Mon AlloCiné
    Pina
    Pina
    Date de sortie 6 avril 2011 (1h 43min)
    Avec Pina Bausch, Regina Advento, Malou Airoudo plus
    Genre Documentaire
    Nationalités français, britannique, allemand
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    4,0 26 critiques
    Spectateurs
    3,9 985 notes dont 174 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    PINA est un film pour Pina Bausch de Wim Wenders.
    C'est un film dansé en 3D, porté par l’Ensemble du Tanztheater Wuppertal et l’art singulier de sa chorégraphe disparue à l’été 2009.
    Ses images nous convient à un voyage au cœur d'une nouvelle dimension, d’abord sur la scène de ce légendaire Ensemble, puis hors du théâtre, avec les danseurs, dans la ville de Wuppertal et ses environs - cet endroit dont Pina Bausch a fait son port d’attache durant 35 ans et où elle a puisé sa force créatrice.
    Distributeur Les Films du Losange
    Récompenses 2 prix et 14 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2011
    Date de sortie DVD 21/09/2011
    Date de sortie Blu-ray 21/09/2011
    Date de sortie VOD 15/02/2013
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 13 anecdotes
    Box Office France 292 097 entrées
    Budget -
    Langues Allemand, Français, Anglais, Espagnol, Italien, Portugais, Russe, Coréen
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 125419

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (9.99 €)
    à partir de (9.99 €)
    à partir de (7.99 €)
    à partir de (3.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 59.99 €
    neuf à partir de 5.24 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Pina Bande-annonce VF 1:37
    Pina Bande-annonce VF
    546 429 vues

    Interviews, making-of et extraits

    Wim Wenders Interview : Pina 6:51
    Wim Wenders Interview : Pina
    54 499 vues
    Festival de Berlin 2011 9:02
    Festival de Berlin 2011
    255 337 vues

    Acteurs et actrices

    Pina Bausch
    Rôle : elle-même
    Regina Advento
    Rôle : elle-même
    Malou Airoudo
    Rôle : elle-même
    Ruth Amarante
    Rôle : elle-même
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • 20 Minutes
    • La Croix
    • Le Figaroscope
    • Le Parisien
    • Les Inrockuptibles
    • Positif
    • Brazil
    • Elle
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Point
    • L'Humanité
    • Libération
    • Marianne
    • Metro
    • Ouest France
    • Paris Match
    • Première
    • TéléCinéObs
    • Cahiers du Cinéma
    • Critikat.com
    • Excessif
    • Studio Ciné Live
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    26 articles de presse

    Critiques spectateurs

    didierlouis
    Critique positive la plus utile

    par didierlouis, le 02/09/2012

    5,0Chef-d'oeuvre
    superbe, envoûtant. et Pina avec nous, toujours présente. à voir et revoir. en 3d, dans l'idéal
    ffred
    Critique négative la plus utile

    par ffred, le 26/04/2011

    0,5Nul
    La danse est un des arts vers lequel je ne vais pas naturellement. Mais j'ai déjà vu deux ou trois spectacles qui ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    25% (43 critiques)
    37% (64 critiques)
    19% (33 critiques)
    10% (17 critiques)
    6% (11 critiques)
    3% (6 critiques)
    Votre avis sur Pina ?
    174 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Oscars 2012

    Pina a été nommé dans la catégorie Meilleur documentaire aux Oscars 2012.

    Du documentaire à l'hommage

    Alors que Wim Wenders prépare depuis six mois déjà le tournage de ce documentaire avec Pina Bausch, la chorégraphe meurt soudainement en août 2009, deux jours avant le premier essai en 3D. Après avoir envisagé d'annuler son projet, le réalisateur décide, soutenu par la troupe, de le reprendre entièrement pour en faire un film "pour Pina Bausch".

    Une utilisation nouvelle de la 3D

    Pina, non content d'être un des premiers films européen en 3D, se veut le "premier film d'auteur en 3D". Il a donc fallu apprivoiser cette technologie inconnue, ce que raconte le producteur Gian-Piero Ringel : "Avec PINA, nous explorons un terrain totalement vierge, que ce soit du point de vue technique ou du point de vue du genre. Trouver des experts pour la conception technique et la réalisation a déjà été une gageure, car ils sont très peu nom... Lire plus
    13 Secrets de tournage

    Dernières news

    Oscar du meilleur film étranger : les Français absents de la compétition !
    NEWS - Festivals
    jeudi 19 janvier 2012
    Une présélection de 9 films prêts à concourir à l'Oscar du Meilleur étranger vient de tomber. "La Guerre est déclarée" de...
    Les Tops de l'année 2011
    NEWS -
    mercredi 21 décembre 2011
    Les Tops de la Rédac', de la presse, des AlloCinéens et de nos rédacteurs... Les meilleurs films de l'année 2011, c'est par...
    9 news sur ce film
    Films recommandés
    Tabou
    Tabou
    La belle personne
    La belle personne
    Poetry
    Poetry
    Poulet aux Prunes
    Poulet aux Prunes

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2011, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2011.

