne se sent pratiquement pas (même si c'est censé être de la "vraie" 3D tournée avec une caméra 3D, ce qui est bizarre vu que vers le début du documentaire, les explorateurs de la grotte affirment avoir tourné une partie avec une caméra très basique, donc a priori pas 3D). Quant au fond du documentaire, si la grotte est fascinante, les explications sont sommaires et peu intéressantes. Bref, je m'attendais à mieux. Même la musique est décevante. Conclusion, pas indispensable à voir.
    jm.lefort@laposte.net
    jm.lefort@laposte.net

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 12 septembre 2011
    Je ne m'attendais pas a un film de cette qualité: j'ai visité la grotte de chauvet et c'était magnifique. Les peintures rupestres d'une fraicheur hallucinante alors que ces dessins sont vieux de 38 000 ans…
    caroline c.
    caroline c.

    Suivre son activité Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 17 septembre 2011
    Ce film est navrant, quelle honte d'avoir laissé filmer, peut-être pour la dernière fois, une équipe de tournage aussi bidon : prises de vue interminables sur les stalagmites et stalactites et les archéologues, survols des peintures rupestres en quelques secondes (toujours les mêmes: les chevaux certainement plus simple à filmer). Le caméraman arrive même à filmer la rambarde métallique coupant les peintures. Aucun bras mécanique n'est utilisé pour filmer au plus près, une camera sans doute bas de gamme pour faire une 3D inutile, donnant le tournis pour les scènes extérieures. On se demande si ce n'est pas le conseil régional qui subventionne le film, car avec le peu de temps obtenu pour filmer la grotte, le réalisateur se permet d'inviter un nez parfumeur à la retraite dans la grotte!!! A la fin du film, on touche le fond. Preuve que l'équipe était bien en Ardèche: les commentaires ont du être écrits sous l'effet de la ganja; ) Quel gâchis colossal, on regrette de ne pas avoir des James Cameron en France...
    gelsomina78
    gelsomina78

    Suivre son activité Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 17 janvier 2012
    Vertigine du temps, inconcevable proximite des artistes a l'oeuvre voici 35000 ans... La 3D enfin trouve sa justification
    Requiemovies
    Requiemovies

    Suivre son activité 130 abonnés Lire ses 786 critiques

    2,0
    Publiée le 4 octobre 2011
    3D relativement captivante sur un rythme quelque peu répétitif. On se surprend cependant à être attiré, submergé par cette ambiance unique dans ce lieu magique et finalement intemporel. Plus une expérience, qu’un moment de cinéma inoubliable. Herzog s’éloignant un tant soit peu de son sujet lors d’un monologue final.
    do26mi52no78
    do26mi52no78

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 2 critiques

    4,0
    Publiée le 22 octobre 2011
    La découverte en elle-même est fantastique. Ce film nous plonge 32000 ans en arrière, avec une grande émotion. Je n' ai trop aimé la bande son, mais c'est pas grâve !
    lionelb30
    lionelb30

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 943 critiques

    1,0
    Publiée le 12 octobre 2011
    Un quart d'heure.Voila le temps qu'aurait du faire ce film.Une dizaine de dessin vu et revu , des commentaires et des musiques sans interet.Ennuyeux.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top