Mon AlloCiné
    Le Sentiment de la chair
    note moyenne
    2,2
    71 notes dont 22 critiques
    5% (1 critique)
    9% (2 critiques)
    27% (6 critiques)
    32% (7 critiques)
    18% (4 critiques)
    9% (2 critiques)
    Votre avis sur Le Sentiment de la chair ?

    22 critiques spectateurs

    Tupois Blagueur
    Tupois Blagueur

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 645 critiques

    2,5
    Publiée le 26 février 2014
    Un film au propos assez original. Pour son dernier long-métrage, Roberto Garzelli traite de la connaissance de l'autre et de là où on est prêt à aller pour étendre cette connaissance. Le tandem formé par Annabelle Hettmann et Thibault Vinçon est crédible et suffisamment solide pour tenir la route. C'est donc avec curiosité que l'on suit la rencontre entre les deux personnages, puis l'évolution de leurs relations jusqu'à un stade de plus en plus glauque. Et au final, le résultat est en demie-teinte. Il manque un petit quelque chose pour en faire un bon film. A voir une fois.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1517 abonnés Lire ses 8 674 critiques

    3,5
    Publiée le 11 août 2013
    Un film passionnant! Passionnant parce que "Le sentiment de la chair" commence comme un film d'amour tout ce qu'il y a de normal entre deux passionnès d'anatomique et qui petit à petit va se transformer en obsession très proche de ce que l'on peut aimer chez David Cronenberg (y a pire comme rèfèrence). Et ça, pour un premier long-mètrage, c'est tout de même impressionnant! Roberto Garzelli choisit les temps forts pour narrer le choc organique d'un couple ordinaire! il le fait avec la prècision et la sûretè d'un maître du scalpel mais avec une touche de fragilitè! Au-delà d’un scènario très simple, son mètrage dègage de grands moments de passion, tout en ètant trouble et maîtrisè! Ensuite, et surtout, il y a l'interprètation! C'est une èvidence, la camèra aime Annabelle Hettmann et elle nous le rend bien! L'actrice envahit le film par sa prestation pleine de dèlicatesse! A ses côtès, Thibault Vinçon n'en demeure pas moins excellent! Très originale et bien faite, cette passion obsessionnelle et dèvorante est une oeuvre fragile et romantique, clinique et malade, qui montre que le cinèma français a encore de beaux jours devant lui...
    CallmeCoco
    CallmeCoco

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    3,0
    Publiée le 20 janvier 2013
    L'idée de base était intéressante, la passion commune de deux êtres pour l'anatomie, leur passion mutuelle pour le corps de l'autre, cette lente descente dans des abîmes qui leur nuiront à tous deux. Mais le film n'est pas assez creusé, on reste dans le superficiel, la fin arrive trop vite dans l'histoire, et nous laisse sur notre faim.
    gabdias
    gabdias

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 510 critiques

    3,0
    Publiée le 13 décembre 2018
    Un premier long métrage intéressant avec une vraie addiction sur le corps qui tourne à l'obsession, la puissance des deux personnages monte en pression au travers leurs expériences plus troublantes les unes que les autres. Là où Cronenberg fait dans le trash, Garzelli s'offre un peu d'intimité et profondeur.
    VOSTTL
    VOSTTL

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 541 critiques

    2,5
    Publiée le 7 octobre 2012
    Voilà un film où les personnages ne sont pas attachants. On les suit, on suit leur obsession de la chair, celle qui se situe en profondeur, pas celle qui pénètre et pénétrée par deux sexes, non, celle sous la peau : les organes, les os, les muscles. Si l’idée était en soi intéressante, il reste que le film nous laisse à distance et ne profite pas de son postulat pour aller vraiment en profondeur. Quand le réalisateur s’y colle vraiment, c’est déjà la fin. Dommage, il y avait là, matière à être plus audacieux, plus dérangeant. Ici, nous avons une histoire à fleur de peau.
    Julie H.
    Julie H.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire sa critique

    1,5
    Publiée le 23 septembre 2012
    Un scénario de base intéressant, malheureusement peu de dialogues, une atmosphère lourde et beaucoup de scène de cul. Pour un résultat archi décevant.
    Nuage2509
    Nuage2509

    Suivre son activité Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 18 septembre 2012
    Beaucoup trop lent à commencer, et quand l'histoire s'amorce enfin, c'est la fin. On a perdu notre soirée
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 453 abonnés Lire ses 3 532 critiques

    3,0
    Publiée le 8 décembre 2011
    Pour un premier film Roberto Garzelli n'a pas manque ni d'audace ni d'idées... Deux jeunes acteurs trop rares qui s'offrent corps et âmes pour un scénario aussi osé qu'intéressant. Deux amants qui se retrouvent via le même amour du corps mais avec deux visions différentes (intérieur vs extérieur). Cependant si les deux acteurs sont très bons et que l'histoire est assez envoutante il manque un peu plus de subtilité vers la fin notamment dans le pourquoi du comment qui explique le détachement de l'un pour l'autre (avant... ). En voyant ce film on pense à Mallarmé : "La chair est triste, hélas... (... et j'ai lu tous les livres)" ... Un film érotico-sentimentale plus complexe qu'il n'y parait donc mais qui manque certainement d'une certaine chaleur.
    jafago
    jafago