    Commentaires

    • Eric B.
      Un des rares films que j'ai accepté de voir en 3D ces deux dernières années et je ne le regrette pas. Superbe et émouvant de bout en bout.
    • SaPeRLiP
      Génial voyage dans l'univers de Pina Bausch.L'utilisation de la 3D fait vraiment sens avec ces portraits/mini-témoignages des danseurs, dont les visages crèvent l'écran. Je préfère ces paysages là au décors d'Avatar qui piquent les yeux.
    • -louise-
      Un film super, vu juste après avoir vu "nelken" au théate interprété par la plupart des danseurs du Tanztheater de Wuppertal. D'une beauté...
    • montag
      Retrouvez le test complet du Blu-ray de Pina en 2D sur Filmsactu [img]http://www.avcesar.com/source/...[/img]
    • Dosa
      Parce que ce film m'a donné envie de filmer cette video : http://www.youtube.com/watch?v...je ne peux que aimer
    • JBOX
      Vu hier soir, c'était la dernière séance et il fallait absolument que je le vois en 3D.Je ne suis pas un inconditionnel de la danse, et je ne connaissais pas Pina Bausch jusque là.Disons que ma principale motivation, c'était de voir le nouveau film de Wim Wenders et surtout qu'est ce qu'il allait apporter au relief.J'ai trouvé ça pas mal mais je me suis un peu ennuyé sur certains moments, car le documentaire manque de substance et d'informations à propos du travail, de la démarche artistique de la danseuse/chorégraphe. Les intervenants sont essentiellement des membres de sa troupe, et ils n'expriment pas grand chose d’intéressants à ce propos. Ils se contentent de dire à quel point elle représente toute leur vie, ou qu'elle a été d'un grand soutien à tel instant.Bref, ça ressemble surtout à un hommage, en conséquence j'aurai peut-être dû voir le précédent documentaire qui lui est consacré, à savoir: Les Rêves dansants. Il parait qu'il est complémentaire avec celui-ci.Pour ce qui est de la 3D, c'est surtout bluffant et intéressant sur toutes les séquences extérieures, Wim Wenders s'affranchit de la scène (le plateau du théâtre) et joue beaucoup sur la profondeur de champs. Cela donne un côté décalé, les danseurs sont pratiquement détachés du reste du décor. Il est dommage que pas mal de danses soient filmées sur une scène ayant un fond noir, on s'en rend moins compte du relief à ce moment là.Malgré tout, c'est l'une des meilleures utilisation de la 3D que j'ai pu voir et la plus utile également: la dimension artistique des chorégraphies est accrue.
    • emmanueld
      une hagiographie magnifique
    • spider1990
      Un très bon moment de détente avec des musiques chaleureuses.
    • belli
      Quel ennui. Le film est vraiment trop long. Par ailleurs, la danse de Pina est tellement mortifère, on dirait des danses macabres. C'est vraiment moche je trouve. J'ai été très déçue car j'aime la danse et aussi parce que j'aurais aimée en savoir plus sur le travail de Pina mais on n'apprend rien sur elle ni sur sa manière de travailler. En revanche j'ai trouvé la réalisation très belle et les costumes sublimes. Les mariages de couleurs font ressembler les scènes à des tableaux incongrus et très beau.
    • jolabrouteuse
      La première fois que j'au vu l'affiche, de loin, j'ai cru que ce film s'appelait "Pinard". Et vous me connaissez, moi, il faut pas m'en promettre. Mais non, finalement, ce film parle d'une danseuse.
    • Nadia44
      Si vous voulez vous faire un avis il y a un article sur "Pina" dans le nouveau numéro du magazine Snatch.
    • louli0421
      parfait , éblouissant
    • RENGER
