Notez des films
Mon AlloCiné
    Pina
    Note moyenne
    4,0
    26 titres de presse
    • 20 Minutes
    • La Croix
    • Le Figaroscope
    • Le Parisien
    • Les Inrockuptibles
    • Positif
    • Brazil
    • Elle
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Point
    • L'Humanité
    • Libération
    • Marianne
    • Metro
    • Ouest France
    • Paris Match
    • Première
    • TéléCinéObs
    • Cahiers du Cinéma
    • Critikat.com
    • Excessif
    • Studio Ciné Live
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    26 critiques presse

    20 Minutes

    par Stéphane Leblanc

    Plus que d'assister à un spectacle dans sa troublante virtuosité, le spectateur éprouve le même plaisir physique que les danseurs sur scène.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    La Croix

    par Emmanuelle Réju

    Extraordinaire rencontre entre la danse et le cinéma, une conjonction entre deux immenses talents que même la mort n'aura pas pu contrarier.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Figaroscope

    par Ariane Bavelier

    Pas d'histoire, pas d'explications, juste la danse torrentielle, surtout celle joyeuse des dernières années, magnifiquement filmée.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

    Le Parisien

    par Marie Sauvion

    En plus de ces moments de grâce, la grande réussite de " Pina " tient à la 3D : on a l'impression de danser sur scène à leurs côtés, d'être enfin au coeur du spectacle vivant. Si vous ne voyez qu'un seul film en relief ce printemps, choisissez celui-là!

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Les Inrockuptibles

    par S.Kaganski

    Cet hommage à l'art de Pina Bausch est peut-être la meilleure réalisation du cinéaste depuis "Les Ailes du désir", en tout cas son film le plus sobre et le moins ampoulé, du moins à l'échelle Wenders.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Positif

    par Adrien Gombeaud

    Le film de Wenders, s'il est peut-être le plus beau que nous ait donné la 3D depuis l'engouement de ces trois dernières années, est aussi celui qui trace le plus fermement les limites du procédé.

    La critique complète est disponible sur le site Positif

    Brazil

    par Benzedrine

    Outre la qualité des tableaux qui défilent sans se ressembler, c'est une véritable émotion qui transpire de ce film, de celle qui vous font pleurer ou sourire, voire les deux pour les plus chanceux.

    La critique complète est disponible sur le site Brazil

    Elle

    par Florence Ben Sadoun

    Ici, la 3D n'est pas un gadget, elle nous place au plus près des corps, de leur sensualité mouvante. (...) On sort de ce film-hommage bouleversé, et en ayant l'impression d'avoir approché d'un peu plus près un langage inconnu de nous, mais si proche.

    La critique complète est disponible sur le site Elle

    Le Journal du Dimanche

    par Barbara Théate

    Un hommage profond, humain et émouvant à l'image de l'oeuvre de la chorégraphe révolutionnaire.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Le Monde

    par Jean-Luc Douin

    "Pina" n'est pas un spectacle de Pina Bausch, c'est un film, à la loupe, un hommage à celle dont Wenders se sent si loin, si proche. A celle qui n'avait pas son pareil pour magnifier les faux mouvements. Celle avec laquelle il partageait l'obsession du temps, l'obsession d'égrener les cérémonies qui perdurent au fil du temps.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Le Nouvel Observateur

    par Raphaël De Gubernatis

    En découvrant ce beau film, on ne ressent qu'un seul et violent regret : que tous les grands chorégraphes du XXe siècle n'aient pas eu l'heur de connaître leur Wim Wenders.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Le Point

    par Brigitte Hernandez

    voir la critique sur lepoint.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    L'Humanité

    par Muriel Steinmetz

    Wim Wenders a réussi le tour de force de synthétiser l'âme de la danse de Pina Bausch en 1 h 43.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Libération

    par Marie-Christine Vernay

    Pour une rare fois, voici un film qui parle de danse, sans pointe et sans ballerine, qui rend compte de l'oeuvre d'un auteur. C'est déjà beaucoup.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Marianne

    par Danièle Heymann

    Wim Wenders filme avec grâce et vigueur (...) une énergie intelligente, intelligible.

    La critique complète est disponible sur le site Marianne

    Metro

    par Jennifer Lesieur

    Que l'on soit fan ou non de danse contemporaine, impossible de ne pas être frappé par l'expression violente de ces corps, tout à tour convulsés et gracieux, de ces visages extatiques ou tourmentés, de ces duos amoureux qui ressemblent à des combats furieux, sur fond de Stravinski ou d'électro.

    La critique complète est disponible sur le site Metro

    Ouest France

    par La rédaction

    Loin d'un récit biographique convenu et attendu, c'est un véritable spectacle de danse et de cinéma entremêlés, une oeuvre de création qui, au moment où Black swan poursuit sa carrière triomphale dans les salles obscures, affiche un autre regard et une autre approche de l'art chorégraphique.

    Paris Match

    par Catherine Schwaab

    Et c'est génial. Physiquement, on est au milieu des danseurs. Emotionnellement, on comprend soudain ce que " danse contemporaine " veut dire. Car on a la chance, en 1 heure 43 d'extraits, d'avoir un survol de ce que fut la production de cette artiste hors du commun, l'une des plus importantes du XXème siècle.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Première

    par Bernard Achour

    Dans un état de grâce cinématographique proche de celui des "Ailes du désir", il [Wim Wenders] le transforme au contraire en une expérience émotionnelle totale, radieuse et intuitive, à laquelle l'usage fusionnel de la 3D apporte une dimension tactile inouïe.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    TéléCinéObs

    par Lucie Calet

    " Pina " recèle donc de purs fragments poétiques, sublimes au sens étymologique du terme : violence, entravement, désespoir existentiel. On en retient d'abord les vapeurs spirituelles.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    par Eric Libiot

    (...) Très bonne utilisation de la 3D, non pas dans le travail du relief mais dans celui de la profondeur. Wenders (...) réalise une belle évocation à la fois poétique, pédagogique, évanescente et terrienne du travail artistique de Pina Bausch.

    La critique complète est disponible sur le site

    Cahiers du Cinéma

    par Joachim Lepastier

    Malgré ces réserves, le film se révèle un bel écrin pour une 3D qui, contrainte par l'espace scénique, révèle de séduisantes potentialités.

    Critikat.com

    par Julien Marsa

    A trop vouloir rendre hommage à la chorégraphe allemande, Wenders étouffe toute possibilité d'amener du sang neuf dans le récit documentaire, et signe une oeuvre qui, sous ses apparences formelles novatrices, s'avère finalement assez conventionnelle.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Excessif

    par Nicolas Gilli

    Sur la forme c'est un film à la fois extrêmement novateur, dans sa façon d'utiliser le relief, et trop classique avec narration qui reprend les codes d'un documentaire lambda avec interviews et images d'archives accolées au reste.

    La critique complète est disponible sur le site Excessif

    Studio Ciné Live

    par Véronique Trouillet

    Voir la critique sur le site Studio Ciné Live

    La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

    Télérama

    par Daniel Conrod

    Ni les témoignages des interprètes étrangement présentés en voix off, ni les duos dansés en plein air, ni les extraits des quatre pièces choisies en accord avec la chorégraphe, n'ouvrent un espace nouveau. Il faut admirer et pleurer. Intouchable Pina!

    La critique complète est disponible sur le site Télérama
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top