Mon AlloCiné
Dos au mur
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Dos au mur" et de son tournage !

Au-dessus du vide

La fameuse séquence du film où Sam Worthington se retrouve perché sur une corniche a été réalisée sur une véritable façade d'immeuble new-yorkais à plus de 70 mètres de hauteur. Le comédien était bien entendu relié à un harnais de sécurité pour éviter tout accident. Une aubaine puisque l'acteur a glissé deux fois dans le vide !

Un projet longtemps avorté

Dos au mur est tiré d’un scénario original de Pablo F. Fenjves que le producteur Lorenzo di Bonaventura souhaitait acquérir lorsqu’il était président de Warner. Il réussit à en acheter les droits par la suite avec sa propre société, Di Bonaventura Pictures. Mark Vahradian, son partenaire, nous explique comment est né le projet : "Le scénario est longtemps resté dans les tiroirs des studios de la MGM avant que ces derniers ne le cèdent à Paramount Vantage. Trois mois plus tard, Paramount Vantage cessait son activité, ce qui bloqua à nouveau le projet". Mais les deux producteurs refusèrent d’abdiquer. Alors qu'ils venaient d’achever la production de Red avec les studios Summit Entertainment, les deux hommes leur proposèrent le scénario de Dos au mur : "Les gens de Summit Entertainment ont adoré ! Très vite, Sam Worthington s’y est intéressé à son tour et Summit a acheté les droits la même semaine. Ensuite, tout est allé très vite", conclut Mark Vahradian.

Premier film

Le réalisateur d'origine danoise Asger Leth signe avec Dos au mur son premier long-métrage. Il avait précédemment réalisé un documentaire dénonçant la corruption du gouvernement haïtien, intitulé Ghosts of Cité Soleil (2007).

Quelques chiffres

Les scènes se déroulant sur la corniche de l'immeuble ont été tournées à plus de 70 mètres du sol. La corniche sur laquelle se trouvait Sam Worthington n'était large que de 36 centimètres ; une difficulté supplémentaire pour l'équipe de production qui n'a pas hésité à se munir de deux grues dont l'une atteignait les 26 mètres de hauteur et pesait plus de 3 tonnes. Au final, le poids de l'ensemble du matériel installé en altitude pour les besoins du film a été évalué à 18 tonnes.

Un talent particulier

Spécialisé dans la réalisation de documentaires, Asger Leth a été spécialement choisi par les producteurs Lorenzo di Bonaventura et Mark Vahradian pour diriger ce film. Bien qu'il n'ait jamais tourné pour le cinéma, ces derniers souhaitaient mettre à profit son talent et sa capacité à raconter de "vraies histoires". Mark Vahradian explique : "Asger Leth possède ce souci du détail nécessaire dans le cinéma documentaire, une capacité à sélectionner les éléments pertinents de la réalité."

Acrophobe

Se dit "acrophobe" tout individu ayant une peur extrême du vide. Le comédien Sam Worthington, qui fait partie de ces personnes, a accepté ce rôle vertigineux afin de surmonter sa peur et se lancer un véritable défi, comme nous l'explique Asger Leth, le réalisateur : "Sam aime repousser ses limites, tout comme moi, ce qui explique que l’on se soit si bien entendus. Au fond, son vertige est l’une des raisons qui l’ont motivé sur ce film. C’est tout à fait lui ! Il aime se surpasser face aux difficultés."

Une B.O qui Clash

Le thème principal de la bande originale du film est un titre composé en 1980 et interprété par le légendaire groupe de rock britannique The Clash. Il s'intitule "Police on my back".

Une chambre sur le toit !

Le chef décorateur du film Alec Hammond et l’équipe de production ont installé une "skybox" sur le toit de l’hôtel Roosevelt, bâtiment sur lequel l'acteur Sam Worthington joue les suicidaires. Cette "skybox", qui n'est autre que la réplique exacte de la chambre censée se situer au 21ème étage et à laquelle le comédien fait dos lorsqu'il se trouve sur la corniche, a été construite pour accentuer l'impression de hauteur et pour faciliter le déplacement des caméras.

A l'ombre

Les scènes se déroulant en prison ont été tournées à la célèbre Sing Sing Correctional Facility, un établissement situé à 50 kilomètres au nord de New York dans la ville d’Ossining. Accueillant plus de 1700 détenus, cette prison est classée comme un "établissement de sécurité maximum".

L'art de la négociation

Dans Dos au mur, Elizabeth Banks incarne une négociatrice d'expérience tentant de faire entendre raison au suicidaire Sam Worthington. Auparavant, d'autres films ont abordé le thème de la négociation, comme Un après-midi de chien (1976), Le Flic de San Francisco (1997), Négociateur (1998) ou encore Phone Game (2002).

De la SF au thriller

Révélé au grand public avec Terminator Renaissance, puis Avatar et Le Choc des Titans, Sam Worthington, que l'on pensait bien parti pour se cantonner à des rôles musclés relevant purement du domaine de la science-fiction, semble désormais privilégier les thrillers et les films policiers. En témoignent ses récentes apparitions dans des productions telles que L' Affaire Rachel Singer, Killing Fields et bien sûr Dos au mur.

Un sacré boxon !

Pour les besoins du tournage de son thriller Dos au mur, le réalisateur Asger Leth a dû faire le vide sur Madison Avenue, artère sur laquelle se situe l'hôtel Roosevelt, où prend place l'intrigue du long-métrage. Ce remue-ménage a d'ailleurs provoqué des embouteillages sans précédent à New York.

Changement de dernière minute

L'actrice Amy Adams, notamment remarquée dans Fighter ou Donne-moi ta main, a longtemps été pressentie pour le rôle de la psychologue Lydia Mercer. Mais c'est finalement la comédienne Elizabeth Banks qui a été sélectionnée pour incarner ce personnage.

Une distribution saisissante

Outre un casting impressionnant avec Sam Worthington, Ed Harris, Jamie Bell ou encore Elizabeth Banks, le scénario n'est pas en reste puisqu'on y retrouve les frères Erich et Jon Hoeber (connus pour les scénarios des films Whiteout et Red) ainsi que Chris Gorak, par ailleurs réalisateur du film The Darkest Hour.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Pupille (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Mortal Engines (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Love Actually (2003)
  • Hunter Killer (2018)
  • Aquaman (2018)
  • Leto (2018)
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • L'Exorcisme de Hannah Grace (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Une Affaire de famille (2018)
  • Robin des Bois (2018)
  • Le Grinch (2018)
Back to Top