      * * ~ Six mois après la sortie du documentaire Les Rêves dansants, sur les pas de Pina Bausch (2010), c'est au tour de Wim Wenders (Paris, Texas - 1984) de s'intéresser à la célèbre chorégraphe allemande disparue en 2009. Cette fois-ci, le documentaire se passera d'interviews (contrairement au précédent), privilégiant quelques interventions en voix off de certains danseurs. Wim Wenders nous restitue durant plus de 100 minutes, un ballet sur grand écran, à travers lequel il a filmé différentes pièces de la chorégraphe, tant en intérieur qu'en extérieurs (dans des lieux publics, des paysages industriels ou naturels ou encore à l'intérieur du monorail suspendu de Wuppertal). Si vous n'êtes pas un admirateur de Pina Bausch ou de la danse contemporaine, il faut tout de même reconnaître que le spectacle qui nous est offert ici est tout simplement impressionnant et magique. Certaines chorégraphies sont stupéfiantes, on se laisse bercer au grès d'une superbe B.O, quant à l'utilisation de la 3D relief, certains trouveront qu'elle amplifie la profondeur de champs, d'autres trouveront qu'elle n'est d'aucune utilité, à vous de voir. Un spectacle envoutant certes, mais qui fini rapidement par lasser.
    • SyphX-
      Retrouvez la critique du film sur LE BLOG DU CINÉMA :
    • Thorgal31
      J’ai beaucoup apprécié ce docu-spectacle, la façon dont les gens ont témoigné, avec une certaine pudeur et recherche (j’ai trouvé à propos les voix off, contrairement à Télérama), les tableaux, extraits de pièces, dans des décors de théâtre et réels... Et pour ceux qui n’ont pas de soucis avec la 3d, qui n’ont pas de problème pour la percevoir, je pense qu’on peut considérer que la profondeur de champ est objectivement bien exploitée, par un bon positionnement de la caméra, que ça met en valeur par mal de scènes. En tout cas, c’est mon avis. Enfin, les incultes (dont je fais/faisais partie) peuvent/pourront y trouver une bonne base pour s’intéresser d’un peu plus près. Matsi>T’as pas de chance, ce film est diffusé dans d’autres régions. Je l’ai vu dans une salle toulousaine.
    • Matsi
      Pourquoi ce film ne sort-il qu'en région parisienne ?
    • spider1990
      J'avais vu le précédent film sur ce sujet qui était émerveillant. J'espère que cet hommage sera à la hauteur de cette grande chorégraphe.
    • sinemaze
      Bon alors, pas besoin de nunettes spéciales 3D. D'ailleurs Pina n'en avait pas besoin de son coté. Il y aurait beaucoup à dire sur chacun parmi cette troupe si cosmopolite, affranchie de ces codes "classiques" liés à l'âge, au physique. Un danseur a même de faux airs de David Bowie, plus grand et peut-être plus émacié, mais tout aussi chic en costume, pour donner le pas et filer à travers les saisons. Wenders a proposé une belle sélection des espaces et des musiques, vraiment. Juste un bémol avec ce train suspendu trop prêt d'un MacDonald, et puis dans la jolie maison de verre une équipe technique soudain visible dans un reflet. Entre de larges aperçus de chorégraphies pour diverses oeuvres telles que le Sacre du printemps, ou le Café de Muller, se dessine un hommage spirituel, et non pas pesant de mots remâchés entre des images d'archives. L'âme de Pina Bausch ressurgit dans une pure expression corporelle livrée par les danseurs de sa troupe. Cet « esprit » de la danse -qui transcende tout, hors les murs du Tanztheater, et ainsi comme autant d'yeux de tentacules posés sous la direction de Wenders- se déploie en recréations inespérées. Parmi les neuf arts estimés, la danse me semble le plus primitif, dans un sens noble du terme, vis-à-vis de l'humain, et donc le plus nostalgique, malgré lui, des impressions premières éprouvées par nos lointains ancêtres, dans un rythme tribal porté sur la recherche dune harmonie avec la nature ou d'une expérience mimétique avec ses états. Dès les origines, la danse se révélait une énergie incroyable et déjà renouvelable, de même, non polluante puisqu'elle exorcise...
    • Otariman
      Je suis complètement hors de l'univers de la danse, je n'y connait absolument rien. Mais je suis allé voir ce film en avant-première... et j'ai aimé :) Il y a quelques longueurs mais d'autres passages très dynamiques !
    • sinemaze
      Est-ce qu'il faut des nunettes spéciales, parce que parmi les premières séances en VO, très peu sont signalées en « 3D. »
    Voir les commentaires
    Back to Top