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 516 critiques

    2,5
    Publiée le 1 décembre 2011
    Le scénario est original , ce film montre jusqu'ou on peut aller pour connaitre l'autre .Le film n'est pas gore tout en finesse mais je n'ai pas été touché par leur histoire , c'est difficile de comprendre les personnages
    Patricemarie
    Patricemarie

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 838 critiques

    3,0
    Publiée le 29 septembre 2011
    Film érotico-médico-romantique dont les 30 dernières secondes uniquement ne sont pas regardables.
    defleppard
    defleppard

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 734 critiques

    1,0
    Publiée le 10 septembre 2011
    Réalisation pas à la hateur du sujet . Un raté.......................
    Mauvais Genres
    Mauvais Genres

    Suivre son activité Lire ses 12 critiques

    5,0
    Publiée le 12 mai 2011
    En décembre cette année c’était un peu Noël pour moi. Oui noël est toujours en décembre, certes, mais là j’avais un beau cadeau : 2 films avec Thibault Vinçon à l’affiche au cinéma. Deux ! Évidemment quand on apprécie un acteur, on a facilement tendance à trouver qu’il se fait rare. Mais dans son cas en jetant un œil à sa filmo vous pouvez vous faire une idée de la faible dose qu’il (m’)a fourni certaines années et combien de films j’ai regardé pour ne le voir en réalité que 5 minutes. (Là vous commencez à comprendre pourquoi DEUX films sur un mois avec des rôles principaux c’est chouette ; par contre vous vous abstenez de réagir sur mon côté obsessionnel parce que vous êtes sympas).... Retrouvez la suite de la review sur http://www.mauvais-genres.net/2011/01/20/le-sentiment-de-la-chair/
    DarioFulci
    DarioFulci

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 1 047 critiques

    2,5
    Publiée le 18 mars 2011
    La fascination de la chair dans une histoire de sentiments plutôt audacieuse et pas mal faite portée par deux comédiens inspirés. On pense à des films radicaux comme "Crash" de Cronenberg, sans atteindre ce niveau de qualité, mais on salue malgré tout cet honorable effort. La scène finale est la plus intéressante, et laisse comme un goût d'inachevé. On aurait aimé en savoir plus, voir comment ce couple va évoluer. Un peu plus de radicalisme donc. Car au-delà du sujet, on tourne un peu en rond au milieu du film et l'on frôle parfois les scènes sans surprises.
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 352 abonnés Lire ses 5 435 critiques

    1,0
    Publiée le 18 janvier 2011
    Premier long-métrage pour Roberto Garzelli qui s'est attelé ici à réaliser une love story comme on en voit peu. Héléna & Benoît sont tous les deux passionnés par le corps humain. Elle, étudiante en dessin anatomique et lui, jeune radiologue. Une fascination vue sous deux angles et deux approches différentes, le corps humain vu de l'extérieur n'a plus aucun secret pour elle (à en voir ses croquis), tandis que lui, c'est l'intérieur du corps humain qu'il connaît dans ses moindres recoins. De cette rencontre va naître une histoire d'amour fusionnelle et passionnelle. Le Sentiment de la chair (2010) offre une approche très érotique de cette histoire d'amour où la mise en scène amorphe aura tendance à nous assommer plus qu'autre chose, et ce malgré de bons acteurs (et le charme d'Annabelle Hettmann), dommage.
    JiMorrison27
    JiMorrison27

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 349 critiques

    4,0
    Publiée le 10 janvier 2011
    Une manière de sublimer l'amour physique, la simple envie de l'autre. Et de lui offrir une folie de plus, une nouvelle vision, intense et perfectible, un infini ouvert sur l'autre.. Aimer l'autre en le connaissant profondément, en cherchant dans son anatomie les détails qui peuvent le rendre différent.. Ainsi, la profondeur prend ici ses sources dans la superficialité de la chair pour finir dans sa force, sa pureté, sa puissance irrévocable.. Mais, comme tout amour uniquement corporel, l'issue n'existe pas, le huit clos est destructeur, les deux protagonistes se flagellent et s'exécutent d'eux-mêmes au contact de cette passion incandescente.. Malgré tout, c'est dans les tréfonds de cet échange, qu'ils trouveront l'expérience de la connaissance intime de l'autre, une intimité qui prend un sens autre que celui qu'on lui attribue. Une intimité à mi-chemin entre le physique et l'esprit, entre le réel et l'irrationnel, entre la curiosité et le désir.. Un film qui ne laisse pas indifférent. Bouleversant !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top